24-07-2017  ESS LIBRE

Service Civique : un vrai succès et quelques alertes cachées

L'Agence du Service Civique se frotte les mains. L'attraction qu'exerce le service civique sur la jeunesse ne cesse de progresser. En 2016, pas moins de 92 000 volontaires ont réalisé une mission, ce qui représente une augmentation de 75% sur un an. Depuis sa création, plus de 200 000 jeunes se sont engagés pour une mission. De quoi pavoiser avec raison même si l'objectif des 110 000 jeunes volontaires n'a pas été atteint.

Le secteur associatif reste largement mobilisé sur ce front là même si le secteur public continue sa montée en charge.

Ce secteur passe ainsi de 25% à 35% des missions. Les collectivités représentent un potentiel de développement tant qualitatif que quantitatif puisqu'elles portent des politiques publiques auprès des citoyens. Les deux tiers des volontaires démarrent leur mission entre septembre et décembre. Un phénomène qui s'explique par le nombre important de missions réalisées dans les établissements scolaires.

Les profils des jeunes volontaires en Service Civique sont variés : 25% n'ont aucun diplôme, 40% ont un niveau Bac et 35% ont un niveau supérieur ou égal à Bac +2. Depuis le mois d'août 2015, le Service Civique est ouvert aux jeunes en situation de handicap jusqu'à 30 ans et non plus 26 ans comme précédemment : en 2016 l'augmentation pour le handicap et de plus de 47% ! Leur répartition par région est globalement corrélée à la répartition des jeunes de 16 à 25 ans sur le territoire français.

Seule ombre au tableau de ce rapport d'activité proposé par l'Agence du service civique (1), l'avenir de son financement n'est pas assuré. Si l'on y rajoute la baisse de dotation des collectivités, nul besoin d'être devin pour annoncer que le futur de ce dispositif risque d'avoir du "plomb dans l'aile" pour 2018. Dommage que son intérêt pour la jeunesse ne soit pas pris en compte par les comptables qui nous gouvernent...

En savoir plus
On ne peut pas parler du service civique, sans aborder la lettre ouverte envoyée le 13 juillet dernier, par le syndicat Asso à Yannick Blanc, président de l’Agence Française du Service Civique. Lettre qui dénonce un "esclavagisme" qui ne porte pas son nom.

On ne peut nier que certaines structures utilisent les volontaires comme des salariés à plein temps, alors qu'ils n'en ont ni le titre, ni le salaire, ni les droits, ni même la protection sociale. De là à penser que toutes le font est un pas que nous nous refusons à franchir.

Le problème réside dans l'absence de contrôle des structures accueillantes par l'Agence. Et cette dernière, il faut le reconnaître, donne par moment l'impression de penser qu'en supprimant le thermomètre on peut faire baisser la fièvre... Dommage. Lettre ouverte du syndicat Asso à Yannick Blanc, président de l'Agence Française du Service Civique

(1) Rapport d'activité pour 2016 de l'Agence du service civique

Service civique : quelles formes d'engagement pour les jeunes - 10 rapports sur le service civique proposés par la Documentation française

Le guide du volontaire en Service Civique

Le guide des organismes d'accueil

Le référentiel des missions

Le guide d'accueil des volontaires en collectivités

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Service Civique : un vrai succès et quelques alertes cachées 
L'Agence du Service Civique se frotte les mains. L'attraction qu'exerce le service civique sur la jeunesse ne cesse de progresser. En 2016, pas moins de 92 000 volontaires ont réalisé une mission, ce qui représente une <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1043" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Le rapport annuel de l'Observatoire de la laïcité 2017-2018

C'est le 15 mai 2018 que M. Jean-Louis Bianco, président, et M. Nicolas Cadène, rapporteur général, ont officiellement remis au Président de la République le 5ème rapport annuel de l'Observatoire de la laïcité. C'est dans un contexte particulièrement lourd, avec notamment les attentats, que l'on ne peut que constater une sensibilité très forte sur toute situation qui touche à la

Lire la suite...

Le Fonds de développement de la vie associative a son décret

Nous l'attendions avec impatience, il vient d'arriver enfin, tout frais tout chaud. Mais qui donc ? Le décret 2018-460 du 8 juin 2018 relatif au fonds pour le développement de la vie associative (1). Son objet : encadrer les nouvelles modalités régissant l'attribution des crédits de 25 millions d'euros abondés en loi de finances 2018 pour financer les petites associations. Cet

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]