Coeur de loup

19-09-2017 SOCIETE LIBRE
L'année 1989 est encore dans les mémoires de ceux qui l'on vécue. Il faut dire que la géopolitique nous a offert un tel festival de bouleversements cette année là... De la chute du mur de Berlin en passant par le retrait de l'armée soviétique de l'Afghanistan, la révolution roumaine, le massacre de la place Tian'anmen à Pékin, la fin de la guerre froide, l'invasion du Panama par les USA, etc. une année révolutionnaire qui méritait bien la célébration du bicentenaire de la nôtre.

Comme souvent, notre mémoire fixe les événements qu'elle doit enregistrer par l'intermédiaire d'une chanson, genre tube de l'été. Ainsi, nous associons une mélodie avec des souvenirs. Vous souvenez-vous de la chanson "vedette" de l'année 1989 ?

C'est un Belge totalement inconnu qui, en 1989, a raflé la mise dans le Top 50 de Canal plus. Sa chanson s'est imposée immédiatement. Il faut dire qu'elle avait tout ce qu'il fallait pour s'imposer rapidement : le son, le punch, des paroles chocs et la beauté du chanteur : "Pas le temps de tout lui dire, pas le temps de tout lui taire, juste assez pour tenter la satyre qu'elle sente que j'veux lui plaire. Sous le pli de l'emballage, la lubie de faufiler, la folie de rester sage si elle veut ou pas l'embrasser, quand d'un coup d'elle se déplume, mon oeillet lui fait de l'oeil, même hululer sous la lune ne m'fait pas peur, pourvu qu'elle veuille... La victime est si belle et le crime est si gai."

Espérons qu'après une telle déclaration, la belle a cédé... Coeur de loup de Philippe Lafontaine, tel est le titre de la chanson tube de l'année 1989.

Mais pourquoi nous parler de cette chanson aujourd'hui ? Quel intérêt alors que l'on nous supprime les contrats aidés, que les subventions baissent à un point tel que ce sont bientôt les associations qui vont devoir donner de l'argent à l'Etat, que l'on pousse nos structures à se transformer en entreprises commerciales et j'en passe par l'explosion du Code du travail et le coup de rabot sur les services publics. Oui... je sais.

Mais souvenez-vous de cette année là et des fêtes que nous faisions en dansant sur cette chanson là. On se trémoussait dans les odeurs de parfum et le frou-frou des jupes, on transpirait en hurlant le refrain jusqu'à casser la voix : "Coeur de loup, peur du lit, séduis-la, sans délai, suis le swing, c'est le coup de gong du king. Bong !" dans l'insouciance révélée de nos vertes années.

C'était la dernière marche avant la vraie crise, cette année là. Le chômage n'était pas encore la préoccupation majeure des jeunes, le SIDA ne nous menaçait pas vraiment et l'on pouvait encore se loger pour pas grand chose. Dès l'année suivante, la chute du mur de Berlin a fixé le credo du néo libéralisme et sa fumeuse "fin de l'Histoire", la financiarisation de l'économie et la dette des Etats sont devenus le dogme absolu et nos amis ont commencé à parler : actions, bourse et placements immobiliers.

Philippe Lafontaine a écrit d'autres chansons comme la très belle "Alexis m'attend" et aussi "Fa ma no ni ma" et "L'amant tequila". Douze albums au total entre 1978 et 2003. Puis, en 2003, il a tiré sa révérence. Il a rangé sa guitare, fait le ménage dans les paillettes et raccroché les accords mineurs.

A la question d'une admiratrice déçue de son retrait, il lui en explique les raisons sur son site : "Que dire ? Que je ne "livre" plus comme avant et que ma voix, limitée, m'obéit beaucoup moins (les excès sans doute). Que mes doigts sont beaucoup moins souples.

Que je ne connais aucun créateur ou interprète qui aurait dépassé, après 60 ans, le sommet de son artisanat. Que je veux, surtout, nous éviter le pathétisme de l'étiolement.

Que je suis revenu de l'amour idéal et que c'était le seul qui me motivait. Que ce que je vois des voies médiatiques de cette "profession" ne me grise plus.

Que, vu de loin, la vanité de monter sur une scène, de pérorer et de s'épancher m'a complètement quitté. Qu'on n'a qu'une vie et que j'ai la chance d'être attiré par d'autres "aptitudes" pour lesquelles il me resterait trop peu de temps.

Bref, que ce métier de gamin narcissique en perpétuelle parade amoureuse ne correspond vraiment plus à mon état d'âme. Merci de comprendre et embrasse tes parents.
"

Le coeur de loup n'a visiblement pas un coeur de pierre. Si la vieillesse est un naufrage, il y a des naufragés qui quittent le navire volontairement. Chapeau M. Lafontaine. "Au coeur désarmé, au pays rempli d'hommes, au pays d'outre-idée, j'irai... Là où sont les amants quand l'amour se résigne triste et mal caché. D'ici je les entends, les mémoires qu'on mutile, tous dômes dorés. Pour tout vivre en silence, pour tout vivant j'irai crier : Alexis m'attend, Alexis m'attend !"
Paroles de la chanson : "Alexis m'attend".

En savoir plus






Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Les associations d'aide aux victimes enfin entendues ?

21-09-2020

Dans les principaux tribunaux de grande instance, les bureaux d'aide aux victimes sont tenus par des bénévoles d'associations d'aide aux victimes. Ces bureaux sont de véritables

Nouvelles aides et exonérations au paiement des cotisations sociales

21-09-2020

L'impact de la pandémie du covid19 sur l'activité économique a contraint le gouvernement a mettre en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les associations et

Panorama juridique de la rentrée pour les associations

21-09-2020

Nous avons décidé de faire un panorama législatif mensuel début 2020. Nous poursuivons donc ce travail de veille qui vous permettra, à l'aide du simple mot clé "panorama", de

Associations : création du statut de citoyen sauveteur bénévole

14-09-2020

C'est le 4 juillet 2020 que la loi 2020-840 (1) a été publiée au Journal Officiel. L'objectif visé est de "rassurer" le sauveteur de circonstance (un promeneur par exemple).

Opérations de crédit entre associations : vers une ouverture du cadre juridique ?

14-09-2020

La proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations est, depuis le 28 novembre 2019, en deuxième lecture au Sénat. Elle comporte 11 articles (1), dont un qui

Vers de nouvelles conditions d'enrôlement au chèque énergie pour les associations ?

14-09-2020

Le chèque énergie permet de payer des factures pour tout type d'énergie. Il est attribué sous conditions de ressources à près de 5,7 millions de ménages depuis le 1er janvier

Activité partielle possible pour les personnes vulnérables depuis le 1er septembre 2020 ?

07-09-2020

Les associations emploient de nombreuses personnes dites vulnérables. C'est la loi du 25 avril 2020 (1) de finances rectificative pour 2020 qui prévoyait la mise en activité

Etablissements sociaux et médico-sociaux : les surcoûts sont-ils aux frais de l'Etat ?

07-09-2020

Près de 720 000 personnes résident au sein des quelques 17 000 établissements d'hébergement pour personnes âgées qui existent en France. Une offre qui est très inégalement

Le nouveau protocole sanitaire en association est enfin arrivé

07-09-2020

Après bien des tergiversations, il semble que le nouveau protocole sanitaire à mettre en place aussi bien en association qu'en entreprise soit prêt. Son application au 1er

Les dernières mesures d'accompagnement prises pour aider les associations et TPE

31-08-2020

La crise sanitaire qui a frappé notre pays, suite à la propagation du virus Covid 19, a conduit l'Etat à interdire l'accès au public d'un grand nombre d'établissements pendant la

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Régulation et évolution des concessions autoroutières

21-09-2020

Le 14 août 2020, le soleil brillait sur toute la France. Nous étions, pour la plupart d'entre nous, en vacances. Une douce quiétude baignait le pays. Dans le ministère de la

La lutte contre le Covid menace-t-elle nos libertés ?

14-09-2020

Je ne suis pas qualifié pour me prononcer sur l'utilité du port du masque dans la rue (à l'intérieur, il ne peut y avoir de débats a priori), ni sur la fermeture des bars à 23

Quand le covid19 accélère la crise alimentaire

08-09-2020

Les associations d'aide alimentaire nous remontent des informations alarmantes. L'ampleur de la crise alimentaire qui frappe les plus démunis d'entre nous, et que le confinement

La Poste perd ses lettres de noblesse

31-08-2020

Que la distribution du courrier ne soit plus une priorité pour la Poste d'aujourd'hui peut tout à fait se comprendre. Le courriel a remplacé le courrier. Et l'ouverture à la

Est-ce que vous parlez l'administration ?

25-08-2020

En juin 2014, l'actuel ministre de la Justice, M. Eric Dupond-Moretti, confiait à un journaliste de Paris Normandie cette phrase qui ne manque pas de piquants : "La justice, c'est

Quand Pantagruel faisait de la résistance

04-08-2020

Pantagruel est le premier livre de François Rabelais. En fait, le titre complet de cet oeuvre "gargantuesque" est : "Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très

We want sex equality et après on verra pour le reste

28-07-2020

En 2011, est sorti en France, un film réalisé par l'Anglais Nigel Cole : "We want sex equality". Ce film traite de la première grève des ouvrières de l'usine automobile Ford à

Des nouvelles d'ici et d'ailleurs

21-07-2020

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées, mais pas forcément fraîches, façon purée en sachet plutôt que l'article parfois

Tchekhov cherche Mouettes désespérément

15-07-2020

La Mouette a été jouée pour la première fois le 17 octobre 1896 au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg. Ce fut un échec total. Tchekhov, qui s'y attendait, eut cette phrase

Comme un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter

07-07-2020

En ces temps de remaniements ministériels où la communication l'emporte sur le politique, il faut se faire du bien. Voici, exhumée des limbes du temps, une lettre qu'un président

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Qui n'a pas son Kit de sensibilisation à l'ESS ?

21-09-2020

Il était visiblement attendu le Kit de sensibilisation à l'ESS. Et il est arrivé. Publié par l'Avise (1), ce couteau Suisse du conférencier permet aux entrepreneurs sociaux, aux

Un plan de relance pour les associations et l'ESS

14-09-2020

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a enfin dévoilé son fameux plan de relance de 100 milliards d'euros. Visiblement, il s'articule autour de 3 priorités : l'écologie, la

Scop : De reprises difficiles en surprises méritées

07-09-2020

Vous aimez les crèmes glacées et les belles histoires ? Alors voici celle du site de glaces industrielles Pilpa à Carcassonne. Cette belle odyssée commence en 1941 avec l'Union

L'association des victimes du Coronavirus Covid19-France

31-08-2020

L'Association victimes Coronavirus Covid-19 France / AVCCF / Stop Covid-19 (c'est son titre précis) a été créée le 09 mai 2020. Elle a pour objet de réunir, informer, soutenir,

Le Louvre a beaucoup d'amis

25-08-2020

C'est bientôt la rentrée. Difficile de prendre les fameuses résolutions que les vacances nous inspirent chaque année alors que l'incertitude reste de mise. Cependant, il en est

La place des seniors dans les associations

03-08-2020

On ne peut que constater, aujourd'hui, une augmentation du nombre de jeunes retraités qui sortent du monde du travail avec devant eux une longue espérance de vie en assez bonne

La crise sanitaire vécue par les associations et vue par le HCVA

20-07-2020

Le Haut Conseil à la Vie associative (HCVA) a été créé en décembre 2009, suite à la deuxième conférence de la vie associative qui était un espace unique de dialogues, de

La vie associative a été oubliée dans le nouveau gouvernement

15-07-2020

C'est maintenant une habitude avec le président Macron. Déjà, dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe la vie associative était la grande absente de la start-up nation. Et

Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie

06-07-2020

Nous empruntons ce titre à une citation de Paul Lafargue qui, bien que né à Santiago de Cuba en 1842, était un homme politique français. Mais il savait aussi écrire et son essai

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

Découvrir 10 autres articles