lettrasso-plus.php


09-04-2013   LIBRE

Un parti politique est une association comme les autres : pas si sûr...

Après les récents événements politiques, la question de la transparence est sur toutes les lèvres. Il faut savoir que tous les partis politiques sont structurés, juridiquement, sous une forme associative. Cela permet à ces derniers, comme pour toutes les associations, de recourir aux dons.

Ces dernières années, la plupart des élus, essentiellement les députés, ont pris l'habitude de créer une association du type "club de réflexion pour l'avenir de la France" pour recevoir des dons afin d'aider au financement des campagnes électorales.

Rien d'illégal en cela, même si la multiplication des structures rend le contrôle compliqué...

Prenons un exemple : le député Martin appartient à un parti politique. Mais, pour assurer le financement "extra" de sa prochaine campagne électorale, ce brave député crée une association qu'il nomme : "Soutenir Martin, le défenseur de ses électeurs". Attention, son propre parti se doit de financer aussi la campagne de ce député. Mais, vous savez ce que c'est, les prix augmentent pour tous et donc également pour Martin. La création de cette association va lui permettre de lever des fonds auprès de ses donateurs et également d'en recevoir de son propre parti politique.

Il faut savoir qu'en France, il existe une Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP). (1)

Par le passé, cette commission publiait la liste des dons reçus par chacune de ces "associations extra" en provenance d'autres partis politiques.

Or, cette disposition extrêmement importante pour la transparence des flux financiers et la moralisation de la vie politique n'est plus appliquée. Pourquoi ? Un simple petit amendement glissé subrepticement par un député lors d'un vote et le tour est joué.

Oui, il est utile de rappeler que ce sont les députés qui votent les lois. C'est peut être un détail pour vous, mais... etc.

Conformément aux dispositions de l'article 11-4 de la loi n° 88-227 du 11 mars 1988 relative à la transparence financière de la vie politique, les seules personnes morales autorisées à financer des partis et groupements politiques sont les partis et groupements politiques eux-mêmes. C'est étonnant, mais c'est comme ça.

Soumis aux dispositions de la loi du 11 mars 1988, les partis et groupements politiques doivent donc chaque année, déposer leurs comptes certifiés auprès de la CNCCFP qui en assure le contrôle et la publication "sommaire" au Journal Officiel.

En effet, l'article 11-7 de la loi du 11 mars 1988 n'impose qu'une publication sommaire des comptes des partis politiques. Sommaire est un mot qui veut bien dire ce qu'il veut dire : on n'entre pas dans le détail.

Pire, c'est dans l'annexe 3 des comptes qui doivent être déposés auprès de la CNCCFP que sont présentés les versements intervenus au profit ou à destination d'un autre parti politique. On est proche d'un système en vase clos.

La commission confronte donc les annexes des différents partis et doit (je répète dans le cadre de son contrôle), s'assurer de leur cohérence. Il y a incohérence ? La commission n'est pas tenue de la publier.

Oui, vous lisez bien. Il y a une différence entre les différentes annexes ? Pas de problème, on oublie puisque la loi autorise la commission à ne pas en parler.

Seule une disposition législative pourrait prévoir la publication du détail des relations financières entre partis. Or, aucun député ne semble pressé de modifier la loi...

Il faut bien comprendre que cet aspect du contrôle des financement des partis est un tout petit verre d'eau dans les masses d'argent qui circulent autour du petit monde politique. Mais, mettre à jour ce type de pratiques permet d'avoir un éclairage particulier sur les déclarations de tous les chevaliers blancs qui se bousculent devant les micros depuis les "révélations Cahuzac".

Mon patrimoine est plus blanc que blanc
Le petit lièvre que nous venons de lever prouve que la "déclarite" de patrimoine aiguë tous azimuts auquel nous assistons est bien destinée à nous enfumer (2). Cahuzac a déclaré son patrimoine en tant que député, cela n'a rien empêché. La réalité est plus saumâtre.

