Dijon lance un dispositif de soutien aux associations pour l'embauche d'un emploi d'avenir

17-09-2013  LIBRE
La conclusion de notre article de la semaine dernière sur l'échec éventuel des emplois d'avenir se terminait ainsi : l'Etat souhaitait s'appuyer principalement sur les associations pour inverser la courbe du chômage avec des contrats d'avenir au rabais. Il a oublié, au passage, que la diminution drastique des subventions allait être un frein logique à cet apport associatif. C'est l'arroseur arrosé en quelque sorte. C'est triste et dramatique pour le chômage... Avons nous été entendu du côté de la ville de Dijon ?

Toujours est-il que cette dernière a décidé de mettre en place dans le Grand Dijon, un dispositif de soutien aux associations pour l'embauche d'un emploi d'avenir. C'est dire qu'il y a urgence...

Une subvention de 4 000 € sera versée par an et par poste, correspondant à la part complémentaire à la participation de l'État qui est de 75 % du salaire brut mensuel au niveau du SMIC. Dans ce cadre, 50 postes en emploi d'avenir portés par des associatifs seront soutenus durant trois ans. Le Grand Dijon estime ainsi pouvoir être en mesure de soutenir jusqu'à trois emplois d'avenir par structure.

Il y a bien sûr des critères applicables pour bénéficier de cette aide supplémentaire
Le Grand Dijon propose de soutenir en priorité les acteurs associatifs ayant une action avec un rayonnement d'agglomération et s'engageant dans un parcours de qualification et de professionnalisation du jeune embauché. Il souhaite également que la structure aidée assure une cohérence entre la mission du jeune et l'activité de l'association et une ouverture permettant la participation des habitants et/ou usagers dans l'activité de l'association.

Les associations dont le champ d'intervention est défini ci-dessous seront prioritaires :
- les associations d'éducation populaire oeuvrant pour la mise en oeuvre des rythmes scolaires, de l'éducation, de la culture et des sports,
- les associations développant des actions dans le champs de la jeunesse,
- les associations intervenant dans le développement durable et l'environnement, en lien avec la
démarche du PCET,
- les associations oeuvrant dans le domaine social, en particulier dans les champs de l'hébergement d'urgence et l'accompagnement social.

Le calendrier est naturellement compressé à l'extrême vu l'urgence de la situation. Le dépôt des dossiers de candidature sera clos le 22 septembre 2013. L'instruction des candidatures se fera du 23 au 27 septembre 2013 et la réponse et les signatures des conventions interviendront entre le 14 et le 30 octobre 2013 pour un démarrage du 1er contrat au 1er novembre 2013, ouf !

Ne pas oublier que l'Etat souhaite signer 100 000 contrat d'avenir avant la fin de l'année et que nous sommes loin du compte.

Gageons que dans les semaines à venir, de nombreuses villes, régions, collectivités suivront le même exemple. On peut même rêver que les subventions redeviennent une priorité...

En savoir plus
Appel à projet 2013 pour les associations, Aides emploi avenir

Le dossier de candidature au dispositif de soutien aux associations pour l'embauche d'un emploi d'avenir

Vers un échec des emplois d'avenir pour 2013 ? Lettrasso du 10-09-2013

Publicité


Partenaire

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]