15-02-2016  BENEVOLAT LIBRE

Que faire de ces salauds de pauvres ?

Dans le film de Claude Autant-Lara, la Traversée de Paris, Jean Gabin traite les patrons et clients d'un bar qui ressemble au bouge des Thénardier de "Salauds de pauvres" ! Hugo dans ses Misérables en faisait une peinture plus littéraire : "Ces êtres appartenaient à cette classe bâtarde composée de gens grossiers parvenus et de gens intelligents déchus, qui est entre la classe dite moyenne et la classe dite inférieure, et qui combine quelques-uns des défauts de la seconde avec presque tous les vices de la première, sans avoir le généreux élan de l'ouvrier ni l'ordre honnête du bourgeois.".

Nous avons écrit le 21 décembre 2015, un article intitulé : "Les bénéficiaires du RSA comme bénévoles dans les associations". Il s'agissait, à l'époque de dénoncer la posture démagogique du président LR du Conseil départemental de la Drôme (Patrick Labaune) qui souhaitait remettre les bénéficiaires du RSA au travail en les obligeant à faire du bénévolat.

Mais depuis, cette initiative imbécile a fait des petits et si elle nous est toujours aussi insupportable, il est temps d'en expliquer les raisons. Cela ne rendra pas ces "annonces populistes" plus acceptables, mais cela aura au moins le mérite de démontrer le cynisme sans limite de ces élus qui pensent encore que, jouer la division entre les pauvres ramènera l'électeur frontiste dans le "droit" chemin.

Oser accepter de survivre avec 462 euros par mois n'est pas acceptable pour ces boursouflés de l'ego. De ce fait, il est facile au bateleur de foire devenu président d'un conseil départemental de taper sur un être qui n'a pas le surmoi gonflé au Botox. De plus, ces "misérables" ne votent pas, alors pourquoi se gêner.

Oser dire que le bénéficiaire du RSA est un "profiteur" du système qui refuse de travailler est une honte. Conditionner le versement de cette "généreuse" manne à l'obligation d'oeuvrer bénévolement pour une association est une saloperie. Et c'est surtout une bien triste façon de cacher l'impuissance de ces élus, incapables qu'ils sont, de proposer un travail rémunérateur à presque deux millions de bénéficiaires.

Mais le pire est à venir. L'Etat, qui devait rembourser intégralement aux départements la prestation du RSA, n'est plus en capacité d'honorer ses engagements. De 100%, on est passé à un pénible 60% qui ne suffit bien évidemment pas à boucler le budget RSA.

Mais comment les départements se sont-ils retrouvés avec le RSA sur les bras ? En 2010, le gouvernement de l'époque envisageait la suppression des départements dans le redécoupage prévu de notre géographie nationale.

La peur au ventre, les présidents de l'époque ont accepté de prendre en charge la gestion du RSA contre le maintien de leur existence. L'Etat s'est frotté les mains et a promis en échange le reversement d'une taxe sur les produits pétroliers et d'une hausse des "droits de mutation", sorte de taxe immobilière (1).

Sauf que la crise s'éternise, que le pétrole baisse, que l'immobilier stagne et que le nombre de bénéficiaires au RSA explose. De fait, les départements peinent à verser cette prestation sociale et bottent en touche en forçant l'Etat, par des annonces "coup de poing", à compenser le manque à gagner.

Bref, les bénéficiaires sont les otages d'une négociation qui tarde à venir et qui les dépasse largement. Pour obliger l'équipe gouvernementale à ouvrir les cordons de la bourse, les présidents LR menacent d'obliger les bénéficiaires du RSA à s'inscrire au chômage. Inscription qui aurait pour effet de gonfler les statistiques, ce qui obligerait Hollande à renoncer à se représenter et aux socialistes à préparer leur primaire.

Nous sommes bien loin de l'intérêt général, loin du sens de la mission de service public d'un élu, loin des attentes des associations, loin de tout et surtout de l'Humain.

En savoir plus
(1) Les droits de mutation (aussi appelés droits d'enregistrement) correspondent à tous les droits et taxes perçus par le notaire pour le compte de l'Etat et des collectivités à chaque changement de propriétaire. Leur montant varie selon que l'acquisition porte sur un logement neuf ou sur un logement ancien. Ils sont exigibles lors de la signature de l'acte authentique et sont destinés à l'Etat, au Département et à la Commune où est situé le bien. La taxe départementale s'élève à 3,60 % du prix, la taxe communale à 1,20 % et celle pour l'État est de 2,50 % qui s'applique au montant du droit départemental. Le total représente donc 4,89 % du prix de cession.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Que faire de ces salauds de pauvres ? 
Dans le film de Claude Autant-Lara, la Traversée de Paris, Jean Gabin traite les patrons et clients d'un bar qui ressemble au bouge des Thénardier de "Salauds de pauvres" ! Hugo dans ses Misérables en faisait une ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2357" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Associations : Comment justifier un licenciement pour motif économique ?

20-09-2021

Il y a difficulté économique lorsque une association connaît une évolution significative de ses problèmes de trésorerie ou de tout autre élément de nature à justifier ses

Panorama juridique et social pour la rentrée 2021 des associations - Suite

20-09-2021

Les dispositifs de soutien aux associations et entreprises, compte tenu de la crise Covid, qui ont été mis en place à partir du mois de mai 2020, ont été une nouvelle fois

Retour à la liberté pour les associations indépendantes de locataires ?

20-09-2021

C'est la loi 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l'égalité et à la citoyenneté (1) qui a privé les associations indépendantes de locataires, de présenter des listes aux

Panorama juridique et social pour la rentrée 2021 des associations

13-09-2021

Nous poursuivons notre travail d'information et d'analyse des lois et décrets qui continuent de sortir et qui concernent la vie des associations totalement ou en partie seulement.

Les associations soumises au code des marchés publics

13-09-2021

Une association peut-elle être soumise aux règles des marchés publics ? En tant que personnes morales de droit privé, les associations peuvent être concernées par la commande

Le CESE fait la chasse aux associations en son sein

13-09-2021

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE), depuis la loi organique du 15 janvier 2021 (1), a été dans l'obligation de diminuer de 25% le nombre de ses membres, soit

Les juristes se mobilisent contre l'obligation vaccinale

06-09-2021

En France, seul le législateur peut rendre un vaccin obligatoire pour l'ensemble de la population ou pour une partie de celle-ci. Une décision (1) du Conseil constitutionnel (en

Le respect des règles au sein d'une ACCA

06-09-2021

Les structures qui régissent la chasse en France sont de deux ordres : l'association communale de chasse agréée (Acca) qui fonctionne comme une association loi 1901 (mais avec

Droit du travail - prescription - discrimination - contrat de travail

06-09-2021

Les actions en justice, devant le conseil de prud'hommes, sont portées par différents textes sur lesquels il est parfois difficile de s'appuyer car, assortis de trop nombreuses

Gestion des membres d'une association : procédure d'exclusion

30-08-2021

Les statuts d'une association déterminent en principe librement les causes et la procédure d'exclusion d'un membre. Mais, et c'est souvent le cas, ils peuvent également ne rien

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

L'archéologie expérimentale reconstruit le passé

20-09-2021

On pense souvent que l'archéologie expérimentale est une discipline récente. Or, l'un des pionniers en la matière est Napoléon III. Il ordonne ainsi la construction et

Un tube de l'été

13-09-2021

Un tube de l'été, c'est une chanson que tout le monde connaît. Même ceux qui n'étaient pas nés à sa sortie. Par exemple, Joe Dassin avec son Eté indien, Christophe et ses Mots

Etre l'ami d'Amy

06-09-2021

Elle était une petite fille de la classe moyenne londonienne. Son père était crooner à ses heures perdues et sa grand-mère fut une figure connue dans le Londres des années 1940.

Le musée numérique de la Sacem fête ses trois ans

30-08-2021

Le musée numérique de la Sacem offre de nombreux avantages aux visiteurs. En premier lieu, il est gratuit ce qui est important. Il n'exige pas de Pass Sanitaire (et pour cause) et

Sur les rives du lac Karachaï

24-08-2021

Dans l'extrême sud de l'Oural, aux confins des steppes du Kazakhstan, régnaient des hivers rigoureux. La neige s'infiltrait de partout, un peu comme le sable du désert. C'est

Actualisation de la charte pour les PTCE

26-07-2021

Les Pôles Territoriaux de Coopération Economique sont des outils pour développer des projets coopératifs économiques innovants et solidaires à l'échelle d'un territoire. Reconnu

Point de pêcheurs parmi les fidèles

20-07-2021

Nous n'avons pas oublié cette fameuse phrase que prononça François Hollande en janvier 2012 lors de la campagne électorale à l'occasion de l'élection présidentielle de 2012 : "Mon

La langue des oiseaux : un langage ludique et secret

15-07-2021

Longtemps considérée comme une langue d'initiés, la langue des oiseaux est un système de codage occulte lié à l'alchimie et à la poésie hermétique (1). Dès le 20ème siècle, cette

Quand Sherlock Holmes se trompe de coupable

06-07-2021

L'histoire commence durant l'été 1917 à Cottingley, petit village situé dans la région du Yorkshire en Angleterre. Planté à la périphérie Nord-Ouest de la ville de Bradford, il

Visages bons au feu visages bons au fond

28-06-2021

C'est l'histoire d'un tableau qui raconte une histoire. Une terrible histoire dans laquelle se cache en germe, l'horreur qui suivra. C'était une répétition générale avant le début

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Mon asso, je l'adore alors j'y adhère !

20-09-2021

Parce que cette crise sanitaire est inédite, il faut y répondre de façon inédite également. Ainsi, pour la première fois, l'ensemble des réseaux associatifs se mobilisent pour

La participation des jeunes dans la vie associative

13-09-2021

L'Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire (Injep) a publié, pendant l'été, une enquête sur la participation des jeunes dans la vie associative française. Une

Un moteur de recherche d'activités associatives signé HelloAsso

06-09-2021

La crise sanitaire a touché de plein fouet de très nombreuses associations. L'arrivée du Pass Sanitaire n'arrange rien. Mais, en cette rentrée 2021 particulière, il faut maintenir

Les fiches du kit régionalESS : une très bonne idée

30-08-2021

Le Réseau des collectivités Territoriales pour une Economie Solidaire (RTES) réunit certaines collectivités territoriales qui s'engagent pour le développement de l'Économie

Libertés associatives : un guide pour défendre nos droits

23-08-2021

La loi confortant le respect des principes de la République dite loi contre le séparatisme a été définitivement adoptée par l'assemblée nationale le 23 juillet 2021. Le Conseil

Associations : la loi confortant le respect des principes de la République

26-07-2021

La loi confortant le respect des principes de la République dite loi contre le séparatisme a été définitivement adoptée par l'assemblée nationale le 23 juillet 2021. Suite à une

Le sentiment d'injustice domine en France

20-07-2021

C'est le 2 juillet 2021 que le Conseil national des barreaux a publié les résultats d'un sondage réalisé par l'IFOP avec pour thème : "Les Français et l'injustice". Et le constat

Remplacer un salarié absent : le délai raisonnable

15-07-2021

Beaucoup de salariés l'ignorent et sans doute également un certain nombre de responsables associatifs. En effet, si l'article L. 1225-9 du Code du travail (1) interdit le

Connaissez-vous CartEco ?

05-07-2021

CartEco (1) est une carte numérique interactive qui permet aux citoyens, aux entreprises et aux collectivités locales de retrouver tous les acteurs de l'Economie Sociale et

Comment se porte la fraternité en France ?

28-06-2021

Le Pacte Civique est un collectif de plusieurs associations (1) qui, depuis 2011, souhaite penser, agir et vivre autrement en démocratie. Vaste programme qui, depuis 2017, en

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+