09-03-2015  ESS LIBRE

Emplois d'avenir : il est temps de faire la déclaration pour l'exonération

Les emplois d'avenir ont pour objectif de faciliter l'insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes sans emploi. Les associations sont les plus grands employeurs de ce type de contrats. Il faut dire qu'elles sont les seules à pouvoir bénéficier d'une aide de l'Etat et d'une exonération de cotisations patronales. Les employeurs du secteur marchand ne bénéficient eux, que de l'aide de l'Etat. Ceci explique sans doute cela...

Si votre association a conclu un emploi d'avenir avec un jeune sans emploi âgé de 16 à 25 ans (et jusqu'à 30 ans pour les personnes handicapées), il faut déclarer à l'URSSAF la demande d'exonération de cotisations patronales d'assurances sociales et d'allocations familiales.

Cette exonération doit être déclarée à l'Urssaf sur votre bordereau de cotisations en appliquant le code type de personnel (CTP) 420 "CONTRAT ACCOMPAGNEMENT DANS L EMPLOI". (1)

L'aide de l'Etat peut également être versée, sous réserve d'en faire la demande et de respecter certaines conditions. Le montant de l'aide est fixé à 75% du Smic brut pour les employeurs du secteur non marchand.

Elle est versée pour une durée minimale d'1 an et pour une durée maximale de 3 ans, sans pouvoir excéder le terme du contrat de travail. L'aide relative à l'emploi d'avenir est accordée sous réserve que l'employeur soit à jour du versement de ses cotisations et contributions sociales auprès de l'Urssaf. (2)

En savoir plus
(1) Les exonérations sociales pour les employeurs du secteur non marchand

(2) La demande d'aide financière doit être effectuée au moyen du formulaire Cerfa n°14830*01

Notice d'information de l'emploi d'avenir

Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Emplois d’avenir : il est temps de faire la déclaration pour l’exonération 
Les emplois d'avenir ont pour objectif de faciliter l'insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes sans emploi. Les associations sont les plus grands employeurs de ce type de contrats. Il faut dire <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=435" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Les groupements d'employeurs non marchands ont le vent en poupe

Suite à la parution, le 02 octobre 2017, de notre article : "Une solution pérenne pour les associations : le groupement d'employeurs" (1), nous savions que cela allait provoquer une réaction du secteur associatif. C'est l'INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire) qui nous emboîte le pas avec, dans le numéro 50 de ses Cahiers de l'action (2), un dossier

Lire la suite...

L'engagement associatif à l'ordre du jour législatif

Sylvain Waserman est député LRM de la 2e circonscription du Bas-Rhin et Vice-président de l'Assemblée Nationale. Ce chef d'entreprise est également un responsable associatif convaincu de l'importance de nos structures dans la société. Le 4 avril 2018, il a déposé avec plusieurs collègues, un projet de loi (1) en faveur de l'engagement associatif. De l'exposé des motifs (2) à la

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]