Nous vous souhaitons une bonne année 2021

Veille en cours ............

Sauvons les associations

28-09-2020 SOCIETE LIBRE
Nous recevons, chaque semaine, beaucoup de courrier. Des lettres de remerciements (très peu selon la théorie des trains qui arrivent à l'heure), des lettres de reproches pour des sujets abordés ou pas abordés et enfin des appels au secours qui dénoncent des situations parfois très difficiles. Depuis la fin du confinement, cette dernière catégorie est largement en tête. Cette semaine, un courrier a retenu toute notre attention.

Il s'agit d'un appel lancé par des présidents, des bénévoles, des responsables, des salariés et des adhérents d'associations sur tout le territoire de la Gironde à la Préfète du département.

En effet, le département de la Gironde, est considéré depuis fin août comme une zone de circulation active du virus et il est placé depuis depuis le 23 septembre en zone d'alerte renforcée. De fait, la préfète a notifié aux élus et responsables associatifs les limitations suivantes :
> toutes les salles de sport seront fermées excepté pour l'usage scolaire et périscolaire,
> les piscines couvertes seront également fermées,
> les salles des fêtes et polyvalentes seront fermées pour les usages festifs ou associatifs,
> les rassemblements de plus de 10 personnes dans l'espace public seront interdits,
> les brocantes et les vide-greniers, les marchés à vocation non alimentaire, les manifestations sportives et festives sur la voie publique ainsi que les fêtes locales et étudiantes seront interdites.
Depuis le 28 septembre et pour une durée de 15 jours, les bars ferment à 22h00 dans l'ensemble des villes de la métropole de Bordeaux et les restaurants devront cesser l'activité de bar après 22h00.
Ces mesures ne vont certes pas aider le département à redresser son économie et les associations qui n'ont pas reçu les aides escomptées vont devoir baisser le rideau de nouveau. L'appel que vous allez lire dénonce l'absurdité d'une situation qui démontre une incohérence totale dans la lutte contre le covid19.
Madame la Préfète du département de la Gironde

Nous présidents, bénévoles, responsables, salariés, adhérents d'associations sur le territoire de la Gironde nous appelons à une révision de votre analyse quant aux risques que représente l'utilisation des salles de sport, des salles polyvalentes, des gymnases et autres structures, par les membres de nos associations face à la pandémie COVID 19.

Jusqu'à l'annonce par le Ministre de la Santé ce jeudi 23 septembre, ces lieux n'avaient pas été identifiés comme des "foyers à risque" ("clusters" dans le monde hors sol). Les services de l'État parlaient des entreprises, des rencontres familiales, des fêtes plus ou moins sauvages. Et là, le monde associatif se trouve dans le viseur pour on ne sait quelle(s) raison(s).

Le pourcentage de cas réellement identifiés par rapport à nos activités ne nous semble pas connu ! La mesure de fermeture des salles sus visées est incompréhensible alors que les écoles restent ouvertes. Les enfants ne vont plus pouvoir faire de la danse là, prendre un cours de théâtre ici, suivre un cours de judo ou un entraînement de tennis de table, ailleurs.

Un tournoi de bridge le mercredi après midi, ou un tournoi de scrabble ne pourront pas avoir lieu ! Où est la logique ? Pourquoi serait ce plus dangereux qu'une salle de classe ou qu'une cour d'école ? Qu'un bus de ville, un commerce local, une réunion professionnelle ? Il en est de même pour les adultes.

Combien de cas COVID ont été recensés dans des salles de sport ? Et n'y a t il pas plus de risques à une fermeture qu'à un maintien des activités associatives dans le cadre que vous aviez précédemment fixé ? Des prescriptions médicales peuvent être délivrées pour la pratique de sport, mais où aller si les salles sont fermées ?

Nous, signataires de cette pétition en appelons à votre réflexion.
Les présidents, bénévoles, responsables, salariés, adhérents, sont usés, épuisés, déboussolés par les revirements de situations. La saison sportive venait de reprendre. Le nombre d'adhésions avait souvent baissé mais nous avions bon espoir d'un lendemain meilleur.

