25-06-2018  ESS LIBRE

Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques

Nous avons reçu, la semaine dernière, un courriel étonnant. Il nous vient d'un membre de la prestigieuse association : "Le Comité Français des Barrages et Réservoirs" (1). Souhaitant conserver l'anonymat, cette personne (nous l'appellerons M. X.) nous a précisé, document à l'appui, comment le gouvernement français envisage la privatisation de nos barrages. On les a construit et financé à 100%. Ils rapportent 1,2 milliard d'euros par an et ils vont être vendus.

Cela fait maintenant dix ans que la Commission européenne exige de la France qu'elle ouvre son secteur hydroélectrique selon les règles de la concurrence libre et non faussée.

Après avoir remis en question les monopoles de France Télécom, de Gaz de France, d'Air France, de La Poste, des autoroutes et de la SNCF, elle entend "ouvrir à la concurrence" le marché de la production d'électricité hydraulique. Nous ne rentrerons pas ici dans le détail des tractations entre l'Etat français et la commission européenne, ce n'est pas (plus) le sujet.

Dans son mail, M. X. nous précise que "le gouvernement a annoncé ouvrir 150 concessions de barrages à la concurrence dans un deal stupide et dangereux. Ainsi, même si l'opérateur national, EDF, formule une offre plus sûre, moins chère et plus efficace que ses concurrents, il ne pourra remporter plus de 60% des lots mis en concurrence. Une façon pour la Commission de régler ses comptes avec EDF. Comme il est impossible d'exiger la privatisation des centrales nucléaires françaises qui relèvent des activités d'importance vitale, c'est sur l'hydraulique, notre deuxième source de production électrique du pays, que la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a jeté son dévolu."

M. X. poursuit son inventaire des conneries à venir en insistant sur l'importance vitale des barrages français dans le réseau électrique national. "Les barrages sont une pièce maîtresse dans le maillage électrique français, car ils répondent très rapidement aux pics de consommation. Les privatiser, c'est défaire la cohérence d'une gestion centralisée avec une menace sur l'augmentation des factures et bien sûr, un risque certain pour la sûreté du territoire national."

En France, les barrages fournissent 12.5% de l'électricité et 70% des énergies renouvelables. Ils nous offrent l'électricité la moins chère à 20 ou 30 euros le MWh alors que le prix moyen, qui est indexé sur le prix du nucléaire, se situe entre 33 et 46 euros le MWh. M. X. nous indique : "Pensez-vous qu'un opérateur privé se gênera pour maintenir les valves du barrage fermées afin d'attendre que le pic de consommation fasse frôler la pénurie générale d'électricité pour négocier les prix à la hausse ? Sur le plan juridique, rien ne l'empêchera."

Le dernier point soulevé par M.X. est encore plus inquiétant. "Les barrages ont de nombreuses autres missions dans notre pays. En premier lieu, ils retiennent de l'eau pour les cultures ou pour livrer les villes. Comment imaginer qu'un opérateur privé va accepter de relâcher de l'eau gratuitement ? Comment oser nous prendre à ce point pour des cons ? Et si ce qui était la norme devient un service payant, alors l'eau n'est définitivement plus un bien commun et son prix va très sérieusement augmenter. Et par simple effet de domino, les agriculteurs iront encore prélever davantage dans les nappes phréatiques qui n'ont vraiment pas besoin de ça."

"Si vous pensez que cette information peut intéresser vos lecteurs, vous pouvez utiliser ces quelques réflexions dans un article. Je ne peux donner mon nom car, comme vous le constaterez en vous rendant sur le site de notre association, nous ne prenons (hélas) pas position sur l'avenir de nos barrages, eux qui sont pourtant la raison d'être de notre action." C'est fait M. X. et nous vous en remercions.

En savoir plus
(1) Le Comité Français des Barrages et Réservoirs

Audition de M. Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire par la commission des affaires économiques du Sénat

Libération, Barrages : un coup de privé dans l'eau

Le rapport d'information déposé par la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale en application de l'article 145 du règlement sur l'hydroélectricité

L'hydraulique en France : le rapport d'EDF

Synthèse publique de l'étude des coûts de référence de la production électrique

Contre l'ouverture à la concurrence des ouvrages hydroélectriques - Pétition en ligne

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques 
Nous avons reçu, la semaine dernière, un courriel étonnant. Il nous vient d'un membre de la prestigieuse association : "Le Comité Français des Barrages et Réservoirs" (1). Souhaitant conserver l'anonymat, cette personne <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1271" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Comment aider les bénévoles en matière de gestion associative ?

10-05-2021

Les impacts de la crise sanitaire pour les acteurs bénévoles de la solidarité, de l'entraide et de l'intérêt général sont profonds. Comment aider les bénévoles, porteurs des

Associations : comment bien appliquer le règlement ANC 2018-06 et sa mise à jour ?

10-05-2021

Les dispositions du règlement ANC 2018-06 s'appliquent à toutes personnes morales de droit privé non commerçantes, à but non lucratif, qu'elles aient ou non une activité

Le point sur l'attribution des numéros Siren et Siret pour les associations

10-05-2021

Une association ne doit être immatriculée au répertoire national des entreprises et des établissements, appelé également répertoire Sirene (système informatique pour le répertoire

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Dans quel état se trouve votre association après un an de crise ?

26-04-2021

La crise sanitaire qui nous touche tous, a mis, entre autres choses, la trésorerie de nombreuses associations en grande difficulté. Ces problèmes de trésorerie ne sont en rien

Modèle économique pour son association : choix très important

26-04-2021

Il est aujourd'hui admis que le modèle économique associatif est atypique. Il s'agit en fait, d'un modèle socio-économique qui repose sur trois piliers incontournables : l'humain,

Commune, centre aéré, association : un trio compliqué

19-04-2021

Dans de très nombreuses communes, ce sont des associations qui s'occupent de l'accueil de loisirs des enfants, le mercredi et pendant les vacances scolaires. Cette activité

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Couvrez ce vaccin que je ne saurais avoir

09-03-2021

Molière, fait dire à un Tartuffe encore plus hypocrite qu'à l'accoutumé, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées". Qu'en est-il de ce

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Abolissons la Vénerie Aujourd'hui - AVA

08-03-2021

L'association (1) "Abolissons la Vénerie Aujourd'hui" (AVA) mène un rude combat contre une pratique interdite dans de nombreux pays d'Europe. La chasse à courre est interdite en

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+