Une histoire au doigt mouillé

15-06-2020 SOCIETE LIBRE
Alors que le confinement pèse encore sur nos esprits chagrins et que le déconfinement peine à nous remplir de joie, voici une petite histoire propre à vous faire rire un peu. L'expression "au doigt mouillé" semble trouver son origine dans le monde paysan. Le fermier mouillait son doigt et le levait à la verticale. Le vent refroidissait le côté mouillé du doigt sur lequel il soufflait. Ce qui permettait d'indiquer sa direction. Même si celle-ci restait changeante, donc relativement imprécise.

Puis, la girouette est venue imposer sa silhouette dans les fermes. Et permettre à Edgar Faure de faire l'une de ses meilleures citations : "Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent." (1)

Le 22 mai 2019, sur une route perdue de la Loire, il s'est passé quelque chose. A la fois faits-divers et fait de printemps, ce qui semble n'être qu'un incident dérisoire en dit long sur l'état de nos vibrionnantes existences. Dans une voiture, un homme et une femme. Ils discutent et visiblement se disputent aussi. Elle lui parle encore de son ex et il ne le supporte pas.

Soudain, à la hauteur d'un radar automatique, l'homme ouvre sa fenêtre et fait un doigt d'honneur à la machine au moment même où le flash se déclenche.

Quelques kilomètres plus loin, l'homme qui visiblement connait bien la région, recommence son manège. Et devant un autre radar, il ouvre sa fenêtre et lui réitère un doigt d'honneur de fort belle facture. Le radar lui répond par un flash bien senti. Et de deux. Au Centre d'identification des infractions photographiées, basé à Rennes, les fonctionnaires sont dubitatifs.

Ils aperçoivent très bien les deux doigts d'honneur, mais pas l'immatriculation du véhicule identifié comme une Opel. Il semble que la plaque ait été masquée volontairement par un adhésif noir. La maréchaussée est requise et une enquête débute pour retrouver l'auteur, coupable d'excès de vitesse et d'une autre infraction visiblement très grave : avoir pointé son majeur, à deux reprises, en passant devant la cabine des radars.

Nous possédons la meilleure police du monde. Et nos fins limiers n'ont pas tardé à mettre la main sur ce délinquant récidiviste. Connaissant le droit sur le bout des doigts, les gendarmes interpellent l'individu qui prend alors conscience de l'engrenage judiciaire dans lequel il a mis ses deux doigts. L'officier principal, lors de l'interrogatoire, met le doigt sur l'importance du méfait et des peines de prison associées : de deux à quatre mois de prison ferme.

Mais pourquoi si cher pour deux malheureux doigts levés qui pourraient aussi n'être que des doigts mouillés ? Après tout, le temps était à l'orage ce 22 mai et l'homme ne pouvait-il pas simplement chercher à savoir s'il pleuvait ? Il reconnaît bien sûr l'excès de vitesse et paie l'amende immédiatement. Mais il nie formellement les faits que le parquet lui reproche : outrage à fonctionnaires par extension (de doigts ?).

Devant l'évidence des photos prises par les radars, le délinquant finit par reconnaître les faits mais nie farouchement que c'était l'honneur des fonctionnaires qui était ainsi montré du doigt. Il adressait en fait l'outrage à sa compagne qui, rappelez-vous, lui parlait encore de son ex. Pour le maquillage de la plaque d'immatriculation, ses explications semblent plus confuses.

Celle-ci aurait été maquillée par un ami auquel il avait prêté sa voiture la veille. Tarabiscotage et alambiquage sont les mamelles de son destin qui semble ne pas vouloir lever le petit doigt pour lui venir en aide. Le jour du procès arrive enfin. La salle est pleine et l'heure est grave. L'homme commence à s'en mordre les doigts. C'est que la prison est au bout du couloir.

Son avocat, malin, comme souvent, a plaidé un point de droit intéressant. En effet, notre code pénal ne reconnait pas l'outrage à une machine. De fait, l'outrage à une personne par extension ne peut pas exister non plus. Et il plaida la relaxe qu'il obtint les doigts dans le nez. Bien sûr, par finasserie sans doute, le tribunal condamna son client à une amende de 600 euros pour avoir maquillé sa plaque d'immatriculation.

