12-12-2016  ACTUASSO LIBRE

En route pour l'AG associative dématérialisée

Nos lecteurs connaissent nos rapports parfois houleux avec le HCVA ou Haut Conseil à la Vie Associative. Vous trouverez en annexe, le florilège de nos démêlés (1). Aussi, lorsque le Haut Conseil publie un rapport sur un des aspects de la vie associative, nous sommes naturellement circonspects. Le dernier en date restera dans les annales comme celui de l'équilibre et du bon sens. Alors une fois n'est pas coutume : bravo au HCVA.

Le HCVA a été saisi, par le ministère de la jeunesse et des sports, d'une demande d'analyse et de recommandations sur "les possibilités d'emploi d'outils de communication électronique dans le fonctionnement des instances délibératives et dirigeantes des associations".

Le rapport a été publié par le HCVA le 21 novembre 2016 (2). Ce document s'appuie sur une enquête diligentée par le Conseil. Avec 226 réponses (85 associations nationales et 141 associations locales), le panel est certes faible. Mais le délai était court et lorsque l'on connait le temps de réaction de nos structures, on peut même dire qu'il s'agit là d'un petit miracle...

A la lecture des résultats de cette enquête, on ne peut que constater que les associations sont de plein pied dans le 21ème siècle. En effet, 92,5% d'entre elles disent utiliser la messagerie électroniques pour envoyer les convocations aux réunions d’instances ainsi que les documents préparatoires et les comptes rendus. Imbattable !

Mais le plus intéressant, c'est la conclusion à laquelle est arrivée le HCVA : "Le Haut Conseil à la vie associative est opposé à toute mesure prise par quel que texte que ce soit, législatif, réglementaire qui fixerait les modalités d'utilisation des outils électroniques par les associations dans le cadre de leur fonctionnement. "

En d'autres termes, le HCVA nous rappelle, à cette occasion, le principe de l'entière liberté d'organisation et de fonctionnement démocratique des associations. Ce que la loi de 1901 avait déjà pris soin de préciser.

En 5 points, le HCVA pose les recommandations nécessaires au bon usage de la dématérialisation :

1. Pour les associations qui souhaitent recourir au vote électronique le HCVA recommande l'inscription de cette possibilité dans leurs statuts en précisant, le cas échéant, dans le règlement intérieur sur quelle décision il sera utilisé. (notamment approbation de rapports, prise de décisions sur des orientations, élections aux instances dirigeantes) ainsi que la mise en place d'outils en ligne afin de permettre les échanges et débats préalables au vote.

2. En cas d'utilisation de votes électroniques ou dématérialisés, tous les membres de l'association susceptibles de les utiliser doivent au préalable en connaître les modalités et les outils utilisés.

3. Les programmes de formation de bénévoles sur la maitrise des outils informatiques devront être soutenus dans toute la mesure du possible, particulièrement dans le cadre du FDVA.

4. Un guide sur l'utilisation de ces outils, leur adéquation avec les exigences du fonctionnement démocratique, les différentes offres techniques disponibles, pourrait être réalisé par un groupe mis en place par le HCVA associant des représentants d'associations, des pouvoirs publics et des techniciens.

5. Le ministère de l'Intérieur, dans le cadre des travaux en cours sur les clauses obligatoires à faire figurer dans les statuts des associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique ou celles déjà reconnues souhaitant les modifier, est invité à ouvrir cette possibilité sous réserve du respect de quelques règles. Un travail avec le Conseil d'Etat est également nécessaire.

En savoir plus
(1) Cet article propose des liens vers tous les articles que nous avons publiés sur le HCVA : Le Haut Conseil à la Vie Associative à la sauce ESS

(2) Rapport du HCVA sur l’utilisation d’outils de communication électronique dans le fonctionnement des associations

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
En route pour l'AG associative dématérialisée 
Nos lecteurs connaissent nos rapports parfois houleux avec le HCVA ou Haut Conseil à la Vie Associative. Vous trouverez en annexe, le florilège de nos démêlés (1). Aussi, lorsque le Haut Conseil publie un rapport sur un <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=864" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ACTUASSO

Le rapport Borello : entre bons points et non-dits

La semaine dernière, notre article "Le parcours emploi compétence remplace le contrat aidé" vous présentait les conclusions du Rapport Borello (1). Nous revenons cette semaine sur deux des dix neuf points traités dans le document remis à Muriel Pénicaud, ministre du Travail, le 16 janvier dernier. "Donnons-nous les moyens de l'inclusion" est le titre le rapport. "Cachons les

Lire la suite...

L'initiative French Impact : une couche de plus sur le mille-feuille social et solidaire

On avait déjà eu la loi ESS qui ouvrait les portes aux entreprises, qui même "solidaires", ne jouaient pas vraiment dans la même cour. On a eu droit ensuite à la "France s'engage", un programme de soutien à l'innovation sociale qui est devenu depuis une fondation poussiéreuse. Voici qu'arrive, évidemment en référence à la "French Tech", l'initiative "French Impact" dotée d'un

Lire la suite...

Mobilisation associative contre l'arrêt des contrats aidés

Un plan social silencieux se met gentiment en place dans l'indifférence générale. Il faut dire qu'il y en a beaucoup en ce moment. Et rendre le licenciement plus facile ne devrait pas, contrairement au discours officiel, tarir la source. Celui qui nous intéresse se déroule dans le secteur associatif, structure par structure, avec la puissance d'un bulldozer et le silence d'un chat.

Lire la suite...

Quand les agriculteurs contribuent à l'aide alimentaire

Devant l'augmentation catastrophique des personnes les plus démunies, plusieurs attitudes se confrontent. Il y a ceux qui dénoncent l'assistanat social en le comparant à un cancer minant la société et ceux qui, heureusement beaucoup plus nombreux, pensent que la "fraternité" n'est pas simplement un ornement des frontons de nos mairies. Les agriculteurs sont de ceux là. Sans doute

Lire la suite...

Le paysage associatif français : l'enquête de l'été

Viviane Tchernonog est aux associations ce que Michel Onfray est à la philosophie : elle sait. Fièrement assise, cette chercheuse au CNRS peut aligner plus d'une quarantaine d'articles, d'ouvrages et de conférences consacrés à la vie associative. Depuis quelques années, elle dresse en plus un "Bilan de la vie associative", une sorte de portrait en creux de ce que nos structures

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique