Des associations entrent en guerre contre Facebook

01-06-2015 ACTUASSO LIBRE
Des associations qui s'opposent à une fondation, c'est du jamais vu. Il faut dire que le patron de cette fondation n'est autre que Mark Zuckerberg, le patron de Facebook. Et le lundi 18 mai, ce philanthrope du dimanche a reçu une lettre émanent de 65 associations de défense des libertés de 31 pays différents et de tous les continents. Et pourtant, cet homme connu, pour avoir permis à des voisins de palier de se parler par l'intermédiaire d'un écran, ne veut-il pas que du bien à l'humanité ?

La presse informatique déchaînée accuse : "c'est une véritable coalition anti-Facebook". Or, les associations sont certes en colère, mais pas contre Facebook. Ce qu'elles n'aiment pas, c'est la fondation "Internet.org" que Mr Zuckerberg a créée pour connecter les 2/3 de la population mondiale qui ne le sont pas encore.

Mr Zuckerberg est un homme incompris. Quoi, alors qu'il souhaite donner gratuitement l'accès à internet à des centaines de millions de gens à travers le planète, voilà des équarrisseurs de mouches naines qui viennent lui chercher des poux ?

Selon ces misérables, l'initiative de Mr Zuckerberg pose un gros problème. Internet.org violerait les principes de la neutralité du net, et menacerait la liberté d'expression, l'égalité des chances, la sécurité, la vie privée, l'innovation et j'en passe...

Bon d'accord, "Internet.org" n'est pas une association caritative, mais une initiative privée de Facebook. Effectivement, il a choisi des partenaires comme Samsung ou Qualcomm qui ne sont pas connus pour posséder un sens profond du partage. Mais je note que la banque Goldman Sachs n'est pas (encore) dans le coup, ce qui laisse supposer que l'intention n'est pas si mauvaise que ça...

De plus, l'homme est rapide. Avec l'aide des opérateurs locaux, il a déjà commencé à proposer un accès gratuit à une série limitée de services internet, la plupart du temps à partir d'un smartphone via l'appli Internet.org. Je ne sais pas si Facebook fait partie des services proposés... mais ce que je sais en revanche, c'est qu'une centaine de pays en bénéficieront d'ici la fin de l'année 2015 en Afrique, en Amérique latine ou en Asie.

Il est vrai que l'implantation d'Internet.org ne peut se faire sans l'aval des gouvernements de ces pays qui ne sont pas tous des modèles de démocratie et que, pour surveiller son peuple, il est plus facile de le faire lorsque la connexion Internet est fournie par un seul prestataire, pardon, je veux dire philanthrope.

Il y a également un autre soucis, léger certes mais tout de même... Le service Internet.org interdit l'utilisation du protocole crypté HTTPS, ou des technologies de chiffrement. C'est dommage car ces procédés sont très utiles quand on préfère rester discret.

Grâce à Mark Zuckerberg, on peut être tranquille, la prochaine révolution ne passera pas par les réseaux sociaux.

En savoir plus
Internet.org

La lettre envoyée à Mark Zuckerberg par les 65 associations. Elle est en anglais et elle est hébergée sur... Facebook. Vous voyez bien que cet homme est un grand démocrate. Si vous lisez l'anglais, je vous recommande la lecture des commentaires... Open Letter to Mark Zuckerberg



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 061 associations inscrites

L'annuaire des 29 061 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]