Sait ma fôte, sait ma fôte, sait ma traie grande fôte

10-04-2018 SOCIETE LIBRE
Dans les différentes luttes sociales qui agitent le pays, il y a celle menée par les étudiants. C'est une tradition bien française que de s'opposer à toute forme de sélection dans le parcours scolaire. Cela permet de se tenir chaud l'hiver, bien serrés les uns contre les autres, sur les bancs des amphithéâtres. Ce qui n'est pas un luxe tant le chauffage est une vue de l'esprit dans nos universités. Et puis, le monde du travail pratiquant sa propre sélection, pourquoi en rajouter une couche ?

L'Union nationale des étudiants de France, plus connue par son sigle UNEF, est bien sûr à la pointe de la contestation étudiante, ce qui est normal. Pour faire connaître le combat en cours, elle utilise tous les outils à sa disposition dont le bon vieux dossier de presse.

Nous avons donc eu le plaisir de recevoir, par email, un document PDF sobrement intitulé : "ParcourSup : le renforcement de la sélection, des inégalités et des discriminations à l'entrée de l'université." En 23 pages, les raisons de la colère sont posées, expliquées, décortiquées. L'écriture est inclusive, preuve de la modernité du propos et de la juste égalité entre les sexes. Ce qui donne des mots agréables à lire : "bachelier.e.s et les étudiant.e.s".

Accuser la loi "Orientation et réussite des étudiants" de vouloir mettre en place une sélection drastique à l'entrée de l'université est de bonne guerre. Je me souviens encore, avec la larme à l'oeil, des photocopies distribuées à la sortie du métro, en 1986, contre la loi Devaquet, qui avait bien compris le pauvre, où il pouvait se la mettre sa loi.

Entre 1986 et 2018, le lecteur attentif de la chose syndicale et opposé à la sélection durant le parcours scolaire, pourra noter comme une légère aggravation de l'utilisation de la langue de Molière. En 2018, le dossier de presse du principal syndicat étudiant est truffé de fautes d'orthographe à un point tel que le sens de certaines phrases se perd.

Voici un petit florilège de la chose :
"Ainsi loin des effets d'annonces, la loi "Orientation et Réussite des étudiants" ne vient pas rompre avec les difficultés de l'enseignement supérieur mais vient crée de nouvelle barrière à l'accès des jeunes à la filière de leur choix. Ce sont ainsi près d'une filière sur trois qui dès cette année va être amené à pratiquer la sélection à l'entrée de l'université. Dans ces circonstances exceptionnelles, l'UNEF sort un dossier pour mettre en avant les impacts de la réforme sur les jeunes, pour illustrer le nombre de filière qui vont devenir sélective et appelle à se mobiliser le 15 et le 22 mars."
Edito de la page 3

"Des femmes moins présente dans les filières sélectives"
Titre de la page 19

"La loi ORE de part des demandes annexes aux diplômes, accentuera encore plus l'autocensure car les femmes choisiront des filières "à leurs portée", avec des qualités ou prérequis dont elles pensent disposer actuellement et étant à l'heure portée."
Texte de la page 19

"Des enfants d'ouvrier sous représentées dans les filières sélectives"
Titre de la page 20

"La sélection qui va être instauré via la loi ORE ne va que renforcer la "panne de l'ascenseur social" en renforçant la reproduction sociale."
Texte de la page 20

Florilège auquel on peut rajouter une utilisation exclusive de l'écriture inclusive en oubliant les points de séparation : "il ne peut remplacer le travail réalisé par des professionnelles d'orientation." Force et ment, cela desert le pro-pot.

Nous faisons tous des fautes d'orthographe. Mais l'utilisation des éditeurs actuels permet d'obtenir le soulignement de la faute et donc sa correction à la relecture. Ce qui ne laisse que peu d'excuses à l'auteur qui voit, sous ses yeux ébahis, son texte surligné de rouge à chaque phrase. A moins que dans la liste des corrections proposées, il ne sache laquelle choisir par manque de formation... Un doute me submerge : et si Devaquet avait eu raison en 1986 ? Mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa.

En savoir plus
Le dossier de presse de l'UNEF



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Loi NOTRe : un frein pour l'avenir des subventions ?

La loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République) a entraîné des transferts de compétences des communes vers des communautés de communes et d'agglomérations, a

Dons aux associations : attention aux moyens de paiements utilisés

Les moyens techniques mis à la disposition des donateurs augmentent sans cesse. De Facebook à Whatsapp en passant par Signal, Telegram, Paypal et bien d'autres, les plateformes

Une SARL membre d'une association : quelles sont les règles à respecter ?

Pour des raisons diverses et pas toujours tout à fait légales, de plus en plus d'entreprises petites ou moyennes se retrouvent membres d'associations. Comment articuler cette

Bénévolat : va-t-on remplacer la déduction fiscale par un crédit d'impôt ?

Conscients de l'importance du bénévolat associatif, tous les gouvernements ont cherché à l'encourager. Ils ont par exemple mis en place un système de déduction fiscale des frais

Chronique d'une mort annoncée : les Missions Locales ?

Nous avons écrit, en novembre 2018, un article intitulé : "Les missions locales nouvelle cible du gouvernement ?" (1). Ce que nous avions, hélas prévu, est en train de se dérouler

Affaire Apollonia : l'étrange bilan judiciaire d'une bien étrange affaire

Suite à la parution de notre article en mars 2013 : "L'affaire Apollonia : le procès de la défiscalisation ?" (1), nous avons été profondément surpris de son succès. Nous avons

Réduction d'impôt mécénat : le piège pour les petites associations

Les petites associations peinent à boucler leur budget, ce n'est pas une surprise. La tentation de faire des appels aux dons est grande, même si le résultat reste aléatoire.

L'insécurité juridique des associations sportives concernant les cotisations sociales

De 1994 jusqu'à la loi de financement de la sécurité sociale de 2015, l'association sportive calculait la cotisation de sécurité sociale sur une base forfaitaire plutôt que sur la

Violences faites aux femmes : vers une augmentation des aides aux associations ?

En moyenne, le nombre de femmes âgées de 18 à 75 ans qui au cours d'une année sont victimes de violences physique et/ou sexuelles commises par leur ancien ou actuel partenaire,

Quelles sont les seules règles applicables aux associations pour un paiement par chèque

Une association qui se présente, dans une enseigne de la grande distribution, avec un chéquier pour payer ses achats se trouve confrontée, dans la plupart des cas, à de sérieuses

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Elles ferment sans crier gare

Au début, parce qu'il y a toujours un début à tout, les trains ne s'arrêtent presque plus. Un au petit matin, parfois encore un à midi et puis celui du soir. Difficile alors d'y

Les lapsus des femmes et des hommes politiques

En ce printemps étrangement agité, il est peut-être temps de faire une pause en se penchant sur les lapsus de nos politiques. Le mot d'abord, qui nous vient du latin Labor qui

Quand le nom de ma commune fait rire

Quand on arrive à Vatan (36 150), on peut craindre un accueil polaire. Mais est-ce que la vie est plus drôle à Marans (17 230), plus sexy à Corps Nuds (35 150), plus tendre à

L'Eurovision : une vision de l'Europe ?

J'ai l'âge d'avoir assisté à la retransmission du Grand Prix de l'Eurovision qui a vu la française Marie Myriam l'emporter avec sa chanson "L'oiseau et l'enfant" en 1977. Et je

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ?

Pourquoi - petit à petit - la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de

Un déroulé de la France depuis la fenêtre d'un train

Prendre un TGV tôt le matin sous un ciel gris et bas, avec des traces de nuit qui flottent encore sur les quais encombrés d'une France embrumée. Paris, capitale du pays ? Et

Quand Victor Hugo nous parlait de la France

L'endroit sent l'humidité et la terre mouillée. Dans les arbres, un vent tenace lance ses griffes acérées sur les lourdes feuilles des tilleuls centenaires. Sur le mur, comme à

Une si douce France

Pour les lecteurs plus proches de la soixantaine, vous vous souvenez sans doute de l'affiche électorale de François Mitterrand en 1981. On y voyait le visage marmoréen du

Les Cloches de Notre Dame de Paris

Comme tout le monde, j'ai beaucoup pleuré hier au soir devant l'inimaginable spectacle d'une forêt qui brûle. Celle-ci avait poussé sous une toiture de plomb faite de 1326 tables

Les retraités doivent-ils être sages ?

Le président de la République a demandé à Mme Geneviève Legay (1), porte-parole d'Attac gravement blessée par une charge de policiers à Nice le 23 mars dernier, de faire preuve

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Quand les assemblées générales deviennent généreuses

Depuis 2009, le site HelloAsso s'est imposé peu à peu dans le paysage associatif français. De la gestion des billetteries à celles des adhésions en passant par le financement

En route vers un coopérativisme de plateforme ?

Comment répondre à la déshumanisation de nos échanges ? Comment contrer les visions destructrices de l'avenir ? Comment échapper au "tous contre tous" pour le profit de quelques

Le Haut-commissaire à l'ESS qui n'aime pas les associations

Il y a visiblement une constante avec les membres de ce gouvernement. Ils n'aiment pas celles et ceux qui osent résister. C'est actuellement le cas avec les enseignants qui ont

Le bénévolat : évolution et tendances fortes 2010 2019

Depuis l'année 2010, France bénévolat (1) nous propose son baromètre de l'évolution du bénévolat (pour les années 2010, 2013, 2016 et 2019). Une réalisation confiée à l'IFOP avec

Et la Nef va : une coopérative qui fait du bien à l'Economie Sociale et Solidaire

Alors que la gouvernance d'une mutuelle comme la Macif pose question (1) tant les rémunérations des dirigeants et administrateurs du groupe ont explosées, il y a des coopératives

Vers une remise en cause des frais bancaires appliqués par les banques ?

Au mois de février dernier, une étude menée par l'association 60 millions de consommateurs et par l'Union Nationale des Associations Familiales (UNAF), a révélé la mise en place

La reconstruction de Notre Dame passe en vitesse accélérée

Le monde entier a vécu l'incendie de Notre Dame de Paris comme une énorme catastrophe. De tous les pays sont venus des témoignages de solidarité avec la ville de Paris et sa

Une Agence Nationale du Sport : pour quoi faire exactement ?

L'arrêté du 20 avril 2019 porte approbation de la convention constitutive du groupement d'intérêt public dénommé "Agence nationale du sport" (1). Et ce malgré l'avis défavorable

Les associations sont la colonne vertébrale de la France

Les associations sont la colonne vertébrale de la France. Pas un seul secteur d'activité qui ne soit accompagné par une association. Nos structures sont l'alpha et l'oméga de

Selon les associations, le phénomène sectaire augmente de façon inquiétante en France

La définition de la secte est encore floue. Ce mot provient de deux mots latins "secare" qui veut dire couper et "sequi" qui signifie suivre. On sait qu'une secte fonctionne avec

Découvrir 10 autres articles