Commerce nord sud

06-05-2003  LIBRE
Le ministère de l'Agriculture et l'association Max Havelaar, (principal label du commerce équitable en France, mais pas le seul...), ont lancé lundi dans une déclaration commune un appel pour le développement du commerce équitable à l'occasion de la tournée nationale des producteurs, du 3 au 18 mai.

C'est à l'issue d'une rencontre entre Hervé Gaymard notre ministre de l'Agriculture et Victor Ferreira, directeur du label Max Havelaar que cet appel a été lancé. Les signataires ont rappelé que le commerce équitable a besoin ...de la mobilisation des consommateurs du Nord car l'échange repose sur un partenariat avec les producteurs du Sud qui peuvent vivre de leurs produits grâce à un prix rémunérateur et stable. Cela permet de maintenir en milieu rural une activité économique qui garantit la sécurité alimentaire, respecte l'écosystème et favorise la cohésion sociale et culturelle du pays... Il a été rappelé à cette occasion que dans les négociations internationales, la France avait choisi de soutenir une vision fondée sur l'exigence d'une certaine sécurité des approvisionnements alimentaires, et qui propose une régulation des échanges agricoles garantissant une concurrence loyale entre les producteurs, tout en maintenant un tissu d'exploitations vivrières familiales, au Nord comme au Sud.

Cela, s'oppose bien sûr à une autre vision construite sur une libéralisation totale des échanges et qui suppose notamment un démantèlement des politiques agricoles au profit des lois du marché. On suppose que les signataires de l'appel, s'ils ne l'ont pas dit l'ont en tout cas pensé très fort.

Une vingtaine d'associations organisent la troisième Quinzaine du commerce équitable, du 3 au 18 mai, avec plus de 120 animations à travers toute la France.





Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique