17-10-2016  SOCIETE LIBRE

La langue des oiseaux

Dans un monde où la platitude des propos se conjugue avec la perte de sens, il peut apparaître opportun d'apprendre la langue des oiseaux. Nul besoin de s'accrocher aux branches ni de se faire clouer le bec pour parfaire cet apprentissage. Tout au plus retrouver la magie de l'enfance et le goût immodéré des tout petits pour l'invention permanente d'une langue parallèle quand l'apprentissage de la "maternelle" se fait difficile. Alors, comme la découverte d'une porte dérobée, s'ouvre devant nous l'un des plus grands mystères de l'intelligence.

La langue des oiseaux est souvent considérée comme une langue secrète. Mais, en fait, elle consiste à donner un autre sens à des mots ou à des phrases, soit en jouant sur les sonorités (homophonie), soit par l'utilisation de jeux de mots (le verlan, l'anagramme, etc.).

Et c'est ainsi que cette langue si riche nous permet, par l'apprentissage, à amplifier le sens caché d'un mot ou au contraire, s'y opposer. Travailler la langue des oiseaux, c'est aussi une façon de ne pas accepter le monde tel qu'il nous est présenté.

Pourquoi "Langue des oiseaux" ?
Le père Boudet, curé de Rennes-les-Bains, a écrit en 1886 : "La langue des oiseaux consiste à faire "décoller" le son, à l'entendre plutôt qu'à le lire. Ne plus se fier à "l'écrit", mais accepter d'entendre "les cris", ceux des oiseaux et des mots enchantés." Sans doute notre bon curé, recherchait-il la langue primitive, celle d'avant Babel, celle unique qui unissait aussi bien les blancs du nord que les noirs du sud. Croyance...

Toujours est-il que la langue des oiseaux ne peut être séparée d'une approche ésotérique de l'histoire humaine. René Guénon, métaphysicien majeur du 20ème siècle, se plaisait à imaginer que la "Langue des oiseaux" était la métaphore d'une communication secrète avec des êtres supérieurs qu'il définissait comme étant les anges de la Bible. Et les anges ont des ailes... comme les oiseaux.

Il ne peut y avoir de secret sans que les Templiers ne soient cités. Inventeurs de la la langue des constructeurs de cathédrales, les Templiers sont arrêtés le 13 octobre 1307 par un Philippe le Bel jaloux de leur puissance. Après leur mise à mort, la langue des constructeurs de cathédrales devient proscrite et entre dans une clandestinité dont l'usage en fait un système de cryptage basé sur la phonétique et la proximité du sens des mots. Indétectable, car sans clé de cryptage, elle s'est peu à peu imposée par delà les siècles jusqu'à ce que les alchimistes s'en emparent et la nomment "la gaie science".

Et Freud dans tout ça ?
"Les mots existent à cause des choses et non les choses à cause des mots." Ce qui fait d'un mot bien plus qu'une suite de lettres désincarnée. Il est le concret de la chose et l'abstrait de sa compréhension, sans compter la charge émotionnelle qui complique souvent son illustration. Ainsi en va-t-il des rêves, qui sont le nid de l'oiseau où "les cris" prennent tout leur sens. Aujourd'hui, tout le monde s'accorde sur le fait que les rêves nous apprennent à décrypter la réalité. Miroir d'une réalité diurne, ils déforment à l'envie pour mieux nous apprendre à lire notre vie autrement.

Et les alchimistes, grands touilleurs de mélanges dans d'improbables chaudrons et pour qui toute cuisson s'accompagne d'une musique, nous ont laissé comme autant de messages subliminaux, des expressions à savourer doucement : "un four gronde, un feu crépite, l'eau chante et le métal siffle quand chauffé, il est refroidi dans l'eau froide". Qui sait si ces mots "écriés" ne cachent pas le secret de la transmutation des métaux ?

Un exemple peut-être ?
Tous les mots et expressions de la langue française ne sont pas "traduisibles" en langue des oiseaux. Mais ils sont nombreux tout de même à savoir traverser le miroir et tendre ainsi leur vérité toute nue. "Le Miroir réfléchit une image parfaite; il ne s'égare pas car il ne pense pas." nous dit Pessoa. Alors, laissons faire notre imagination et allons nous baigner sur les rives ouateuses de notre enfance pour retrouver la première porte du langage des oiseaux : les conjonctions de coordination. Mais où est donc Or ni car...plaidait innocente la maîtresse qui nommait mnémotechnique ce qui était métaphorique.

L'anagramme : un jeu à la fois savant et loufoque qui consiste à mélanger les lettres d'un mot pour en former un autre. Du plus connu "Albert Estein" qui nous susurre que "rien n'est établi" à la gentille "dômoise" (habitante du Puy-de-Dôme) qui devient une "sodomie" tout à fait convenable en passant par la "maison" que nous "aimons". Et si "Marie" devient "aimer", que dire d'une "étreinte" qui dure une "éternité" ? Laissons là le "pirate" sans "patrie" et le "sportif" à ses "profits" et concentrons-nous sur l'"essentiel" qui nous transporte sur la lune en "Sélénites" installés (1).

En savoir plus
(1) Sélénites (ou Séléniens) est le nom donné aux habitants (imaginaires) de la Lune. Ils sont évoqués pour la première fois par le syrien Samosate (1er siècle) dans ses Histoires vraies : "Une alliance est faite entre les Héliotes et leurs alliés, les Sélénites et leurs alliés, à condition que les Héliotes raseront la muraille d'interception et ne feront plus d'irruption dans la Lune"

Un dictionnaire qui explore le sens caché des mots : prénoms, pathologies, organes, etc. La méthode d'analyse ainsi que le sens caché de chaque lettre de l'alphabet y sont exposés en détail et un parcours initiatique se dessine depuis la lettre A jusqu'à la lettre Z. Petit dictionnaire en langue des oiseaux par Luc Bigé

Un recueil d'anagrammes humoristiques révélant le sens caché des mots, des expressions, des noms célèbres et de certaines énigmes par Étienne Klein et Jacques Perry-Salkow. Anagrammes renversantes ou Le sens caché du monde

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La langue des oiseaux 
Dans un monde où la platitude des propos se conjugue avec la perte de sens, il peut apparaître opportun d'apprendre la langue des oiseaux. Nul besoin de s'accrocher aux branches ni de se faire clouer le bec pour ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2397" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : SOCIETE

99 992 abonnés et moi et moi et moi

Oui, après 16 années d'existence, notre lettre d'information associative Lettrasso atteindra bientôt 100 000 abonnés gratuits. Il n'en manque que huit. Quand 99 992 personnes s'abonnent à une lettre, c'est sans doute qu'elle apporte quelque chose. Lettrasso est là, dans le paysage, depuis 2002. Nous étions tous plus jeunes et certains n'étaient même pas nés. Alors bien sûr, entre

Lire la suite...

Comment j'ai raté un train qui n'est jamais parti

La SNCF n'aime pas les usagers, mais elle adore ses clients. L'aventure que je vais vous conter illustre très bien ce qui pourrait être une maxime et qui n'est, hélas, qu'un constat. Voici le récit de mon odyssée ferroviaire. Comme un bon petit soldat du rail, j'avais réservé mon billet à l'avance via la plateforme OUI. La différence de prix entre un TGV et un OuiGO étant ce

Lire la suite...

Et la neige est venue poser ses grandes ailes

Et la neige est venue poser ses grandes ailes sur le manteau frileux d'une nature en sommeil. Et l'homme d'aujourd'hui, dans sa tour de verre, paralysé sera, devant le naturel. Tel un grain de sable, le flocon bloquera nos machines, se moquera de nos applications, de notre assurance, de notre morgue. Resteront, suspendus et fragiles, les sourires des enfants sous les bonnets de

Lire la suite...

Génération Bataclan : du rififi dans le commémoratif

Deux jours après la tragique soirée du 13 novembre 2015, une association dénommée "Génération Bataclan" est créée. Elle se donne comme objet de regrouper les personnes physiques ou morales qui sont en faveur de l'édification d'une statue commémorative. Une "oeuvre mémorielle citoyenne", selon le terme utilisé par son président, qui aurait été érigée boulevard Voltaire, sur le

Lire la suite...

Et mon attente finira par payer

Cette semaine, l'envie est à l'écrémage. Vous livrer une succession de petites nouvelles aérées façon purée en sachet plutôt que l'article parfois plus lourd à digérer. Passe ton chemin Parmentier, bienvenue à toi Oh Vico, Roi de la patate en poudre. Après la crème, ne pas oublier l'oeuf qui donne le petit goût inimitable. Et surtout, laisser quelques grumeaux de poudre. Comme pour

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 049 associations inscrites

L'annuaire des 29 049 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 259 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations