StopCovid : les apprentis sorciers de nos libertés

28-04-2020 SOCIETE LIBRE
Pour lutter contre la pandémie, le gouvernement a pris de très nombreuses mesures dont beaucoup ont eu pour effet de favoriser de graves entorses au Code du Travail, au bénéfice des employeurs. La dérogation sur la durée du travail, sur l'obligation de prendre des congés pendant le confinement, sur le travail du dimanche, etc. Les mesures envisagées sont donc sérieuses et sont une porte ouverte aux dérives les plus antisociales.

Vous avez du mal à voir un lien entre toutes ces mesures et la lutte contre le coronavirus ? Vous n'êtes pas le seul. En revanche, toujours pas de masques, de protections, etc. Alors de quelle lutte s'agit-il ?

Et bien sûr, c'est encore pour lutter contre le Covid19 que l'application StopCovid est préconisée par le même gouvernement. De quoi s'agit-il ? L'application StopCovid nous est présentée comme un outil qui va permettre de sortir la population française de la situation de restriction des libertés publiques provoquée par le Covid-19. Vu sous cet angle, on pourrait souscrire. Mais en réalité, il faut bien comprendre que cette solution numérique ne sera qu'une continuation du confinement par d'autres moyens.

L'association française de défense des libertés numériques La Quadrature du Net a appelé à plusieurs reprises le gouvernement à renoncer à son projet, avec pour arguments "une utilisation trop faible, des résultats trop vagues et des libertés inutilement sacrifiées". La Ligue des droits de l'homme, dans une lettre ouverte, a appelé les députés à rejeter StopCovid, qui présente, selon elle, des problèmes "d'ordre technologiques, médicaux, scientifiques ou éthiques".

Plus d'une centaine d'informaticiens spécialisés en sécurité informatique ont signé une "mise en garde" à propos de la future application qu'ils jugent "porteuse de risques très importants quant au respect de la vie privée et des libertés individuelles". Un texte qui fait référence à une autre initiative (risques-tracage.fr) qui détaille quinze scénarios de dérapage possible des technologies de suivis de contact : fausse alerte, identification de malade, fichage généralisé, etc.

Le 24 avril, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a rendu un avis sur StopCovid : elle exige que le gouvernement démontre l'utilité concrète de StopCovid, ce qu'aucune étude ou analyse ne soutient actuellement. Mais elle s'est arrêtée, hélas, en chemin. Au lieu de demander l'arrêt de ce dangereux et inutile projet, elle demande des "garanties" totalement illusoires pour mieux "encadrer l'application".

C'est un peu comme si on demandait à un cambrioleur de ne pas toucher à l'argenterie. Au coeur de notre droit, il est un principe simple : "il est interdit de limiter nos libertés". StopCovid est une mesure limitant les libertés fondamentales ce que la CNIL reconnaît en listant les risques : "risques d'attaques malveillantes, de discriminations, d'accoutumance à la surveillance constante, de dévoiement par le gouvernement." La CNIL exige donc que les prétendus bienfaits sanitaires de l'application soient démontrés avant que celle-ci ne soit déployée.

Mais quelles garanties peut donner le gouvernement ? Les conditions pour que StopCovid respecte nos libertés sont impossibles à remplir puisque le traçage de contact rend impossible l'anonymat, et le contexte de crise sanitaire rend irréaliste la garantie d'un consentement libre. Dire que les données traitées par StopCovid seraient anonymes est une vaste fumisterie. StopCovid doit envoyer à des personnes ciblées des alertes du type "vous avez été au contact de personnes malades, mettez-vous en quarantaine". Où est l'anonymat ? La mission de la CNIL aurait été de déclarer l'application comme illégale. Ce qu'elle n'a hélas pas fait.

Rogner sur le droit du Travail, tracer tous nos déplacements pour soi-disant mieux lutter contre un virus, cela fait vraiment beaucoup. Sans oublier l'utilisation de drones pour mieux nous surveiller, d'amendes qui pleuvent sans aucun discernement. Tout ça encore une fois est à opposer aux mensonges répétés d'un gouvernement qui est l'un des rares au monde à être incapable de protéger sa population avec des masques, du gel, et de tout ce que les autres pays sont parvenus à faire sans problème.

Que le Maroc fasse mieux que la France en matière de santé publique donne une idée sur ce que valent les individus qui nous gouvernent. Notre pays va avoir le triste record du nombre de morts en relation avec sa population. Je ne crois pas qu'un pyromane soit la bonne personne pour éteindre l'incendie qu'il a lui même allumé.

En savoir plus
L'Assemblée nationale doit exiger la fin de cette application lors du vote des 28 et 29 avril. Rendez-vous sur cette page pour contacter votre député.

Un dossier complet et très bien fait sur les risques que fait courir à notre société l'application StopCovid.



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Comment construire une relation entre une association et un auto-entrepreneur ?

22-11-2022

Dans les faits, rien n'interdit à une association d'avoir recours aux services d'un auto-entrepreneur. Mais, de nombreuses erreurs sont à éviter. La plus courante étant le fameux

La gestion associative s'apprend aussi avec le CFGA

22-11-2022

Instauré par le décret 2008-1013 du 1er octobre 2008 (1) par le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, le certificat de formation à la gestion

Panorama associatif numéro 51 : novembre 2022

22-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au sommaire de ce

Chèque emploi associatif et avenant au temps partiel

15-11-2022

Le chèque emploi associatif est une offre de service gratuite du réseau Urssaf qui permet aux associations employant des salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir

Devoir de réserve et réseaux sociaux

15-11-2022

Le devoir de réserve d'un salarié, vis à vis de son employeur, est une situation connue. Mais qu'en est-il lorsqu'un salarié s'exprime sur les réseaux sociaux, à titre personnel

Panorama associatif numéro 50 : Novembre 2022

15-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler des mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet car trop courtes. Nous pouvons donc vous en présenter

Action en comblement de passif : nouvelle jurisprudence

08-11-2022

Actuellement les associations, comme les entreprises, traversent une zone de turbulence économique dont beaucoup ne se relèveront pas. La plupart de ces procédures touchent des

Fiscalité : la déclaration des dons et reçus fiscaux est obligatoire

08-11-2022

L'article 19 de la loi "dite séparatisme" (1) du 24 août 2021 impose désormais aux organismes bénéficiaires de dons de les déclarer ainsi que les reçus fiscaux référents indiquant

Benevolus, benevolum, bénévolat : attention à la requalification

08-11-2022

Le bénévolat n'avait pas, jusqu'au 28 juin 2022, de définition légale. Le Conseil Economique, Social et Environnemental (CESE) a, depuis cette date, précisé ce concept : "Le

Valoriser la contribution volontaire en nature du bénévolat

01-11-2022

D'un point de vue comptable, le bénévolat constitue une contribution volontaire en nature qui est, par principe, sans contrepartie. La valorisation a pour objet de rendre compte

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Participer à une manifestation non déclarée est possible

08-11-2022

Metz (Moselle), nous sommes le 3 mai 2020, à la sortie du premier confinement. De nombreux manifestants descendent dans la rue pour la défense du service public. Parmi eux, les

La pauvreté sous le regard aiguisé des Français

01-11-2022

C'est déjà le 16ème baromètre de la pauvreté et de la précarité que publie le Secours populaire en partenariat avec Ipsos. Une façon d'évaluer la perception des Français sur le

La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022

Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise

Eva pour la vie

18-10-2022

Comment qualifier la douleur d'un parent qui a perdu un enfant ? Comment dire l'indicible ? Il n'existe pas de mot. Juste la cruelle et infinie affliction, l'incicatrisable

Le silence administratif attend le retour de l'écho

11-10-2022

Georges Elgozy, était écrivain et fonctionnaire de la haute administration. Il est l'auteur de cette pensée assez profonde sur l'administration : "Administration : mot féminin qui

Le festival international des idées de demain : octobre 2022

04-10-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Le plan Pauvreté dépose son bilan

27-09-2022

Créée par décret le 24 octobre 2017, la délégation interministérielle à la prévention et à la lutte contre la pauvreté a été chargée d'une triple mission pour la période 2018-2022

Le mystère de la machine d'Anticythère

20-09-2022

Durant le printemps 1900, des pêcheurs d'éponges dirigés par Elias Stadiatis, ont découvert l'épave d'un navire romain chargé d'une cargaison grecque contenant une cohorte de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Comique : l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

08-11-2022

Avant de lire l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse, je pensais que nos jeunes avaient du mal à se remettre des années 2020, 2021 et 2022. Visiblement, je ne

Comment faire comprendre que les associations existent ?

01-11-2022

Le 11 octobre 2022 le député Modem, Emmanuel Mandon, a posé une question écrite au ministère de la Transition énergétique. Il a demandé, de façon très factuelle, quelles mesures

La Cour des comptes se penche sur l'Agence nationale du sport

25-10-2022

La politique du sport présente, en France, toutes les caractéristiques d'une mission de service public fondée sur la notion d'intérêt général. Elle relève de ce fait de la

Le HCVA tente de siffler la fin de la récréation répressive

18-10-2022

Le Haut Conseil à la Vie Associative sort très rarement de sa ligne diplomatique habituelle. Mais, depuis l'entrée en vigueur du Contrat d'engagement

Le guide du financeur solidaire est sorti

11-10-2022

Certes, ce guide n'est pas le premier du genre. Les grands réseaux d'appui à la création d'entreprise, les structures d'ingénierie de l'économie sociale comme l'Avise, les Cress,

La situation du bénévolat en 2022

04-10-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. Pour répondre à ces

Le CESE préconise la revalorisation du travail social

27-09-2022

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) est né, sous sa dénomination actuelle, par la loi organique du 28 juin 2010. Depuis cette date, il regroupe en son sein 140

Le baromètre 2022 des salaires pratiqués au sein de l'ESS

20-09-2022

Le Cabinet de recrutement spécialisé dans le domaine de l'ESS "Orientation Durable" vient de publier la nouvelle édition de son Baromètre des salaires de l'ESS 2022. Ce sont 884

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+