24-08-2015  SOCIETE LIBRE

Il était une fée et Sherlock Holmes

Pour cette dernière histoire de l'été 2015, il faut avoir gardé son âme d'enfant pour s'en imprégner et rêver... S'il est une affaire que Sherlock Holmes n'a jamais pu résoudre, c'est bien celle-ci. Comme quoi la logique sans faille peut parfois s'effriter devant l'entêtement innocent. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on peut contempler des fées. Oui, vous avez bien lu : des fées... L'histoire commence durant l'été 1917 à Cottingley, petit village situé dans la région du Yorkshire en Angleterre.

Elsie Wright et Frances Griffiths sont cousines. Elsie a 16 ans et Frances 10. Alors que le monde se déchire dans une horrible boucherie, ces deux jeunes filles jouent, chaque après midi, dans le jardin de la maison familiale.

Tous les soirs, au moment de se mettre à table, les jeunes filles racontent à leurs parents avoir passé l'après-midi à jouer avec des fées. Naturellement, les adultes ne prêtent foi aux dires des enfants. L'imagination à cet âge est chose bien normale...

Pour prouver les faits, les jeunes filles empruntent l'appareil photo du père d'Elsie et assurent ramener le soir même des clichés qui prouveront qu'elles ne racontent pas de mensonges.

Le soir même, après le développement des tirages, une plaque (1) montre Frances avec quatre créatures ailées qui semblent danser devant elle. Arthur Wright, le père d'Elsie, est convaincu que les deux jeunes filles ont truqué les images, mais pas son épouse, Polly, pour qui les photos sont authentiques. Elle les montre lors d'une conférence sur les fées organisée par la Société Théosophique, une association spiritualiste.

Les photographies tombent entre les mains d'un membre éminent de la Société, Edward Gardner, qui les envoie, ainsi que les négatifs, à un expert en photographie, Harold Snelling, qui ne trouve aucune trace de manipulation, et qui conclut à l'authenticité des clichés.

L'affaire prend de l'ampleur et toute l'Angleterre parle de l'histoire des fées de Cottingley. C'est à partir de ce moment là qu'intervient Arthur Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Pour s'assurer de n'être pas l'objet d'une manipulation, il prend contact avec Edward Gardner, et les deux hommes commandent une contre-expertise à la société Kodak, qui ne trouvera, à son tour, aucun signe de trucage.

Les deux hommes décident alors de rencontrer les deux jeunes filles à qui ils donnent 2 appareils photo en leur proposant d'essayer à nouveau de prendre des photos "féeriques". Elsie et Frances insistent sur le fait qu'elles doivent être seules pour que les fées se manifestent, et à la fin de l'été, elles envoient 3 nouvelles photos à Edward Gardner et Arthur Conan Doyle sur lesquelles on peut les voir en compagnie des mêmes créatures ailées qu'en 1917.

Lorsqu'il apprend la nouvelle, Conan Doyle est persuadé que le public va enfin s'ouvrir à la réalité des phénomènes parapsychologiques grâce à ces photos. Il écrit deux articles dans la foulée sur l'affaire.

Un débat s'engage entre les tenants d'un trucage et ceux qui le réfutent. Sir Arthur Conan Doyle se lance dans la bagarre sans aucune retenue. Il n'hésite pas à certifier que "toutes les objections possibles et imaginables ont été formulées et réfutées". Il rejette l'observation des photographes selon laquelle les silhouettes de fées projettent des ombres très différentes de celles des humains. Il va jusqu'à soutenir que "les ectoplasmes, comme on nomme aujourd'hui les protoplasmes éthérés, ont une faible luminosité qui leur est propre et qui modifie considérablement les ombres."

Dans la conclusion de son dernier article, Conan Doyle précise que "les fées sont un composé d'humain et de papillon tandis que le lutin tient plus du lépidoptère". A un éminent spécialiste qui lui demande pourquoi les fées des photos ressemblent autant aux fées des livres pour enfants, le père de Sherlock Holmes rétorque que "de génération en génération, les hommes ont vraiment vu les fées et en ont transmis une description exacte qui a été reprise par les dessinateurs".

