Loi de finances 2020 : quoi de neuf pour les associations ?

07-01-2020 SOCIETE LIBRE
Le Mouvement associatif (1) avait, dès la parution du projet de loi de finances pour 2020, tenté de proposer des mesures en faveur des associations. Une demande qui ne pouvait que satisfaire la "plus grande ambition pour la vie associative" exprimée par le président de la République lors de la conférence de presse qui clôturait le "grand débat". Comme vous pouvez le deviner, il n'en a rien été.

Et pourtant de nombreux députés avaient déposé des amendements comme la création d'emplois d'utilité citoyenne, la stabilisation du budget du DLA au niveau de 2017, etc.

Tous ces amendements ont été rejetés à l'exception de deux mesurettes : le rehaussement du montant maximal des recettes d'activités lucratives des associations qui passe de 65 000 euros à 72 000 euros et la prime exceptionnelle ouverte aux associations, autrement dit rien. La première mesure vise à faire comprendre aux associations qu'elles vont devoir s'assurer d'avantage de recettes propres et la seconde risque de concerner très peu de structures devant l'état général des finances.

En revanche, l'adoption de l'article 50 (2) de la loi de finances pour 2020 est un très mauvais signal envoyé aux associations comme aux mécènes. Cet article vise à baisser la réduction fiscale de 60% à 40% des dons faits par les entreprises à partir de 2 millions d'euros de don (à l'exclusion du périmètre élargi dit Coluche). Pour réaliser une économie de 80 millions d'euros, l'Etat engage une énième réforme qui fera peser un risque conséquent sur les associations qui sortent déjà de deux années d'instabilité fiscale.
France générosités dénonce une modification substantielle de la philosophie de la Loi Aillagon en créant une hiérarchie entre les causes et les mécènes et en apportant une complexité sur un dispositif dont la grande force résidait dans sa lisibilité et sa simplicité.
Mais cet article ne s'arrête pas là. Adopté le 17 décembre en séance publique, les députés de la majorité lui rajoutent un encadrement du mécénat de compétences à 3 fois le plafond de la sécurité social (officiellement afin de renforcer l'éthique du mécénat de compétence). Pour contrebalancer cette mauvaise nouvelle, ils accordent une augmentation de la franchise de défiscalisation des TPE/PME de 10 à 20 000 euros afin de développer l'impact social de la générosité dans les territoires (3). Trop aimable.

Pour le reste, le service civique, avec 508 millions d'euros de crédits alloués, devrait pouvoir engager 145 000 jeunes. Un objectif que Le Mouvement associatif souhaitait voir s'élever à 180 000. Pour sa part, le service national universel (SNU), avec un budget de 30 millions d'euros, espère atteindre les 20 000 jeunes accueillis en 2020. Le FDVA se contentera d'une enveloppe de 25 millions d'euros pour le soutien aux projets associatifs "innovants" et la formation des bénévoles.
Le Mouvement associatif demandait un reversement de la totalité des fonds de la réserve parlementaire qui était destinée aux associations avant sa suppression, soit une estimation de 50 millions d'euros. C'est visiblement le SNU qui a récupéré cette manne.
En savoir plus
(1) PLF 2020 : les propositions du Mouvement associatif pour la vie associative

(2) Article 50 : rationalisation de la réduction d'impôt en faveur du mécénat

(3) Amendement sur la franchise des TPE/PME

Proposition de loi adoptée avec modifications par l'assemblée nationale en deuxième lecture visant à améliorer la trésorerie des associations
Cette proposition de loi vise à :
> permettre à des associations membres d'un même réseau de s'accorder entre elles des prêts de trésorerie sans intérêts, pour une durée inférieure à deux ans
> faciliter le transfert des dépôts et avoirs des comptes inactifs des associations vers le FDVA.

En revanche, les deux seuls articles vraiment intéressants ont été supprimés par le sénat :
> la possibilité pour les associations de reporter un "bénéfice raisonnable" sur une subvention qui n'a pas été entièrement consommée
> le délai de paiement des subventions fixé à 60 jours à compter de la date de la notification de la décision portant attribution de la subvention.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Covid19 : Le point sur les subventions publiques

29-06-2020

Depuis la circulaire du 6 mai 2020, les doutes qui subsistaient autour du maintien ou pas des subventions publiques ont été levés. En revanche, les conditions d'exécution de

Liquidation judiciaire : procédure dangereuse en pleine crise sanitaire

29-06-2020

Bien qu'étant personne morale, l'association est responsable de ses engagements financiers. Et comme ceux-ci n'ont pu être pris que par ses représentants légaux, les dirigeants

Covid19 : Pour une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

29-06-2020

Alors que la crise économique remplace petit à petit la crise sanitaire et que les associations comme les entreprises doivent y faire face, la Fédération française des assureurs

Déficit et subvention : mariage possible ?

22-06-2020

Oscar Wilde estimait que "Quelque grief qu'on ait contre le mariage, on ne saurait lui refuser d'être une expérience." Peut-on marier le déficit budgétaire d'une association avec

Covid19 : Mise à jour du panorama juridique du déconfinement pour les associations

22-06-2020

Toujours pour faire face aux conséquences de la propagation de l'épidémie de Covid19, le gouvernement continue, par voie d'ordonnance, à légiférer. Une pratique qui devra, du

L'honorabilité devra être la règle dans les associations sportives

22-06-2020

Le 11 mai 2020, nous avions publié un article intitulé : "Les violences sexuelles dans le sport amateur : comment les combattre ?" (1). Suite aux révélations des scandales

Changement de majorité municipale : quid du renouvellement des subventions ?

15-06-2020

Alors que le deuxième tour des élections municipales se profile à l'horizon, de nombreuses associations découvrent que les conseils municipaux, élus dès le premier tour,

Covid19 : attention à l'utilisation du régime de la force majeure comme motif de licenciement

15-06-2020

Les associations, comme beaucoup d'entreprises, vont très mal. La sortie de la crise sanitaire liée au Covid19 s'annonce comme extrêmement difficile. Dans ce contexte, le

Associations : un licenciement verbal est-il légal ?

15-06-2020

Il est facile d'imaginer qu'un cas de licenciement verbal correspond à l'hypothèse classique d'un employeur qui surprend un salarié en train de commettre une faute et qu'il lui

Covid19 : Le médiateur des entreprises est un dispositif ouvert aux associations

08-06-2020

Pour que ce soit plus explicite, il aurait fallu une dénomination plus complète : "Le médiateur des entreprises et des associations" par exemple. Car de très nombreuses

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

La sangsue : une petite bête qui monte qui monte

30-06-2020

Depuis plus de 2000 ans, l'hirudothérapie est une approche thérapeutique qui utilise des sangsues en médecine. Ces petites bêtes sont une sous-classe de l'embranchement des

Du réchauffement climatique à l'épistémé

23-06-2020

Personne ne connaissait le village russe de Verkhoïansk, il y a encore une semaine. Depuis, cette commune située au nord-est de la Sibérie, sur le fleuve Iana, près du Cercle

Une histoire au doigt mouillé

15-06-2020

Alors que le confinement pèse encore sur nos esprits chagrins et que le déconfinement peine à nous remplir de joie, voici une petite histoire propre à vous faire rire un peu.

Droit de manifester : une procédure de référé-liberté devant le Conseil d'État

09-06-2020

Le référé-liberté est une procédure judiciaire (1) qui permet d'obtenir du juge des référés "toutes mesures nécessaires" à la sauvegarde d'une liberté fondamentale à laquelle

Quand Camus est utilisé pour penser le post-confinement

02-06-2020

Albert Camus est l'auteur de "La Peste". Ce qui lui vaut d'être présenté, voire utilisé, par certains penseurs comme étant aujourd'hui l'homme de la situation. Ce roman publié en

Quand des associations proposent un plan de sortie de crise

26-05-2020

Cela fait des mois que des débats profonds agitent organisations associatives, syndicales et ONG. Des mois que l'idée de changer de système économique et social circule sans pour

Après le manque de masques, le manque de tests Covid19 : pourquoi ?

19-05-2020

Après l'Arlésienne des masques, voici la fable des tests sérologiques du Covid19. Souvenez-vous de notre premier ministre qui annonçait fièrement que dès le 11 mai, la France

Quatre guides pour aider à la reprise des activités physiques post-confinement

12-05-2020

Alors que s'ouvre une première phase de déconfinement depuis le 11 mai, les Français peuvent-ils à nouveau pratiquer des activités physiques et sportives ? Oui, répond le

Quand chante le coeur des soignants

05-05-2020

Ils ont été méprisés par la ministre de la Santé et battus par les CRS lors de leurs manifestations. Depuis le début du mois de mars, ils sont devenus des héros. Ils n'en

StopCovid : les apprentis sorciers de nos libertés

28-04-2020

Pour lutter contre la pandémie, le gouvernement a pris de très nombreuses mesures dont beaucoup ont eu pour effet de favoriser de graves entorses au Code du Travail, au bénéfice

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

L'après Covid19 : comment vont les associations ?

22-06-2020

Réalisée du 18 mai au 15 juin 2020, la seconde enquête (1) du Mouvement associatif et du Réseau national des maisons des associations a recueilli 13 500 réponses, ce qui prouve

Connaissez-vous Les Licoornes ?

15-06-2020

Il y a la licorne, créature légendaire à corne unique, et Les Licoornes qui sont des sociétés coopératives d'intérêt collectif opérant sur un marché de masse. L'objectif affiché

Pour une extension rapide du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée

08-06-2020

Depuis la parution de l'Arrêté du 11 février 2020 (1) qui fixe le montant de la participation de l'Etat à l'expérimentation du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée,

ESS : En Marche pour une économie du bien commun ?

01-06-2020

Christophe Itier est Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'Innovation Sociale. Ceci pour ceux qui ne connaîtraient pas l'homme. Placé auprès du ministre

Déconfinement : où en sont les associations ?

25-05-2020

Après le succès de la première enquête "COVID19 : Quels impacts sur votre association" (1) à laquelle plus de 20 000 associations ont répondu, voici la deuxième édition,

Covid19 : le secteur associatif français est-il en danger ?

18-05-2020

Poser la question, c'est hélas y répondre en grande partie. Le tissu associatif, qui n'était déjà pas au mieux de sa forme avant la pandémie, risque de payer un lourd tribu

Circulaire sur les mesures d'adaptation des subventions publiques

11-05-2020

Elle était attendue cette circulaire sur les mesures d'adaptation des règles de procédures et d'exécution des subventions publiques. Nous arrive-t-elle avec tous les espoirs que

Covid19 : Quel avenir pour les subventions accordées par l'Etat aux associations ?

04-05-2020

Le mardi 21 avril 2020, a eu lieu à l'assemblée nationale la séance des questions orales au gouvernement. Confinement oblige, le nombre de députés présents était volontairement

Covid19 : Les outils pour gérer votre association à distance

27-04-2020

Continuer à maintenir le lien entre les membres d'une association est primordial pour assurer l'avenir de la structure et réussir son redémarrage. Mais comment communiquer et

Découvrir 10 autres articles