Associations et intérêt local

02-09-2003  LIBRE
Les communes ont pour habitude de créer des associations loi 1901 pour gérer plus facilement un nombre de plus en plus important d'activités dites de services publics. Or, on constate régulièrement que ces associations sont très souvent inquiétée pour détournement de fonds publics ou gestion de fait. Les élus en première ligne se voient ainsi mis en examen pour des faits qui sont souvent très loin de toute malhonnêteté ou enrichissement personnel. C'est pour éviter de telles situations que le député Patrick Beaudouin a déposé à l'Assemblée nationale une proposition de loi visant à faciliter la création d'associations d'intérêt local. Nous vous proposons ci-dessous quelques extraits de son texte et de ses motivations. Cette proposition est de toute façon à suivre de près ce que nous ne manquerons pas de faire...
PROPOSITION DE LOI facilitant la création d'associations d'intérêt local présentée par M. Patrick BEAUDOUIN, député.
La décentralisation, si elle participe d'une vision politique de l'exercice du pouvoir dans notre démocratie, est aussi la conséquence d'une évolution profonde de la gestion de notre société.
Au fil du temps, le domaine d'intervention des collectivités territoriales s'est accru sous la pression de la demande de leurs habitants. Ce qui, dans le passé, ressortait du domaine privé individuel et familial appartient maintenant au domaine collectif à caractère public. Et, pour satisfaire ce besoin, c'est vers la collectivité territoriale, en général la commune, que se tournent les demandeurs. Les règles de fonctionnement des collectivités locales ne sont pas adaptées à la satisfaction de toutes ces demandes

.../...

Pour faire face à ce problème, les communes ont cherché à mettre en place des procédures juridiques et financières adaptées. Elles ont utilisé à cette fin, la plupart du temps, la structure associative régie par la loi de 1901 qui, à leurs yeux, permet tout à la fois de sauvegarder le contrôle des activités par le pouvoir administratif municipal tout en s'affranchissant des lourdeurs de la gestion administrative et financière de droit public

.../...

Il convient de souligner que ce choix a été guidé par des raisons pratiques. Il était possible aux communes d'obtenir les mêmes résultats avec des procédures de régie directe mais, celles-ci auraient été plus contraignantes et moins attractives pour les personnes privées dont le concours était sollicité.



Pour voir le projet de loi sur le site de l'assemblée nationale ...



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif