Nous vous souhaitons une bonne année 2021

Veille en cours ........................


19-06-2017  ESS LIBRE

La souplesse : l'argument choc pour attirer les jeunes en retrait vers les associations

Nous le constatons tous, l'âge moyen des bénévoles et dirigeants de nos associations glisse d'avantage vers les 60 ans que vers les 20 ans. Il nous manque comme un souffle de jeunesse... Pas facile en effet, d'attirer les jeunes vers la verticalité de nos structures à l'âge où seul l'horizon apparaît désirable. L'Institut National de la Jeunesse et de l'Education Populaire - INJEP - nous propose un rapport sur l'engagement des jeunes, avec un focus particulier sur la mobilisation des jeunes en retrait.

Élodie Bellarbre et Laëtitia Drean ont rédigé un document fouillé et complet sur les disparités sociales de l'engagement des jeunes. Leur travail permet d'identifier ainsi les freins et les ressorts à activer afin de diversifier les profils des jeunes engagés.

Plusieurs expérimentations du Fonds d'expérimentation pour la jeunesse (FEJ) et leurs évaluations ont porté sur l'engagement des jeunes. Mais c'est la première fois, à notre connaissance, que le focus est porté sur sur la mobilisation des jeunes en retrait. Retrait que les auteurs expliquent par les disparités sociales. C'est un point de vue très juste, mais qui ne suffit pas.

Elles prennent comme exemple l'Appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" (APOJ) (1). L'évaluation de l'expérimentation APOJ par l'agence Phare nous donne une approche moins enthousiaste de l'expérience. L'agence a, pour cela, analysé 17 projets tout au long de leur déroulement mêlant les méthodes qualitatives (entretiens, observations), l'analyse statistique descriptive et le recours à l'analyse des réseaux d'acteurs, afin de tirer des enseignements significatifs de cette expérimentation.

Des formes d'engagement des jeunes en constante évolution
Le rapport des jeunes à l'engagement a changé : "la méfiance à l'égard des appareils est de mise. L'organisation hiérarchique ne correspond plus à leur demande de participation directe." Cet état de fait est lié à un élargissement et à une recomposition du registre de la participation sociale et politique "à la carte, éphémère, multiple, à distance." Un élément central de cette transformation repose sur l'inscription des formes nouvelles d'engagement dans le contexte spécifique de l'emploi des jeunes.

Et pourtant, ils s'engagent pourrait dire un Copernic "jeunesse". Oui, mais plus pour les mêmes raisons que leurs aînés ni sur les mêmes bases. Dans les organisations de jeunes dirigées par des jeunes, les pairs apparaissent comme une source d'information centrale. Ils agissent comme "émetteurs d'information" mais participent également au développement et au renforcement de nouvelles pratiques. Bref, d'accord pour l'apprentissage, mais dans un rapport d'égal à égal.

La réalité du terrain nous force à un constat : le militantisme qui fédérait des énergies autour d'une cause, quelle qu'elle soit, a tendance à céder la place à une forme de "contentement immédiat", un peu comme la pulsion qui déclenche l'acte d'achat. Ce phénomène est parfaitement analysé et maîtrisé par les agences de publicité, qui bien avant nos structures, avaient compris la tendance lourde du changement.

Si le rapport nous demande, à juste titre, de mettre de la souplesse dans les rouages de nos structures, il fait l'impasse sur une différence générationnelle de taille. Or, les récentes élections présidentielle et législative nous montrent, mieux que ne le feraient 10 000 rapports, que l'inexpérience n'est plus un handicap, mais bien au contraire, une vertu.

La publicité, encore elle, montre à longueur d'écrans, des parents qui sont dépassés, largués voire incompétents. A contrario de jeunes adolescents bien plus à même de résoudre seuls les problèmes plutôt que de s'appuyer sur une "passation des savoirs" que visiblement, les parents présentés dans les spots ne possèdent pas.

Espérer que ce matraquage publicitaire n'aura aucune incidence sur les "jeunes en retrait" est une illusion. Si l'on rajoute à ce constat que la multiplication des sources de savoirs et la vitesse avec laquelle on peut l'obtenir ne peut cacher plus longtemps qu'il faudra bien un jour, pour ces jeunes là, revenir aux fondamentaux.

Sans cela, les savoirs mal maîtrisés, l'approximation des connaissances comme de l'orthographe, le refus de la notion même de l'apprentissage, la négation de la verticalité des relations sociales et le lissage des différences feront de leur avenir, un immense écran de publicité pour un monde qui n'existe pas.

