19-06-2017  ESS LIBRE

La souplesse : l'argument choc pour attirer les jeunes en retrait vers les associations

Nous le constatons tous, l'âge moyen des bénévoles et dirigeants de nos associations glisse d'avantage vers les 60 ans que vers les 20 ans. Il nous manque comme un souffle de jeunesse... Pas facile en effet, d'attirer les jeunes vers la verticalité de nos structures à l'âge où seul l'horizon apparaît désirable. L'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire - INJEP - nous propose un rapport sur l'engagement des jeunes, avec un focus particulier sur la mobilisation des jeunes en retrait.

Élodie Bellarbre et Laëtitia Drean ont rédigé un document fouillé et complet sur les disparités sociales de l'engagement des jeunes. Leur travail permet d'identifier ainsi les freins et les ressorts à activer afin de diversifier les profils des jeunes engagés.

Plusieurs expérimentations du Fonds d'expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et leurs évaluations ont porté sur l'engagement des jeunes. Mais c'est la première fois, à notre connaissance, que le focus est porté sur sur la mobilisation des jeunes en retrait. Retrait que les auteurs expliquent par les disparités sociales. C'est un point de vue très juste, mais qui ne suffit pas.

Elles prennent comme exemple l'Appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" (APOJ) (1). L'évaluation de l'expérimentation APOJ par l'agence Phare nous donne une approche moins enthousiaste de l'expérience. L'agence a, pour cela, analysé 17 projets tout au long de leur déroulement mêlant les méthodes qualitatives (entretiens, observations), l'analyse statistique descriptive et le recours à l'analyse des réseaux d'acteurs, afin de tirer des enseignements significatifs de cette expérimentation.

Des formes d'engagement des jeunes en constante évolution
Le rapport des jeunes à l'engagement a changé : "la méfiance à l'égard des appareils est de mise. L'organisation hiérarchique ne correspond plus à leur demande de participation directe." Cet état de fait est lié à un élargissement et à une recomposition du registre de la participation sociale et politique "à la carte, éphémère, multiple, à distance." Un élément central de cette transformation repose sur l'inscription des formes nouvelles d'engagement dans le contexte spécifique de l'emploi des jeunes.

Et pourtant, ils s'engagent pourrait dire un Copernic "jeunesse". Oui, mais plus pour les mêmes raisons que leurs aînés ni sur les mêmes bases. Dans les organisations de jeunes dirigées par des jeunes, les pairs apparaissent comme une source d'information centrale. Ils agissent comme "émetteurs d'information" mais participent également au développement et au renforcement de nouvelles pratiques. Bref, d'accord pour l'apprentissage, mais dans un rapport d'égal à égal.

La réalité du terrain nous force à un constat : le militantisme qui fédérait des énergies autour d'une cause, quelle qu'elle soit, a tendance à céder la place à une forme de "contentement immédiat", un peu comme la pulsion qui déclenche l'acte d'achat. Ce phénomène est parfaitement analysé et maîtrisé par les agences de publicité, qui bien avant nos structures, avaient compris la tendance lourde du changement.

Si le rapport nous demande, à juste titre, de mettre de la souplesse dans les rouages de nos structures, il fait l'impasse sur une différence générationnelle de taille. Or, les récentes élections présidentielle et législative nous montrent, mieux que ne le feraient 10 000 rapports, que l'inexpérience n'est plus un handicap, mais bien au contraire, une vertu.

La publicité, encore elle, montre à longueur d'écrans, des parents qui sont dépassés, largués voire incompétents. A contrario de jeunes adolescents bien plus à même de résoudre seuls les problèmes plutôt que de s'appuyer sur une "passation des savoirs" que visiblement, les parents présentés dans les spots ne possèdent pas.

Espérer que ce matraquage publicitaire n'aura aucune incidence sur les "jeunes en retrait" est une illusion. Si l'on rajoute à ce constat que la multiplication des sources de savoirs et la vitesse avec laquelle on peut l'obtenir ne peut cacher plus longtemps qu'il faudra bien un jour, pour ces jeunes là, revenir aux fondamentaux.

Sans cela, les savoirs mal maîtrisés, l'approximation des connaissances comme de l'orthographe, le refus de la notion même de l'apprentissage, la négation de la verticalité des relations sociales et le lissage des différences feront de leur avenir, un immense écran de publicité pour un monde qui n'existe pas.

Les "jeunes en retrait", comme le dit le rapport, le sont pour des raisons profondément politiques et sociales. Leur faire croire à autre chose est une insulte à leur avenir. Les "jeunes qui ne sont pas en retrait" savent parfaitement, eux, que la disparité sociale est une évidence et que l'apprentissage est une nécessité. Ils ont l'encadrement, les moyens et le temps. Contrairement aux autres qui n'ont que l'illusion. La souplesse, hélas, ne suffira pas à combler le fossé.

En savoir plus
(1) L'appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" APOJ fournit plusieurs exemples intéressants de mobilisation de jeunes par leurs pairs. Les 17 projets d'APOJ ont été portés par des associations dont les responsables sont âgés de moins de 30 ans, et ils ont agi sur trois registres d'intervention :
- structurer et professionnaliser les organisations de jeunes,
- diversifier les profils des jeunes engagés,
- améliorer la reconnaissance de la parole des jeunes dans le débat public, dans une logique de co-construction des politiques publiques.
Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes -
Appel à projets APOJ


Engagement : quels leviers pour mobiliser les jeunes en retrait ? INJEP analyses & synthèses n°3

L'Agence Phare

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La souplesse : l'argument choc pour attirer les jeunes en retrait vers les associations 
Nous le constatons tous, l'âge moyen des bénévoles et dirigeants de nos associations glisse d'avantage vers les 60 ans que vers les 20 ans. Il nous manque comme un souffle de jeunesse... Pas facile en effet, d'attirer ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2432" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

La boîte à outils rurale : un lancement réussi

14-05-2024

La boîte à outils rurale est le premier guide en ligne complet sur les possibilités de financement et de soutien de l'Union européenne pour les zones rurales. Lancée avec succès

Quand la mésentente au sein d'une association dégénère

14-05-2024

Parmi les questions les plus fréquemment posées sur notre Forum juridique figurent en bonne place, celles qui concernent la mésentente entre dirigeants au sein d'une même

Panorama associatif numéro 100 : mai 2024

14-05-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Violences, omerta et entre-soi dans le sport

07-05-2024

La commission d'enquête relative à l'identification des défaillances de fonctionnement au sein des fédérations françaises de sport, du mouvement sportif et des organismes de

Quand le droit de la concurrence s'immisce dans la vie associative

07-05-2024

Dans le droit fil de l'article précédent (Comment optimiser son modèle économique associatif ?), voici le pendant qui surprend les associations qui n'ont pas choisi le bon modèle

Comment optimiser son modèle économique associatif ?

07-05-2024

Comment maitriser les concepts d'utilité sociale, d'intérêt général et d'utilité publique ? Votre association se situe nécessairement dans l'un de ces trois modèles. Mais est-elle

L'entretien annuel d'évaluation : tout savoir pour bien le préparer

30-04-2024

L'entretien annuel d'évaluation se doit d'être un moment d'échange entre le dirigeant et le salarié, qui permet de faire le bilan de l'année écoulée et de se projeter sur l'année

Le Transfert d'activité dans tous ses états

30-04-2024

Selon l'article 1224-1 du Code du travail (1), un transfert de contrat de travail a lieu en cas de transfert d'entreprise ou d'association. Cette application du transfert concerne

Contrat d'accompagnement dans l'emploi : attention à la mention

30-04-2024

Le contrat d'accompagnement dans l'emploi (CUI-CAE) est un contrat qui est réservé au secteur non marchand. Il facilite, grâce à une aide financière pour l'employeur, l'accès

Le caractère lucratif ou non-lucratif d'une association : mise à jour

23-04-2024

Le Conseil d'Etat avait, par plusieurs décisions, précisé que c'était le critère du public auquel s'adressait l'association qui impliquait le caractère lucratif ou non-lucratif

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Protection de l'enfance : hébergement, mentorat, parrainage et mensonges

14-05-2024

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 7 février 2022, dite loi "Taquet", le parrainage et le mentorat sont enfin reconnus et font maintenant partie intégrante du dispositif de

Transition écologique : le HCVA s'adresse aux associations

07-05-2024

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation placée auprès du Premier ministre. Il est saisi de tous les projets de lois et de décrets concernant

Cour des comptes : plus de transparence dans la générosité publique

30-04-2024

Le contrôle de la Cour des comptes est principalement fondé sur le fait que les donateurs aux organismes concernés bénéficient d'un avantage fiscal, que celui-ci soit obtenu dans

La Défenseure des droits est inquiète de l'état de notre démocratie

23-04-2024

Dans son rapport annuel (1) d'activité 2023, la Défenseure des droits se montre très inquiète de la banalisation des atteintes aux droits et libertés. Elle constate une hausse

Pour faire des économies, allez au bistrot

16-04-2024

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par

Pour le Sénat, la loi séparatisme doit encore prouver son utilité

09-04-2024

Cette loi est connue sous plusieurs noms. Pour le grand public et les associations, c'est la loi "séparatisme". Dans les administrations, on trouve de plus en plus souvent

La vie associative face à une action publique atone

02-04-2024

Depuis les années 1980, et plus encore à partir de la moitié des années 1990, le soutien à la vie associative est devenu un enjeu central pour l'État et pour les collectivités

Se payer sur la bête

26-03-2024

L'expression "Se payer sur la bête" veut dire, selon le Larousse : "en parlant d'un créancier, se faire payer en prenant directement sur le salaire, les revenus de son débiteur."

Comment se constituer partie civile quand on est une association ?

19-03-2024

Se constituer partie civile quand on est une association, n'est pas aussi difficile qu'il n'y parait à priori. Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'y a que quelques cas pour

La réserve civique : le rapport du HCVA

12-03-2024

Créée en 2017 par la loi "Egalité et Citoyenneté" (1), la Réserve Civique visait à encourager l'engagement citoyen pour contribuer à développer la fraternité, la cohésion sociale

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Faut-il partager la valeur dans les structures de l'ESS ?

14-05-2024

La loi 2023-1107 du 29 novembre 2023 transpose l'accord national interprofessionnel (ANI) sur le partage de la valeur en entreprise (conclu en février 2023 entre les syndicats et

Un guide mécénat pour prévenir les risques de corruption

07-05-2024

L'Agence française anticorruption (AFA) est un service à compétence nationale créé par la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à

CESE : Evolution des modèles de financement des associations

30-04-2024

La commission Economie Finances du CESE s'est saisie d'un projet d'avis sur le financement du modèle associatif. Dans ce cadre a été lancé un questionnaire à l'attention des

Une nouvelle loi sur la vie associative en toute discrétion

23-04-2024

Au mois de décembre 2022 avait été mise en ligne une plateforme chargée de recueillir les doléances des responsables associatifs dans le cadre d'une "Grande consultation

Panorama de l'accès à l'emploi en France

16-04-2024

Selon l'INSEE, les personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) (actifs occupés) sont celles âgées de 15 ans ou plus ayant travaillé (ne serait‑ce

Service civique et chômage des jeunes : des variations entre départements

09-04-2024

Le service civique joue un rôle important dans le dispositif de l'insertion professionnelle. Qui l'eût cru ? Une nouvelle étude de l'Institut national de la jeunesse et de

Économie sociale et solidaire : et si l'avenir était européen ?

02-04-2024

"L'Economie Sociale au coeur des transitions" est une rencontre initiée par les trois régions belges, Wallonie, Flandre et Bruxelles les 12 et 13 février 2024 à Liège sous la

Le Conseil d'État précise l'intérêt à agir des associations

26-03-2024

En matière administrative, les différents recours juridictionnels ne sont recevables que si ceux qui les exercent ont intérêt à contester l'acte attaqué. C'est une définition qui

Fiscalité : quel est le statut des dons des cagnottes en ligne

19-03-2024

Depuis quelques années, les plateformes offrant des services de diffusion de cagnottes en ligne fleurissent comme les pâquerettes au printemps. Nous sommes tous invités, à

Contrat d'Engagement Républicain : la culpabilité en avant toute

12-03-2024

Le secrétariat général du comité de prévention de la délinquance et de la radicalisation, à l'origine du scandale du fonds Marianne, vient d'être sévèrement épinglé (1) par la

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+