Lettre ouverte

04-11-2005
Nous avons reçu cette lettre ouverte qui nous apparait porteuse de véritables espoirs sur l’implication des jeunes dans le mouvement associatif. Mr Eric NIAKISSA nous semble effectivement être en phase avec les problèmes de notre époques et apporteur de solutions pour le moins originales et tangibles. Par les temps qui courent, montrer que la jeunesse ne mérite pas les ”noms d’oiseaux” qu’un ministre semble prendre plaisir à lâcher et pour nous plus qu’un devoir : une mission.

Mesdames, Messieurs, les députés du Pas-de-Calais à l’Assemblée nationale,

Je tenais tout à bord à me présenter, je suis Éric NIAKISSA, étudiant en licence 3 d’informatique à la Faculté des sciences Jean Perrin, Université de l’Artois. Cette année je suis également surveillant à mi-temps mais depuis 1997 j’ai été secouriste et moniteur de premiers secours, notamment à la Croix-Blanche.

En 2004 j’ai créé une association de covoiturage qui regroupe maintenant plus de 5000 personnes (voir l’historique de l’association). Cette association a pour but de favoriser l’écologie et de faire des économies en promouvant le co-voiturage. Mon projet a d’ailleurs été labellisé ”Développement durable 2005” par la DIREN du Nord-Pas-de-Calais.

Le 21 Septembre j’ai lancé une pétition pour que notre gouvernement reconnaisse l’huile végétale comme carburant. Déjà plus de 1200 signatures !

Si je vous contacte c’est tout d’abord car je sais que plusieurs d’entre vous font avancer les choses dans le Pas-de-Calais, car vous savez comme moi que ce bassin minier passe par certaines épreuves. Ainsi j’aurais aimé qu’ensemble, vous les députés de l’assemblée nationale; mais aussi les particuliers, les collectivités et les industriels; nous transformions ce département en un département pilote. Un département qui mettrait en avant une politique innovante et intelligente en matière de bio-carburants, dont les huiles végétales.

Bien sûr, ce n’est pas à 22 ans que je vais pouvoir changer ma ville de Lens, et encore moins le département du Pas-de-Calais ni même le pays. Mais ce n’est pas pour autant que je vais rester les bras croisés, attendre qu’à la pompe à essence (ou gasoil) je vois 4€ pour un litre de gazole ni attendre de voir les enfants obligés de porter un masque à gaz pour aller à l’école.

Si le député européen, Gérard ONESTA, est capable de signer cette pétition, à plus forte raison, vous qui êtes députés Français, car le problème concerne la France !

Je compte sur vous pour ouvrir un débat, j’aimerais tous vous rencontrer (pour certains je l’ai déjà fait, lors de différents meeting en Mai dernier), je suis prêt à venir vous voir à 6h du matin ou à 19h au soir, et même le samedi si vous n’êtes libre que ce jour là. Mais s’il vous plaît, n’adoptez pas la politique de l’autruche.

Le cas échéant, je contacterais les députés des départements limitrophes, car je garde à l’idée qu’au delà d’une pétition il faut des solutions et des négociations.

Eric NIAKISSA


En savoir plus sur le co-voiturage
Association CoVoiturage
à l’attention d’Éric NIAKISSA
742, Pavillon Bell
avenue Salvador Allende
F-62300 LENS
08 73 72 63 62 - 06 62 55 01 03
Email : petition@co-voiturage.fr
Le site : www.co-voiturage.fr



Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif