17-08-2015  SOCIETE LIBRE

L'histoire de la femme qui n'est jamais morte

Mourir cela n'est rien, mourir la belle affaire. Mais vieillir... ô vieillir... Ainsi parlait Jacques Brel dans l'une de ses dernière chanson : Vieillir. Est-il possible de ne pas mourir ? Est-il possible, en ne mourant pas, de ne pas vieillir ? Bonne question... Cela n'existe pas car impossible, n'est-ce pas ? Et pourtant, voici l'histoire d'une femme qui n'est jamais morte et qui ne vieillit pas non plus. Comment est-ce possible ? Laissez-nous vous raconter l'histoire de madame Henrietta Lacks

Tout commence en février 1951 dans le service de recherche sur la culture des tissus humains à l'hôpital John Hopkins de Baltimore, aux Etats-unis. Le professeur en charge de ce service est le docteur George Otto Gey.

Avec sa femme, cela fait plus de 20 ans qu'ils essaient, en vain, de maintenir en culture des cellules cancéreuses afin de pouvoir les étudier. Mission impossible, à cause du faible nombre de divisions, la lignée cellulaire cultivée à l'extérieur d'un corps humain finissait par s'éteindre au grand désespoir du couple de chercheurs.

Dans une salle de l'hôpital Hopkins réservée aux noirs (nous sommes en pleine ségrégation raciale aux USA), on présente au professeur Gey une jeune mère de famille âgée de 31 ans qui vient pour se faire soigner d'une tumeur maligne au col de l'utérus détectée huit jours plus tôt.

Elle est traitée, comme tous les malades de l'époque, au radium. Le gynécologue qui la suit prélève un échantillon de sa tumeur et le montre au Dr Gey. Ce dernier analyse les cellules cancéreuses prélevées et fait alors une découverte extraordinaire. Non seulement elles sont immortelles, mais elles prolifèrent sans limite.

C'est la présence d'une enzyme particulière dans les cellules d'Henrietta Lacks, et qui n'a été retrouvée nul part ailleurs, qui accélère la prolifération non contrôlée par divisions successives. Cette découverte fut d'un grand intérêt pour George Otto Gey car il pouvait non seulement cultiver in vitro des cellules humaines, mais également les distribuer dans d'autres laboratoires. Elles furent baptisées cellules HeLa (pour Henrietta Lacks).

Cette lignée cellulaire est, à l'heure actuelle, la lignée standard pour toutes les études de cancérologie et biologie cellulaire effectuées sur des cellules humaines. Tous les scientifiques travaillent donc avec ces cellules, issues du corps d'Henrietta Lacks. Elles auront même effectué un séjour dans l'espace afin de savoir si des cellules humaines pouvaient survivre en l'absence de gravité.

Aujourd'hui, le nombre actuel de cellules HeLa disponibles à travers le monde dépasse le nombre de cellules présentes dans le corps humain (environ cent mille milliards de cellules chez un homme adulte).
Vous l'aurez compris, ce sont les cellules d'Henrietta Lacks qui sont devenues immortelles et pas elle. Car si ses cellules prospéraient à toute vitesse dans les tubes à essai, elles faisaient de même dans son organisme. Henrietta est morte le 5 octobre 1951 d'un cancer généralisé.

Mais cette histoire ne s'arrête pas là et pose de nombreuses questions d'ordre éthique à commencer par le fait que les cellules ont été initialement prélevées sans l'autorisation de la patiente ou de sa famille.

Ensuite, et même si chacun peut avoir sur ce point une réponse très personnelle, on peut se demander si des cellules prélevées sur un individu, et qui contiennent donc son ADN, lui appartiennent toujours post-mortem ? La question fut posée à la Cour suprême de Californie qui statua que ce n'était pas le cas et que donc les cellules d'Henrietta Lacks pouvaient être distribuées et commercialisées librement.

A l'heure actuelle, des centaines d'entreprises vendent désormais des cellules HeLa à différents laboratoires à travers le monde et s'enrichissent grâce à une femme qui en est morte et qui n'a jamais donné son accord dans la mesure où personne n'a jamais pensé à le lui demander. Depuis 1952, ces cellules ont permis de remporter plusieurs prix Nobel, de sauver des centaines de milliers de vies et sont à l'origine de la mise au point du vaccin contre la Polio par le professeur Jonas Salk (1).

