La révocation ad nutum d'un dirigeant a-t-elle encore un avenir

05-07-2016 JURIASSO ABONNES
La révocation ad nutum, qui peut se traduire par "sur un signe de tête", permet de mettre un terme aux mandats des dirigeants à tout moment, sans préavis et sans motif. Alors que peu d'adhérents d'associations connaissent cette liberté laissée à la discrétion de l'assemblée générale, voire simplement à des membres du conseil d'administration, celle-ci voit ses conditions de mise en oeuvre de plus en plus     

L'accès à la totalité de l'article est réservé aux abonnés

Article de 749 mots et de 3293 caractères

Vous êtes déjà abonné ? Connectez-vous pour lire cet article
Vous n'êtes pas encore abonné ? Découvrez notre édition abonnés

La parole est aux lecteurs...

Voici ce que les lecteurs pensent de cet article :

3242 lecteurs aiment 0 lecteur n'aime pas



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif