La souplesse : l'argument choc pour attirer les jeunes en retrait vers les associations

19-06-2017 ESS LIBRE
Nous le constatons tous, l'âge moyen des bénévoles et dirigeants de nos associations glisse d'avantage vers les 60 ans que vers les 20 ans. Il nous manque comme un souffle de jeunesse... Pas facile en effet, d'attirer les jeunes vers la verticalité de nos structures à l'âge où seul l'horizon apparaît désirable. L'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire - INJEP - nous propose un rapport sur l'engagement des jeunes, avec un focus particulier sur la mobilisation des jeunes en retrait.

Élodie Bellarbre et Laëtitia Drean ont rédigé un document fouillé et complet sur les disparités sociales de l'engagement des jeunes. Leur travail permet d'identifier ainsi les freins et les ressorts à activer afin de diversifier les profils des jeunes engagés.

Plusieurs expérimentations du Fonds d'expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et leurs évaluations ont porté sur l'engagement des jeunes. Mais c'est la première fois, à notre connaissance, que le focus est porté sur sur la mobilisation des jeunes en retrait. Retrait que les auteurs expliquent par les disparités sociales. C'est un point de vue très juste, mais qui ne suffit pas.

Elles prennent comme exemple l'Appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" (APOJ) (1). L'évaluation de l'expérimentation APOJ par l'agence Phare nous donne une approche moins enthousiaste de l'expérience. L'agence a, pour cela, analysé 17 projets tout au long de leur déroulement mêlant les méthodes qualitatives (entretiens, observations), l'analyse statistique descriptive et le recours à l'analyse des réseaux d'acteurs, afin de tirer des enseignements significatifs de cette expérimentation.

Des formes d'engagement des jeunes en constante évolution
Le rapport des jeunes à l'engagement a changé : "la méfiance à l'égard des appareils est de mise. L'organisation hiérarchique ne correspond plus à leur demande de participation directe." Cet état de fait est lié à un élargissement et à une recomposition du registre de la participation sociale et politique "à la carte, éphémère, multiple, à distance." Un élément central de cette transformation repose sur l'inscription des formes nouvelles d'engagement dans le contexte spécifique de l'emploi des jeunes.

Et pourtant, ils s'engagent pourrait dire un Copernic "jeunesse". Oui, mais plus pour les mêmes raisons que leurs aînés ni sur les mêmes bases. Dans les organisations de jeunes dirigées par des jeunes, les pairs apparaissent comme une source d'information centrale. Ils agissent comme "émetteurs d'information" mais participent également au développement et au renforcement de nouvelles pratiques. Bref, d'accord pour l'apprentissage, mais dans un rapport d'égal à égal.

La réalité du terrain nous force à un constat : le militantisme qui fédérait des énergies autour d'une cause, quelle qu'elle soit, a tendance à céder la place à une forme de "contentement immédiat", un peu comme la pulsion qui déclenche l'acte d'achat. Ce phénomène est parfaitement analysé et maîtrisé par les agences de publicité, qui bien avant nos structures, avaient compris la tendance lourde du changement.

Si le rapport nous demande, à juste titre, de mettre de la souplesse dans les rouages de nos structures, il fait l'impasse sur une différence générationnelle de taille. Or, les récentes élections présidentielle et législative nous montrent, mieux que ne le feraient 10 000 rapports, que l'inexpérience n'est plus un handicap, mais bien au contraire, une vertu.

La publicité, encore elle, montre à longueur d'écrans, des parents qui sont dépassés, largués voire incompétents. A contrario de jeunes adolescents bien plus à même de résoudre seuls les problèmes plutôt que de s'appuyer sur une "passation des savoirs" que visiblement, les parents présentés dans les spots ne possèdent pas.

Espérer que ce matraquage publicitaire n'aura aucune incidence sur les "jeunes en retrait" est une illusion. Si l'on rajoute à ce constat que la multiplication des sources de savoirs et la vitesse avec laquelle on peut l'obtenir ne peut cacher plus longtemps qu'il faudra bien un jour, pour ces jeunes là, revenir aux fondamentaux.

Sans cela, les savoirs mal maîtrisés, l'approximation des connaissances comme de l'orthographe, le refus de la notion même de l'apprentissage, la négation de la verticalité des relations sociales et le lissage des différences feront de leur avenir, un immense écran de publicité pour un monde qui n'existe pas.

Les "jeunes en retrait", comme le dit le rapport, le sont pour des raisons profondément politiques et sociales. Leur faire croire à autre chose est une insulte à leur avenir. Les "jeunes qui ne sont pas en retrait" savent parfaitement, eux, que la disparité sociale est une évidence et que l'apprentissage est une nécessité. Ils ont l'encadrement, les moyens et le temps. Contrairement aux autres qui n'ont que l'illusion. La souplesse, hélas, ne suffira pas à combler le fossé.

En savoir plus
(1) L'appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" APOJ fournit plusieurs exemples intéressants de mobilisation de jeunes par leurs pairs. Les 17 projets d'APOJ ont été portés par des associations dont les responsables sont âgés de moins de 30 ans, et ils ont agi sur trois registres d'intervention :
- structurer et professionnaliser les organisations de jeunes,
- diversifier les profils des jeunes engagés,
- améliorer la reconnaissance de la parole des jeunes dans le débat public, dans une logique de co-construction des politiques publiques.
Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes -
Appel à projets APOJ


Engagement : quels leviers pour mobiliser les jeunes en retrait ? INJEP analyses & synthèses n°3

L'Agence Phare



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Associations : création du statut de citoyen sauveteur bénévole

14-09-2020

C'est le 4 juillet 2020 que la loi 2020-840 (1) a été publiée au Journal Officiel. L'objectif visé est de "rassurer" le sauveteur de circonstance (un promeneur par exemple).

Opérations de crédit entre associations : vers une ouverture du cadre juridique ?

14-09-2020

La proposition de loi visant à améliorer la trésorerie des associations est, depuis le 28 novembre 2019, en deuxième lecture au Sénat. Elle comporte 11 articles (1), dont un qui

Vers de nouvelles conditions d'enrôlement au chèque énergie pour les associations ?

14-09-2020

Le chèque énergie permet de payer des factures pour tout type d'énergie. Il est attribué sous conditions de ressources à près de 5,7 millions de ménages depuis le 1er janvier

Activité partielle possible pour les personnes vulnérables depuis le 1er septembre 2020 ?

07-09-2020

Les associations emploient de nombreuses personnes dites vulnérables. C'est la loi du 25 avril 2020 (1) de finances rectificative pour 2020 qui prévoyait la mise en activité

Etablissements sociaux et médico-sociaux : les surcoûts sont-ils aux frais de l'Etat ?

07-09-2020

Près de 720 000 personnes résident au sein des quelques 17 000 établissements d'hébergement pour personnes âgées qui existent en France. Une offre qui est très inégalement

Le nouveau protocole sanitaire en association est enfin arrivé

07-09-2020

Après bien des tergiversations, il semble que le nouveau protocole sanitaire à mettre en place aussi bien en association qu'en entreprise soit prêt. Son application au 1er

Les dernières mesures d'accompagnement prises pour aider les associations et TPE

31-08-2020

La crise sanitaire qui a frappé notre pays, suite à la propagation du virus Covid 19, a conduit l'Etat à interdire l'accès au public d'un grand nombre d'établissements pendant la

Une subvention doit-elle être motivée par la neutralité d'une association ?

31-08-2020

Lorsqu'une collectivité locale verse une subvention à une association, elle se doit de vérifier sa neutralité à la fois politique et religieuse. Sans cela, la subvention peut-être

Le point sur la taxe d'habitation pour les associations

31-08-2020

La taxe d'habitation est en passe d'être supprimée pour tous les foyers fiscaux. Elle a été jugée, à tort ou à raison, comme une taxe lourde et injuste. Mais elle était aussi une

Agrément des associations de lutte contre la corruption

25-08-2020

La plus célèbre de toutes les associations de lutte contre la corruption est Anticor (1). Mais il en existe beaucoup d'autres. Pour être recevables à exercer les droits de la

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

La lutte contre le Covid menace-t-elle nos libertés ?

14-09-2020

Je ne suis pas qualifié pour me prononcer sur l'utilité du port du masque dans la rue (à l'intérieur, il ne peut y avoir de débats a priori), ni sur la fermeture des bars à 23

Quand le covid19 accélère la crise alimentaire

08-09-2020

Les associations d'aide alimentaire nous remontent des informations alarmantes. L'ampleur de la crise alimentaire qui frappe les plus démunis d'entre nous, et que le confinement

La Poste perd ses lettres de noblesse

31-08-2020

Que la distribution du courrier ne soit plus une priorité pour la Poste d'aujourd'hui peut tout à fait se comprendre. Le courriel a remplacé le courrier. Et l'ouverture à la

Est-ce que vous parlez l'administration ?

25-08-2020

En juin 2014, l'actuel ministre de la Justice, M. Eric Dupond-Moretti, confiait à un journaliste de Paris Normandie cette phrase qui ne manque pas de piquants : "La justice, c'est

Quand Pantagruel faisait de la résistance

04-08-2020

Pantagruel est le premier livre de François Rabelais. En fait, le titre complet de cet oeuvre "gargantuesque" est : "Les horribles et épouvantables faits et prouesses du très

We want sex equality et après on verra pour le reste

28-07-2020

En 2011, est sorti en France, un film réalisé par l'Anglais Nigel Cole : "We want sex equality". Ce film traite de la première grève des ouvrières de l'usine automobile Ford à

Des nouvelles d'ici et d'ailleurs

21-07-2020

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées, mais pas forcément fraîches, façon purée en sachet plutôt que l'article parfois

Tchekhov cherche Mouettes désespérément

15-07-2020

La Mouette a été jouée pour la première fois le 17 octobre 1896 au théâtre Alexandrinski de Saint-Pétersbourg. Ce fut un échec total. Tchekhov, qui s'y attendait, eut cette phrase

Comme un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter

07-07-2020

En ces temps de remaniements ministériels où la communication l'emporte sur le politique, il faut se faire du bien. Voici, exhumée des limbes du temps, une lettre qu'un président

La sangsue : une petite bête qui monte qui monte

30-06-2020

Depuis plus de 2000 ans, l'hirudothérapie est une approche thérapeutique qui utilise des sangsues en médecine. Ces petites bêtes sont une sous-classe de l'embranchement des

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Un plan de relance pour les associations et l'ESS

14-09-2020

Le 3 septembre 2020, le gouvernement a enfin dévoilé son fameux plan de relance de 100 milliards d'euros. Visiblement, il s'articule autour de 3 priorités : l'écologie, la

Scop : De reprises difficiles en surprises méritées

07-09-2020

Vous aimez les crèmes glacées et les belles histoires ? Alors voici celle du site de glaces industrielles Pilpa à Carcassonne. Cette belle odyssée commence en 1941 avec l'Union

L'association des victimes du Coronavirus Covid19-France

31-08-2020

L'Association victimes Coronavirus Covid-19 France / AVCCF / Stop Covid-19 (c'est son titre précis) a été créée le 09 mai 2020. Elle a pour objet de réunir, informer, soutenir,

Le Louvre a beaucoup d'amis

25-08-2020

C'est bientôt la rentrée. Difficile de prendre les fameuses résolutions que les vacances nous inspirent chaque année alors que l'incertitude reste de mise. Cependant, il en est

La place des seniors dans les associations

03-08-2020

On ne peut que constater, aujourd'hui, une augmentation du nombre de jeunes retraités qui sortent du monde du travail avec devant eux une longue espérance de vie en assez bonne

La crise sanitaire vécue par les associations et vue par le HCVA

20-07-2020

Le Haut Conseil à la Vie associative (HCVA) a été créé en décembre 2009, suite à la deuxième conférence de la vie associative qui était un espace unique de dialogues, de

La vie associative a été oubliée dans le nouveau gouvernement

15-07-2020

C'est maintenant une habitude avec le président Macron. Déjà, dans le premier gouvernement d'Edouard Philippe la vie associative était la grande absente de la start-up nation. Et

Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie

06-07-2020

Nous empruntons ce titre à une citation de Paul Lafargue qui, bien que né à Santiago de Cuba en 1842, était un homme politique français. Mais il savait aussi écrire et son essai

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

L'après Covid19 : comment vont les associations ?

22-06-2020

Réalisée du 18 mai au 15 juin 2020, la seconde enquête (1) du Mouvement associatif et du Réseau national des maisons des associations a recueilli 13 500 réponses, ce qui prouve

Découvrir 10 autres articles