Assurance maladie sans pilote

18-06-2007
Comme les associations l’avaient déjà dénoncé lors de la négociation de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2007, l’objectif d’augmentation irréaliste de 1,1% des dépenses de soins de ville s’est effectivement révélé beaucoup trop faible. Le Comité d’alerte lui-même l’a qualifié de « particulièrement bas », tous les acteurs s’attendaient donc à ce qu’il soit dépassé … mais sans s’y être visiblement préparé.

Le Collectif Inter associatif Sur la Santé (CISS) et l’Uniopss (Union nationale interfédérale des oeuvres et organismes privés sanitaires et sociaux) viennent de sortir un communiqué de presse commun pour exprimer l’inquiétude des associations sur l’absence de volonté de concertation du nouveau gouvernement sur le problème pourtant crucial de l’avenir de notre système de santé.

Le communiqué met en évidence que la proposition actuelle de création d’un système de franchises en santé apparaît comme une fausse solution à un vrai problème et que les usagers ne doivent pas être la seule variable d’ajustement économique.

Il apparaît contradictoire que l’appel à l’implication de chacun à un effort pour réduire les déficits se traduise d’une part par la proposition de charges supplémentaires pour les usagers, notamment avec la création du système des franchises ou de nouvelles restrictions des remboursements, et d’autre part par l’accord d’une revalorisation tarifaire pour les professionnels de santé.

L’accès à des soins de qualité pour tous et la faculté de notre système solidaire de continuer à les prendre en charge sont une préoccupation prioritaire des Français. La réforme nécessaire du financement de la santé doit impérativement être menée de front avec celle de son organisation. La responsabilisation des acteurs passe par une réflexion globale sur les dépenses, en rationnalisant la consommation de soins des usagers et en imposant un meilleur contrôle des pratiques médicales dans le sens d’une amélioration continue de leur qualité et de leur rapport coût / bénéfice pour le patient.

Le CISS et l’UNIOPSS appellent à l’ouverture d’un vaste débat public qui puisse enfin porter une réforme profonde et salvatrice de notre système de santé.

En savoir plus
Le communiqué de presse
Les associations membres du CISS : AFD - AFH - AFM - AFP - AIDES - Alliance Maladies Rares - APF - AVIAM - CSF - FFAAIR Familles Rurales - FNAMOC - FNAP-PSY - FNAIR- FNATH - Ligue Contre le Cancer - Le Lien ORGECO - SOS Hépatites - UFCS - UNAF - UNAFAM - UNAPEI - Vaincre la Mucoviscidose
Contacts :
CISS : Marc Paris – Responsable communication : 01 40 56 94 42 / 06 18 13 66 95
UNIOPSS : Anne Degroux – Directrice de la communication : 01 53 36 35 07



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]