La défaite de la musique

25-06-2019 SOCIETE LIBRE
La fête de la musique est née le 21 juin 1982, jour symbolique du solstice d'été, le plus long de l'année dans l'hémisphère Nord. Maurice Fleuret, directeur de la musique et de la danse au ministère de la Culture, pose les fondements d'une nouvelle conception : "La musique sera partout et le concert nulle part, ce sera une libération sonore, une ivresse, un vertige qui sont plus authentiques, plus intimes, plus éloquents que l'art".

J'ai l'âge d'avoir pu participer à la première et à de nombreuses autres. Une fête de liberté et de plaisir que même les moins mélomanes appréciaient.

Une fête de rencontres aussi, celle de son voisin de palier avec un accordéon qui écorchait la "Foule" de Piaf avec un entrain qui donnait le sourire. Fête bon enfant et du bonheur simple, celui qui permet de flâner, nez au vent et oreilles en écoute dans un débordement de musiques toutes plus débridées, les unes que les autres. Que de bons souvenirs.

Et chaque année, la jeunesse s'en empare. Bien sûr, l'esprit a un peu changé, mais pas le plaisir de se retrouver, ni celui de faire sa fête à la "fête". Si les "DJ" ont pris le pas sur les joueurs de flûtes à bec, l'envie d'être ensemble dans la liberté d'une première nuit d'été est toujours là. Et même les petits villages voient fleurir sur les places, des bouquets de notes.

Il en était ainsi à Nantes, ce vendredi 21 juin, sur les bords d'un bras de la Loire le long du quai Président-Wilson situé sur la rive sud de l'Ile de Nantes. Ils étaient jeunes et dansaient au son des "sound systems". La musique devait être arrêtée à 4h du matin. Pourquoi 4h ? Mystère. Sans doute pour permettre aux seules grues présentes de dormir enfin ? La police est arrivée à 4h30. Elle a demandé, sans façon, l'arrêt immédiat provoquant, on s'en doute, une petite bronca de la part des danseurs.

Mais ils ont "obtempéré" et la musique s'est tue. Toute ? Non. Pour remercier les danseurs, un DJ a remonté légèrement le son et une chanson a fusé des enceintes, vite reprise en choeur par les jeunes encore présents. Provocation inacceptable un soir de fête de la musique. En France, en 2019, on ne plaisante pas avec ça. Alors, la police a fait usage de bombes lacrymogènes pour disperser ces horribles délinquants.

Naturellement, quelques bouteilles ont été jetées en réponse. La riposte des forces de l'ordre a été tout à fait proportionnée à la menace : chiens sans muselières, tir de lanceurs de balles, grenades de désencerclement (qui contiennent du TNT) et matraquage en règle. Une panique monstrueuse s'est alors emparée des jeunes et certains, n'ayant d'autres choix pour fuir cet enfer, ont préféré se jeter dans la Loire plutôt que d'affronter ce que l'on peut appeler sobrement "comme un léger débordement policier".

Ainsi ce sont 14 jeunes gens qui se retrouvent nageant dans une Loire noire et nappée de gaz lacrymogène. Heureusement, les pompiers et la SNSM sont rapidement intervenus et ils ont pu les repêcher. Toutes ? Non, un jeune homme de 24 ans manque à l'appel : Steve. Il faut dire qu'il ne sait pas nager. Grave erreur quand on n'obtempère pas immédiatement à une injonction policière en 2019, en France, sur les bords d'un fleuve aux forts courants nombreux à cet endroit.

Une jeune fille, Isabelle, a vécu la charge policière et la panique qui a saisi les danseurs : "On était tous là et d'un coup il y a eu des fumées, des gaz lacrymogène, ça pétait partout. Je n'arrive pas à comprendre les raisons qui ont poussé les flics à employer des grenades de désencerclement. J'ai compté une quinzaine de grenades, dont une qui est tombée à deux mètres de moi. C'était la grosse panique. Je n'ai jamais vu ça, tout le monde était stressé, tout le monde criait, on ne voyait plus rien."

