09-11-2015  SOCIETE LIBRE

Mérimée, Malraux et Lang mis KO par une Fleur

Quand l'Etat refuse, par une politique fiscale juste et rationnelle, de remplir ses caisses à hauteur de ses missions, il ne lui reste plus qu'à emprunter pour combler ou bien amputer pour se désendetter. L'austérité devient alors horizon indépassable. Et la politique consiste à nommer réforme, la suppression de législations existantes, plutôt que d'avouer devant l'opinion qu'on a plus les moyens de les faire appliquer. Car faire respecter une législation contraignante demande des moyens. Il faut des fonctionnaires compétents, de qualité et en quantité suffisante.

Ainsi, faute de donner aux hôpitaux, aux tribunaux, aux lycées professionnels, aux associations, etc. les moyens de fonctionner correctement, l'Etat préfère fermer ou bien laisser au privé le soin de "gérer" l'abandon.

Depuis 1897, les architectes des bâtiments de France (ABF) ont dans leurs missions de service public, l'entretien et la conservation des monuments protégés. Le service veille également à la préservation des espaces protégés et contribue à leur mise en valeur. Enfin, ils veillent sur les techniques de restauration et s'assurent de la bonne réalisation des travaux selon les règles de l'art. Ils sont 280 pour gérer environ 44 200 immeubles protégés au titre des Monuments Historiques dont 33 % sont classés et 67 % sont inscrits.

Les architectes des bâtiments de France dépendent du ministère de la Culture. Dommage, car c'est justement ce dernier, qui rappelons-le doit également veiller sur le patrimoine, qui présente un projet de loi dit : "Liberté de création, architecture et patrimoine" défendu par Fleur Pellerin, ministre de la Culture.

Ce projet de loi, (1) déjà voté en première lecture à l'Assemblée Nationale, risque effectivement de promouvoir une nouvelle liberté : celle de considérer l'ancien comme du vieux et donc de le raser. Au revoir châteaux, chapelles et petites places de villages et bonjour aux ronds-points et autres catastrophes "modernistes".

D'un trait de plume ou presque, c'est la remise en cause d'une législation protectrice, lentement tissée pendant plus d'un siècle par des hommes aussi différents que Prosper Mérimée, André Malraux et même Jack Lang. Hélas, la mobilisation des associations et professionnels du patrimoine contre ce projet de loi a eu très peu d'écho.

De quoi s'agit-il ? Depuis plus d'un siècle, rien dans une commune ne pouvait être modifié ou détruit sans l'accord des 200 architectes des Bâtiments de France. 200 "emmerdeurs" pointilleux et respectés dont les décisions faisaient autorité grâce aux moyens que l'Etat accordait pour la préservation.

La loi Pellerin prévoit simplement que leur accord ne sera plus nécessaire, donnant ainsi aux maires le pouvoir de vie et de mort sur le patrimoine...

Adieu la loi de 1913 sur les "Monuments historiques", les "Secteurs sauvegardés" que l'on doit au Malraux de 1962, jusqu'aux "Zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager" de la loi Lang de 1983.

Vers la Cité historique...
Cette appellation n'a d'autre vocation que de dissoudre le patient et efficace maillage d'outils juridiques pilotés par l'Etat, mais qui lui coûte trop cher aujourd'hui, dans un plan local d'urbanisme (PLU) modifiable par les maires. Et pourtant, l'Etat par son regard éloigné des contingences locales, a toujours été mieux à même de percevoir et de protéger la qualité des joyaux historiques trop souvent ignorés des voisins proches.

"On nous abandonne" tempête le responsable de l'Association nationale des villes et pays d'art et d'histoire. La ministre lui a répondu à sa façon : "Aujourd'hui, il faut repenser l'accès aux arts et à la culture à l'aune des nouvelles générations, en partant de leurs codes, de leur désir d'expression. S'appuyer sur leurs pratiques culturelles spontanées comme les graffitis sur les murs".

Fleur Pellerin fait partie de cette génération qui considère que la culture qui n'est pas compétitive, qui ne crée pas de valeur, est inutile. Elle ne dit pas cela par cynisme, elle le pense vraiment. Tout comme Emmanuel Macron et, hélas, Najat Vallaud Belkacem. Ils sont les enfants de la norme dominante. Ils ne pensent pas, ils appliquent.

En savoir plus
(1) Projet de loi relatif à la liberté de la création, à l'architecture et au patrimoine

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Mérimée, Malraux et Lang mis KO par une Fleur 
Quand l'Etat refuse, par une politique fiscale juste et rationnelle, de remplir ses caisses à hauteur de ses missions, il ne lui reste plus qu'à emprunter pour combler ou bien amputer pour se désendetter. L'austérité ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2339" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 91 : février 2024

20-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Lancement d'Impact 2024 en pleine tempête sportive

20-02-2024

"Impact 2024" a l'ambition de soutenir des projets d'intérêt général qui utilisent l'activité physique et sportive comme outil d'impact social. Son Fonds de dotation a été créé

Loi Immigration : ce qu'en pensent les associations

20-02-2024

Le Conseil constitutionnel a largement censuré le projet de loi immigration. Malgré tout, pour de très nombreuses associations de défense des droits des personnes exilées, c'est

Tout savoir sur les nouvelles relations entre communes et associations

13-02-2024

Depuis la mise en place du Contrat d'Engagement Républicain (CER), instauré par la loi du 24 août 2021, les relations entre les communes et les associations ont été profondément

La difficile fiscalité associative en cas de recettes d'activités lucratives

13-02-2024

Nous avons fait de nombreux articles sur ce sujet épineux. Mais, devant la recrudescence des questions posées sur notre Forum Juridique sur ce sujet nous oblige à refaire un tour

Panorama associatif numéro 90 : février 2024

13-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Chèque-repas des bénévoles : le changement est acté

06-02-2024

Toutes les associations peuvent remettre des "Titre-restaurant du bénévole" après en avoir adopté le principe par délibération. Les conditions qui étaient à respecter (faire

Loi Marché du Travail : Formalités requises pour l'employeur

06-02-2024

La loi Marché du travail (1) a prévu de limiter l'ouverture des droits à chômage du salarié en fin de CDD ou de mission d'intérim qui refuse un CDI à plusieurs reprises. De fait,

Panorama associatif numéro 89 : février 2024

06-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

La délégation de pouvoirs au sein d'une association : être prudent

30-01-2024

Une délégation de pouvoirs est un contrat de mandat régi par les dispositions des articles 1984 et suivants du code civil (1). C'est donc un acte juridique par lequel le délégant,

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

13-02-2024

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux

L'avis A-2023-5 de la Commission nationale consultative des droits de l'homme

06-02-2024

Assimilée à une Autorité administrative indépendante, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) est l'Institution nationale de promotion et de protection

La seconde lettre de l'alphabet

30-01-2024

Il y 79 ans, en janvier 1945, le sinistre camp de la mort, Auswitchz, fermait ses portes. Plus de 1,1 million de personnes sont décédées à Auschwitz, dont près d'un million de

Quand le CER est battu en brèche par la justice

23-01-2024

Le contrat d'engagement républicain (CER) est entré en vigueur le 2 janvier 2022. C'est un document par lequel les associations s'engagent à respecter les principes de la

Le bilan 2021-2022 de la vie associative par le HCVA

16-01-2024

Le Haut Conseil à la Vie associative sort son cinquième bilan de la vie associative, portant sur les années 2021 et 2022, avec comme thème général le rôle des associations dans la

FDVA : lancement des appels à projets 2024

09-01-2024

Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est un dispositif financier de l'Etat de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de

Bonne année et bon courage pour 2024

02-01-2024

Nous avons la chance de posséder de très nombreux lecteurs formidables. Certes, ils ne se gênent pas non plus pour nous égratigner au passage, quand ils jugent que nous le

Vous prendrez bien un morceau de Président ?

19-12-2023

C'est le 24ème noël que nous passons en votre compagnie. 24 ans au service des associations. Record battu ! Nous étions le premier site de services aux associations sur le net,

La Ciivise : vous pouvez parler, on vous croit

12-12-2023

La Ciivise est la Commission Indépendante sur l'Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants. Il y a 3 ans, cette Commission était installée, avec pour ordre de mission,

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

L'éducation populaire : l'art et la manière de faire vivre le collectif

13-02-2024

L'Éducation populaire placent les personnes au coeur de leurs apprentissages. Elle cherche à développer un savoir en partant des situations, des expériences, des questionnements

Apprendre à respecter une convention de mécénat

06-02-2024

Une entreprise peut tout à fait réaliser des dons auprès d'organismes à but non lucratif. Il s'agit, en l'espèce, de mécénat d'entreprise. Il faut savoir que les dons versés

Vers une évolution de l'accompagnement des structures associatives ?

30-01-2024

En juin 2017, le G10 : "Groupe informel d'échanges et de réflexions de dirigeants de structures d'accompagnement du secteur associatif" proposait une réflexion, via une note, qui

Rupture brutale de relations commerciales entre une association et une entreprise

23-01-2024

Nous l'avons beaucoup déploré, mais c'est aujourd'hui un fait : les associations, régies par la loi du 1er juillet 1901, sont désormais des acteurs économiques à part entière. De

Un dirigeant associatif est-il tenu à la non concurrence ?

16-01-2024

Que l'on soit dirigeant d'une association ou d'une entreprise, l'obligation de non concurrence du dirigeant n'est pas encadrée par la législation, mais par la jurisprudence. Cette

Quand les associations culturelles peinent à trouver des bénévoles

09-01-2024

La Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication (Cofac) rassemble plus de 40 000 associations culturelles au travers de ses 29 fédérations

La notion de cercle restreint de personnes à géométrie variable

02-01-2024

La notion de cercle restreint devient un pôle d'intérêt dès lors qu'une association souhaite savoir si elle est d'intérêt général ou non et, partant de ce constat, si elle peut

L'évaluation des associations en France : pourquoi faire ?

19-12-2023

Nous avons publié de nombreux articles sur le courant initié, en France, par la Fonda et l'Avise, d'évaluer l'action associative, de prouver leur utilité et de leur efficacité

Créations d'associations : le Nord fait sécession ?

12-12-2023

La 21ème édition de "La France associative en mouvement 2023" montre un certain nombre d'indicateurs positifs qui traduisent bien la capacité de résistance dont les dirigeants

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+