Nous proposons aux députés 3 petites réformettes :
- interdire la création de ces associations "blanches" qui ont très vite une tendance naturelle à l'opacité,
- déclarer l'utilisation, avec factures à l'appuie, de l'indemnité représentative de frais de mandat (IRFM qui n'a rien à voir avec le salaire perçu qui est lui de 5742 euros) de 6 412 euros par mois. En effet, depuis 2002, ces frais ne sont ni contrôlés, ni soumis à l'impôt. Résultat : certains parlementaires utilisent cette somme à des fins personnelles.
- empêcher le cumul des mandats.

En savoir plus
(1) Le site de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP)

(2) Enfumage n'est pas un gros mot. C'est l'action d'enfumer. C'est un terme qui est aujourd'hui utilisé par les apiculteurs. En effet, la fumée déclenche chez l'abeille la peur instinctive et ancestrale de l'incendie qui vient menacer son site d'habitation. Ce stress amène la colonie à se gorger de miel avant de fuir le lieu menacé par le feu car pas question pour elles de partir le ventre vide !

Donc l'apiculteur enfume la ruche, provoque ainsi un stress et les abeilles vont instinctivement consommer du miel, ce qui va les calmer. Consommer agit comme un calmant, c'est bien connu...

Donc enfumer signifie envoyer une information fumeuse (c'est-à-dire à moitié vraie ou à moitié fausse) à une masse d'individus que l'on veut manipuler tranquillement.

Pour ma part, je crois que les citoyens ne vont pas accepter encore longtemps de se faire "enfumer" par les apiculteurs politiques...

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Un parti politique est une association comme les autres : pas si sûr... 
Après les récents événements politiques, la question de la transparence est sur toutes les lèvres. Il faut savoir que tous les partis politiques sont structurés, juridiquement, sous une forme associative. Cela permet à ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2001" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Associations et impôt sur les sociétés : la frontière est floue

28-06-2022

Une association avec une gestion réellement désintéressée qui commercialise des produits ou services qui n'entrent pas en concurrence avec les mêmes produits ou services

Panorama associatif numéro 43 : été 2022

28-06-2022

Au sommaire de ce Panorama associatif numéro 43, nous allons détailler le double jugement de la Cour de cassation qui met fin aux débats qui concernaient le plafonnement des

Rupture d'une convention par une collectivité : droit et devoirs

28-06-2022

Une collectivité peut-elle rompre unilatéralement une convention d'objectifs et de moyens qui se révèle à l'usage préjudiciable pour les deniers publics sans verser d'indemnité au

Faux et usage de faux au sein d'une association

21-06-2022

Fabriquer et utiliser un faux document est un délit de faux et d'usage de faux puni par la loi. La détention de faux documents (sans utilisation), la rédaction de fausses

Les pouvoirs du président d'une association doivent-ils être précisés ?

21-06-2022

Bien que la loi du 1er juillet 1901 ne le précise pas, il est généralement admis que les dirigeants d'une association soient les mandataires du groupement. A ce titre, ils

Recherche en responsabilité entre une commune et une association

21-06-2022

Lorsqu'une association organise une manifestation sportive sur le territoire d'une commune et qu'un accident survient, qui est responsable ? L'organisateur ? La victime ? La

Panorama associatif numéro 42 : juin 2022

14-06-2022

Au sommaire de ce Panorama associatif numéro 42, nous allons détailler un décret qui concerne les entreprises adaptées, la surveillance de grands événements qui rassemblent plus

Subventions : est-il possible de devoir les rembourser ?

14-06-2022

Une subvention est un montant fourni par un organisme public sans aucune obligation de remboursement. Pour autant, une subvention n'est pas une opération "gratuite". Pour

Comblement de passif : une nouvelle jurisprudence intéressante

14-06-2022

L'action en comblement de passif engage la responsabilité des dirigeants de personnes morales (entreprises ou associations) ayant fait l'objet d'une liquidation judiciaire pour

Panorama associatif numéro 41 : juin 2022

07-06-2022

Au sommaire de ce Panorama numéro 41, nous allons détailler l'intérêt à agir des associations de protection de l'environnement après un arrêt du Conseil d'État. Nous vous

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Dis moi où tu vis je te dirai comment tu vas

28-06-2022

Nous savons tous que les pesticides empoisonnent notre environnement. Mais ce que nous ignorons, c'est à quel point. Or, de cette mesure là dépend notre santé et celle de nos

Parcoursup : une génération sacrifiée ?