Les "jeunes en retrait", comme le dit le rapport, le sont pour des raisons profondément politiques et sociales. Leur faire croire à autre chose est une insulte à leur avenir. Les "jeunes qui ne sont pas en retrait" savent parfaitement, eux, que la disparité sociale est une évidence et que l'apprentissage est une nécessité. Ils ont l'encadrement, les moyens et le temps. Contrairement aux autres qui n'ont que l'illusion. La souplesse, hélas, ne suffira pas à combler le fossé.

En savoir plus
(1) L'appel à projets "Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes" APOJ fournit plusieurs exemples intéressants de mobilisation de jeunes par leurs pairs. Les 17 projets d'APOJ ont été portés par des associations dont les responsables sont âgés de moins de 30 ans, et ils ont agi sur trois registres d'intervention :
- structurer et professionnaliser les organisations de jeunes,
- diversifier les profils des jeunes engagés,
- améliorer la reconnaissance de la parole des jeunes dans le débat public, dans une logique de co-construction des politiques publiques.
Développement des organisations de jeunes dirigées par des jeunes -
Appel à projets APOJ


Engagement : quels leviers pour mobiliser les jeunes en retrait ? INJEP analyses & synthèses n°3

L'Agence Phare

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La souplesse : l'argument choc pour attirer les jeunes en retrait vers les associations 
Nous le constatons tous, l'âge moyen des bénévoles et dirigeants de nos associations glisse d'avantage vers les 60 ans que vers les 20 ans. Il nous manque comme un souffle de jeunesse... Pas facile en effet, d'attirer ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2432" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

La loi ASAP : un fourre-tout législatif qui concerne également les associations

11-01-2021

La loi d'Accélération et de Simplification de l'Action Publique du 7 décembre 2020 (1) est un bien étrange OVNI. Comme à la Samaritaine, on y trouve de tout en 149 articles (mais

Panorama juridique pour les associations janvier 2021

11-01-2021

Pendant les vacances de Noël, les décrets et ordonnances n'ont pas chômé. Pas moins de trois qui concernent aussi les associations. Sans compter la création d'un fonds d'urgence

Le point sur l'application du malus écologique aux associations

11-01-2021

Le malus écologique est une taxe qui s'applique aux véhicules particulièrement polluants. Il est applicable lors de la 1re l'immatriculation en France. Il est calculé en fonction

Le lancement d'un marché public pour le 3919 : un fiasco annoncé

04-01-2021

Nous avons écrit, le 23 novembre 2020, un article intitulé : "Appel à la concurrence pour la gestion du 3919" (1). Nous pensions que le nombre et la qualité des opposants à un

Faciliter le paiement par chèque pour les associations

04-01-2021

L'obtention d'une carte bancaire, par une association, n'est pas chose facile. Surtout si le budget annuel de la structure ne rassure pas le banquier. Il reste donc le bon vieux

Le point sur les aides exceptionnelles en direction des radios locales associatives

04-01-2021

Dans le cadre du projet de loi de finances, a été voté un dispositif d'aide de 30 millions d'euros pour soutenir la diffusion des radios et des TV locales. Une décision bienvenue

L'insertion par l'activité économique devient inclusive

21-12-2020

L'insertion par l'activité économique (IAE) vise à faire bénéficier d'un accompagnement renforcé les personnes les plus éloignées de l'emploi afin de faciliter leur insertion

La LFSS 2021 concerne-t-elle les associations ?

21-12-2020

La loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) pour 2021 concerne de très nombreux secteurs. Bien sûr, elle intègre les dépenses liées à la pandémie de Covid19, mais aussi

Vers une revalorisation des subventions aux activités sociales et culturelles ?

21-12-2020

Le Comité Social et Économique (CSE) est une instance unique qui permet de représenter le personnel dans la gestion des budgets alloués au fonctionnement et un second en faveur

Panorama juridique pour les associations décembre 2020

14-12-2020

La fin de l'année approche et pourtant les décrets et ordonnances continuent de sortir des arcanes du conseil de défense qui semble remplacer le Conseil des Ministres. Dans cette

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

L'association Anticor attend toujours son agrément

12-01-2021

Pour assurer sa lutte contre la corruption, l'association Anticor a besoin d'un agrément qui lui permet de saisir un juge d'instruction. Depuis sa création en 2002, cette petite

Une disparition inquiétante

05-01-2021

C'est le premier article de l'année 2021. Bien sûr, à cette occasion, nous vous souhaitons une très bonne année. Voeu pieux s'il en est tant cette nouvelle année commence comme

Marcheprime : Station Radio Lafayette

21-12-2020

Le 21 août 1920 à 14h00, un étrange message radio est envoyé depuis un ancien aérodrome abandonné situé à Croix d'Hins près de Marcheprime sur la route de Bordeaux à Arcachon.

