14-05-2002   LIBRE

Un médiateur au ministère des finances pour recevoir les réclamations des associations

Dans le cadre de la réforme-modernisation du ministère, M. Emmanuel CONSTANS, Inspecteur général des finances, a été chargé par le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie de préfigurer les fonctions de médiateur du ministère. Le médiateur du MINEFI aura pour mission de recevoir les réclamations individuelles des personnes physiques ou morales concernant le fonctionnement des services du ministère dans leurs relations avec les usagers et de favoriser la solution des litiges. Un projet de décret organisant la mission du médiateur est en cours d'examen au Conseil d'Etat et sera très prochainement publié.

Cette réforme vise à simplifier les relations avec les usagers et à améliorer le service rendu au public.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Un médiateur au ministère des finances pour recevoir les réclamations des associations 
Dans le cadre de la réforme-modernisation du ministère, M. Emmanuel CONSTANS, Inspecteur général des finances, a été chargé par le ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie de préfigurer les fonctions de ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=92" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]