Nous vous souhaitons une bonne année 2021

Rédaction terminée !


29-06-2020  ESS LIBRE

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête initiée par le Mouvement associatif sur l'état financier et moral des associations à la sortie du confinement. Plus de 13 500 associations ont répondu en mai et juin 2020 aux deux enquêtes. De cet état des lieux, sont sorties 10 mesures concrètes pour accompagner la relance associative. Elles sont à adopter en urgence.

Au moment où se discutent, à l'Assemblée nationale, le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021, il faut absolument imposer un volet financier pour les associations.

1 Création d'un fonds de stabilisation suite à la crise ouvert aux associations non-employeuses

Ce fonds de stabilisation doit être mis en place en complémentarité des autres dispositifs, notamment régionaux, pour intervenir en soutien au fonctionnement pour des associations locales, régionales, nationales (y compris les têtes de réseau) devant faire face à une forte diminution de leurs activités et recettes afférentes (hors subventions) ou devant faire face à une baisse de ressources issues de la générosité. Ce fonds ne serait pas une création ex nihilo mais pourrait être porté dans le cadre du Fonds de Développement pour la Vie Associative (FDVA), dont la portée structurante et globale, lui confère la légitimité nécessaire pour ce faire.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
2 Exonération de la taxe sur les salaires sur 2020 et 2021 pour soutenir les associations employeuses de taille intermédiaire et +

En moyenne les associations payent près de 190 000 euros par an de taxe sur les salaires. La taxe sur les salaires pèse sur les ETI et grandes associations employeuses et représente en 2018 près de 6% de la masse salariale, et 3,4% du budget en moyenne des associations. Au regard du contexte actuel, une exonération de la taxe sur les salaires sur 2020 et 2021 serait de nature à soutenir les employeurs associatifs afin de faire face aux conséquences de la crise.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
3 Création d'une procédure de sauvegarde auprès des tribunaux judiciaires et de proximité spécifique pour les associations ayant une activité économique

Face aux difficultés économiques, qui seront pour certaines associations, fatales, il est indispensable de construire une procédure de sauvegarde auprès de l'autorité judiciaire plus accessibles aux associations. Il s'agit, à l'instar du dispositif pour les entreprises commerciales auprès des tribunaux de commerce de pouvoir disposer sur les sites de tous les tribunaux judiciaires et de proximité, d'une information claire sur la procédure de sauvegarde à destination des associations ayant une activité économique et qui seraient en difficultés. Il s'agit également de pouvoir disposer d'un interlocuteur « associations » au sein des tribunaux judiciaires et des tribunaux de proximité. Ces deux mesures sont de nature à construire un cadre d'échange uniformisé dans les différents territoires.
Quels moyens ? Saisine du Ministère de la Justice par Le Mouvement associatif
4 Incitation fiscale des dons envers les associations d'intérêt général

Nous demandons, en lien avec France Générosités, que la déduction des dons des particuliers pour les associations oeuvrant pour l'intérêt général soit portée à 75%. Nous demandons la mise en place d'un crédit de 75 % sur montant des dons et versements pour les particuliers non soumis à l'impôt sur le revenu applicable sur la CSG, ainsi que la prise en compte de la réduction d'impôt pour le calcul de l'IFI après le plafonnement.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
5 Renforcement des fonds propres associatives à travers la construction d'outils de financement adaptés

De nombreuses associations vont devoir puiser dans leurs fonds associatifs pour financer le manque à gagner et les pertes générées par la crise sanitaire. Une dotation exceptionnelle au fond associatif (sans et/ou avec droit de reprise sur 15 à 20 ans) pourrait permettre la reconstitution structurelle et le renforcement de la solidité économique de ces structures. La construction, en lien avec le secteur bancaire, d'outils de financements en fonds propres ou en quasi-fonds propres adaptés aux associations serait de nature à aider les associations à passer la crise. Ces outils, à l'instar de ceux créés pour la consolidation ou le changement d'échelle dans l'économie sociale et solidaire, pourraient utilement appuyer la sécurisation des modèles économiques associatifs.
Quels moyens ? Ouverture d'un dialogue avec les acteurs bancaires, les acteurs de l'investissement à impact et les fondations
6 Sécurisation des financements des têtes de réseau associatives pour qu'elles puissent appuyer leurs associations membres

