24-08-2015  SOCIETE LIBRE

Il était une fée et Sherlock Holmes

Pour cette dernière histoire de l'été 2015, il faut avoir gardé son âme d'enfant pour s'en imprégner et rêver... S'il est une affaire que Sherlock Holmes n'a jamais pu résoudre, c'est bien celle-ci. Comme quoi la logique sans faille peut parfois s'effriter devant l'entêtement innocent. Il faut dire que ce n'est pas tous les jours que l'on peut contempler des fées. Oui, vous avez bien lu : des fées... L'histoire commence durant l'été 1917 à Cottingley, petit village situé dans la région du Yorkshire en Angleterre.

Elsie Wright et Frances Griffiths sont cousines. Elsie a 16 ans et Frances 10. Alors que le monde se déchire dans une horrible boucherie, ces deux jeunes filles jouent, chaque après midi, dans le jardin de la maison familiale.

Tous les soirs, au moment de se mettre à table, les jeunes filles racontent à leurs parents avoir passé l'après-midi à jouer avec des fées. Naturellement, les adultes ne prêtent foi aux dires des enfants. L'imagination à cet âge est chose bien normale...

Pour prouver les faits, les jeunes filles empruntent l'appareil photo du père d'Elsie et assurent ramener le soir même des clichés qui prouveront qu'elles ne racontent pas de mensonges.

Le soir même, après le développement des tirages, une plaque (1) montre Frances avec quatre créatures ailées qui semblent danser devant elle. Arthur Wright, le père d'Elsie, est convaincu que les deux jeunes filles ont truqué les images, mais pas son épouse, Polly, pour qui les photos sont authentiques. Elle les montre lors d'une conférence sur les fées organisée par la Société Théosophique, une association spiritualiste.

Les photographies tombent entre les mains d'un membre éminent de la Société, Edward Gardner, qui les envoie, ainsi que les négatifs, à un expert en photographie, Harold Snelling, qui ne trouve aucune trace de manipulation, et qui conclut à l'authenticité des clichés.

L'affaire prend de l'ampleur et toute l'Angleterre parle de l'histoire des fées de Cottingley. C'est à partir de ce moment là qu'intervient Arthur Conan Doyle, le célèbre créateur de Sherlock Holmes. Pour s'assurer de n'être pas l'objet d'une manipulation, il prend contact avec Edward Gardner, et les deux hommes commandent une contre-expertise à la société Kodak, qui ne trouvera, à son tour, aucun signe de trucage.

Les deux hommes décident alors de rencontrer les deux jeunes filles à qui ils donnent 2 appareils photo en leur proposant d'essayer à nouveau de prendre des photos "féeriques". Elsie et Frances insistent sur le fait qu'elles doivent être seules pour que les fées se manifestent, et à la fin de l'été, elles envoient 3 nouvelles photos à Edward Gardner et Arthur Conan Doyle sur lesquelles on peut les voir en compagnie des mêmes créatures ailées qu'en 1917.

Lorsqu'il apprend la nouvelle, Conan Doyle est persuadé que le public va enfin s'ouvrir à la réalité des phénomènes parapsychologiques grâce à ces photos. Il écrit deux articles dans la foulée sur l'affaire.

Un débat s'engage entre les tenants d'un trucage et ceux qui le réfutent. Sir Arthur Conan Doyle se lance dans la bagarre sans aucune retenue. Il n'hésite pas à certifier que "toutes les objections possibles et imaginables ont été formulées et réfutées". Il rejette l'observation des photographes selon laquelle les silhouettes de fées projettent des ombres très différentes de celles des humains. Il va jusqu'à soutenir que "les ectoplasmes, comme on nomme aujourd'hui les protoplasmes éthérés, ont une faible luminosité qui leur est propre et qui modifie considérablement les ombres."

Dans la conclusion de son dernier article, Conan Doyle précise que "les fées sont un composé d'humain et de papillon tandis que le lutin tient plus du lépidoptère". A un éminent spécialiste qui lui demande pourquoi les fées des photos ressemblent autant aux fées des livres pour enfants, le père de Sherlock Holmes rétorque que "de génération en génération, les hommes ont vraiment vu les fées et en ont transmis une description exacte qui a été reprise par les dessinateurs".

Bref, sans son Docteur Watson, le créateur du 221B Baker Street s'entête et n'a qu'un seul doute : "les silhouettes ne pourraient-elles pas être le produit de l'imagination médiumnique des fillettes, autrement dit des ectoplasmes ?"

"Qu'est-ce qui est le plus difficile à admettre : le trucage d'une photographie, ou l'existence objective de petits êtres ailés haut de quarante-cinq centimètres ?" C'est la question que se pose le célèbre journaliste Maurice Hewlett dans le très populaire hebdomadaire "John O'London".

Un autre journal d'affirmer : "Les photographies sont trop petites pour que je puisse me rendre compte si les fées sont peintes sur du carton ou découpées dans du bois; mais les silhouettes ne sont pas en mouvement. Je parie que les demoiselles ont roulé Sir Arthur Conan Doyle dans la farine."

Devant la polémique, Garnder et Sir Arthur mettent à la disposition d'Elsie et Frances, au mois d'août 1921, un appareil photo stéréoscopique et une caméra. L'utilisation de cette dernière pourrait prouver de manière définitive qu'il y a bien mouvement. Malheureusement, ce mois d'août est très pluvieux et les fées ne peuvent apparaître qu'en plein Soleil, pire les deux jeunes filles ont grandi et elles ont visiblement perdu leur "innocence" qui est la qualité indispensable pour "voir" le petit peuple des bois.

Un an plus tard, les libraires mettent en vitrine le livre "The Coming Of The Fairies" écrit par Conan Doyle (2). Livre très honnête dans lequel il reprend aussi bien les thèses des opposants que des partisans. Mais sa conclusion est sans appel, pour lui les fées existent. Il mourra 8 ans plus tard sans jamais avoir renié son intime conviction.

L'effervescence médiatique autour des fées de Cottingley se tassa progressivement, et les deux cousines, usées par cette histoire, partirent de longues années vivre à l'étranger.

L'affaire ressurgit dans les années 80 quand un journaliste, Geoffrey Crawley du "British Journal of Photography", eut l'idée de demander à Kodak de se pencher à nouveau sur la question et de profiter des avancées technologiques pour étudier à nouveau les photos. Le rapport de Kodak conclut également que les photographies sont des faux. Peu après la parution de son premier article sur le sujet, il reçu une lettre de 9 pages écrite par une octogénaire qui signait du prénom d'Elsie. La petite fille aux fées vivait encore.

Frances


Voici un extrait de cette lettre :
"Rendez-vous compte que si seulement on nous avait crues, notre farce aurait pris fin tout de suite et nous aurions tout raconté; j'avais quinze ans et Frances huit.

Mais on s'est moqué de nous au contraire et tout le monde nous a demandé en riant comment nous nous y étions prises, et, toutes les deux, nous nous sentions très bêtes et nous avons laissé tomber, jusqu'au jour où Conan Doyle s'en est mêlé.

Je voulais tout raconter car la plaisanterie était de mon fait, mais Frances m'a suppliée de ne rien dire, parce que tout le monde la taquinait à l'école.

Alors j'ai dit à Frances : M. Conan Doyle et M. Gardner sont les deux seules personnes autour de nous qui ont cru à nos photos de fées et comme ils ont au moins trente-cinq ans de plus que nous, nous attendrons qu'ils meurent de vieillesse et, après, nous dirons tout.
"

Et la vielle dame d'expliquer comment elles s'y étaient prises pour truquer les photos. Elles avaient découpé des images dans les journaux, qu'elles avaient collées sur des épingles à chapeau et plantées dans le sol. Un petit collage enfantin, un appareil photo et beaucoup d'imagination. Frances décède en 1986 et Elsie en 1988. (3)

Elsie


Mais après tout qu'importe l'aveu d'Elsie. On sait tous que les fées existent et qu'elles vivent bien cachées tout au fond de notre âme d'enfant. Elles ne paradent jamais devant l'objectif d'un appareil photo. Elles sortent timidement lorsque se montre, dans l'horizon des rêves, le soleil de l'amour contre lequel on ne peut rien...

En savoir plus
(1) Au début du vingtième siècle, les appareils photo posaient beaucoup de problèmes pour la mise au point et les résultats obtenus étaient selon l'ouverture du diaphragme et la distance focale plus ou moins satisfaisants. En fait, il fallait évaluer la distance et la reporter manuellement sur l'objectif. Cela demandait pour le moins une solide expérience qu'Elsie et Frances, pourtant des enfants, possédaient visiblement...

