La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022 SOCIETE LIBRE
Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise en compte à sa juste place ? C'est ce que nous allons essayer de décrypter, tant les fléchages de ces deux budgets sont de plus en plus compliqués à analyser. Sans compter sur les lois de finances rectificative (LFR) qui viennent émailler et parfois profondément modifier le cours budgétaire de l'Etat.

1 Sport, jeunesse et vie associative
La mission "Sport, Jeunesse et Vie associative" représente 1,78 milliard d'euros de moyens consacrés par l'État aux politiques publiques en matière de sport, de jeunesse et de vie associative, auxquels s'ajoutent 0,17 milliard d'euros de taxes affectées à l'Agence nationale du sport. Ces politiques sont principalement conduites par le ministère de l'Education nationale et de la jeunesse et le ministère des sports et des Jeux olympiques et paralympiques.

La programmation retenue par le Gouvernement poursuit trois objectifs majeurs :
> favoriser l'engagement de la jeunesse et l'action associative (837 millions d'euros),
> développer la pratique sportive et soutenir le sport haut-niveau (818 millions d'euros qui se décomposent en 652 millions d'euros de crédits budgétaires hors CAS pensions et 166 millions d'euros de taxes affectées),
> assurer la bonne préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et sécuriser la livraison des ouvrages olympiques (295 millions d'euros).

L'Etat entend encourager l'engagement des jeunes et conforter le monde associatif, notamment via la poursuite du déploiement du service national universel et du service civique. L'augmentation des moyens alloués au service national universel (SNU) permettra une nouvelle étape du déploiement du dispositif, avec un objectif de 64 000 jeunes en 2023.

S'agissant du service civique, les crédits inscrits au budget de la mission et la mobilisation de la trésorerie de l'Agence du service civique permettront de conforter la dynamique du service civique (29 % des crédits de la mission et la mobilisation de la trésorerie de l'Agence du service civique permettront de maintenir la dynamique du dispositif).
S'agissant des politiques en faveur de la jeunesse, le PLF2023 est principalement marqué par la poursuite du déploiement du SNU. Le service civique reste le parent pauvre.
Le mentorat (dispositif "1 jeune, 1 mentor") déployé en 2021 se poursuit avec un financement renouvelé de 27 millions d'euros en 2023. Ce dispositif répond à la volonté de mieux accompagner les jeunes, tout en permettant de renforcer les solidarités entre les générations et les territoires, et de s'enrichir des diversités sociales. Le mentorat peut prendre plusieurs formes et consiste en un accompagnement, pendant plusieurs mois, d'un jeune pendant son parcours scolaire, dans ses choix d'orientation ou en phase d'insertion professionnelle.

Le dispositif Pass'Sport, créé en 2021, est reconduit pour un montant de 100 millions d'euros. Ce dispositif vise à aider les jeunes à reprendre ou poursuivre une activité sportive. Il se matérialise par une aide forfaitaire de 50 euros versée par l'Etat à une association pour réduire le coût de l'inscription prise par un jeune. Depuis la rentrée universitaire 2022, l'éligibilité au dispositif a été élargie à 800 000 étudiants boursiers.

L'Etat poursuit par ailleurs son effort dans la préparation des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024, avec un financement de 295 millions d'euros en 2023. La Société pour la livraison des ouvrages olympiques (SOLIDEO) bénéficiera ainsi de 270 millions d'euros afin de poursuivre la réalisation des opérations d'aménagement et de la livraison de l'ensemble des ouvrages olympiques. Le comité d'organisation des JO (COJO) bénéficiera de 25 millions d'euros au titre de la deuxième tranche de la contribution de l'Etat au financement des Jeux paralympiques, sur un engagement total de 80 millions d'euros initié en 2022.

Enfin, l'effort de l'Etat en faveur du plan équipements sportifs de proximité est poursuivi avec une nouvelle enveloppe de 100 millions d'euros prévue par l'Agence nationale du sport en 2023. Le budget de l'Agence nationale du sport bénéficie par ailleurs d'une enveloppe complémentaire de 10 millions d'euros pour amplifier son action d'accompagnement et de professionnalisation des structures sportives.

2 La mission "Cohésion des territoires" qui traduit la politique du gouvernement en faveur du logement, de l'hébergement d'urgence, de la ville et de l'aménagement du territoire, s'élèvera à 17,85 milliards d'euros en 2023, contre 17,19 milliards en 2022.

3 La mission "Santé" atteindra les 3,4 milliards d'euros en 2023, contre 1,30 milliard en 2022.

4 La mission "Solidarité, insertion et égalité des chances" qui financent les politiques publiques destinées à lutter contre la pauvreté, réduire les inégalités, protéger les personnes vulnérables et promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes, sera dotée de 29,84 milliards d'euros de crédits budgétaires en 2023, contre 27,69 milliards en 2022.

5 La mission "Immigration, asile et intégration" sera dotée de 2 milliards d'euros en 2023, contre 1,90 milliard en 2022.

6 L'objectif global des dépenses (OGD) qui représente l'ONDAM médico-social augmenté d'une part des recettes propres de la CNSA devrait avoisiner les 30 milliards d'euros, représentant une augmentation respective de 5,1 % et 5,2 % pour la prise en charge des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

7 Enfin, les crédits dédiés aux aides au poste dans les secteurs de l'insertion par l'activité économique (IAE) et des entreprises adaptées (EA) sont une nouvelle fois en hausse pour atteindre près de 1,7 milliard d'euros, notamment pour tirer les conséquences de la hausse du SMIC.

Nous déplorons, dans ce budget 2023, la poursuite du service national universel (SNU) qui a prouvé son inefficacité. En 2022, le SNU a eu droit à un budget de 110 millions d'euros, soit un septième du budget total "Jeunesse et vie associative" dans le budget de l'État.

Une somme colossale pour un dispositif qui n'a concerné que 50 000 jeunes en 2022 et 64 000 jeunes en 2023. Or les récents retours d'expérience des participants au séjour de cohésion 2021 permettent de voir les nombreuses faiblesses du dispositif, voire son effet contreproductif.

En savoir plus
Projet de loi de finances pour 2023



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Obligation de reclassement dans les associations

16-04-2024

Embauche et rédaction du contrat, durée du travail et contrôle du temps de travail, et, bien évidemment rupture du contrat de travail sont soumis à la législation du travail,

Panorama associatif numéro 98 : avril 2024

16-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Educateurs sportifs : soyez honorables

16-04-2024

Afin de mieux protéger les enfants des violences sexuelles dans le sport, la loi du 8 mars 2024 renforce le dispositif de contrôle de l'honorabilité des éducateurs sportifs. Elle

L'intérêt public local d'une association pour obtenir une subvention

09-04-2024

L'intérêt public local fonde la compétence des collectivités territoriales pour disposer d'une habilitation générale à prendre en charge les intérêts de leur population (clause

Panorama associatif numéro 97 : avril 2024

09-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Management nocif au sein d'une association

09-04-2024

Beaucoup de salariés pensent qu'au sein d'une association, le management est plus respectueux des subordonnés. Il y a peut-être moins de pression, encore que cela doit être

Déséquilibre budgétaire d'une association et sa demande de subvention

02-04-2024

Est-il possible de présenter un dossier de demande de subvention alors que les comptes présentés sont excédentaires ? Oui, une association recevant une subvention peut dégager un

Prélèvement à la source et procédure collective : le point sur les risques

02-04-2024

Que ce soit pour une procédure de sauvegarde, de redressement ou de liquidation judiciaire, le prélèvement à la source pose de nombreux problèmes à nos structures. Nos

Panorama associatif numéro 96 : avril 2024

02-04-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Toutes les responsabilités légales d'une association

26-03-2024

La plupart des associations ont recours à des bénévoles. Ces derniers peuvent avoir un large éventail de responsabilités, depuis une simple fonction de bureau, jusqu'à un rôle

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Pour faire des économies, allez au bistrot

16-04-2024

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par

Pour le Sénat, la loi séparatisme doit encore prouver son utilité

09-04-2024

Cette loi est connue sous plusieurs noms. Pour le grand public et les associations, c'est la loi "séparatisme". Dans les administrations, on trouve de plus en plus souvent

La vie associative face à une action publique atone

02-04-2024

Depuis les années 1980, et plus encore à partir de la moitié des années 1990, le soutien à la vie associative est devenu un enjeu central pour l'État et pour les collectivités

Se payer sur la bête

26-03-2024

L'expression "Se payer sur la bête" veut dire, selon le Larousse : "en parlant d'un créancier, se faire payer en prenant directement sur le salaire, les revenus de son débiteur."

Comment se constituer partie civile quand on est une association ?

19-03-2024

Se constituer partie civile quand on est une association, n'est pas aussi difficile qu'il n'y parait à priori. Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'y a que quelques cas pour

La réserve civique : le rapport du HCVA

12-03-2024

Créée en 2017 par la loi "Egalité et Citoyenneté" (1), la Réserve Civique visait à encourager l'engagement citoyen pour contribuer à développer la fraternité, la cohésion sociale

Observatoire de la confiance dans les associations

05-03-2024

Le Don en Confiance est un organisme à but non lucratif ouvert à toutes les causes d'intérêt général. Il a été créé en 1989 par de grandes associations et fondations sociales et

ASSociations et TERritoires : le projet ASSTER

27-02-2024

L'Institut français du Monde associatif est né à Lyon en janvier 2019 avec pour ambition première de faire reconnaître le plus largement possible la contribution des associations

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

13-02-2024

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Panorama de l'accès à l'emploi en France

16-04-2024

Selon l'INSEE, les personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) (actifs occupés) sont celles âgées de 15 ans ou plus ayant travaillé (ne serait‑ce

Service civique et chômage des jeunes : des variations entre départements

09-04-2024

Le service civique joue un rôle important dans le dispositif de l'insertion professionnelle. Qui l'eût cru ? Une nouvelle étude de l'Institut national de la jeunesse et de

Économie sociale et solidaire : et si l'avenir était européen ?

02-04-2024

"L'Economie Sociale au coeur des transitions" est une rencontre initiée par les trois régions belges, Wallonie, Flandre et Bruxelles les 12 et 13 février 2024 à Liège sous la

Le Conseil d'État précise l'intérêt à agir des associations

26-03-2024

En matière administrative, les différents recours juridictionnels ne sont recevables que si ceux qui les exercent ont intérêt à contester l'acte attaqué. C'est une définition qui

Fiscalité : quel est le statut des dons des cagnottes en ligne

19-03-2024

Depuis quelques années, les plateformes offrant des services de diffusion de cagnottes en ligne fleurissent comme les pâquerettes au printemps. Nous sommes tous invités, à

Contrat d'Engagement Républicain : la culpabilité en avant toute

12-03-2024

Le secrétariat général du comité de prévention de la délinquance et de la radicalisation, à l'origine du scandale du fonds Marianne, vient d'être sévèrement épinglé (1) par la

Obtenir l'agrément d'entreprise solidaire à utilité sociale

05-03-2024

Les "entreprises" de l'économie sociale et solidaire (ESS) peuvent bénéficier d'aides et de financements spécifiques grâce à l'agrément "Entreprise solidaire d'utilité sociale"

La PPL visant à simplifier la vie associative est adoptée par les députés

27-02-2024

Déposée le 20 juillet 2023, la proposition de loi visant à soutenir l'engagement bénévole et à simplifier la vie associative a été définitivement adoptée à l'unanimité par les

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

L'éducation populaire : l'art et la manière de faire vivre le collectif

13-02-2024

L'Éducation populaire placent les personnes au coeur de leurs apprentissages. Elle cherche à développer un savoir en partant des situations, des expériences, des questionnements

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+