Parcoursup : les handicapés oubliés ou niés ?

20-03-2018 SOCIETE LIBRE
Ce qui est étonnant dans cette histoire, ce n'est pas la forme, mais le fond. Les concepteurs de Parcoursup, cette nouvelle plateforme internet qui remplace l'ancienne APB (admission post bac), ont oublié d'intégrer les démarches prévues pour les candidats en situation de handicap. C'est un oubli, certes terrible, mais cela peut arriver, même aux meilleurs.

A lieu de faire amende honorable et de battre leur coulpe, ces braves ont assumé leur faute comme partie intégrante de la plateforme. Ce n'est pas un oubli, c'est une lutte contre les inégalités. Il fallait oser.

Lorsque l'on se rend sur le site de Parcoursup, on découvre sur la page "Les questions fréquentes" une liste de situations que les étudiants risquent de rencontrer lors de leur inscription. Du classique. Le fait que le cas "Candidat en situation de handicap : les démarches prévues" soit situé en dernière position est déjà une interrogation. Mais il y a pire.

Sur le web, le site archives.org est une mine d'or pour qui veut retrouver les anciennes versions d'un site. Si vous cliquez sur ce lien : "Parcoursup : Les questions fréquentes - 15 janvier 2018", vous pourrez constater que la version de janvier 2018 du site Parcoursup n'avait pas prévu l'onglet "Candidat en situation de handicap : les démarches prévues".

En revanche, comme dit plus haut, la version de mars intègre cet onglet. On sent qu'il a fallu réagir en urgence face à la polémique. Une réaction qui ne vaut pas absolution puisque les explications données ne relève pas de la "faute avouée à moitié pardonnée", mais de la riposte assumée par des gens que la honte n'étouffe pas.

Voici le contenu de cet onglet. A la question : Quelles sont les démarches prévues pour les candidats en situation de handicap sur Parcoursup pour faciliter leur accès à l'enseignement supérieur ?, la réponse vaut son pesant de cacahuètes :

Dans l'ancien système APB, 5 académies seulement avaient un dispositif spécifique pour prendre en compte la situation de lycéens ou étudiants en réorientation qui souhaitaient s'inscrire dans une formation de 1er cycle. Dans les 25 autres académies, c'est-à-dire pour l'essentiel du territoire, rien n'était prévu de particulier.

Avec Parcoursup, le ministère a souhaité en finir avec ces inégalités et mettre en place un dispositif qui s'applique sur l'ensemble du territoire, afin d'accompagner l'accès des lycéens en situation de handicap aux formations de l'enseignement supérieur. Des dispositions ont ainsi été introduites spécifiquement dans la loi du 8 mars 2018 relative à l'orientation et à la réussite des étudiants.

Dans ce cadre, les candidats en situation de handicap, lycéens ou étudiants en réorientation inscrits sur Parcoursup, peuvent, s'ils le souhaitent, faire figurer dans les rubriques "projet de formation motivé" ou "Éléments liés à ma scolarité" (onglet scolarité/année 2017-2018, cliquez sur modifier et saisissez en bas de la page) du dossier Parcoursup, tous les éléments qui leur paraissent utiles et notamment des particularités liées à leur scolarité, à leur projet de formation ou encore apporter des éléments d'information sur leur handicap.

Ce sont des rubriques d'expression libre pour les candidats, qui ont jusqu'au 31 mars pour les remplir. Les éléments renseignés dans ces rubriques sur Parcoursup seront portées à la connaissance des personnes autorisées de l'établissement qui propose la formation demandée et seulement d'elles.


Cette lecture nous apprend donc qu'il ne s'agit pas d'un oubli, que la loi du 8 mars 2018 relative à l'orientation et à la réussite des étudiants (1) avait parfaitement intégré le handicap des candidats et qu'il s'agit en fait d'une lutte contre les discriminations dont sont victimes les handicapés.

Le fait que le gouvernement ne demande pas aux développeurs de la plateforme de rajouter un onglet spécifique pour les étudiants en situation de handicap est une erreur. Mais oser leur demander de mentionner leur situation de handicap dans un formulaire intitulé : "Éléments liés à ma scolarité" est une faute grave.