Bref, sans son Docteur Watson, le créateur du 221B Baker Street s'entête et n'a qu'un seul doute : "les silhouettes ne pourraient-elles pas être le produit de l'imagination médiumnique des fillettes, autrement dit des ectoplasmes ?"

"Qu'est-ce qui est le plus difficile à admettre : le trucage d'une photographie, ou l'existence objective de petits êtres ailés haut de quarante-cinq centimètres ?" C'est la question que se pose le célèbre journaliste Maurice Hewlett dans le très populaire hebdomadaire "John O'London".

Un autre journal d'affirmer : "Les photographies sont trop petites pour que je puisse me rendre compte si les fées sont peintes sur du carton ou découpées dans du bois; mais les silhouettes ne sont pas en mouvement. Je parie que les demoiselles ont roulé Sir Arthur Conan Doyle dans la farine."

Devant la polémique, Garnder et Sir Arthur mettent à la disposition d'Elsie et Frances, au mois d'août 1921, un appareil photo stéréoscopique et une caméra. L'utilisation de cette dernière pourrait prouver de manière définitive qu'il y a bien mouvement. Malheureusement, ce mois d'août est très pluvieux et les fées ne peuvent apparaître qu'en plein Soleil, pire les deux jeunes filles ont grandi et elles ont visiblement perdu leur "innocence" qui est la qualité indispensable pour "voir" le petit peuple des bois.

Un an plus tard, les libraires mettent en vitrine le livre "The Coming Of The Fairies" écrit par Conan Doyle (2). Livre très honnête dans lequel il reprend aussi bien les thèses des opposants que des partisans. Mais sa conclusion est sans appel, pour lui les fées existent. Il mourra 8 ans plus tard sans jamais avoir renié son intime conviction.

L'effervescence médiatique autour des fées de Cottingley se tassa progressivement, et les deux cousines, usées par cette histoire, partirent de longues années vivre à l'étranger.

L'affaire ressurgit dans les années 80 quand un journaliste, Geoffrey Crawley du "British Journal of Photography", eut l'idée de demander à Kodak de se pencher à nouveau sur la question et de profiter des avancées technologiques pour étudier à nouveau les photos. Le rapport de Kodak conclut également que les photographies sont des faux. Peu après la parution de son premier article sur le sujet, il reçu une lettre de 9 pages écrite par une octogénaire qui signait du prénom d'Elsie. La petite fille aux fées vivait encore.

Frances


Voici un extrait de cette lettre :
"Rendez-vous compte que si seulement on nous avait crues, notre farce aurait pris fin tout de suite et nous aurions tout raconté; j'avais quinze ans et Frances huit.

Mais on s'est moqué de nous au contraire et tout le monde nous a demandé en riant comment nous nous y étions prises, et, toutes les deux, nous nous sentions très bêtes et nous avons laissé tomber, jusqu'au jour où Conan Doyle s'en est mêlé.

Je voulais tout raconter car la plaisanterie était de mon fait, mais Frances m'a suppliée de ne rien dire, parce que tout le monde la taquinait à l'école.

Alors j'ai dit à Frances : M. Conan Doyle et M. Gardner sont les deux seules personnes autour de nous qui ont cru à nos photos de fées et comme ils ont au moins trente-cinq ans de plus que nous, nous attendrons qu'ils meurent de vieillesse et, après, nous dirons tout.
"

Et la vielle dame d'expliquer comment elles s'y étaient prises pour truquer les photos. Elles avaient découpé des images dans les journaux, qu'elles avaient collées sur des épingles à chapeau et plantées dans le sol. Un petit collage enfantin, un appareil photo et beaucoup d'imagination. Frances décède en 1986 et Elsie en 1988. (3)

Elsie


Mais après tout qu'importe l'aveu d'Elsie. On sait tous que les fées existent et qu'elles vivent bien cachées tout au fond de notre âme d'enfant. Elles ne paradent jamais devant l'objectif d'un appareil photo. Elles sortent timidement lorsque se montre, dans l'horizon des rêves, le soleil de l'amour contre lequel on ne peut rien...

En savoir plus
(1) Au début du vingtième siècle, les appareils photo posaient beaucoup de problèmes pour la mise au point et les résultats obtenus étaient selon l'ouverture du diaphragme et la distance focale plus ou moins satisfaisants. En fait, il fallait évaluer la distance et la reporter manuellement sur l'objectif. Cela demandait pour le moins une solide expérience qu'Elsie et Frances, pourtant des enfants, possédaient visiblement...

(2) Le livre "The Coming Of The Fairies" d'Arthur Conan Doyle n'a été traduit en français qu'en 1997 sous le titre : "Les fées sont parmi nous - une enquête inédite" (J-C Lattès).

(3) Une collection permanente a été créé en 1998 dans le National Media Museum de Bradford. Elle comprend des tirages des photographies, deux des appareils utilisés par les filles, des aquarelles de fées peintes par Elsie, et la lettre de neuf pages de la main d'Elsie, avouant la supercherie.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Il était une fée et Sherlock Holmes 
Pour cette dernière histoire de l'été 2015, il faut avoir gardé son âme d'enfant pour s'en imprégner et rêver... S'il est une affaire que Sherlock Holmes n'a jamais pu résoudre, c'est bien celle-ci. Comme quoi la ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2320" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Le Livret de Développement est Durable mais pas vraiment Solidaire

06-07-2020

En 1983 était créé le Codevi, un produit d'épargne totalement défiscalisé. En 2007, il est remplacé par le Livret de Développement Durable (LDD) avec comme objectif le financement

Licenciement : l'obligation de reclassement pour une association

06-07-2020

Il faut le répéter encore et encore : les associations, en matière de droit du travail, et quel que soit leur objet, sont soumises aux mêmes règles qu'une entreprise commerciale

Gestion d'une association : le président est solidairement comptable de fait

06-07-2020

La définition d'une gestion de fait se traduit comme le maniement non autorisé de deniers publics ou assimilés. En d'autres termes, toute personne, qui n'a pas la qualité de

Covid19 : Le point sur les subventions publiques

29-06-2020

Depuis la circulaire du 6 mai 2020, les doutes qui subsistaient autour du maintien ou pas des subventions publiques ont été levés. En revanche, les conditions d'exécution de

Liquidation judiciaire : procédure dangereuse en pleine crise sanitaire

29-06-2020

Bien qu'étant personne morale, l'association est responsable de ses engagements financiers. Et comme ceux-ci n'ont pu être pris que par ses représentants légaux, les dirigeants

Covid19 : Pour une reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle

29-06-2020

Alors que la crise économique remplace petit à petit la crise sanitaire et que les associations comme les entreprises doivent y faire face, la Fédération française des assureurs

Déficit et subvention : mariage possible ?

22-06-2020

Oscar Wilde estimait que "Quelque grief qu'on ait contre le mariage, on ne saurait lui refuser d'être une expérience." Peut-on marier le déficit budgétaire d'une association avec

Covid19 : Mise à jour du panorama juridique du déconfinement pour les associations

22-06-2020

Toujours pour faire face aux conséquences de la propagation de l'épidémie de Covid19, le gouvernement continue, par voie d'ordonnance, à légiférer. Une pratique qui devra, du

L'honorabilité devra être la règle dans les associations sportives

22-06-2020

Le 11 mai 2020, nous avions publié un article intitulé : "Les violences sexuelles dans le sport amateur : comment les combattre ?" (1). Suite aux révélations des scandales

Changement de majorité municipale : quid du renouvellement des subventions ?

15-06-2020

Alors que le deuxième tour des élections municipales se profile à l'horizon, de nombreuses associations découvrent que les conseils municipaux, élus dès le premier tour,

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Comme un itinéraire que l'on emprunte sans se hâter

07-07-2020

En ces temps de remaniements ministériels où la communication l'emporte sur le politique, il faut se faire du bien. Voici, exhumée des limbes du temps, une lettre qu'un président

La sangsue : une petite bête qui monte qui monte

30-06-2020

Depuis plus de 2000 ans, l'hirudothérapie est une approche thérapeutique qui utilise des sangsues en médecine. Ces petites bêtes sont une sous-classe de l'embranchement des

Du réchauffement climatique à l'épistémé

23-06-2020

Personne ne connaissait le village russe de Verkhoïansk, il y a encore une semaine. Depuis, cette commune située au nord-est de la Sibérie, sur le fleuve Iana, près du Cercle

Une histoire au doigt mouillé

15-06-2020

Alors que le confinement pèse encore sur nos esprits chagrins et que le déconfinement peine à nous remplir de joie, voici une petite histoire propre à vous faire rire un peu.

Quand Camus est utilisé pour penser le post-confinement

02-06-2020

Albert Camus est l'auteur de "La Peste". Ce qui lui vaut d'être présenté, voire utilisé, par certains penseurs comme étant aujourd'hui l'homme de la situation. Ce roman publié en

Quand des associations proposent un plan de sortie de crise

26-05-2020

Cela fait des mois que des débats profonds agitent organisations associatives, syndicales et ONG. Des mois que l'idée de changer de système économique et social circule sans pour

Après le manque de masques, le manque de tests Covid19 : pourquoi ?

19-05-2020

Après l'Arlésienne des masques, voici la fable des tests sérologiques du Covid19. Souvenez-vous de notre premier ministre qui annonçait fièrement que dès le 11 mai, la France

Quatre guides pour aider à la reprise des activités physiques post-confinement

12-05-2020

Alors que s'ouvre une première phase de déconfinement depuis le 11 mai, les Français peuvent-ils à nouveau pratiquer des activités physiques et sportives ? Oui, répond le

Quand chante le coeur des soignants

05-05-2020

Ils ont été méprisés par la ministre de la Santé et battus par les CRS lors de leurs manifestations. Depuis le début du mois de mars, ils sont devenus des héros. Ils n'en

StopCovid : les apprentis sorciers de nos libertés

28-04-2020

Pour lutter contre la pandémie, le gouvernement a pris de très nombreuses mesures dont beaucoup ont eu pour effet de favoriser de graves entorses au Code du Travail, au bénéfice

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Voler en grand et restituer en petit, c'est la philanthropie

06-07-2020

Nous empruntons ce titre à une citation de Paul Lafargue qui, bien que né à Santiago de Cuba en 1842, était un homme politique français. Mais il savait aussi écrire et son essai

Dix mesures urgentes pour sauver les associations

29-06-2020

Nous avons publié, la semaine dernière, un article intitulé : "L'après Covid19 : comment vont les associations ?" (1). Il s'agissait d'une analyse de la deuxième grande enquête

L'après Covid19 : comment vont les associations ?

22-06-2020

Réalisée du 18 mai au 15 juin 2020, la seconde enquête (1) du Mouvement associatif et du Réseau national des maisons des associations a recueilli 13 500 réponses, ce qui prouve

Connaissez-vous Les Licoornes ?

15-06-2020

Il y a la licorne, créature légendaire à corne unique, et Les Licoornes qui sont des sociétés coopératives d'intérêt collectif opérant sur un marché de masse. L'objectif affiché

Pour une extension rapide du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée

08-06-2020

Depuis la parution de l'Arrêté du 11 février 2020 (1) qui fixe le montant de la participation de l'Etat à l'expérimentation du dispositif territoire zéro chômeur de longue durée,

ESS : En Marche pour une économie du bien commun ?

01-06-2020

Christophe Itier est Haut-Commissaire à l'Economie Sociale et Solidaire et à l'Innovation Sociale. Ceci pour ceux qui ne connaîtraient pas l'homme. Placé auprès du ministre

Déconfinement : où en sont les associations ?

25-05-2020

Après le succès de la première enquête "COVID19 : Quels impacts sur votre association" (1) à laquelle plus de 20 000 associations ont répondu, voici la deuxième édition,

Covid19 : le secteur associatif français est-il en danger ?

18-05-2020

Poser la question, c'est hélas y répondre en grande partie. Le tissu associatif, qui n'était déjà pas au mieux de sa forme avant la pandémie, risque de payer un lourd tribu

Circulaire sur les mesures d'adaptation des subventions publiques

11-05-2020

Elle était attendue cette circulaire sur les mesures d'adaptation des règles de procédures et d'exécution des subventions publiques. Nous arrive-t-elle avec tous les espoirs que

Covid19 : Quel avenir pour les subventions accordées par l'Etat aux associations ?

04-05-2020

Le mardi 21 avril 2020, a eu lieu à l'assemblée nationale la séance des questions orales au gouvernement. Confinement oblige, le nombre de députés présents était volontairement

Découvrir 10 autres articles