Des cotisations ont été encaissées, des frais ont été engagés, des contrats de travail ont été signés et déjà vous nous interdisez la pratique de nos activités. A croire que l'Etat, que vous représentez sur notre territoire, voudrait nous faire disparaître. Ne soyez "hors sol" Madame la Préfète. Notre démarche se veut positive, responsable et réfléchie.

Aidez nous et donnez l'autorisation de rouvrir les salles de sport et les salles polyvalentes dès le samedi 10 octobre, il en va de la survie du monde associatif et de ses salariés. Vous remerciant par avance du regard que vous porterez à la présente.

Par les retours de très nombreuses associations, nous savons que cet appel représente tout à fait l'état d'esprit de nos concitoyens face à la gestion de la crise sanitaire par l'Etat et son administration. On ne peut qu'être inquiet de cette situation.

En savoir plus
Pour signer la pétition liée à cet appel

COVID-19 : La totalité des mesures sanitaires prises en Gironde par la préfète





Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

DREETS, DRAJES, DDETS, DDCS : quels changements pour les associations ?

18-01-2021

Les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) ont été créées il y a une dizaine d'années environ. Déjà à

Statuts d'associations : Ce qui n'est pas rédigé clairement provoque des litiges

18-01-2021

Les questions posées sur notre Forum Juridique (1) détaillent principalement des problèmes liés à la rédaction et à l'interprétation des statuts. Ils sont pourtant l'acte

Panorama juridique pour les associations janvier 2021 - suite

18-01-2021

Entre notre panorama juridique du 11 janvier dernier et aujourd'hui, de nouvelles mesures font leur apparition dans la loi de finances pour 2021. Il s'agit d'avantage de

La loi ASAP : un fourre-tout législatif qui concerne également les associations

11-01-2021

La loi d'Accélération et de Simplification de l'Action Publique du 7 décembre 2020 (1) est un bien étrange OVNI. Comme à la Samaritaine, on y trouve de tout en 149 articles (mais

Panorama juridique pour les associations janvier 2021

11-01-2021

Pendant les vacances de Noël, les décrets et ordonnances n'ont pas chômé. Pas moins de trois qui concernent aussi les associations. Sans compter la création d'un fonds d'urgence

Le point sur l'application du malus écologique aux associations

11-01-2021

Le malus écologique est une taxe qui s'applique aux véhicules particulièrement polluants. Il est applicable lors de la 1re l'immatriculation en France. Il est calculé en fonction

Le lancement d'un marché public pour le 3919 : un fiasco annoncé

04-01-2021

Nous avons écrit, le 23 novembre 2020, un article intitulé : "Appel à la concurrence pour la gestion du 3919" (1). Nous pensions que le nombre et la qualité des opposants à un

Faciliter le paiement par chèque pour les associations

04-01-2021

L'obtention d'une carte bancaire, par une association, n'est pas chose facile. Surtout si le budget annuel de la structure ne rassure pas le banquier. Il reste donc le bon vieux

Le point sur les aides exceptionnelles en direction des radios locales associatives

04-01-2021

Dans le cadre du projet de loi de finances, a été voté un dispositif d'aide de 30 millions d'euros pour soutenir la diffusion des radios et des TV locales. Une décision bienvenue

L'insertion par l'activité économique devient inclusive

21-12-2020

L'insertion par l'activité économique (IAE) vise à faire bénéficier d'un accompagnement renforcé les personnes les plus éloignées de l'emploi afin de faciliter leur insertion

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Loi contre le séparatisme : les associations sous surveillance

19-01-2021

Rarement un projet de loi n'aura aussi souvent changé de nom. Contre le séparatisme à ses débuts, il est devenu "projet de loi renforçant la laïcité et les principes

L'association Anticor attend toujours son agrément

12-01-2021

Pour assurer sa lutte contre la corruption, l'association Anticor a besoin d'un agrément qui lui permet de saisir un juge d'instruction. Depuis sa création en 2002, cette petite

Une disparition inquiétante

05-01-2021

C'est le premier article de l'année 2021. Bien sûr, à cette occasion, nous vous souhaitons une très bonne année. Voeu pieux s'il en est tant cette nouvelle année commence comme

Marcheprime : Station Radio Lafayette

21-12-2020

Le 21 août 1920 à 14h00, un étrange message radio est envoyé depuis un ancien aérodrome abandonné situé à Croix d'Hins près de Marcheprime sur la route de Bordeaux à Arcachon.