La situation actuelle, du fait de l'interruption d'une partie des activités et des projets va générer des pertes d'adhésions préjudiciables au modèle économique des réseaux associatifs. Nous demandons un moratoire pluriannuel qui garantisse aux têtes de réseau associatives les niveaux de subventions 2020 pour pouvoir soutenir et accompagner leurs propres réseaux associatifs à partir de moyens à minima stabilisés.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
7 Finalisation du vote de la proposition de loi en faveur de la trésorerie des associations

Actuellement en deuxième lecture au Sénat après un parcours parlementaire de presque deux années, cette proposition de loi, comportant des mesures importantes pour soutenir la trésorerie des associations, est plus que jamais nécessaire. Nous demandons au Sénat de mettre cette proposition de loi à l'ordre du jour dans les plus brefs délais, afin de pouvoir assoir la possibilité pour les associations de conserver un excédent raisonnable dans le cadre de financements publics, de pouvoir réaliser des prêts entre elles, et de finaliser le dispositif de fléchage des fonds des comptes bancaires inactifs entériné par le dernier projet de loi de finances vers le FDVA.
Quels moyens ? Mise à l'agenda par le Sénat de la proposition de loi avant fin décembre 2020
8 Création de 100 000 emplois d'utilité citoyenne dédiés aux transitions

Dès 2021, au travers d'une loi de programmation, prévoir le déploiement sur trois ans de 100 000 "emplois d'utilité citoyenne" dédiés aux transitions. Ce dispositif a vocation à permettre le renforcement et le développement de projets associatifs contribuant au maintien de services de proximité pour tous et d'activités dans les territoires pourvues par les acteurs associatifs. Contribuant au bien commun et donc utiles à tous les citoyens, mais également aux transitions environnementales et sociales nécessaires. Il s'agit donc d'une aide qui permet de développer et de pérenniser un projet associatif dont la réalisation nécessite l'emploi d'un salarié qualifié. Il s'agirait de mettre en place une aide dégressive sur 3 ans.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances pour 2021
9 Incitation à l'engagement des jeunes via un renforcement des moyens alloués au Service Civique

Nous demandons un renforcement des moyens alloués au Service Civique en 2020, afin d'une part d'étendre la durée moyenne des missions de Service Civique sur le 2ème semestre, et d'autre part de permettre aux jeunes dont le Service Civique s'achève en pleine crise de prolonger de 1 ou 2 mois leurs contrats lorsque c'est possible, notamment pour faire face à l'ampleur des besoins sur le terrain. Il s'agit aussi de donner dès 2021 au Service Civique les moyens de changer d'échelle, et de se développer massivement sur les prochaines années pour faire face aux besoins, tout en préservant ce qui fait sa qualité et sa richesse (tutorat, temps de formation citoyenne, souplesse dans la durée des missions entre 6 et 12 mois, en revenant à une durée moyenne de 8 mois). Le budget alloué pour 2021 doit permettre d'atteindre l'objectif de 180 000 jeunes pour des missions d'une durée moyenne de 8 mois, et assurant les moyens nécessaires à l'Agence du service civique pour accompagner une démarche qualité ambitieuse.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
10 Soutien à l'accompagnement des associations par un renforcement des moyens dédiés

Les associations vont avoir plus que jamais besoin d'accompagnements dédiés, pour surmonter la crise mais également pour pouvoir mettre en oeuvre des transformations émergentes, pour certaines accélérées par cette crise, et dans tous les cas nécessaires. Pour répondre à ces besoins, il faut renforcer l'animation et la coordination des acteurs de l'accompagnement sur les territoires par l'allocation de moyens dédiés dans le cadre d'une politique coordonnée, soutenir les têtes de réseaux associatives dans leur rôle d'accompagnateur et appuyer le renforcement de leurs compétences en ce sens, renforcer les moyens alloués aux dispositifs dédiés tel que le DLA.
Quels moyens ? Intégration d'une disposition dans le projet de loi de finances rectificative pour 2020 et le projet de loi de finances pour 2021
Vous pouvez envoyer cet article ou le PDF (2) ci-dessous à votre député (3) afin qu'il prenne connaissance de ces 10 mesures cruciales pour l'avenir des associations.

