Le scénario comique touche de plein fouet les associations

16-07-2013  LIBRE
C'est l'été et l'on peut rire un peu. Rire, même si le sujet est d'importance, même s'il est grave. Une anagramme est une construction fondée sur une figure de style qui inverse ou permute les lettres d'un mot ou d'un groupe de mots pour en extraire un sens ou un mot nouveau. Le scénario comique est donc une anagramme. Avez-vous trouvé cette anagramme ? Pour vous mettre sur la piste, plus de 60% des associations sont hélas concernées...

Une anagramme est aussi un jeu littéraire voire ésotérique. L'un des plus célèbres "chercheurs" du sens caché d'une anagramme fut le linguiste suisse mort en 1913, Ferdinand de Saussure.

Pour Ferdinand de Saussure, un texte est avant tout une matrice de signifiants accessible par des clés, dont l'anagramme est une figure de style, jouant sur le sens caché des mots.

Et il est vrai que ses travaux révèlent bien des surprises.

Voici, à titre d'exemple, quelques anagrammes qui posent effectivement question :
Révolution française = Un véto corse la finira (Ce que fit Napoléon)
Le commandant Cousteau = Tout commença dans l'eau (Oui...)
Albert Einstein = Rien n'est établi (la théorie de la relativité)
Centrales nucléaires = Les cancers et la ruine (Une évidence...)

Nous avons donc cherché à notre tour des anagrammes pour les associations. Le scénario comique, c'est "La crise économique" (nous devons cette anagramme à l'excellent Etienne Klein, journaliste à France Culture). Scénario comique car cette crise montre à quel point notre monde court à sa perte.. Comique comme l'humour qui est "la politesse du désespoir" selon Boris Vian.

Voici notre "sens caché des mots" pour les associations
Nous ne sommes pas toujours parvenus à trouver l'anagramme parfaite (utilisation de toutes les lettres), mais ce que révèlent les mots laisse pantois...

association = cotisions (avec 9 lettres sur 11 reste "aa")
subvention = entubions (avec 9 lettres sur 10 reste "v")
bénévoles = envolées (avec 8 lettres sur 9 reste "b")
fraternité = tarifèrent (avec les 10 lettres !!! - ils tarifèrent la fraternité qui devint solidarité ?)
solidarité = idolâtries (avec les 10 lettres !!! Le donateur souhaite-t-il être vénéré pour son don ?)
défiscalisation = classifiaient (avec 13 lettres sur 15 - Classe sociale ?)
défiscalisation = antisociales (avec 12 lettres sur 15 - reste "dfi" - Sans commentaire...)

En savoir plus
Amusez-vous à votre tour et faites nous part de vos découvertes : Le site anagramme expert

Publicité



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]