25-06-2018  ESS LIBRE

Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques

Nous avons reçu, la semaine dernière, un courriel étonnant. Il nous vient d'un membre de la prestigieuse association : "Le Comité Français des Barrages et Réservoirs" (1). Souhaitant conserver l'anonymat, cette personne (nous l'appellerons M. X.) nous a précisé, document à l'appui, comment le gouvernement français envisage la privatisation de nos barrages. On les a construit et financé à 100%. Ils rapportent 1,2 milliard d'euros par an et ils vont être vendus.

Cela fait maintenant dix ans que la Commission européenne exige de la France qu'elle ouvre son secteur hydroélectrique selon les règles de la concurrence libre et non faussée.

Après avoir remis en question les monopoles de France Télécom, de Gaz de France, d'Air France, de La Poste, des autoroutes et de la SNCF, elle entend "ouvrir à la concurrence" le marché de la production d'électricité hydraulique. Nous ne rentrerons pas ici dans le détail des tractations entre l'Etat français et la commission européenne, ce n'est pas (plus) le sujet.

Dans son mail, M. X. nous précise que "le gouvernement a annoncé ouvrir 150 concessions de barrages à la concurrence dans un deal stupide et dangereux. Ainsi, même si l'opérateur national, EDF, formule une offre plus sûre, moins chère et plus efficace que ses concurrents, il ne pourra remporter plus de 60% des lots mis en concurrence. Une façon pour la Commission de régler ses comptes avec EDF. Comme il est impossible d'exiger la privatisation des centrales nucléaires françaises qui relèvent des activités d'importance vitale, c'est sur l'hydraulique, notre deuxième source de production électrique du pays, que la commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, a jeté son dévolu."

M. X. poursuit son inventaire des conneries à venir en insistant sur l'importance vitale des barrages français dans le réseau électrique national. "Les barrages sont une pièce maîtresse dans le maillage électrique français, car ils répondent très rapidement aux pics de consommation. Les privatiser, c'est défaire la cohérence d'une gestion centralisée avec une menace sur l'augmentation des factures et bien sûr, un risque certain pour la sûreté du territoire national."

En France, les barrages fournissent 12.5% de l'électricité et 70% des énergies renouvelables. Ils nous offrent l'électricité la moins chère à 20 ou 30 euros le MWh alors que le prix moyen, qui est indexé sur le prix du nucléaire, se situe entre 33 et 46 euros le MWh. M. X. nous indique : "Pensez-vous qu'un opérateur privé se gênera pour maintenir les valves du barrage fermées afin d'attendre que le pic de consommation fasse frôler la pénurie générale d'électricité pour négocier les prix à la hausse ? Sur le plan juridique, rien ne l'empêchera."

Le dernier point soulevé par M.X. est encore plus inquiétant. "Les barrages ont de nombreuses autres missions dans notre pays. En premier lieu, ils retiennent de l'eau pour les cultures ou pour livrer les villes. Comment imaginer qu'un opérateur privé va accepter de relâcher de l'eau gratuitement ? Comment oser nous prendre à ce point pour des cons ? Et si ce qui était la norme devient un service payant, alors l'eau n'est définitivement plus un bien commun et son prix va très sérieusement augmenter. Et par simple effet de domino, les agriculteurs iront encore prélever davantage dans les nappes phréatiques qui n'ont vraiment pas besoin de ça."

"Si vous pensez que cette information peut intéresser vos lecteurs, vous pouvez utiliser ces quelques réflexions dans un article. Je ne peux donner mon nom car, comme vous le constaterez en vous rendant sur le site de notre association, nous ne prenons (hélas) pas position sur l'avenir de nos barrages, eux qui sont pourtant la raison d'être de notre action." C'est fait M. X. et nous vous en remercions.

En savoir plus
(1) Le Comité Français des Barrages et Réservoirs

Audition de M. Nicolas Hulot, ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire par la commission des affaires économiques du Sénat

Libération, Barrages : un coup de privé dans l'eau

Le rapport d'information déposé par la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale en application de l'article 145 du règlement sur l'hydroélectricité

L'hydraulique en France : le rapport d'EDF

Synthèse publique de l'étude des coûts de référence de la production électrique

Contre l'ouverture à la concurrence des ouvrages hydroélectriques - Pétition en ligne

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques 
Nous avons reçu, la semaine dernière, un courriel étonnant. Il nous vient d'un membre de la prestigieuse association : "Le Comité Français des Barrages et Réservoirs" (1). Souhaitant conserver l'anonymat, cette personne <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1271" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 57 : fin janvier 2023

24-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Les aides aux associations pour les coûts de l'énergie

