Quelle différence entre un Homme sage et un Homme intelligent ?

29-03-2011 SOCIETE LIBRE
Au lendemain des élections cantonales avec le plus fort taux d'abstention jamais enregistré, il est utile de lire certains textes ou rapports qui peuvent nous expliquer notre fatigue, fatigue morale, sociale et... politique. Quelle différence entre un Homme sage et un Homme intelligent ? Un Homme intelligent sait sortir d'un problème qu'un Homme sage a su éviter...

L'épuisement de la société française trahit un besoin urgent de bâtir de nouvelles espérances à la hauteur des efforts fournis. La fébrilité du législateur trahit l'illusion de remplacer par la loi le recul des responsabilités individuelles et de la morale. Le maintien sous perfusion de citoyens assistés permet de soulager nos consciences mais pas de résoudre nos problèmes. Les enjeux déterminants pour notre avenir ne trouvent pas de réponse politique à la hauteur. Les débats sont minés par les discours de posture et les causes à défendre noyées parmi les calculs électoraux. Or, les ressorts citoyens sont usés par les comportements politiciens.

Ce texte est l'éditorial du dernier rapport du Médiateur de la République : Jean Paul Delevoye.

Dernier rapport dans tout le sens du terme, car comme nous l'écrivions la semaine dernière, les attributions du Médiateur de la République doivent en effet être transférées au "Défenseur des droits", qui regroupera également celles du "Défenseur des enfants", de la Commission nationale de déontologie de la sécurité (CNDS) et de la Haute Autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (HALDE).

Ce rapport met en évidence un état de la France. Le moins que l'on puisse dire, c'est que cet état fait peur... Il souligne un paradoxe très français : jamais l'engagement individuel et collectif n'a été aussi nécessaire, jamais le découragement et la lassitude n'ont été aussi grands.

Mais loin de dénoncer en vain, il explique et ses mots font mouche :
Les confrontations politiques sont fictives car le réel clivage n'est plus entre la droite et la gauche mais entre ceux qui acceptent la mondialisation et ceux qui la récusent. La conquête du pouvoir oblige à des alliances contre nature : les convictions s'effacent lorsque les intérêts s'entrechoquent ; les convictions s'effacent également lorsque les intérêts convergent !

Ce rapport met au grand jour nos contradictions
Nous ne sommes pas racistes mais réticents à partager avec ceux qui n'ont rien. Nous sommes pour la mixité sociale à condition de ne pas être embêtés ou gênés par nos voisins. Nous sommes pour la gratuité, celle dont on profite et non celle que l'on finance. Il nous faut retrouver le combat pour les causes alors que nous pensons tous à la défense de nos intérêts et à la préservation de notre confort. Les politiques, aujourd'hui, suivent l'opinion plus qu'ils ne la guident, tandis que les opinions, soumises aux émotions plus qu'aux convictions, sont volatiles. Cela me désole, cela m'inquiète !

Nos sociétés sont régies par trois grands sentiments : les peurs, les espérances, les humiliations. Les espérances actuelles sont creuses et fragiles tandis que les droites gèrent les peurs, les gauches cultivent les humiliations. Chaque camp pouvant gagner alternativement dans l'euphorie de la victoire d'un jour pour une France qui descendra de division à chaque élection et progressera pas à pas vers les populismes et les extrémismes.

L'espoir doit aujourd'hui changer de camp : la main invisible du marché a giflé les plus faibles, la main de fer des collectivistes a broyé la liberté de l'Homme, il nous faut trouver un nouvel équilibre alliant la performance collective et le bonheur individuel. S'indigner est une bonne chose, car cela signifie qu'il y a encore assez d'énergie pour se révolter ; mais se mobiliser est encore mieux, car la vie est un combat.

Que dire d'autre, tout est là !

En savoir plus
Rapport annuel 2010 du Médiateur de la République



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 059 associations inscrites

L'annuaire des 29 059 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Please enable / Bitte aktiviere JavaScript!
Veuillez activer / Por favor activa el Javascript! [ ? ]