Sitôt dehors, et sans doute pour arroser cela, le désormais homme libre a fait la tournée des bistrots. Un peu plus tard, mais très éméché, il a repris le volant de son Opel. Contrôlé par une patrouille qui l'avait sans doute à l'oeil, l'homme qui était à deux doigts de rentrer chez lui, a écopé de six mois de prison, dont quatre avec sursis, avec mise à l'épreuve pendant deux ans, une obligation de soins et une annulation de son permis de conduire avec interdiction de le repasser pendant six mois.

Mon petit doigt me dit que cette histoire aura coûté un bras au ministère de la justice. Tout ça pour qu'il finisse dans une prison à ne rien faire de ses dix doigts.

En savoir plus
(1) Edgar Faure est né le 18 août 1908 à Béziers et il est mort le 30 mars 1988 à Paris. Il fut président du Conseil des ministres en 1952 et de 1955 à 1956, sous la IVe République. Mais il a été également ministre sous les présidences du général de Gaulle et de Georges Pompidou. Il a été président de l'Assemblée nationale de 1973 à 1978. On reprochait beaucoup à Edgar Faure de "retourner sa veste". C'est en réponse à l'attaque d'un député d'opposition, qui le traitait d'être une girouette, qu'il lui répondit : "Ce n'est pas la girouette qui tourne, c'est le vent."



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Comment contrer le manque d'agrément pour une association ?

05-07-2022

Le droit des associations d'agir en justice afin d'assurer la défense d'un intérêt collectif a déjà une longue histoire. En effet pendant longtemps, sans doute en raison de la

Requalification du contrat de travail en temps complet

05-07-2022

La question parait simple : Un contrat de travail à temps partiel doit-il être requalifié en contrat de travail à temps complet dès lors que le salarié a réalisé un horaire

Bercy précise les obligations du mécénat d'entreprise

05-07-2022

Le mécénat est un dispositif permettant à une entreprise de faire un don pour soutenir une oeuvre ou une personne en vue de l'exercice d'activités présentant un intérêt général ou

Associations et impôt sur les sociétés : la frontière est floue

28-06-2022

Une association avec une gestion réellement désintéressée qui commercialise des produits ou services qui n'entrent pas en concurrence avec les mêmes produits ou services

Panorama associatif numéro 43 : été 2022

28-06-2022

Au sommaire de ce Panorama associatif numéro 43, nous allons détailler le double jugement de la Cour de cassation qui met fin aux débats qui concernaient le plafonnement des

Rupture d'une convention par une collectivité : droit et devoirs

28-06-2022

Une collectivité peut-elle rompre unilatéralement une convention d'objectifs et de moyens qui se révèle à l'usage préjudiciable pour les deniers publics sans verser d'indemnité au

Faux et usage de faux au sein d'une association

21-06-2022

Fabriquer et utiliser un faux document est un délit de faux et d'usage de faux puni par la loi. La détention de faux documents (sans utilisation), la rédaction de fausses

Les pouvoirs du président d'une association doivent-ils être précisés ?

21-06-2022

Bien que la loi du 1er juillet 1901 ne le précise pas, il est généralement admis que les dirigeants d'une association soient les mandataires du groupement. A ce titre, ils

Recherche en responsabilité entre une commune et une association

21-06-2022

Lorsqu'une association organise une manifestation sportive sur le territoire d'une commune et qu'un accident survient, qui est responsable ? L'organisateur ? La victime ? La

Panorama associatif numéro 42 : juin 2022

14-06-2022

Au sommaire de ce Panorama associatif numéro 42, nous allons détailler un décret qui concerne les entreprises adaptées, la surveillance de grands événements qui rassemblent plus

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Zéro chômeur : l'agir en commun fonctionne

05-07-2022

Le dispositif Territoire zéro chômeur de longue durée a été porté dans sa phase de démarrage par ATD Quart Monde en partenariat avec le Secours catholique, Emmaüs France, Le Pacte

Dis moi où tu vis je te dirai comment tu vas

28-06-2022

Nous savons tous que les pesticides empoisonnent notre environnement. Mais ce que nous ignorons, c'est à quel point. Or, de cette mesure là dépend notre santé et celle de nos

Parcoursup : une génération sacrifiée ?

21-06-2022

L'une des raisons qui peut expliquer la défaite cinglante de Jean Michel Blanquer (éliminé dès le 1er tour) dans la 4ème circonscription du Loiret est sans nul doute ParcourSup.

Canal 16 : le podcast de la SNSM

14-06-2022

La Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM) est une association régie par la Loi de 1901, reconnue d'utilité publique par décret du 30 avril 1970 et assumant une mission de

Piqure de rappel : Le congé d'engagement associatif

07-06-2022

Je vous rassure, pour cette piqure de rappel, aucune dose obligatoire ne vous sera exigée. Nous souhaitons simplement faire remonter à la surface un droit octroyé aux bénévoles

La gloire de l'incertitude

31-05-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Sept engagements pour un député exemplaire

24-05-2022

L'association Anticor propose aux candidats à la députation un engagement en sept points pour exercer un mandat de député exemplaire. Et Anticor sait de quoi elle parle en la

L'électricité verte comme une pastèque

17-05-2022

L'objectif d'une pastèque est, outre d'être délicieuse, de tromper son monde. Oh, bien malgré elle. Mais Citrullus lanatus (son petit nom), une espèce de plantes herbacées de la

Les racines du ciel italien

10-05-2022

Les Racines du ciel est un roman de Romain Gary qui a été publié en 1956 aux éditions Gallimard. Ce roman obtint le prix Goncourt la même année. L'histoire raconte la lutte du

La VAE en REVA-t-elle ?

03-05-2022

La VAE pour Validation des acquis de l'expérience a fêté ses 20 ans le 17 janvier 2022. Une belle idée qui permet à une personne de prétendre à la VAE, quel que soit son âge, sa

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Marlène Schiappa est nommée secrétaire d'Etat chargée de l'ESS et vie associative

05-07-2022

Le Président de la République a été reconduit pour un deuxième mandat le soir du dimanche 24 Avril 2022. Il a semblé être conscient que la majorité des voix portées sur sa

L'apport de l'ESS à la société française

28-06-2022

Le lundi 4 juillet 2022, Le Mouvement associatif organise un événement important : Droit de Cité (1), à la cité internationale universitaire de Paris. Une grande journée pour

Au secours, un de mes salariés a été élu député

21-06-2022

On savait que ces législatives allaient proposer à la société civile une ouverture encore plus grande que les précédentes (2017). Du coup, de nombreuses associations ont vu

Construire ou modifier le projet associatif de votre association sportive

14-06-2022

L'environnement structurel du sport est de plus en plus complexe. De fait, les associations sportives sont dans l'obligation de s'adapter plus vite, de se structurer pour se

Rupture conventionnelle : attention au vice du consentement

07-06-2022

Une rupture conventionnelle individuelle permet à un employeur et son salarié en CDI, de convenir d'un commun accord des conditions de la rupture du contrat de travail qui les

La France bénévole en 2022 : perspectives et évolutions

31-05-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. L'étude présentée

Gouvernement Elisabeth Borne : où sont les associations ?

24-05-2022

Conformément à la tradition, le secrétaire général de l'Élysée Alexis Kohler a dévoilé, le vendredi 20 mai, depuis le perron de l'Élysée, la composition du Gouvernement

4ème étude nationale sur la situation des associations et le numérique

17-05-2022

L'association Recherches & Solidarités, en partenariat avec le Mouvement Associatif et le Dispositif Local d'Accompagnement (DLA), lancent la 4ème étude nationale sur la situation

Droit au compte et frais bancaires pour les petites associations

10-05-2022

Avec la situation très difficile que traverse le pays, les petites associations se retrouvent confrontées à des difficultés financières qui vont bien au-delà des crises

Evaluation des actions associatives : l'impact social caché

03-05-2022

C'est la Secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et de l'Engagement, Sarah El Haïry, qui est à l'origine de ce rapport sur l'évaluation des actions associatives. Ce rapport veut

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+