Le 115 : il n'y a pas de place au numéro que vous avez demandé

02-12-2013  LIBRE
Le 115 est le numéro de téléphone que doivent faire ceux qui dorment dans la rue en plein hiver pour espérer trouver une place dans un hébergement d'urgence. La FNARS et le Samu social de Paris, gestionnaire notamment du 115, publient pour la première fois les données observées dans 38 départements français (37 + Paris) dans un même document.

Et les chiffres sont alarmistes. En septembre, les 115 n'ont satisfait que 22% des demandes d'hébergement dans les 37 départements observés par le baromètre de la FNARS et 39% à Paris.

Pire, les résultats indiquent une hausse de 31% du nombre de demandes d'hébergement entre septembre 2012 et septembre 2013. Et depuis le dernier baromètre publié en juillet dernier, 1 000 personnes supplémentaires ont sollicité le numéro d'urgence social dans les 37 départements habituellement observés dans le baromètre de la FNARS.

Les familles restent les plus nombreuses à appeler le 115 espérant trouver un hébergement pour une ou plusieurs nuits. En septembre, 61% des demandes au 115 sont faites par des familles (avec au moins un enfant) dans les 37 départements et 48% à Paris.

Le 115 : il n'y a pas de place au numéro que vous avez demandé
Les résultats de ce nouveau baromètre montrent que sur les 15 000 personnes qui ont sollicité le 115 en septembre 2013 (dans les 37 départements), 9 000 ont reçu une réponse négative à leurs différentes demandes, alors que le 115 est déjà la dernière solution possible.

En savoir plus
Télécharger le baromètre 115 de septembre 2013

Le site de la FNARS



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]