Le long du quai Président-Wilson, situé sur la rive sud de l'Ile de Nantes, quelques jeunes gens qui étaient présents à la fête de la musique, s'évertuent à scruter l'eau boueuse de la Loire. Steve est-il tombé dans le fleuve sans être vu ? C'est la question déchirante que se posent ses proches et sa famille. Une jeune fille, en pleurant, lâche : "On a repéré que le courant allait vers Basse Indre. Une amie m'a dit que des corps avaient déjà été retrouvés dans ce coin là, donc on va y aller". Cela se passe en France, en 2019.

En savoir plus
Le syndicat de police SGP-FO a réagi, ce mardi 25 juin, et "pointe la responsabilité d'un chef de service. Intervenir sans tenir compte du rapport de force, à 15 contre plusieurs milliers de personnes, qui, à 4 h 30 du matin, sont forcément dans un état éthylique et/ou stup avancé, dans l'incapacité de raisonner ou comprendre l'intervention de la police un soir de fête de la musique : c'était la confrontation assurée !" Le syndicat insiste et évoque "une faute grave de discernement, un ordre aberrant, mettant d'abord nos collègues en danger, et les usagers. Ce n'était pas des casseurs mettant Nantes à sac nécessitant donc d'intervenir immédiatement. Il s'agissait de fêtards". Il rappelle également que "le quai de Loire est sans protection, l'endroit par définition où il ne faut pas charger".

De son côté, le ministre de l'intérieur assure avoir demandé une enquête de l'IGPN, dont on connait la célérité à faire la lumière sur les violences policières. Pas un mot pour la famille du jeune homme.

Communiqué de presse des associations Freeform et Média'son
L'association Freeform travaille auprès des jeunes organisateurs de rassemblements festifs au niveau national. Basée à Toulouse, elle propose des solutions aux acteurs du secteur et aux pouvoirs publics afin que les fêtes organisées par les jeunes puissent se dérouler dans de bonnes conditions en privilégiant la concertation et la co-construction.

L'association Média'son est une association nantaise. Elle a pour objectif d'aider les sound systems des pays de Loire dans leur projets. Elle organise des événements pour soutenir les causes nationales et met en place des services et des actions pour aider les collectifs de la région.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 59 : février 2023

07-02-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Organisme de formation associatif : déclaration d'activité et droits afférents

07-02-2023

Tout organisme de formation, associatif ou pas, doit déposer auprès de l'administration une déclaration d'activité. Celle-ci doit contenir des informations relatives au contenu

Subventions aux associations : l'horizon 2023 du travail social

07-02-2023

L'État a toujours soutenu les associations qui agissent dans le domaine de la cohésion sociale. Ce qui a changé, c'est le temps de gestation des dossiers de demandes de

Panorama associatif numéro 58 : début février 2023

31-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

L'étrange suspension de l'avantage fiscal à certaines associations

31-01-2023

Nous le savons tous, les dons au profit des associations ouvrent droit à une réduction d'impôt sur le revenu de 66 % à 75 % du montant versé, selon l'association choisie, et ce,

Concurrence déloyale entre un salarié et son ancienne association

31-01-2023

Il arrive assez souvent qu'un salarié, ou bien même un bénévole, quitte une association afin d'en créer une autre de son côté. La loi ne l'interdit pas. En revanche,

Panorama associatif numéro 57 : fin janvier 2023

24-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Les aides aux associations pour les coûts de l'énergie

24-01-2023

Depuis février 2022, les prix du gaz et de l'électricité ont très fortement augmenté. L'Etat a mis en place au mois de juillet 2022, et dans le cadre du plan de résilience

Présomption de démission pour abandon de poste

24-01-2023

La loi dite "Marché du travail" du 21 décembre 2022 (1) a institué un nouvel article L1237-1-1 dans le Code du travail (2) en vigueur depuis le 23 décembre 2022. Ce dernier va

Panorama associatif numéro 56 : janvier 2023

17-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

L'État du mal-logement 2023 en France

07-02-2023

Cela fait 28 ans que la Fondation Abbé Pierre publie, chaque année, "L'État du mal-logement en France" (1). Une publication qui a souvent contribué à une réflexion autour des

Quand on perd une boulangerie, on se ferme au monde

31-01-2023

A travers la vitre, on voit encore les décorations de Noël. La tête d'un renne est décollée par l'humidité. Elle pend sur le côté et l'on suit la route chaotique des gouttes de

Les associations sont-elles présumées coupables ?

24-01-2023

C'est le 1er janvier 2022 qu'entrait en vigueur le contrat d'engagement républicain, né de la loi 2021-1109 du 24 août 2021 dite "Séparatisme" (1). Ainsi, depuis un an, les

Technicien valoriste du réemploi

17-01-2023

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il y a des choses qui m'échappent avec l'âge. En particulier, dans le domaine de l'emploi. Les avancées technologiques induisent fort

Liberté - Egalité - Solidarité - Remboursé

10-01-2023

Pourquoi, petit à petit, la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de la

Trop de fidèles parmi les pêcheurs

03-01-2023

En ce début d'année 2023, l'idée nous est venue de parler gros sous, pognon, oseille, bref d'argent. Et cette croyance nous submerge tous, sans distinction. Pas d'Eglises

Le train fantôme de la Gare de Lyon

20-12-2022

Nous vous avons concocté, pour ce Noël, un joli conte vrai. Oui, tout ce que nous allons vous raconter ici est vrai. Vrai de vrai. La vérité vraie comme disent les enfants. Pour

Chronique d'un drame social annoncé

13-12-2022

Le Secours catholique vient de publier son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France. Et ce n'est pas un rapport de plus, mais plutôt celui de trop. Alors que notre pays

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Vie associative : l'engagement des Français perdure

07-02-2023

L'implication dans la vie associative prend souvent différentes formes à divers degrés d'intensité. De la simple adhésion, jusqu'à la prise de responsabilités en passant par le

Favoriser l'engagement associatif : objectif salutaire

31-01-2023

Le Réseau National des Maisons des Associations (RNMA) soutient, depuis 1994, le développement des structures locales d'aide à la vie associative sur l'ensemble du territoire en

Le guide de l'association employeur

24-01-2023

L'UDES, union des employeurs de l'économie sociale et solidaire, regroupe 23 groupements et syndicats d'employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 16 branches et

ESS : les chiffres du mois, numéro 1

17-01-2023

Nous avons lancé, en 2021, le panorama associatif qui en est aujourd'hui au numéro 56, et qui est un franc succès. Nous entamons l'année 2023 en démarrant une nouvelle série, les

La réforme des retraites va-t-elle impacter le vie associative ?

10-01-2023

Si l'on en croit le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites (1), la réponse est affirmative sans l'ombre d'un doute. En France, un senior sur trois s'engage dans

Les Assises de la Simplification associative : comique de situation

03-01-2023

Il y a eu le Grand Débat pour calmer les gilets jaunes. Il y a eu le Grenelle de l'Education pour anesthésier les enseignants. Il y a eu le Ségur de la Santé pour appâter les

Baromètre de la générosité vision donateur 2022

20-12-2022

Depuis 10 ans, selon le Baromètre de la générosité de France générosités, les donateurs sont de plus en plus généreux mais de moins en moins nombreux et de plus en plus âgés.

Le mouvement associatif fait le point sur les travaux législatifs en cours

13-12-2022

Entre le Projet de Loi de Finances 2023 et la contribution à la consultation de la Commission européenne en vue d'une initiative sur les activités transfrontières des

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+