11-03-2014  SOCIETE LIBRE

Pour une pédagogie du genre à l'attention des décideurs et décideuses politiques

Nous empruntons le titre de cet article à l'association Adéquations. Car ce qui s'est passé il y a quelques semaines nous est apparu suffisamment grave pour justifier cet article. Le dossier très complet sur ce sujet réalisé par cette association a le mérite de poser les termes dans une totale sérénité, loin de toutes ces vaines polémiques.

Il s'agit pour nous de vous le faire découvrir, de vous donner envie de le lire et ainsi vous faire votre propre opinion sur cette sulfureuse théorie du genre.

Car enfin, qu'est ce que la théorie du genre ?
Selon l'association Adéquations, "La démarche de genre analyse les responsabilités et les rôles, les statuts, les stéréotypes qui sont attribués par la société et la culture à une personne, selon qu'elle est née femme ou homme.

Contrairement à la différence anatomique entre les sexes, qui est génétique et fixe, les relations sociales entre femmes et hommes évoluent et peuvent se modifier. Les représentations du masculin et du féminin diffèrent ainsi entre les sociétés, entre groupes sociaux d'une même société, d'une personne à une autre...
"

Le dossier précise l'aspect totalement sociologique des rapports sociaux entre les 2 identités sexuelles. Cette construction sociale est "fondée sur une hiérarchie et une inégalité des sexes, entraînant de nombreux effets : moindre salaire des femmes, concentration dans un petit nombre de métiers notamment de service, dévalorisation du travail domestique, violences, invisibilité dans le domaine historique, culturel, stéréotypes sexistes dans les médias, la publicité etc."

Une politique publique digne de ce nom dans un pays de droit se doit d'avoir pour objectif de promouvoir l'égalité des femmes et des hommes en prenant en compte les différences et la hiérarchisation socialement construite. C'est selon Adéquations, "avoir une approche intégrée de l'égalité".

Que des mouvements conservateurs rivalisent de désinformation et d'amalgames douteux pour défendre des valeurs sociétales ou religieuses conservatrices ne peut pas étonner. Les différentes forces qui composent un pays sont naturellement plurielles et la démocratie permet la libre expression. Mais, ce qui est inquiétant, c'est la réponse (ou plutôt la non réponse) apportée par l'ensemble du monde politique à une polémique pourtant expressivement provocatrice.

C'est ce que fait remarquer astucieusement l'association Adéquations en préambule de son dossier. Effectivement, la lâcheté du personnel politique alors qu'éclatait la polémique ne peut qu'inquiéter les démocrates que nous sommes.

L'association le précise en termes simples et précis : "La méfiance envers l'approche de genre affichée par ces décideurs politiques et élu-es est plus préoccupante, parce que cela suppose qu'ils ne connaissent pas les lois qu'ils et elles ont eux-mêmes votées depuis des décennies, les engagements qu'ils et elles ont pris au nom de la France au niveau européen et international, les conventions ratifiées par la France pour promouvoir cette approche. Embêtant pour des représentant-es de l'Etat de droit et de l'intérêt général."

D'autant plus embêtant que depuis plusieurs décennies et notamment depuis la Déclaration universelle des droits humains de 1948 et son principe d'égalité des sexes, la communauté politique internationale développe un corpus juridique reconnu par les Etats démocratiques dont la France.

Tous ces textes font explicitement référence à l'égalité de genre, à l'approche intégrée du genre dans les politiques publiques, avec des objectifs comme la lutte contre les stéréotypes de genre, le rééquilibrage des rôles sociaux de sexe, le partage équitable de la parentalité, etc.

La pédagogie du genre dans nos écoles n'est donc que le prolongement logique des textes et traités internationaux que notre pays a signés depuis 1948.

Avez-vous compris cela en écoutant les explications brouillonnes du ministre de l'éducation nationale au moment de la polémique ? La réponse est dans la question. Inquiétant, vraiment...

En savoir plus
Adéquations est une association à but non lucratif, créée en 2003, dont le siège est à Paris. Elle intervient aux niveaux régional, national et international. Son objectif général est l'information, la réflexion et l'action autour des thèmes suivants : développement humain durable, solidarité internationale, droits humains, égalité des femmes et des hommes, diversité et création culturelles…
Pour une pédagogie du genre à l'attention des décideurs et décideuses politiques ! - Le dossier très complet de l'association Adéquations

Théorie du genre : les cinq rumeurs qui ont fait scandale

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Pour une pédagogie du genre à l’attention des décideurs et décideuses politiques 
Nous empruntons le titre de cet article à l'association Adéquations. Car ce qui s'est passé il y a quelques semaines nous est apparu suffisamment grave pour justifier cet article. Le dossier très complet sur ce sujet ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2154" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Associations subventionnées : contrôle et audit mode d'emploi

Notre opposition au désengagement de l'Etat en matière de subventions et notre lutte contre le manque de financements des associations nous met à l'abri de tout jugement de

Porter plainte contre le président de son association : la procédure

Un président d'association est soumis aux mêmes tentations, mais aussi capable de la même loyauté que les autres présidents, qu'ils soient de la République ou pas. Ainsi,

Etre bénévole dans une association sportive, le remboursement des frais : opération compliquée

Les petites associations sportives l'ignorent souvent. Dans leur secteur, il y a bénévole et bénévole. Par exemple, n'importe quel bénévole doit pouvoir se faire rembourser les

Bénévole ou salarié : le vrai danger de la requalification

La requalification d'une mission bénévole en salariat est une pratique courante. Elle est parfois justifiée, mais c'est loin d'être toujours le cas. Et nous avons déjà fait de

Associations : premier bilan sur la création des emplois francs

C'est décidément la saison des bilans. Après celui, peu glorieux, des appels à projets du FDVA, voici celui des "emplois francs". Depuis avril 2018, est testé dans 740 quartiers

Premier bilan du fonds de 25 millions d'euros gérés par le FDVA pour aider les petites associations

Au mois de janvier, nous avons envoyé à certains de nos adhérents (1500 associations représentatives selon la méthode empirique) deux questions simples. Avez-vous répondu à un

Enfin quelques réponses sur l'avenir 2021-2027 du fonds européen d'aide aux plus démunis

Pour l'immense majorité des personnes en difficulté sociale, c'est par l'aide alimentaire que se fait le premier contact avec les associations de réinsertion et de soutien. Une

Comment être à la fois dirigeant et salarié d'une petite association ?

