08-01-2018  ESS LIBRE

Les bonnes résolutions pour 2018 : si on créait une monnaie locale ?

Loin du Bitcoin et de sa bulle spéculative qui éclatera tôt ou tard, l'idée de créer une monnaie locale est beaucoup plus courante qu'on ne le pense. Il en existe déjà plus d'une quarantaine en circulation en France et une dizaine d'autres en projet. De l'Abeille de Villeneuve-sur-Lot à la Vendéo du département de la Vendée, l'alphabet de la monnaie locale devrait s'enrichir en 2018 de La Seine (Paris), La Commune (Roanne) et beaucoup d'autres.

Mais pourquoi créer une nouvelle monnaie ? A quoi cela sert-il de payer en Abeilles ou en Vendéos ? Cela aide-t-il l'économie réelle ou bien est-ce un jeu pour bobos désoeuvrés ?

Lorsque l'on examine les acteurs qui entourent la naissance d'une monnaie locale, on découvre beaucoup de monde autour du berceau: des citoyens bien sûr, mais aussi des professionnels (artisans, commerçants, petites PME, etc.), des associations souvent têtes de réseaux et même des collectivités locales. Bref, presque tout le tissu local est concerné.

Et si on commençait à expliquer à quoi sert la monnaie ? Certes, nous en avons tous (ou presque) dans nos poches, mais en dehors d'être un moyen d'échange pratique, elle est aussi un instrument de mesure de la valeur des marchandises et un moyen de stocker du pouvoir d’achat. De fait, elle est à la fois un stock et un flux. Il faut bien avoir présent à l'esprit que seule la circulation de la monnaie crée de la richesse. Sa bougeotte nous favorise (presque) tous.

Qui fabrique la monnaie ?
Essentiellement le crédit bancaire (90%) et un peu les banques centrales (10%). Ce qui fait que cette monnaie a une valeur très virtuelle puisque créée à partir de...rien. Elle n'existe que par les taux d'intérêts appliqués aux dettes (crédits à rembourser) des Etats, des entreprises et des particuliers. En d'autres termes, l'argent, l'oseille, le fifrelin que nous utilisons tous les jours n'existe pas. Il ne repose que sur la confiance entre acteurs et flux importants. En 2008, le système (et nous avec) a eu chaud aux fesses...

On le sait tous, l'économie réelle souffre d'un manque d'investissement et les chiffres parlent d'eux-mêmes : 98% des transactions se font aujourd'hui sur les marchés financiers et seulement 2% dans l’économie réelle. Quand on sait que l'activité essentielle des marchés financiers est la spéculation sur la hausse et la baisse du prix des matières premières et autres biens et services, on commence à se dire que pour agir contre il est préférable de faire sans.

Et c'est là qu'intervient l'importance d'une monnaie locale. Puisque les euros en circulation (de poche en poche) quittent rapidement la sphère réelle pour disparaître dans les cercles financiers spéculatifs, la conversion d'un certain nombre d'entre eux en monnaie locale permet de les maintenir dans l'économie du même nom. En effet, l'Abeille de Villeneuve-sur-Lot n'est pas utilisable sur les marché financiers.

Du coup, forte d'un argent nouveau et non volatile, l'économie locale se développe sur des bases beaucoup plus saines. Les utilisateurs peuvent à tout moment modifier les règles de fonctionnement de cette monnaie afin de l'adapter au mieux des intérêts locaux et surtout, ils peuvent se réapproprier le pouvoir d'agir sur les échanges économiques.

En dehors du simple intérêt économique (qui n'est pas rien), la mise en place d'une monnaie locale crée un flux irremplaçable et non spéculatif : du lien social. Vous trouverez, ci-dessous, quelques sites internet de monnaies locales qui partageront bien volontiers leur expérience. Alors, 2018, année de la monnaie locale ?

En savoir plus
C'est le site le plus important, celui qui explique la démarche à suivre, l'intérêt et la mise en réseau des différents acteurs. Bref, il est incontournable. Monnaies Locales Complémentaires Citoyennes - Le réseau des MLCC

Annuaire des Monnaies Locales & Régionales Complémentaires en France

L'Abeille Monnaie Locale Complémentaire en Lot et Garonne

L'agnel, pour comprendre et mieux gérer l'aspect monétaire

Le Cairn, monnaie locale et citoyenne

La gonette de Lyon

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Les bonnes résolutions pour 2018 : si on créait une monnaie locale ? 
Loin du Bitcoin et de sa bulle spéculative qui éclatera tôt ou tard, l'idée de créer une monnaie locale est beaucoup plus courante qu'on ne le pense. Il en existe déjà plus d'une quarantaine en circulation en France et <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1150" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Bons d'achat et cadeaux aux salariés d'une association

Que ce soit pour la naissance du petit dernier, à l'occasion des fêtes de fin d'année, un départ en retraite ou un mariage, le cadeau fait par l'employeur à un salarié au sein d'une association est un moment de convivialité. Cela permet de resserrer les liens et de souder l'équipe. Mais même un cadeau (sauf si il est fait sur les deniers personnels de l'employeur) peut être soumis

Lire la suite...

Le parcours emploi compétence remplace le contrat aidé

Le mardi 16 janvier 2018, les préfets ont reçu une circulaire enterrant définitivement le contrat aidé remplacé désormais par le parcours emploi compétence (PEC). Nous devons cette astuce à Jean-Marc Borello président du directoire du Groupe SOS et délégué national d'En marche ! Un changement de nom qui cache mal la ressemblance entre les deux dispositifs. L'emploi créé, par

Lire la suite...

Impôt sur les sociétés, TVA, Service civique et volontariat associatif

Concomitamment aux soldes d'hiver, les revalorisations, augmentations et rares baisses fréquentent traditionnellement la même période. Serait-ce le fruit d'un sombre calcul misant sur une dissipation lente des brumes qui nappent nos pauvres cerveaux après les excès des fêtes ? Ou plus sûrement le début de l'année civile qui transporte avec elle l'inventaire nécessaire à l'Etat pour

Lire la suite...

ESS et création de valeur : un petit rapport pour une grande imposture

L'impact social est aujourd'hui un terme à la mode. Le mesurer est une occupation à plein temps. Le Conseil supérieur de l'ESS en donnait, en 2011, une définition passe partout du plus bel effet : "La capacité d'une organisation à anticiper des besoins pas ou mal satisfaits et à y répondre, via ses missions de prévention, réparation ou compensation." Cela rappelle curieusement ce

Lire la suite...

Le délai de carence du CDD bientôt assoupli

Un CDD - contrat de travail à durée déterminée - ne doit pas avoir pour objet de pourvoir durablement un emploi lié à l'activité normale et permanente de l'association ou de l'entreprise. Autrement dit, le recours au CDD est exceptionnel ! Il ne peut être lié qu'à un besoin temporaire et ne doit pas correspondre à un fonctionnement permanent. C'est la raison de la mise en place du

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

A partir du 24 janvier 2018