12-02-2018  BENEVOLAT LIBRE

La délétion 10Q 25 ou 26

La délétion 10Q 25 ou 26 est une maladie rare. Les principaux symptômes de cette maladie sont des troubles de l'oralité, avec réflexes nauséeux, retard de croissance et troubles neurologiques associés. Cette anomalie génétique touche le chromosome 10 et survient le plus souvent de novo, c'est à dire que les chromosomes des parents sont le plus souvent normaux. Difficile à diagnostiquer, cette terrible maladie est trop souvent confondue avec d'autres pathologies.

Il semblerait qu'en France, seuls 19 cas ont été diagnostiqués. Statistique peu fiable tant le manque d'informations des médecins est patent.

Et pourtant, notre pays propose une prise en charge médicale et médico-sociale des enfants qui en sont atteints. Il est donc important d'en parler et de faire circuler une information susceptible d'aider des parents désespérés et des soignants démunis.

Animé par le professeur Laurence Faivre (1) du centre hospitalo-universitaire de Dijon, le réseau des centres de référence et centres de compétence de la filière de santé maladie rare ANDDI-Rares (2) sont en capacité de suivre ces enfants.

Cette filière comprend 26 centres de référence et 29 centres de compétence répartis sur l'ensemble du territoire national (régions Ile-de-France, Nord-Ouest, Ouest, Sud-Est et Sud-Ouest Occitanie, Réunion) permettant un accès de proximité aux soins et aux conseils pour les familles et les enfants.

Une association de malades s'intéresse tout particulièrement aux différentes anomalies chromosomiques afin de guider les familles et de leur proposer des contacts avec d'autres familles concernées. Il s'agit de l'association Valentin APAC.

Hélas, il n'existe pas de programme de recherche ni de modules de formation spécifiques portant sur ces anomalies chromosomiques précises. Les études en santé abordent de façon uniquement générique les maladies génétiques et les maladies rares.

En savoir plus
(1) Pr Laurence OLIVIER-FAIVRE (Responsable de l’équipe EA 4271) : Responsable du Centre de Génétique pour le diagnostic des maladies rares d’origine génétique et les prédispositions génétiques au cancer, Coordinatrice du Centre de Référence "Anomalies du Développement et Syndromes Malformatifs de l’Est", Coordinatrice des Centres de Compétence "Maladie de Marfan", "Maladies Mitochondriales", "Retard Mental et Malformations Cérébelleuses" au CHU de Dijon. En 2016, son équipe s’est engagée dans le réseau Européen de Référence ITHACA.
Hôpital d'enfants CHU Dijon Bourgogne - Hôpital François Mitterrand - 2 bd Maréchal de Lattre de Tassigny 21000 DIJON.
laurence.faivre@chu-dijon.fr - Téléphone : 03 80 29 53 13 - www.chu-dijon.fr

(2) www.anddi-rares.org

www.orpha.net

Le site de l'association anglaise UNIQUE Notre mission est d'informer, soutenir et soulager l'isolement de toute personne affectée par un trouble chromosomique rare et de sensibiliser le public.

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La délétion 10Q 25 ou 26 
La délétion 10Q 25 ou 26 est une maladie rare. Les principaux symptômes de cette maladie sont des troubles de l'oralité, avec réflexes nauséeux, retard de croissance et troubles neurologiques associés. Cette anomalie <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1177" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : BENEVOLAT

Appel à projets national 2018 pour la formation des bénévoles

Sous l'impulsion du ministère des Sports, de la Jeunesse, de l'Education populaire et de la Vie associative, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) a pour objet de contribuer au développement des associations. Plus précisément, d'attribuer des subventions au profit de la formation des bénévoles élus ou responsables d'activités. Ces formations doivent être

Lire la suite...

Une application pour lutter contre le gaspillage alimentaire

Le nom de cette application est tarte : "The Food Life", pourquoi utiliser l'anglais pour la nommer ? Pour faire moderne ? On ne le sera sans doute jamais. Cette "Vie de la nourriture" a beaucoup d'ambitions dont la toute première est de mettre en relation la grande distribution, les associations et les particuliers pour organiser la distribution des invendus. Lancement médiatique

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]