Une rémunération est le versement de sommes d'argent ou de tout autre avantage consenti par l'association à ses dirigeants : salaires, honoraires, avantages en nature, cadeaux,

Le nouveau code de la commande publique expliqué aux associations - suite

Après nos articles du 07 janvier 2019 - La commande publique bientôt le seul financeur des associations (1) - et du 04 mars 2019 - Le nouveau code de la commande publique expliqué

Les adhérents non dirigeants peuvent-ils consulter des documents internes à l'association ?

Le culte du secret est souvent l'art de dissimuler. Dans certaines associations, le simple fait qu'un membre ose demander la communication d'un document comptable devient un crime

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables

Les retraités doivent-ils être sages ?

Le président de la République a demandé à Mme Geneviève Legay (1), porte-parole d'Attac gravement blessée par une charge de policiers à Nice le 23 mars dernier, de faire preuve

Voyage au centre d'un cerveau

Il est de coutume, le 1er avril, dans la presse, (oui, le poisson dans le dos est passé de mode - les plus anciens comprendront) de lâcher une fausse info au milieu du flot

Une vieille dame indigne de...compassion

Le samedi 16 mars, le restaurant Le Fouquet's était en feu sur les Champs Elysées. Les plateaux de télévision virent alors une kyrielle de bonnes âmes s'offusquer d'une telle

L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille

Le grand débat vient à peine de se terminer. Notre pays a donc débattu. On pouvait, naïvement, imaginer qu'une trêve législative aurait lieu pendant ce temps d'échanges, puisque

La paire de lunettes de trop

Que se passe-t-il dans la tête d'un homme qui a passé son samedi à arrêter, taper, cogner, éborgner, mutiler des gens qui lui ressemblent en bien des points, à commencer par la

Une lettre de Paris

En mai 68, le Préfet de police de Paris, Maurice Grimaud, a décidé que le maintien de l'ordre ne devait pas anéantir des vies. Il succédait à ce poste à un certain Maurice Papon

Des armes silencieuses pour des guerres sans bruits

Nous empruntons le titre de cet article à M. Lyle Hartford Van Dyke (1), auteur américain plutôt controversé, voire sulfureux. Peu importe, l'objet ici, n'est pas de rendre

Ne laissez personne dénaturer ce que vous êtes

Lettrasso m'a demandé un article à leur remettre avant lundi midi. Et nous sommes dimanche. Et bien sûr, je n'ai pas ou peu d'idées. Faire le point sur les attentes des

Street Medic : le bénévolat de tous les dangers

Le journaliste américain, qui écrit en France sous le pseudo de "Mon Oncle d'Amérique" (1) nous a envoyé un article sur le rôle indispensable des "Street Medic" (2) dans les

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Les associations sont la colonne vertébrale de la France

Les associations sont la colonne vertébrale de la France. Pas un seul secteur d'activité qui ne soit accompagné par une association. Nos structures sont l'alpha et l'oméga de

Selon les associations, le phénomène sectaire augmente de façon inquiétante en France

La définition de la secte est encore floue. Ce mot provient de deux mots latins "secare" qui veut dire couper et "sequi" qui signifie suivre. On sait qu'une secte fonctionne avec

Une application pour saisir en ligne le juge administratif

Télérecours citoyens, tel est son nom. Son rôle ? Contester les actes de l'administration devant un juge administratif, que ce soit un tribunal administratif, la cour

Fraude fiscale : on achève bien les enquêteurs

Selon un rapport du syndicat Solidaires-Finances publiques (1), le montant total de l'évasion fiscale s'élève à 100 milliards d'euros par an. Le ministre de l'Economie et des

Lutte contre l'obsolescence programmée : une association en première ligne

Nos associations sont partout et de tous les combats. Il semble donc naturel d'en trouver une qui fait de la lutte contre l'obsolescence programmée, un objectif de première

15 millions d'euros supplémentaires pour les associations en 2019 ?

C'est le 15 février dernier que le ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, a fait cette annonce. Nous avons attendu presque un mois avant de la relayer afin de

Terre de liens : une association qui a les pieds bien sur terre

Née en 2003, de la convergence de différents réseaux liés à l'éducation populaire, à la finance éthique, à l'économie solidaire, à l'agriculture biologique et biodynamique et au

Pour le collectif ALERTE, les aides sociales ne doivent pas faire l'objet de contreparties

Créé en 1994, le collectif ALERTE (1) n'est pas né du hasard, mais d'un travail de terrain où les associations ont appris à réfléchir ensemble et à agir pour une cause commune qui

Lettre ouverte d'un président à un autre président

Le président de la fédération APAJH (Association pour Adultes et Jeunes Handicapés), M. Jean-Louis Garcia, a choisi d'adresser une lettre ouverte au président de la République.

Premier point sur la feuille de route Vie associative du gouvernement

Le 29 novembre 2018, le secrétaire d'Etat à la vie associative, Gabriel Attal, (1) a présenté la feuille de route (ce qui fait un peu jargon militaire) du gouvernement pour le

Découvrir 10 autres articles