D'autant plus grave que conscients du problème, les concepteurs ont rajouté une question à la liste : "Un candidat en situation de handicap pourra-t-il demander la prise en compte de sa situation s'il n'est pas satisfait de son affectation ?" Je vous laisse consulter la réponse sur le site : Les questions fréquentes. Vous ne pouvez pas la rater, c'est celle qui est tout en bas de la page.

Un détail : lorsque les locaux d'une faculté ou d'une école ne peuvent être mis en accessibilité, l'élève en fauteuil sera refusé. Bien sûr, nul ne pourra accuser le responsable du refus, de discrimination, puisque le handicap de l'étudiant ne figure pas dans l'intitulé du projet, mais dans la rubrique "Éléments liés à ma scolarité". (2) Ce que montre cette histoire est ce que le néolibéralisme veut absolument cacher : le mépris.

En savoir plus
(1) Si vous faites une recherche avec le mot "handicap" dans la page Légifrance de la "loi du 8 mars 2018 relative à l'orientation et à la réussite des étudiants", vous trouverez deux réponses.

(2) Parcoursup : Un étudiant, refoulé d'une école à cause de son handicap - Informations Handicap





Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Fiscalité : l'étau se resserre autour du couple association-entreprise

28-11-2023

Si la loi ne dit mot à propos du couplage association / entreprise, cela ne veut pas dire qu'il y a consentement ni même désapprobation d'ailleurs. Juste un no man's land laissé à

Révocation du président en cas d'urgence absolue

28-11-2023

Comment caractériser une urgence absolue ? Prenons un exemple concret : une association dont le président donne des cours de théâtre à de jeunes enfants, reçoit des plaintes de

Le barème Macron a encore pris du plomb dans l'aile

28-11-2023

En cas de licenciement sans cause réelle et sérieuse, le montant de l'indemnité versé au salarié doit être compris entre des montants minimaux et maximaux. C'est ce que l'on nomme

Prescription des poursuites disciplinaires : nouvelle jurisprudence

21-11-2023

Pour rappel, lorsqu'un salarié commet une faute, il est possible d'engager à son encontre une procédure disciplinaire. Toutefois, la procédure disciplinaire est enfermée dans des

Panorama associatif numéro 82 : novembre 2023

21-11-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Conventions collectives : beaucoup de changements (suite)

21-11-2023

Le 3 octobre 2023, nous avons publié un article (1) sur les nouveaux accords et avenants de deux branches des conventions collectives ainsi que l'extension de nombreux secteurs

Environnement : les associations redressent la tête

14-11-2023

Depuis que le réchauffement climatique est sorti des rapports du Giec (Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat) pour s'inviter dans notre quotidien, force

Contrôle Urssaf : une nouvelle jurisprudence intéressante

14-11-2023

Un contrôle Urssaf peut se dérouler dans les locaux de l'association, c'est même le cas le plus courant. On parle alors d'un contrôle sur place ou "contrôle comptable d'assiette".

Rescrit fiscal : mise à jour de la fiscalité des dons

14-11-2023

La procédure du rescrit fiscal permet à une association de s'assurer auprès de l'administration fiscale, qu'elle est bien un organisme d'intérêt général. Une fois ce précieux

Représenter une association : le droit conventionnel peut s'appliquer

07-11-2023

Bien que la loi du 1er juillet 1901 ne le précise pas, il est généralement admis que les dirigeants d'une association sont les mandataires de la structure. A ce titre, ils

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

La France de 2023 au bord de la crise de nerfs

28-11-2023

Inégalités, pouvoir d'achat, éco-anxiété : tels sont les 3 constats du diagnostic dressé par le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) sur les préoccupations des

La société idéale aux yeux des Français

20-11-2023

Nous connaissons tous le Palais Idéal construit à Hauterives dans la Drôme par le facteur Ferdinand Cheval, de 1879 à 1912. Ce Chef-d'oeuvre de l'architecture naïve nous a tous

Connaissez-vous les tiers-lieux ?

14-11-2023

Les tiers-lieux sont des espaces où le travail se mélange à d'autres aspects de la vie en collectif. Le mot peut sembler un peu barbare. En fait, il s'agit d'un espace situé entre

Service national universel : même les parlementaires sont contre

07-11-2023

Créé en 2019, le Service national universel (SNU) ne fait pas recette, mais s'enlise dans les dépenses. Un récent rapport parlementaire s'oppose à la généralisation du dispositif

Le revers de la médaille

31-10-2023

À l'initiative de Médecins du Monde, plus de 70 associations s'inquiètent, dans une lettre ouverte au comité d'organisation des Jeux Olympiques 2024 et à son président Tony

Vers un paysage associatif redynamisé ?

24-10-2023

La "France associative en mouvement", version 2023 publié en octobre par l'association "Recherches & Solidarités", présente un panorama très complet et précis des grandes données

Participer à une manifestation interdite ou non déclarée, est-ce illégal ?

17-10-2023

"La libre communication des pensées et des opinions est un des droits les plus précieux de l'homme : tout citoyen peut donc parler, écrire, imprimer librement, sauf à répondre de

Le Conseil d'État tire la sonnette d'alarme sur l'état de nos services publics

10-10-2023

Il y a 15 jours, nous vous présentions un collectif nommé "Nos Services Publics" (1) qui tentait de nous alerter sur l'état de nos "Services Publics". Aujourd'hui, c'est l'un des

Solidarité : la sémantique de la précarité

03-10-2023

"Toute personne, en tant que membre de la société, a droit à la sécurité sociale ; elle est fondée à obtenir la satisfaction des droits économiques, sociaux et culturels

Les gardiens de nos Services Publics

26-09-2023

Fonctionnaires, contractuels, agents de la sécurité sociale, etc. Ils forment un collectif d'agents publics ouvert à toutes et à tous, engagés pour retrouver le sens qui fonde le

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Associations : rappel des règles de sécurité pour les VAO

28-11-2023

Le mercredi 9 août 2023, un sinistre survenu dans un gîte privé loué pour des Vacances Adaptées Organisées (VAO) et qui accueillait, pour les vacances, deux groupes d'adultes en

Les Collectivités Territoriales qui s'engagent pour une Economie Solidaire

21-11-2023

Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) réunit certaines collectivités territoriales qui s'engagent pour le développement de l'Économie

Les associations et les fédérations au coeur de l'engagement sportif

14-11-2023

La semaine dernière, nous avons publié un article intitulé : "Soutenir la vie associative sportive et l'engagement". Cette semaine, nous publions une étude très intéressante de

Soutenir la vie associative sportive et l'engagement

07-11-2023

Alors que les Jeux Olympiques de Paris 2024 se rapprochent à grand pas, le budget pour l'ensemble des politiques publiques du sport s'étoffe et monte en puissance, avec une

Amendes administratives : les associations sont dans le viseur

31-10-2023

Depuis plusieurs années, l'administration française est autorisée à appliquer des amendes administratives en cas de non-respect des dispositions imposées. L'idée était de

Simplification : c'était la feuille de route pour les associations

24-10-2023

Souvenez-vous, la tonitruante secrétaire d'Etat Marlène Schiappa qui à peine nommée prenait l'engagement ferme de simplifier la vie des associations, à grands coups de plateformes

De la preuve d'une utilité sociale à la mesure d'impact social

17-10-2023

Est-il possible d'évaluer toutes les associations ? La réponse est nécessairement contenue dans la question. Au jeu du "Qui perd perd", on connaît le nom du perdant : la petite et

Le premier vrai bilan, 10 ans après, de la loi ESS

10-10-2023

A l'approche de ses 10 ans, le Conseil supérieur de l'économie sociale et solidaire (CSESS) a rendu un avis sous la forme d'un bilan de la loi du 31 juillet 2014. De toute

Les données numériques associatives : un vrai défi

03-10-2023

L'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) a créé, en 2005, la collection "Les Cahiers de l'action". Cette revue, présente des articles de recherche en

Droit à rétractation : une association peut-elle résilier un contrat ?

26-09-2023

La définition du consommateur a été précisée en droit français, par transposition d'une directive européenne, dans la loi du 17 mars 2014 : il ne peut s'agir que d'une personne

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+