31-10-2017  SOCIETE LIBRE

A chacun sa croix

Le week-end dernier nous a offert un grand défoulement grâce au mot dièse #BalanceTonPorc qui est devenu au fur et à mesure des réactions mitigées, un #Metoo beaucoup plus consensuel. Certes, ce mouvement est on ne peut plus légitime et même si les revendications diffèrent, le fond est le même : le quotidien de très nombreuses femmes ressemble à un parcours de combattante. Eviter la main baladeuse est aussi pénible que d'essuyer les remarques graveleuses ou le rendez-vous tardif aux archives avec un chef libidineux.

Ce qui est le plus choquant, c'est que pour de très nombreux hommes tout à fait intégrés, ce comportement intrusif est normal. La femme n'est elle pas cet objet sexuel disponible tant vanté par les publicités et autres pornographies ?

Nous pourrions nous contenter de montrer d'un doigt accusateur ces publicitaires prêts à tout pour vendre leur camelote. Mais ce serait trop simpliste. Pour une grande majorité d'hommes, de 15 à 99 ans, la femme est un être mi chèvre, mi enfant qui manque singulièrement de légitimité pour s'exprimer sur d'autres sujets que ceux que l'homme moderne lui réserve.

Pour avoir assisté récemment à une réunion d'une communauté de 21 communes, j'ai été sidéré du manque d'écoute réservé aux deux seules femmes de l'assemblée. Alors qu'elles démontraient une parfaite connaissance des dossiers qu'elles défendaient, contrairement à leurs homologues masculins, elles étaient systématiquement "plaisantées" avec une morgue et un mépris rare.

Le président balayait d'un revers de main, les propositions pourtant très logiques de ces deux maires et les renvoyait à leur "vraie nature de mère", visiblement beaucoup plus appropriée à ses yeux. Déconsidérer, c'est délégitimer, c'est aussi déshumaniser, c'est donc transformer une femme en future proie et éternelle victime.

On siffle une femme comme on le fait avec son chien. C'est la seule façon de ne pas être choqué par sa propre bêtise.

Alfred de Musset, faisait dire à sa Marianne (Les Caprices de Marianne Acte 2 Scène 1), en réponse aux moqueries d'Octave :
"Qu'est-ce après tout qu'une femme ? L'occupation d'un moment, une coupe fragile qui renferme une goutte de rosée, qu'on porte à ses lèvres et qu'on jette par-dessus son épaule.
Une femme ! c'est une partie de plaisir !
Ne pourrait-on pas dire, quand on en rencontre une : Voilà une belle nuit qui passe ?
Et ne serait-ce pas un grand écolier en de telles matières, que celui qui baisserait les yeux devant elle, qui se dirait tout bas : Voilà peut-être le bonheur d'une vie entière et qui la laisserait passer ?
"

Il serait temps, pour de très nombreux hommes, de relire Musset...

Depuis ce vendredi, c'est le hashtag #MontreTaCroix qui fait le buzz. Quelle curieuse histoire que celle de cette statue, offerte en 2006 à la commune de Ploërmel, par l'artiste russe Zourab Tsereteli. Voilà plus de dix ans qu'elle trône sur la place publique de cette ville bretonne. Surplombée d'une croix, elle représente le pape Jean-Paul II.

Certes, l'homme n'était pas ma tasse de tisane. Un peu trop catholique à mon goût. Mais il a visiblement compté pour beaucoup et pourquoi ne pas lui dédier une oeuvre d'art ? Personnellement, cela ne me gêne pas. Mais voilà qu'une association locale (Fédération morbihannaise de la libre pensée) se pique de faire retirer la croix. Sans doute agité par de mauvais souvenirs de catéchisme, le président va jusqu'au bout de la démarche, c'est à dire le Conseil d'Etat. Et ce dernier lui donne raison !

C'est le fait le plus surprenant de cette histoire. Que le Conseil d'Etat s'appuie sur l'article 28 de la loi du 9 décembre 1905 pour s'opposer au maintien de la croix sur la statue est pour moi un mystère. Que nous dit cet article 28 : "Il est interdit, à l'avenir, d'élever ou d'apposer aucun signe ou emblème religieux sur les monuments publics ou en quelque emplacement public que ce soit, à l'exception des édifices servant au culte, des terrains de sépulture dans les cimetières, des monuments funéraires, ainsi que des musées ou expositions."

De fait, l'article 28 s'oppose à l'installation par les personnes publiques, dans un emplacement public, d'un signe ou emblème manifestant la reconnaissance d'un culte ou marquant une préférence religieuse, sous réserve des exceptions qu'il ménage.

La Bretagne est une région magnifique. Ses églises nombreuses, ses coutumes ancestrales, ses calvaires ouvragés de croix, ses alignements de menhir à Carnac, le Cairn de Barnenez, les mégalithes de St-Just, les pierres de Gavrinis, la forêt de Brocéliande et j'en passe, tant ce pays béni des dieux de toutes sortes baigne dans la religiosité.

Alors pourquoi en vouloir à ce pauvre pape dont la croix se perd au milieu des centaines d'autres, pas plus légales, qui ornent cette région divine, au sens propre comme au sens figuré ? Sans compter que le réveil de la bigoterie ne s'est pas fait attendre, le mot dièse #MontreTaCroix en témoigne. Jusqu'à la Pologne, qui par la voix de sa première ministre, veut se refaire une santé démocratique en acceptant de prendre le monument chez elle pour le "sauver de la censure".

Laissons à Michel Audiard le soin de conclure cet article avec la réplique célèbre prononcée par Jean Gabin dans le film "Le Pacha" : "Quand on mettra les cons sur orbite, t'as pas fini de tourner..."

En savoir plus
Loi du 9 décembre 1905 concernant la séparation des Eglises et de l'Etat.

Conseil d'Etat, 25 octobre 2017, 396990

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
A chacun sa croix 
Le week-end dernier nous a offert un grand défoulement grâce au mot dièse #BalanceTonPorc qui est devenu au fur et à mesure des réactions mitigées, un #Metoo beaucoup plus consensuel. Certes, ce mouvement est on ne peut ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=2451" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Rupture conventionnelle : ne pas chercher des arrangements

06-12-2022

La rupture conventionnelle est ouverte uniquement au salarié employé en CDI. Le dispositif ne s'applique pas à un salarié en CDD ou en contrat temporaire. Elle est une procédure

Associations : connaissez-vous la cartographie des risques ?

06-12-2022

La cartographie des risques se définit comme une démarche d'identification, d'évaluation, de hiérarchisation et de gestion des risques inhérents aux activités d'une entreprise. Il

Les associations de gestion agréées se cherchent un avenir

06-12-2022

Contrairement à ce que l'on croit, le rôle des associations de gestion agréés n'est pas la tenue de comptabilité ou l'établissement des déclarations fiscales. C'est avant tout de

Attention à la gestion désintéressée mais intéressante d'une association :

29-11-2022

Pour ne pas être soumis aux impôts commerciaux (TVA, impôt sur les sociétés et contribution économique territoriale), les associations doivent avoir une gestion désintéressée.

Panorama associatif numéro 52 : novembre 2022

29-11-2022

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Subvention communale et intérêt public local : du changement

29-11-2022

Selon l'article L. 2121-29 du Code général des collectivités territoriales (CGCT), "le conseil municipal règle par ses délibérations les affaires de la commune". De fait, une

Comment construire une relation entre une association et un auto-entrepreneur ?

22-11-2022

Dans les faits, rien n'interdit à une association d'avoir recours aux services d'un auto-entrepreneur. Mais, de nombreuses erreurs sont à éviter. La plus courante étant le fameux

La gestion associative s'apprend aussi avec le CFGA

22-11-2022

Instauré par le décret 2008-1013 du 1er octobre 2008 (1) par le ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative, le certificat de formation à la gestion

Panorama associatif numéro 51 : novembre 2022

22-11-2022

Notre Panorama associatif a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au sommaire de ce

Chèque emploi associatif et avenant au temps partiel

15-11-2022

Le chèque emploi associatif est une offre de service gratuite du réseau Urssaf qui permet aux associations employant des salariés, à temps plein ou à temps partiel, de remplir

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Unicef : plus de 42 000 enfants sans domicile fixe en France

06-12-2022

Le chiffre parait affolant tant sa monstruosité est démesurée. 42.000 enfants sont SDF en France. Comment, dans la sixième puissance mondiale, peut-on accepter que 42 000 enfants

Un décret autorise les dons de matériels informatiques réformés

29-11-2022

La loi du 21 février 2022 relative à la Différenciation, la Décentralisation et la Déconcentration dite "loi 3DS" (1) veut porter plusieurs mesures de simplification de l'action

Le HCVA se prononce sur le projet de statut associatif européen

22-11-2022

Le projet de statut associatif européen est l'une des plus belles "Arlésienne" de l'union européenne. Il en a été question, pour la première fois, en 1994. La Commission

Premier bilan de la loi Séparatisme par le ministère de l'intérieur

15-11-2022

Un an après sa publication, la loi dite "Séparatisme" du 24 août 2021, qui a pour objectif de conforter le respect des principes de la République, fait encore parler d'elle. Loi Ô

Participer à une manifestation non déclarée est possible

08-11-2022

Metz (Moselle), nous sommes le 3 mai 2020, à la sortie du premier confinement. De nombreux manifestants descendent dans la rue pour la défense du service public. Parmi eux, les

La pauvreté sous le regard aiguisé des Français

01-11-2022

C'est déjà le 16ème baromètre de la pauvreté et de la précarité que publie le Secours populaire en partenariat avec Ipsos. Une façon d'évaluer la perception des Français sur le

La vie associative dans le PLF2023

25-10-2022

Le gouvernement a présenté, le 26 septembre 2022, les projets de lois de finances (PLF2023) et de financement de la Sécurité sociale (PLFSS2023). La vie associative est-elle prise

Eva pour la vie

18-10-2022

Comment qualifier la douleur d'un parent qui a perdu un enfant ? Comment dire l'indicible ? Il n'existe pas de mot. Juste la cruelle et infinie affliction, l'incicatrisable

Le silence administratif attend le retour de l'écho

11-10-2022

Georges Elgozy, était écrivain et fonctionnaire de la haute administration. Il est l'auteur de cette pensée assez profonde sur l'administration : "Administration : mot féminin qui

Le festival international des idées de demain : octobre 2022

04-10-2022

Et maintenant ? C'est, je crois, la question que notre société se pose après une crise sanitaire qui a bouleversé le monde, la guerre en Ukraine et les nombreuses incertitudes

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Baromètre de l'engagement citoyen et solidaire

06-12-2022

Après les terribles années 2020, 2021 et 2022, qu'en est-il de l'engagement citoyen et solidaire ? La question a été posée auprès d'un panel représentatif de la population

Une Charte de déontologie pour le mécénat d'entreprise ?

29-11-2022

Certains acteurs du monde associatif et de la générosité ont tenté de répondre à un rapport (1) de la Cour des Comptes (28 novembre 2018), qui relevait certaines pratiques

Nouvelle directive pour la jeunesse et les sports

22-11-2022

L'introduction de cette nouvelle directive pour l'année 2022-2023 débute ainsi : "La période de crise sanitaire des deux dernières années invite à placer les politiques de

Faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

15-11-2022

Visiblement, le trouble règne encore dans le domaine sportif en ce qui concerne l'obligation ou pas du certificat médical d'absence de contre-indication (CACI), pour exercer une

Comique : l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse

08-11-2022

Avant de lire l'édition 2022 du baromètre DJEPVA sur la jeunesse, je pensais que nos jeunes avaient du mal à se remettre des années 2020, 2021 et 2022. Visiblement, je ne

Comment faire comprendre que les associations existent ?

01-11-2022

Le 11 octobre 2022 le député Modem, Emmanuel Mandon, a posé une question écrite au ministère de la Transition énergétique. Il a demandé, de façon très factuelle, quelles mesures

La Cour des comptes se penche sur l'Agence nationale du sport

25-10-2022

La politique du sport présente, en France, toutes les caractéristiques d'une mission de service public fondée sur la notion d'intérêt général. Elle relève de ce fait de la

Le HCVA tente de siffler la fin de la récréation répressive

18-10-2022

Le Haut Conseil à la Vie Associative sort très rarement de sa ligne diplomatique habituelle. Mais, depuis l'entrée en vigueur du Contrat d'engagement

Le guide du financeur solidaire est sorti

11-10-2022

Certes, ce guide n'est pas le premier du genre. Les grands réseaux d'appui à la création d'entreprise, les structures d'ingénierie de l'économie sociale comme l'Avise, les Cress,

La situation du bénévolat en 2022

04-10-2022

Après deux années de pandémie et l'arrêt forcées des associations, il était temps de faire un point sur la situation du bénévolat dans le secteur associatif. Pour répondre à ces

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+