Agir ensemble contre l'illettrisme : un voeu pieux

08-08-2016 ACTUASSO LIBRE
Du 5 au 10 septembre 2016, auront lieu les Journées Nationales d'Action contre l'Illettrisme. Ces journées souhaitent accroître la sensibilisation sur le fléau de l'illettrisme et faire connaître les éventuelles solutions de proximité. C'est l'ANLCI, autrement dit Agence Nationale de Lutte Contre l'Illettrisme, qui est à la manoeuvre. La lutte contre illettrisme a un passé récent. Ce n'est qu'en 1984 qu'un Groupe permanent de lutte contre l'illettrisme fut mis en place présidé par un certain François Bayrou (entre 1986 et 1993). En 2000, la sémillante ANLCI remplace le "Groupe". La mode de l'époque était à l'Agence, ce qui devait faire plus sérieux.

L'ANLCI brille de ses derniers feux puisqu'elle sera remplacée dès janvier 2017 par l'Agence de la langue française pour la cohésion sociale. Notez au passage la disparition du mot illettrisme, ce qui ne veut pas dire que le dragon a été vaincu...

Est-ce le moment du bilan pour l'ANLCI après plus de 16 années d'activité ? Je vous rassure, il n'y en aura pas. Ces "gens là" n'ont pas de compte à rendre, c'est mieux... Ce qui ne veut pas dire que rien n'a été fait. Mais force est de constater que l'Agence a surtout communiqué sur... elle-même. Une consultation de son site internet laisse supposer qu'un énorme travail a été réalisé. La réalité est pour le moins plus contrastée... Le principal reproche adressé par les acteurs de terrain à l'ANLCI est à la fois le manque de concertation et l'ignorance des réalités.

Reconnaissons simplement à l'ANLCI d'avoir su mettre en musique cette partition du malheur contre laquelle bien peu luttent...

Il est vrai qu'un illettré cumule de nombreux handicaps : il est souvent très pauvre, isolé, parfois même étranger et ignore ses droits. Ce qui en fait un travailleur pas cher et qui ne pose pas de questions. Ajoutez à ce triste tableau qu'il ne vote quasiment jamais et vous aurez le portrait robot de l'homme que nos politiques, qui n'en peuvent rien tirer, ignorent superbement.

Les associations de lutte contre l'illettrisme souhaitent, de leur côté, créer une fédération nationale représentative qui saura peser face à des pouvoirs publics absents et dont le saupoudrage des subventions met à mal un maillage de terrain dont cette lutte ne peut se passer.

Ces structures n'ont plus confiance et laissent les agences, qu'elles soient de lutte ou de langue, faire leur autopromotion, loin, très loin de ces êtres qui souffrent de ne pas pouvoir lire les carnets de notes de leurs enfants...

En savoir plus
Journées Nationales d’Action contre l’Illettrisme du 5 au 10 septembre 2016



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]