Pourquoi requérir l'aide de 45 000 bénévoles pour les JO de Paris ?

29-08-2023 SOCIETE LIBRE
Le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJOP) a ouvert, depuis le mois de mars 2023, une grande "campagne de recrutement" de 45 000 bénévoles pour aider à l'organisation d'un des plus gros événements sportifs de la planète : les JOP de Paris 2024. 45 000 personnes non rémunérées, avec des missions tellement précises qu'elles pourraient relever du travail dissimulé.

Entre huit et dix heures par jour, six jours sur sept sans aucune prise en charge de leurs frais de transport ou d'hébergement (1).

La diversité des missions proposées étonne : accueillir et orienter les spectateurs à l'intérieur comme à l'extérieur des sites olympiques, traiter toutes les demandes d'accréditation, traduction et aide linguistique, voire pratique de la médecine. Toutes ces missions sont exposées dans la charte du volontariat, un document qui liste "les droits, devoirs, garanties, conditions de recours, catégories de missions confiées et conditions d'exercice applicables aux volontaires bénévoles souhaitant participer à la promotion, la préparation, l'organisation et/ou au déroulement des Jeux."

Pour Alexandre Morenon-Condé, directeur délégué aux opérations ressources humaines, chargé du programme des volontaires au COJOP, "cela fait partie de l'ADN du sport français, sans cela, les clubs amateurs ne pourraient pas fonctionner." M. le directeur délégué entretient une confusion évidente entre le sport amateur et professionnel. Car les sportifs professionnels participent eux aussi aux Jeux. Pourquoi ne pas rémunérer ces "volontaires" au SMIC horaire, ce qui reviendrait à moins de 1 % du budget total des JOP (évalué actuellement à 8 milliards d'euros) ? Surtout quand on sait que l'organisation des JO bénéficiera de très nombreuses dérogations fiscales.

Un mouvement citoyen, qui prend de l'ampleur : Saccage2024, estime que ces Jeux ne sont pas à la hauteur des enjeux climatiques actuels. Une contre-campagne "d'involontariat" a donc été lancée sur les réseaux sociaux. L'objectif étant de s'inscrire et faire partie des bénévoles, pour finalement ne pas se présenter ou bien se présenter si l'on a été retenu, mais en perturbant l'organisation des JO. Ils appellent donc toute personne à candidater, puis au choix :
> Ne pas s'y rendre,
> Faire grève en demandant d'être rémunérés,
> Aller ensemble aux prud'hommes en les attaquant pour travail dissimulé,
> Faire "grève de zèle" : bloquer les JOP en travaillant trop lentement, ou pas très bien,
> Y aller pour s'exprimer, et montrer le vrai visage des JOP.

Pour Alexandre Morenon-Condé, cette menace n'est pas un problème. Le responsable du programme des volontaires déclare "ne pas être inquiet. Nous, ce qu'on voit, c'est une forte mobilisation. On anticipe, les personnes pas mobilisées dans un premier temps pourront l'être au besoin." Il ajoute que "l'ensemble des volontaires subiront une enquête administrative avant de recevoir leur accréditation."

Effectivement, des questionnaires sont notamment mis en place lors des inscriptions pour démasquer les "involontaires" et les démarches jugées peu sérieuses. Nous sommes donc loin, bien loin du bénévolat. Avec les premières affaires de corruption qui éclatent au sein du comité d'organisation des JO-2024, l'après JO risque d'occuper les Prud'hommes pour de longues années.

En savoir plus
(1) L'organisation rend les transports publics gratuits pour les volontaires. Elle prend aussi en charge les repas a chaque fois qu'un bénévole est mobilisé sur un événement. En revanche, pour le logement, les déplacements hors transports publics et les repas hors mobilisation, aucun défraiement pour les volontaires, qui devront se débrouiller seuls. La Charte mentionne également que la durée maximale de la mission des volontaires est fixée à 10 heures consécutives par jour, et 48 heures par semaine. En fait, une charte pour se protéger des recours en cas de contestation.

Le site Paris2024

Une lecture de la Charte du volontariat olympique et paralympique Paris 2024 s'impose. Elle vous aidera à bien cerner la réalité de ce travail dissimulé appelé honteusement : "Bénévolat". Un inspecteur du travail nous a assuré que "ce qui caractérise un contrat de travail c'est la subordination. Les bénévoles sont dépendants de chefs de service, donc il y a une subordination, donc c'est un contrat de travail. Ils appellent cela charte de bénévolat, mais c'est du pipeau, le contrat est requalifiable."



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Deux nouvelles jurisprudences pour le secteur associatif

19-09-2023

Le mot "jurisprudence" désignait autrefois tout ce qui avait trait à la science du Droit. De nos jours, le sens de ce mot a changé. Aujourd'hui, le terme de "jurisprudence"

Panorama associatif numéro 76 : septembre 2023

19-09-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Protection des droits des adhérents et utilisation de la RGPD

19-09-2023

Pour une association, qu'elle soit sportive ou culturelle pour adultes ou pour les enfants, et après les derniers forums associatifs, la rentrée est synonyme de nouvelles

Le droit d'association et les libertés associatives

12-09-2023

Longtemps menacé sous d'autres régimes français beaucoup moins démocratiques que celui que propose la constitution de la cinquième république, le droit d'association s'est

Comment contester une décision administrative ?

12-09-2023

Le 25 juillet dernier, nous avons commencé un dossier "Recours pour excès de pouvoir" avec un premier article intitulé : "Associations, recours pour excès de pouvoir en droit

Taxe sur les salaires : bien différencier ressources et recettes

12-09-2023

Attention, concernant les associations, c'est l'une des règles fiscales les plus alambiquées. La taxe sur les salaires est à la charge des organismes qui paient des salaires,

Quand fiscalité associative rime avec secteur géographique

05-09-2023

L'administration fiscale possède plus d'un tour dans son sac lorsqu'il s'agit de taxer une association. Nos structures ont en effet la possibilité de n'être pas assujetties aux

Associations: comment bien organiser les entretiens annuels avec un salarié

05-09-2023

Que ce soit l'entretien annuel d'évaluation, l'entretien professionnel ou encore l'entretien relatif au suivi de la charge de travail et à l'équilibre de la vie privée et

Associations sportives : attention au défraiement de vos sportifs et entraineurs

05-09-2023

Nous l'avons déjà longuement expliqué dans nos colonnes. Mais, force est de reconnaître que malgré nos nombreux avertissements, trop d'associations sportives encore ont recours au

Egalité de traitement entre associations par une commune

29-08-2023

Sur le Forum juridique de Loi1901, parmi toutes les questions posées, il y en a une qui revient très souvent. Comment dénoncer une inégalité de traitement entre associations au

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Promouvoir l'économie publique, sociale et coopérative

19-09-2023

Le CIRIEC-France est la branche française du CIRIEC-International (Centre International de Recherches et d'Information sur l'Economie Publique, Sociale et Coopérative). Cette

Faire de la gestion financière un pilier stratégique de votre association

12-09-2023

Dans un monde où les associations jouent un rôle de plus en plus crucial dans le tissu social et économique, il est surprenant de constater que le pilotage financier et le

15 000 emplois aidés supprimés en 2024

05-09-2023

C'est durant l'université d'été du Medef à Paris que le ministre du Travail, Olivier Dussopt, a précisé que, sous réserve de l'acceptation de la prochaine loi de finance, 15.000

Pourquoi requérir l'aide de 45 000 bénévoles pour les JO de Paris ?

29-08-2023

Le Comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (COJOP) a ouvert, depuis le mois de mars 2023, une grande "campagne de recrutement" de 45 000 bénévoles pour aider à

Les associations de nouveau sans tutelle ministérielle

25-07-2023

Le remaniement a bien eu lieu. La valse des chaises musicales s'est parfaitement déroulée. Le chapiteau est maintenant démonté et les lampions de la fête sont éteints. Avec 16

Dark Web : pour ceux qui ont Tor

18-07-2023

C'est dit, il y a l'internet Bisounours qui nous permet d'acheter nos billets de train en toute tranquillité, rencontrer l'âme soeur ou frère et livrer l'essentiel de notre vie

Sainte-Soline : le rapport édifiant de la LDH

11-07-2023

Le 25 mars 2023, nous étions avec quelques amis à Sainte-Soline. Nous sommes adhérents d'une association qui s'occupe de maintenir une paysannerie de proximité en France. Vaste

La démocratie dépend des libertés associatives

04-07-2023

Nous fêtons en ce mois de juillet 2023, les 122 ans de la loi 1901. Une vieille dame très digne qui en a déjà vu beaucoup. Fer de lance de notre démocratie, l'association a été

Les outils numériques gratuits pour les associations

27-06-2023

Framasoft est une association d'éducation populaire loi 1901 fondée en 2004. Elle est financée grâce aux dons des utilisateurs. Elle fait travailler une dizaine de salariés ainsi

L'île des abandonnés

20-06-2023

Nous aurions pu intituler cet article : "L'île des esclaves". Mais le titre est déjà pris par Marivaux qui en fit une comédie en prose jouée en mars 1725. L'histoire que nous

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Quand le Conseil d'État critique la politique associative

19-09-2023

Comme chaque année, le Conseil d'Etat fait sa rentrée avec un discours de son président ou de son vice-président. Cette année, c'est Didier-Roland Tabuteau, le vice-président du

Vers un guichet unique pour soutenir l'ESS au niveau européen ?

12-09-2023

Fin juin 2023, la Commission européenne a lancé la "Passerelle de l'économie sociale" ou Guichet unique pour le soutien à l'économie sociale et solidaire au niveau européen. Ce

La loi ESS fêtera bientôt ses dix ans

05-09-2023

L'Économie sociale et solidaire (ESS) a été enfin reconnue officiellement par la Loi du 31 juillet 2014 portée par Benoît Hamon, Ministre délégué à l'Économie sociale et

La présence des associations sur les réseaux sociaux

29-08-2023

Nous l'avons tous constaté, les associations sont bien présentes sur les réseaux sociaux et ce, depuis de nombreuses années déjà. Mais quels sont les réseaux les plus fréquentés

Procédure judiciaire et retrait d'un agrément : tout savoir

25-07-2023

Recevoir un agrément traduit, pour une association, la reconnaissance par l'État de son engagement dans un domaine particulier comme la défense des consommateurs, la protection de

La générosité des Français à géométrie variable ?

18-07-2023

Deux baromètres sur la "générosité des Français" sortent en ce début d'été. L'un est publié par "France Générosités" (1) et l'autre par "l'Observatoire de la philanthropie de la

Numérique, conditions de travail et emploi dans l'ESS

11-07-2023

La question du numérique se pose depuis longtemps au sein des branches professionnelles et des structures de l'économie sociale et solidaire. Un accord (1), signé par l'ensemble

La France bénévole en 2023 : la jeunesse arrive

04-07-2023

La 18ème édition du rapport "La France bénévole 2023" publiée chaque année par l'association "Recherches et Solidarités" montre ce qui semble être un nouveau facteur à prendre en

Une arme de dissolution massive

27-06-2023

La dissolution du collectif "Soulèvements de la Terre" le 21 juin 2023 ne peut que nous interroger sur la relation étrange que le pouvoir entretient avec le secteur associatif. De

L'inflation et ses conséquences pour les associations

20-06-2023

Comment vont les associations face à l'inflation ? Le Mouvement associatif a publié récemment une étude réalisée par l'association Recherches et Solidarités afin de prendre le

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+