Henrietta Lacks a été enterrée dans le dénuement le plus complet sans même une pierre tombale. Sa famille elle-même n'apprit l'utilisation des cellules que 20 ans plus tard et n'a jamais pu prétendre au moindre centime de ce commerce très lucratif.

Henrietta Lacks, petite fille d'esclaves, qui n'avait jamais traversé plus longue distance que celle séparant la Virginie de Baltimore, n'aura jamais su que ses cellules se multiplieraient dans les laboratoires du monde entier et la rendrait ainsi immortelle. On ne peut que souhaiter que son souvenir le soit aussi... (2)

En savoir plus
(1) Le cas du professeur Jonas Salk est intéressant. Il découvre, grâce aux cellules de Henrietta Lacks, le vaccin contre la polio en 1954. Il a choisi de ne pas le faire breveter afin qu'il profite au plus grand nombre. Un journaliste économique s'est empressé de faire une estimation du montant des pertes auxquelles Jonas Salk a consenti en ne déposant pas de brevet : 7 milliards de dollars. Par cupidité, plusieurs laboratoires américains se lancent précipitamment dans la fabrication du vaccin. L'un deux, le laboratoire Cutter, fournit un vaccin insuffisamment inactivé, qui contaminera plusieurs centaines d'enfants vaccinés. Le "Cutter incident" mettra un frein momentané à la campagne mondiale de vaccination. Des centaines d'enfants dans le monde en mourront faute de vaccins.

(2) Une plaque a été déposée le 29 juillet 2011, près de l'église "St. Matthew Baptist Church" à Philadelphie (Etat de de Pennsylvanie), ville supposée de son inhumation.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
L'histoire de la femme qui n'est jamais morte 
Mourir cela n'est rien, mourir la belle affaire. Mais vieillir... ô vieillir... Ainsi parlait Jacques Brel dans l'une de ses dernière chanson : Vieillir. Est-il possible de ne pas mourir ? Est-il possible, en ne mourant ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2319" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Dans quel état se trouve votre association après un an de crise ?

26-04-2021

La crise sanitaire qui nous touche tous, a mis, entre autres choses, la trésorerie de nombreuses associations en grande difficulté. Ces problèmes de trésorerie ne sont en rien

Modèle économique pour son association : choix très important

26-04-2021

Il est aujourd'hui admis que le modèle économique associatif est atypique. Il s'agit en fait, d'un modèle socio-économique qui repose sur trois piliers incontournables : l'humain,

Commune, centre aéré, association : un trio compliqué

19-04-2021

Dans de très nombreuses communes, ce sont des associations qui s'occupent de l'accueil de loisirs des enfants, le mercredi et pendant les vacances scolaires. Cette activité

Actions en faveur du monde de la culture : on fait le point

19-04-2021

Les Français sont privés de culture depuis plus de 12 mois. Cette situation, unique dans l'histoire de notre pays, prive la majorité des travailleurs du secteur culturel (secteur

La responsabilité d'une association sportive en cas d'accident

19-04-2021

Pratiquer un sport comporte des risques, nous le savons tous. C'est la raison pour laquelle, il est indiqué de le faire au sein d'un association sportive. La structure sportive

La garantie jeunes universelle : une solution en attendant le RSA

12-04-2021

En 2020, plus de 600 000 jeunes ont rejoint un parcours d'insertion vers l'emploi selon le plan "#1jeune1solution" (1). Pour 2021, plus d'un million de "solutions d'insertion"

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Couvrez ce vaccin que je ne saurais avoir

09-03-2021

Molière, fait dire à un Tartuffe encore plus hypocrite qu'à l'accoutumé, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées". Qu'en est-il de ce

La Cour multilatérale d'investissement : cachez moi ce tribunal

02-03-2021

Le Conseil européen a autorisé, le 20 mars 2018, la Commission européenne à négocier, au nom de l'UE, une convention instituant un tribunal multilatéral chargé du règlement des

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Abolissons la Vénerie Aujourd'hui - AVA

08-03-2021

L'association (1) "Abolissons la Vénerie Aujourd'hui" (AVA) mène un rude combat contre une pratique interdite dans de nombreux pays d'Europe. La chasse à courre est interdite en

Enquête sur les responsabilités du dirigeant bénévole

01-03-2021

Les dirigeants bénévoles d'association sont les mandataires de celle-ci selon l'article 1984 du code civil datant de 1804 : "Le mandat ou procuration est un acte par lequel une

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+