24-01-2023

Depuis février 2022, les prix du gaz et de l'électricité ont très fortement augmenté. L'Etat a mis en place au mois de juillet 2022, et dans le cadre du plan de résilience

Présomption de démission pour abandon de poste

24-01-2023

La loi dite "Marché du travail" du 21 décembre 2022 (1) a institué un nouvel article L1237-1-1 dans le Code du travail (2) en vigueur depuis le 23 décembre 2022. Ce dernier va

Panorama associatif numéro 56 : janvier 2023

17-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Tous les guides importants pour les associations

17-01-2023

Nous souhaitions le faire depuis longtemps, mais le manque de temps et l'attente des dernières mises à jour nous ont retardé. Voici, pour vous, tous les guides pratiques pour la

L'astreinte salariale : Nouvelle jurisprudence

17-01-2023

Certaines associations pratiquent, souvent sans le savoir comme M. Jourdain avec la prose, l'astreinte salariale. Leur secteur d'activité les oblige à cette pratique. On peut

Subventions pour les associations : le mode d'emploi complet

10-01-2023

Entre la Charte des Engagements réciproques signée en février 2014 entre l'État, le Mouvement associatif et les représentants des collectivités territoriales et le Contrat

Panorama associatif numéro 55 : janvier 2023

10-01-2023

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Activités lucratives : le Conseil d'Etat a une nouvelle fois tranché

10-01-2023

Au fur et à mesure que décroissent les subvention, les associations doivent assumer des activités de plus en plus lucratives. Ce qui entraine, de façon presque automatique, une

Ester en justice : bien relire ses statuts avant

03-01-2023

De très nombreuses associations défendent les droits des usagers. Que ce soit pour des raisons écologiques, urbanistiques, juridiques ou sociales, la justice est de plus en plus

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Les associations sont-elles présumées coupables ?

24-01-2023

C'est le 1er janvier 2022 qu'entrait en vigueur le contrat d'engagement républicain, né de la loi 2021-1109 du 24 août 2021 dite "Séparatisme" (1). Ainsi, depuis un an, les

Technicien valoriste du réemploi

17-01-2023

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais il y a des choses qui m'échappent avec l'âge. En particulier, dans le domaine de l'emploi. Les avancées technologiques induisent fort

Liberté - Egalité - Solidarité - Remboursé

10-01-2023

Pourquoi, petit à petit, la solidarité remplace-t-elle la fraternité ? La question mérite d'être posée. La fraternité n'est-elle pas l'une des trois composantes de la devise de la

Trop de fidèles parmi les pêcheurs

03-01-2023

En ce début d'année 2023, l'idée nous est venue de parler gros sous, pognon, oseille, bref d'argent. Et cette croyance nous submerge tous, sans distinction. Pas d'Eglises

Le train fantôme de la Gare de Lyon

20-12-2022

Nous vous avons concocté, pour ce Noël, un joli conte vrai. Oui, tout ce que nous allons vous raconter ici est vrai. Vrai de vrai. La vérité vraie comme disent les enfants. Pour

Chronique d'un drame social annoncé

13-12-2022

Le Secours catholique vient de publier son rapport annuel sur l'état de la pauvreté en France. Et ce n'est pas un rapport de plus, mais plutôt celui de trop. Alors que notre pays

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Le guide de l'association employeur

24-01-2023

L'UDES, union des employeurs de l'économie sociale et solidaire, regroupe 23 groupements et syndicats d'employeurs (associations, mutuelles, coopératives) et 16 branches et

ESS : les chiffres du mois, numéro 1

17-01-2023

Nous avons lancé, en 2021, le panorama associatif qui en est aujourd'hui au numéro 56, et qui est un franc succès. Nous entamons l'année 2023 en démarrant une nouvelle série, les

La réforme des retraites va-t-elle impacter le vie associative ?

10-01-2023

Si l'on en croit le dernier rapport du Conseil d'orientation des retraites (1), la réponse est affirmative sans l'ombre d'un doute. En France, un senior sur trois s'engage dans

Les Assises de la Simplification associative : comique de situation

03-01-2023

Il y a eu le Grand Débat pour calmer les gilets jaunes. Il y a eu le Grenelle de l'Education pour anesthésier les enseignants. Il y a eu le Ségur de la Santé pour appâter les

Baromètre de la générosité vision donateur 2022

20-12-2022

Depuis 10 ans, selon le Baromètre de la générosité de France générosités, les donateurs sont de plus en plus généreux mais de moins en moins nombreux et de plus en plus âgés.

Le mouvement associatif fait le point sur les travaux législatifs en cours

13-12-2022

Entre le Projet de Loi de Finances 2023 et la contribution à la consultation de la Commission européenne en vue d'une initiative sur les activités transfrontières des

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+