Gallica : quand Gutenberg a découvert le numérique

15-12-2020

Gutenberg était un imprimeur qui inventa le principe des caractères métalliques mobiles. Une invention qui rangea la plume des moines copistes au rayon des antiquités et qui, par

Quand on ferme une gare, on se ferme au monde

08-12-2020

Yann Apperry est considéré à juste titre comme l'un des écrivains les plus doués de sa génération. Ce franco-américain né en 1972 a reçu de nombreux prix dont le Prix Goncourt des

Que sont nos doléances devenues ?

01-12-2020

Dans une lettre en date du 13 janvier 2019, le Président de la République Emmanuel Macron, invitait tous les Français "à transformer les colères en solutions". Une façon

Une Histoire réunionnaise : les enfants de la Creuse

24-11-2020

Je devais avoir 8 ans la première fois que je l'ai vu. Dans le village, tout le monde l'appelait "Le tordu" ou "Titi chocolat". Il ne parlait pas français, n'était ni noir ni

Quand l'hébergement d'urgence est à la remorque

17-11-2020

On les voit parfois, le long des autoroutes qui s'empilent les unes sur les autres, dans des casses, pas toujours officielles. Ce sont les vieilles remorques frigorifiques. Cette

La crise sanitaire place les associations dans de très graves difficultés financières

10-11-2020

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les associations sur le plan financier. Ce sont les réductions successives des subventions qui sont coupables de cette situation.

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Un Secret Défense à géométrie variable

18-01-2021

Ils sont venus, ils sont tous là. Tous ceux qui comptent dans le monde très particulier de l'Histoire et des archives, depuis l'Association Josette et Maurice Audin jusqu'à

Bénévolat : l'engagement bénévole a-t-il un genre ?

11-01-2021

Au mois de juin 2020, une étude menée par le réseau des chambres régionales de l'économie sociale et solidaire (CN CRESS) et le Laboratoire d'Economie et de Management

Le musée du sourire

04-01-2021

Alors que 2021 commence comme s'est terminée l'année 2020, c'est à dire avec un masque sur le visage, il nous est apparu judicieux de vous faire découvrir le musée du sourire.

La question de la responsabilité des dirigeants associatifs se pose

21-12-2020

Une association, en tant que personne morale, engage sa responsabilité. Mais, les dirigeants aussi dans le cadre de leurs activités associatives. Qu'ils soient membres du conseil

Comment identifier toutes les aides disponibles pour l'ESS ?

14-12-2020

Une plateforme interactive vient d'être mise en ligne par le Ministère de l'Economie via le Secrétariat d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable avec la collaboration

La révolte gronde au sein de la Convention Citoyenne

08-12-2020

Au mois de juin dernier, sans doute pour mieux compter face au pouvoir, les 150 Citoyennes et Citoyens âgés de 16 à 80 ans et tirés au sort pour être membres de la Convention

L'impact du Covid19 sur les organisations de l'ESS

30-11-2020

La crise du Covid19 n'a pas épargné l'Economie Sociale et Solidaire (ESS). D'autant plus que de très nombreuses structures devaient à la fois lutter en première ligne contre

Appel à la concurrence pour la gestion du 3919

23-11-2020

Le gouvernement envisage de soumettre la Fédération nationale Solidarité femmes (1), qui gère la ligne nationale d'écoute 3919 contre les violences conjugales, à la concurrence.

Dialogue de sourds ou sourde au dialogue ?

16-11-2020

Le 22 octobre dernier, Sarah El Haïry, secrétaire d'État à la Jeunesse et à l'Éducation auprès du ministre de l'Éducation nationale, s'est retrouvée à Poitiers pour participer

UrgencESS : un guide synthèse pour aider les structures de l'ESS

09-11-2020

Il aura fallu attendre le confinement saison 2 pour l'obtenir, mais il est enfin là. Depuis le 2 novembre pour être précis. C'est le secrétariat d'État à l'Économie Sociale,

Découvrir 10 autres articles