29-06-2020  ESS LIBRE

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête initiée par le Mouvement associatif sur l'état financier et moral des associations à la sortie du confinement. Plus de 13 500 associations ont répondu en mai et juin 2020 aux deux enquêtes. De cet état des lieux, sont sorties 10 mesures concrètes pour accompagner la relance associative. Elles sont à adopter en urgence.

Au moment où se discutent, à l'Assemblée nationale, le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021, il faut absolument imposer un volet financier pour les associations.

1 Création d'un fonds de stabilisation suite à la crise ouvert aux associations non-employeuses

Ce fonds de stabilisation doit être mis en place en complémentarité des autres dispositifs, notamment régionaux, pour intervenir en soutien au fonctionnement pour des associations locales, régionales, nationales (y compris les têtes de réseau) devant faire face à une forte diminution de leurs activités et recettes afférentes (hors subventions) ou devant faire face à une baisse de ressources issues de la générosité. Ce fonds ne serait pas une création ex nihilo mais pourrait être porté dans le cadre du Fonds de Développement pour la Vie Associative (FDVA), dont la portée structurante et globale, lui confère la légitimité nécessaire pour ce faire.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
2 Exonération de la taxe sur les salaires sur 2020 et 2021 pour soutenir les associations employeuses de taille intermédiaire et +

En moyenne les associations payent près de 190 000 euros par an de taxe sur les salaires. La taxe sur les salaires pèse sur les ETI et grandes associations employeuses et représente en 2018 près de 6% de la masse salariale, et 3,4% du budget en moyenne des associations. Au regard du contexte actuel, une exonération de la taxe sur les salaires sur 2020 et 2021 serait de nature à soutenir les employeurs associatifs afin de faire face aux conséquences de la crise.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
3 Création d'une procédure de sauvegarde auprès des tribunaux judiciaires et de proximité spécifique pour les associations ayant une activité économique

Face aux difficultés économiques, qui seront pour certaines associations, fatales, il est indispensable de construire une procédure de sauvegarde auprès de l'autorité judiciaire plus accessibles aux associations. Il s'agit, à l'instar du dispositif pour les entreprises commerciales auprès des tribunaux de commerce de pouvoir disposer sur les sites de tous les tribunaux judiciaires et de proximité, d'une information claire sur la procédure de sauvegarde à destination des associations ayant une activité économique et qui seraient en difficultés. Il s'agit également de pouvoir disposer d'un interlocuteur « associations » au sein des tribunaux judiciaires et des tribunaux de proximité. Ces deux mesures sont de nature à construire un cadre d'échange uniformisé dans les différents territoires.
Quels moyens ? Saisine du Ministère de la Justice par Le Mouvement associatif
4 Incitation fiscale des dons envers les associations d'intérêt général

Nous demandons, en lien avec France Générosités, que la déduction des dons des particuliers pour les associations oeuvrant pour l'intérêt général soit portée à 75%. Nous demandons la mise en place d'un crédit de 75 % sur montant des dons et versements pour les particuliers non soumis à l'impôt sur le revenu applicable sur la CSG, ainsi que la prise en compte de la réduction d'impôt pour le calcul de l'IFI après le plafonnement.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
5 Renforcement des fonds propres associatives à travers la construction d'outils de financement adaptés

De nombreuses associations vont devoir puiser dans leurs fonds associatifs pour financer le manque à gagner et les pertes générées par la crise sanitaire. Une dotation exceptionnelle au fond associatif (sans et/ou avec droit de reprise sur 15 à 20 ans) pourrait permettre la reconstitution structurelle et le renforcement de la solidité économique de ces structures. La construction, en lien avec le secteur bancaire, d'outils de financements en fonds propres ou en quasi-fonds propres adaptés aux associations serait de nature à aider les associations à passer la crise. Ces outils, à l'instar de ceux créés pour la consolidation ou le changement d'échelle dans l'économie sociale et solidaire, pourraient utilement appuyer la sécurisation des modèles économiques associatifs.
Quels moyens ? Ouverture d'un dialogue avec les acteurs bancaires, les acteurs de l'investissement à impact et les fondations
6 Sécurisation des financements des têtes de réseau associatives pour qu'elles puissent appuyer leurs associations membres

La situation actuelle, du fait de l'interruption d'une partie des activités et des projets va générer des pertes d'adhésions préjudiciables au modèle économique des réseaux associatifs. Nous demandons un moratoire pluriannuel qui garantisse aux têtes de réseau associatives les niveaux de subventions 2020 pour pouvoir soutenir et accompagner leurs propres réseaux associatifs à partir de moyens à minima stabilisés.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
7 Finalisation du vote de la proposition de loi en faveur de la trésorerie des associations

Actuellement en deuxième lecture au Sénat après un parcours parlementaire de presque deux années, cette proposition de loi, comportant des mesures importantes pour soutenir la trésorerie des associations, est plus que jamais nécessaire. Nous demandons au Sénat de mettre cette proposition de loi à l'ordre du jour dans les plus brefs délais, afin de pouvoir assoir la possibilité pour les associations de conserver un excédent raisonnable dans le cadre de financements publics, de pouvoir réaliser des prêts entre elles, et de finaliser le dispositif de fléchage des fonds des comptes bancaires inactifs entériné par le dernier projet de loi de finances vers le FDVA.
Quels moyens ? Mise à l'agenda par le Sénat de la proposition de loi avant fin décembre 2020
8 Création de 100 000 emplois d'utilité citoyenne dédiés aux transitions

Dès 2021, au travers d'une loi de programmation, prévoir le déploiement sur trois ans de 100 000 "emplois d'utilité citoyenne" dédiés aux transitions. Ce dispositif a vocation à permettre le renforcement et le développement de projets associatifs contribuant au maintien de services de proximité pour tous et d'activités dans les territoires pourvues par les acteurs associatifs. Contribuant au bien commun et donc utiles à tous les citoyens, mais également aux transitions environnementales et sociales nécessaires. Il s'agit donc d'une aide qui permet de développer et de pérenniser un projet associatif dont la réalisation nécessite l'emploi d'un salarié qualifié. Il s'agirait de mettre en place une aide dégressive sur 3 ans.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
9 Incitation à l'engagement des jeunes via un renforcement des moyens alloués au Service Civique

Nous demandons un renforcement des moyens alloués au Service Civique en 2020, afin d'une part d'étendre la durée moyenne des missions de Service Civique sur le 2ème semestre, et d'autre part de permettre aux jeunes dont le Service Civique s'achève en pleine crise de prolonger de 1 ou 2 mois leurs contrats lorsque c'est possible, notamment pour faire face à l'ampleur des besoins sur le terrain. Il s'agit aussi de donner dès 2021 au Service Civique les moyens de changer d'échelle, et de se développer massivement sur les prochaines années pour faire face aux besoins, tout en préservant ce qui fait sa qualité et sa richesse (tutorat, temps de formation citoyenne, souplesse dans la durée des missions entre 6 et 12 mois, en revenant à une durée moyenne de 8 mois). Le budget alloué pour 2021 doit permettre d'atteindre l'objectif de 180 000 jeunes pour des missions d'une durée moyenne de 8 mois, et assurant les moyens nécessaires à l'Agence du service civique pour accompagner une démarche qualité ambitieuse.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
10 Soutien à l'accompagnement des associations par un renforcement des moyens dédiés

Les associations vont avoir plus que jamais besoin d'accompagnements dédiés, pour surmonter la crise mais également pour pouvoir mettre en oeuvre des transformations émergentes, pour certaines accélérées par cette crise, et dans tous les cas nécessaires. Pour répondre à ces besoins, il faut renforcer l'animation et la coordination des acteurs de l'accompagnement sur les territoires par l'allocation de moyens dédiés dans le cadre d'une politique coordonnée, soutenir les têtes de réseaux associatives dans leur rôle d'accompagnateur et appuyer le renforcement de leurs compétences en ce sens, renforcer les moyens alloués aux dispositifs dédiés tel que le DLA.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
Vous pouvez envoyer cet article ou le PDF (2) ci-dessous à votre député (3) afin qu'il prenne connaissance de ces 10 mesures cruciales pour l'avenir des associations.

En savoir plus
(1) L'après Covid19 : comment vont les associations ?

(2) 10 mesures pour les assos - Mouvement associatif

(3) Recherche d'un député par commune ou département

Enquête 2 : Covid19, où en sont les associations après le confinement ?

Enquête 1 : Covid19, Premiers résultats de l'enquête Les impacts sur votre association

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Dix mesures urgentes pour sauver les associations 
Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête initiée par le Mouvement associatif sur <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1675" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Commune, centre aéré, association : un trio compliqué

19-04-2021

Dans de très nombreuses communes, ce sont des associations qui s'occupent de l'accueil de loisirs des enfants, le mercredi et pendant les vacances scolaires. Cette activité

Actions en faveur du monde de la culture : on fait le point

19-04-2021

Les Français sont privés de culture depuis plus de 12 mois. Cette situation, unique dans l'histoire de notre pays, prive la majorité des travailleurs du secteur culturel (secteur

La responsabilité d'une association sportive en cas d'accident

19-04-2021

Pratiquer un sport comporte des risques, nous le savons tous. C'est la raison pour laquelle, il est indiqué de le faire au sein d'un association sportive. La structure sportive

La garantie jeunes universelle : une solution en attendant le RSA

12-04-2021

En 2020, plus de 600 000 jeunes ont rejoint un parcours d'insertion vers l'emploi selon le plan "#1jeune1solution" (1). Pour 2021, plus d'un million de "solutions d'insertion"

Etre un média associatif d'opposition : droits et devoirs

12-04-2021

Existe-t-il une mairie, dans notre pays, qui n'a pas un adversaire politique qui s'oppose aux décisions prises par la municipalité ? Je pense que non. C'est le fruit de la

Panorama juridique et social avril 2021 pour les associations

12-04-2021

De nouveau, la nécessité d'un panorama juridique et social s'est posée devant les nombreux décrets et ordonnances publiés depuis le mois de mars 2021. Dans cette vague

Relance de l'emploi dans le secteur associatif : on fait le point

06-04-2021

Face à la crise, même le gouvernement le plus libéral ne peut faire autrement que d'investir massivement dans la relance de l'emploi. Les USA, avec M. Biden, mettent en place des

Le legs peut être une ressource associative compliquée

06-04-2021

Jusqu'à la loi du 31 juillet 2014, dite loi ESS, seules les associations reconnues d'utilité publique avaient le droit de recevoir un legs. Aujourd'hui, les associations d'intérêt

Télétravail : enfin des précisions sur sa gestion par les employeurs

06-04-2021

Depuis le début du premier confinement, l'encouragement au télétravail ne cesse d'être porté par le gouvernement. Mais on ne peut que constater aujourd'hui que le recours massif

La petite proposition de loi visant à démocratiser le sport en France

29-03-2021

Laura Flessel a été une éphémère ministre des sports (du 17 mai 2017 au 4 septembre 2018). Mais elle était porteuse d'un projet de loi visant à démocratiser le sport en France. Ce

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Couvrez ce vaccin que je ne saurais avoir

09-03-2021

Molière, fait dire à un Tartuffe encore plus hypocrite qu'à l'accoutumé, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées". Qu'en est-il de ce

La Cour multilatérale d'investissement : cachez moi ce tribunal

02-03-2021

Le Conseil européen a autorisé, le 20 mars 2018, la Commission européenne à négocier, au nom de l'UE, une convention instituant un tribunal multilatéral chargé du règlement des

Avoir faim en France en 2021

22-02-2021

La première vidéo était très parlante. Sur des centaines de mètres, des jeunes faisaient la queue sous la pluie, dans une rue de Paris. Et ce n'était pas pour acquérir le dernier

La Saint-Valentin du scoubidou

16-02-2021

La Saint-Valentin nous vient d'Angleterre. Dès le XIVème siècle, dans une Albion encore catholique, le 14 février était déjà fêté comme la fête des amoureux, car on pensait, à

Anticor : une association qui dérange

08-02-2021

Le 12 janvier dernier (1), nous expliquions les problèmes que rencontrait l'association Anticor avec son agrément. La réponse quant à son renouvellement ou pas devait être donnée

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Abolissons la Vénerie Aujourd'hui - AVA

08-03-2021

L'association (1) "Abolissons la Vénerie Aujourd'hui" (AVA) mène un rude combat contre une pratique interdite dans de nombreux pays d'Europe. La chasse à courre est interdite en

Enquête sur les responsabilités du dirigeant bénévole

01-03-2021

Les dirigeants bénévoles d'association sont les mandataires de celle-ci selon l'article 1984 du code civil datant de 1804 : "Le mandat ou procuration est un acte par lequel une

Covid19 : une enquête sur le regard que portent les bénévoles sur la vaccination

22-02-2021

Réalisée entre le 14 et le 21 janvier 2021 auprès d'un échantillon de 1650 bénévoles au plan national, cette enquête apporte un regard très intéressant sur la position des

Association Victimes Coronavirus Covid-19 France

15-02-2021

Dans chaque secteur de la société et à chaque problème qui se pose, une association propose son aide et son expérience. Cette réactivité est la preuve du dynamisme de la société

Découvrir 10 autres articles