En savoir plus
(1) L'après Covid19 : comment vont les associations ?

(2) 10 mesures pour les assos - Mouvement associatif

(3) Recherche d'un député par commune ou département

Enquête 2 : Covid19, où en sont les associations après le confinement ?

Enquête 1 : Covid19, Premiers résultats de l'enquête Les impacts sur votre association

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Dix mesures urgentes pour sauver les associations 
Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête initiée par le Mouvement associatif sur <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1675" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

DREETS, DRAJES, DDETS, DDCS : quels changements pour les associations ?

18-01-2021

Les Directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi (DIRECCTE) ont été créées il y a une dizaine d'années environ. Déjà à

Statuts d'associations : Ce qui n'est pas rédigé clairement provoque des litiges

18-01-2021

Les questions posées sur notre Forum Juridique (1) détaillent principalement des problèmes liés à la rédaction et à l'interprétation des statuts. Ils sont pourtant l'acte

Panorama juridique pour les associations janvier 2021 - suite

18-01-2021

Entre notre panorama juridique du 11 janvier dernier et aujourd'hui, de nouvelles mesures font leur apparition dans la loi de finances pour 2021. Il s'agit d'avantage de

La loi ASAP : un fourre-tout législatif qui concerne également les associations

11-01-2021

La loi d'Accélération et de Simplification de l'Action Publique du 7 décembre 2020 (1) est un bien étrange OVNI. Comme à la Samaritaine, on y trouve de tout en 149 articles (mais

Panorama juridique pour les associations janvier 2021

11-01-2021

Pendant les vacances de Noël, les décrets et ordonnances n'ont pas chômé. Pas moins de trois qui concernent aussi les associations. Sans compter la création d'un fonds d'urgence

Le point sur l'application du malus écologique aux associations

11-01-2021

Le malus écologique est une taxe qui s'applique aux véhicules particulièrement polluants. Il est applicable lors de la 1re l'immatriculation en France. Il est calculé en fonction

Le lancement d'un marché public pour le 3919 : un fiasco annoncé

04-01-2021

Nous avons écrit, le 23 novembre 2020, un article intitulé : "Appel à la concurrence pour la gestion du 3919" (1). Nous pensions que le nombre et la qualité des opposants à un

Faciliter le paiement par chèque pour les associations

04-01-2021

L'obtention d'une carte bancaire, par une association, n'est pas chose facile. Surtout si le budget annuel de la structure ne rassure pas le banquier. Il reste donc le bon vieux

Le point sur les aides exceptionnelles en direction des radios locales associatives

04-01-2021

Dans le cadre du projet de loi de finances, a été voté un dispositif d'aide de 30 millions d'euros pour soutenir la diffusion des radios et des TV locales. Une décision bienvenue

L'insertion par l'activité économique devient inclusive

21-12-2020

L'insertion par l'activité économique (IAE) vise à faire bénéficier d'un accompagnement renforcé les personnes les plus éloignées de l'emploi afin de faciliter leur insertion

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

L'association Anticor attend toujours son agrément

12-01-2021

Pour assurer sa lutte contre la corruption, l'association Anticor a besoin d'un agrément qui lui permet de saisir un juge d'instruction. Depuis sa création en 2002, cette petite

Une disparition inquiétante

05-01-2021

C'est le premier article de l'année 2021. Bien sûr, à cette occasion, nous vous souhaitons une très bonne année. Voeu pieux s'il en est tant cette nouvelle année commence comme

Marcheprime : Station Radio Lafayette

21-12-2020

Le 21 août 1920 à 14h00, un étrange message radio est envoyé depuis un ancien aérodrome abandonné situé à Croix d'Hins près de Marcheprime sur la route de Bordeaux à Arcachon.

Gallica : quand Gutenberg a découvert le numérique

15-12-2020

Gutenberg était un imprimeur qui inventa le principe des caractères métalliques mobiles. Une invention qui rangea la plume des moines copistes au rayon des antiquités et qui, par

Quand on ferme une gare, on se ferme au monde

08-12-2020

Yann Apperry est considéré à juste titre comme l'un des écrivains les plus doués de sa génération. Ce franco-américain né en 1972 a reçu de nombreux prix dont le Prix Goncourt des

Que sont nos doléances devenues ?

01-12-2020

Dans une lettre en date du 13 janvier 2019, le Président de la République Emmanuel Macron, invitait tous les Français "à transformer les colères en solutions". Une façon

Une Histoire réunionnaise : les enfants de la Creuse

24-11-2020

Je devais avoir 8 ans la première fois que je l'ai vu. Dans le village, tout le monde l'appelait "Le tordu" ou "Titi chocolat". Il ne parlait pas français, n'était ni noir ni

Quand l'hébergement d'urgence est à la remorque

17-11-2020

On les voit parfois, le long des autoroutes qui s'empilent les unes sur les autres, dans des casses, pas toujours officielles. Ce sont les vieilles remorques frigorifiques. Cette

La crise sanitaire place les associations dans de très graves difficultés financières

10-11-2020

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les associations sur le plan financier. Ce sont les réductions successives des subventions qui sont coupables de cette situation.

Comme un origami sonore

03-11-2020

La musique coule du piano tel serpent levantin glissant sournoisement des pages de Salammbô. Avancez notes licencieuses, dépliez votre grâce "Origami sonore" (1), "Gymnopédie de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Un Secret Défense à géométrie variable

18-01-2021

Ils sont venus, ils sont tous là. Tous ceux qui comptent dans le monde très particulier de l'Histoire et des archives, depuis l'Association Josette et Maurice Audin jusqu'à

Bénévolat : l'engagement bénévole a-t-il un genre ?

11-01-2021

Au mois de juin 2020, une étude menée par le réseau des chambres régionales de l'économie sociale et solidaire (CN CRESS) et le Laboratoire d'Economie et de Management

Le musée du sourire

04-01-2021

Alors que 2021 commence comme s'est terminée l'année 2020, c'est à dire avec un masque sur le visage, il nous est apparu judicieux de vous faire découvrir le musée du sourire.

La question de la responsabilité des dirigeants associatifs se pose

21-12-2020

Une association, en tant que personne morale, engage sa responsabilité. Mais, les dirigeants aussi dans le cadre de leurs activités associatives. Qu'ils soient membres du conseil

Comment identifier toutes les aides disponibles pour l'ESS ?

14-12-2020

Une plateforme interactive vient d'être mise en ligne par le Ministère de l'Economie via le Secrétariat d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable avec la collaboration

La révolte gronde au sein de la Convention Citoyenne

08-12-2020

Au mois de juin dernier, sans doute pour mieux compter face au pouvoir, les 150 Citoyennes et Citoyens âgés de 16 à 80 ans et tirés au sort pour être membres de la Convention

L'impact du Covid19 sur les organisations de l'ESS

30-11-2020

La crise du Covid19 n'a pas épargné l'Economie Sociale et Solidaire (ESS). D'autant plus que de très nombreuses structures devaient à la fois lutter en première ligne contre

Appel à la concurrence pour la gestion du 3919

23-11-2020

Le gouvernement envisage de soumettre la Fédération nationale Solidarité femmes (1), qui gère la ligne nationale d'écoute 3919 contre les violences conjugales, à la concurrence.

Dialogue de sourds ou sourde au dialogue ?

16-11-2020

Le 22 octobre dernier, Sarah El Haïry, secrétaire d'État à la Jeunesse et à l'Éducation auprès du ministre de l'Éducation nationale, s'est retrouvée à Poitiers pour participer

UrgencESS : un guide synthèse pour aider les structures de l'ESS

09-11-2020

Il aura fallu attendre le confinement saison 2 pour l'obtenir, mais il est enfin là. Depuis le 2 novembre pour être précis. C'est le secrétariat d'État à l'Économie Sociale,

Découvrir 10 autres articles