(2) Le livre "The Coming Of The Fairies" d'Arthur Conan Doyle n'a été traduit en français qu'en 1997 sous le titre : "Les fées sont parmi nous - une enquête inédite" (J-C Lattès).

(3) Une collection permanente a été créé en 1998 dans le National Media Museum de Bradford. Elle comprend des tirages des photographies, deux des appareils utilisés par les filles, des aquarelles de fées peintes par Elsie, et la lettre de neuf pages de la main d'Elsie, avouant la supercherie.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Il était une fée et Sherlock Holmes 
Pour cette dernière histoire de l'été 2015, il faut avoir gardé son âme d'enfant pour s'en imprégner et rêver... S'il est une affaire que Sherlock Holmes n'a jamais pu résoudre, c'est bien celle-ci. Comme quoi la ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2320" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Revalorisation du seuil de franchise d'impôt pour les associations

17-05-2021

Chaque année, le plafond de chiffre d'affaires relatif aux activités accessoires permettant aux associations d'être exonérées des impôts commerciaux est revalorisé en fonction de

Reprise : le point sur la situation de la pratique culturelle associative

17-05-2021

La situation financière des structures culturelles associatives (formation artistique ou pratique et création) se dégrade de plus en plus : 40 % des adhérents n'ont pas renouvelé

Soutenir l'engagement des bénévoles et des salariés après la crise Covid19

17-05-2021

La situation du monde associatif, qui était déjà bien fragile, l'est encore plus en cette période de situation sanitaire incertaine. C'est une évidence. Si l'obligation de

Comment aider les bénévoles en matière de gestion associative ?

10-05-2021

Les impacts de la crise sanitaire pour les acteurs bénévoles de la solidarité, de l'entraide et de l'intérêt général sont profonds. Comment aider les bénévoles, porteurs des

Associations : comment bien appliquer le règlement ANC 2018-06 et sa mise à jour ?

10-05-2021

Les dispositions du règlement ANC 2018-06 s'appliquent à toutes personnes morales de droit privé non commerçantes, à but non lucratif, qu'elles aient ou non une activité

Le point sur l'attribution des numéros Siren et Siret pour les associations

10-05-2021

Une association ne doit être immatriculée au répertoire national des entreprises et des établissements, appelé également répertoire Sirene (système informatique pour le répertoire

Ce que la loi Justice de proximité apporte aux associations

03-05-2021

La loi améliorant l'efficacité de la justice de proximité et de la réponse pénale (1) a été publiée au Journal officiel du 9 avril 2021. Pour le ministre de la Justice, l'équation

Télédéclaration des dons manuels et des sommes d'argent

03-05-2021

Le décret 2019-1565 du 30 décembre 2019 (1), relatif aux modalités de déclaration en matière d'enregistrement, a supprimé la déclaration des dons manuels via le formulaire Cerfa

Quelle reprise pour les petites manifestations culturelles ?

03-05-2021

Si la crise sanitaire a touché profondément la plupart des secteurs économiques de notre pays, il en est un qui, sans une aide conséquente de l'Etat et des collectivités locales

Le redressement judiciaire d'une association

26-04-2021

La crise sanitaire que nous traversons conduit un certain nombre d'associations à se retrouver en état de cessation de paiements (1). Situation difficile qui se produit lorsqu'une

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Situation des associations : l'enquête de l'Insee

11-05-2021

L'enquête Situation des associations en 2018 a été opérée par l'Insee fin 2019. Les données collectées ne couvrent donc pas la période de la crise sanitaire. L'objectif de cette

Le Chacaltaya a coulé

04-05-2021

L'horizon est formé de dizaines de milliers de points rouges minuscules qui transpercent un brouillard qui n'est pas d'altitude même si nous sommes à 5 395 mètres. Le mont

Eole aime un peu trop la Gironde

26-04-2021

Etendue, c'est le mot. Une étendue sans fin. Pas d'horizon, puisque toujours renouvelé, chacun de nos pas le repousse plus loin, toujours plus loin. Le plat n'est pas une ligne,

La cécité du cétacé

20-04-2021

Jean Carmet, le regretté acteur, répétait souvent à ses amis une phrase aussi drôle que vraie : "Un sous-marin, pour une baleine, c'est un gros suppositoire". Pourquoi cette

Le masque d'après

13-04-2021

Le masque n'est obligatoire en France, dans les lieux clos, que depuis le 20 juillet 2020. Avant, il ne l'était pas. Cela dit, le pays n'en avait pas non plus. Ceci expliquant

Comment rendre visibles les invisibles ?

06-04-2021

En 2020, 535 personnes SDF sont mortes dans la rue. Elles avaient 49 ans de moyenne d'âge. Depuis début 2021, 99 personnes ont suivi ceux de 2020. L'association "Morts de la rue"

Pour 170 000 balles de trop

30-03-2021

Nous sommes en pleine pandémie, difficile de le nier. Notre président nous avait bien prévenu : "Nous sommes en guerre". Mais les Français que nous sommes, avions mal interprété

Le démantèlement de l'ONF met nos forêts en danger

22-03-2021

La situation de l'Office National des Forêts, qui gère les forêts publiques (un quart de la forêt française), ne cesse de se dégrader. Et les agents n'y sont pour rien. Depuis des

EHPAD : l'ouverture des portes se précise

15-03-2021

Nous avons un gouvernement formidable. Les ministres se répandent actuellement sur tous les médias pour nous expliquer qu'ils entendent assouplir le protocole sanitaire afin de

Couvrez ce vaccin que je ne saurais avoir

09-03-2021

Molière, fait dire à un Tartuffe encore plus hypocrite qu'à l'accoutumé, "Couvrez ce sein que je ne saurais voir, par de pareils objets les âmes sont blessées". Qu'en est-il de ce

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Vous avez des nouvelles du BOSS ?

17-05-2021

Le Bulletin officiel de la Sécurité sociale, BOSS, doit sa mise en ligne à la loi pour un Etat au service d'une société de confiance du 10 août 2018, dite "Loi Essoc" (1).

Engagement et participation de la jeunesse - Chiffres 2021

10-05-2021

C'est une évidence, la jeunesse n'est que la phase transitoire entre l'enfance et l'âge adulte. Une phase qui pendant longtemps a été relativement courte. Un jeune passait de

Le Mouvement Associatif se féminise

03-05-2021

Le Mouvement associatif a procédé à l'élection de sa nouvelle présidence lors de son Assemblée générale du vendredi 16 avril 2021. Et c'est Claire Thoury qui succède à Philippe

Quel monde associatif pour construire quelle société demain ?

26-04-2021

Tout comme il n'y a pas de société solidaire sans associations citoyennes, il y a pas de d'avenir acceptable sans fraternité. Or, nos structures sont le "jardin extraordinaire" de

Les appels à projets au bénéfice des associations et de l'ESS

19-04-2021

Afin de préparer la relance tant attendue de l'économie, le plan "France Relance" propose de très nombreux appels à projets au bénéfice des associations et de l'économie sociale

L'impact de la crise sanitaire sur les SCOP et SCIC

12-04-2021

Comme pour les associations (1), puis pour les structures de l'ESS (2), les sociétés coopératives et participatives (Scop) et sociétés coopératives d'intérêt collectif (Scic)

Le baromètre Cofac sur l'humeur des responsables associatifs culturels

06-04-2021

La COFAC (Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication) est une coordination qui rassemble une vingtaine de fédérations et plus de 40.000

Découvrir, connaître et apprendre le monde associatif avec l'IFMA

29-03-2021

L'Institut français du Monde associatif (IFMA) a été créé à Lyon en janvier 2019, à l'initiative d'une personnalité incontournable de la vie politique et associative lyonnaise :

Lancement précipité du Service Civique Solidarité Seniors

22-03-2021

Depuis 2010, date de la création du Service Civique, ce sont plus de 500 000 jeunes (âgés de 21 ans en moyenne) qui se sont engagés dans une mission. C'est un indéniable succès

Premier bilan de l'impact de la crise sur l'emploi associatif

15-03-2021

Depuis le début de la crise du COVID-19, c'est la première fois qu'une analyse est faite sur l'évolution de la conjoncture de l'emploi dans l'ESS au premier semestre de l'année

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+