21-06-2022

L'une des raisons qui peut expliquer la défaite cinglante de Jean Michel Blanquer (éliminé dès le 1er tour) dans la 4ème circonscription du Loiret est sans nul doute ParcourSup.

Canal 16 : le podcast de la SNSM

14-06-2022

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association régie par la Loi de 1901, reconnue d'utilité publique par décret du 30 avril 1970 et assumant une mission de

Piqure de rappel : Le congé d'engagement associatif

07-06-2022

Je vous rassure, pour cette piqure de rappel, aucune dose obligatoire ne vous sera exigée. Nous souhaitons simplement faire remonter à la surface un droit octroyé aux bénévoles

La gloire de l'incertitude

31-05-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Sept engagements pour un député exemplaire

24-05-2022

L'association Anticor propose aux candidats à la députation un engagement en sept points pour exercer un mandat de député exemplaire. Et Anticor sait de quoi elle parle en la

L'électricité verte comme une pastèque

17-05-2022

L'objectif d'une pastèque est, outre d'être délicieuse, de tromper son monde. Oh, bien malgré elle. Mais Citrullus lanatus (son petit nom), une espèce de plantes herbacées de la

Les racines du ciel italien

10-05-2022

Les Racines du ciel est un roman de Romain Gary qui a été publié en 1956 aux éditions Gallimard. Ce roman obtint le prix Goncourt la même année. L'histoire raconte la lutte du

La VAE en REVA-t-elle ?

03-05-2022

La VAE pour Validation des acquis de l'expérience a fêté ses 20 ans le 17 janvier 2022. Une belle idée qui permet à une personne de prétendre à la VAE, quel que soit son âge, sa

Le temps de cerveau humain disponible

26-04-2022

En 2004, Patrick Le Lay était président-directeur général du groupe TF1. Pressé par un journaliste qui lui demandait quel était le rôle exact de sa chaîne de télévision, il

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

L'apport de l'ESS à la société française

28-06-2022

Le lundi 4 juillet 2022, Le Mouvement associatif organise un événement important : Droit de Cité (1), à la cité internationale universitaire de Paris. Une grande journée pour

Au secours, un de mes salariés a été élu député

21-06-2022

On savait que ces législatives allaient proposer à la société civile une ouverture encore plus grande que les précédentes (2017). Du coup, de nombreuses associations ont vu

Construire ou modifier le projet associatif de votre association sportive

14-06-2022

L'environnement structurel du sport est de plus en plus complexe. De fait, les associations sportives sont dans l'obligation de s'adapter plus vite, de se structurer pour se

Rupture conventionnelle : attention au vice du consentement

07-06-2022

Une rupture conventionnelle individuelle permet à un employeur et son salarié en CDI, de convenir d'un commun accord des conditions de la rupture du contrat de travail qui les

La France bénévole en 2022 : perspectives et évolutions

31-05-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. L'étude présentée

Gouvernement Elisabeth Borne : où sont les associations ?

24-05-2022

Conformément à la tradition, le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler a dévoilé, le vendredi 20 mai, depuis le perron de l'Élysée, la composition du Gouvernement

4ème étude nationale sur la situation des associations et le numérique

17-05-2022

L'association Recherches & Solidarités, en partenariat avec le Mouvement Associatif et le Dispositif Local d'Accompagnement (DLA), lancent la 4ème étude nationale sur la situation

Droit au compte et frais bancaires pour les petites associations

10-05-2022

Avec la situation très difficile que traverse le pays, les petites associations se retrouvent confrontées à des difficultés financières qui vont bien au-delà des crises

Evaluation des actions associatives : l'impact social caché

03-05-2022

C'est la Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, Sarah El Haïry, qui est à l'origine de ce rapport sur l'évaluation des actions associatives. Ce rapport veut

Associations cherchent bénévoles désespérément

26-04-2022

Personne ne peut nier l'impact de la crise sanitaire sur le bénévolat dans le secteur associatif courant (sports, loisirs, culture, etc.). Mais les chiffres, plus encore, nous

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+