Gallica : quand Gutenberg a découvert le numérique

15-12-2020

Gutenberg était un imprimeur qui inventa le principe des caractères métalliques mobiles. Une invention qui rangea la plume des moines copistes au rayon des antiquités et qui, par

Quand on ferme une gare, on se ferme au monde

08-12-2020

Yann Apperry est considéré à juste titre comme l'un des écrivains les plus doués de sa génération. Ce franco-américain né en 1972 a reçu de nombreux prix dont le Prix Goncourt des

Que sont nos doléances devenues ?

01-12-2020

Dans une lettre en date du 13 janvier 2019, le Président de la République Emmanuel Macron, invitait tous les Français "à transformer les colères en solutions". Une façon

Une Histoire réunionnaise : les enfants de la Creuse

24-11-2020

Je devais avoir 8 ans la première fois que je l'ai vu. Dans le village, tout le monde l'appelait "Le tordu" ou "Titi chocolat". Il ne parlait pas français, n'était ni noir ni

Quand l'hébergement d'urgence est à la remorque

17-11-2020

On les voit parfois, le long des autoroutes qui s'empilent les unes sur les autres, dans des casses, pas toujours officielles. Ce sont les vieilles remorques frigorifiques. Cette

La crise sanitaire place les associations dans de très graves difficultés financières

10-11-2020

La crise sanitaire a frappé de plein fouet les associations sur le plan financier. Ce sont les réductions successives des subventions qui sont coupables de cette situation.

Comme un origami sonore

03-11-2020

La musique coule du piano tel serpent levantin glissant sournoisement des pages de Salammbô. Avancez notes licencieuses, dépliez votre grâce "Origami sonore" (1), "Gymnopédie de

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Bénévolat : l'engagement bénévole a-t-il un genre ?

11-01-2021

Au mois de juin 2020, une étude menée par le réseau des chambres régionales de l'économie sociale et solidaire (CN CRESS) et le Laboratoire d'Economie et de Management

Le musée du sourire

04-01-2021

Alors que 2021 commence comme s'est terminée l'année 2020, c'est à dire avec un masque sur le visage, il nous est apparu judicieux de vous faire découvrir le musée du sourire.

La question de la responsabilité des dirigeants associatifs se pose

21-12-2020

Une association, en tant que personne morale, engage sa responsabilité. Mais, les dirigeants aussi dans le cadre de leurs activités associatives. Qu'ils soient membres du conseil

Comment identifier toutes les aides disponibles pour l'ESS ?

14-12-2020

Une plateforme interactive vient d'être mise en ligne par le Ministère de l'Economie via le Secrétariat d'État à l'Économie sociale, solidaire et responsable avec la collaboration

La révolte gronde au sein de la Convention Citoyenne

08-12-2020

Au mois de juin dernier, sans doute pour mieux compter face au pouvoir, les 150 Citoyennes et Citoyens âgés de 16 à 80 ans et tirés au sort pour être membres de la Convention

L'impact du Covid19 sur les organisations de l'ESS

30-11-2020

La crise du Covid19 n'a pas épargné l'Economie Sociale et Solidaire (ESS). D'autant plus que de très nombreuses structures devaient à la fois lutter en première ligne contre

Appel à la concurrence pour la gestion du 3919

23-11-2020

Le gouvernement envisage de soumettre la Fédération nationale Solidarité femmes (1), qui gère la ligne nationale d'écoute 3919 contre les violences conjugales, à la concurrence.

Dialogue de sourds ou sourde au dialogue ?

16-11-2020

Le 22 octobre dernier, Sarah El Haïry, secrétaire d'État à la Jeunesse et à l'Éducation auprès du ministre de l'Éducation nationale, s'est retrouvée à Poitiers pour participer

UrgencESS : un guide synthèse pour aider les structures de l'ESS

09-11-2020

Il aura fallu attendre le confinement saison 2 pour l'obtenir, mais il est enfin là. Depuis le 2 novembre pour être précis. C'est le secrétariat d'État à l'Économie Sociale,

La Collecte Nationale des Banques Alimentaires aura-t-elle lieu ?

02-11-2020

La Collecte Nationale des Banques Alimentaires est prévue le 27, 28, 29 novembre prochain. Elle permet de récolter, chaque année, plus de 11.500 tonnes de denrées alimentaires qui

Découvrir 10 autres articles