Où va l'argent du Livret de Développement Durable et Solidaire ?

Anciennement Codevi, le LDDS est un produit d'épargne rémunéré. Les fonds affectés à ce livret financent principalement des projets en faveur du logement social, des collectivités locales et de la transition écologique. Ce ne sont pas moins de 23 millions de livrets qui représentent un montant de 106 milliards d'euros. Une belle somme dont l'association Attac France se demande si les objectifs de

Lire la suite...


Faire un don à une association car donner fait du bien

Donner fait du bien nous dit le syndicat France Générosités (1). Et c'est vrai, le don (surtout désintéressé) fait du bien. Aider une action associative, même avec une petite somme, est aussi un geste citoyen. Il existe aujourd'hui de nombreuses possibilités offertes aux "petits" donateurs, les plus nombreux. Voici un panorama des nouvelles formes de petits dons qui alimentent la grande marmite

Lire la suite...

La concurrence déloyale entre associations : une pratique très tendance

Nous avons déjà fait de nombreux articles sur le sujet. Mais la situation étant en constante évolution, notamment juridique, une mise à jour s'avère nécessaire tant les pratiques constatées sortent de l'ordinaire. Est-ce la raréfaction des financements qui pousse les associations dans des pratiques que l'on croyait jusqu'à là, réservées au secteur lucratif ? Ou bien tout simplement une évolution

Lire la suite...

Dissolution judiciaire d'une association : bien plus qu'une sanction

C'est l'article 3 de la loi de 1901 (1) qui dispose que : "Toute association fondée sur une cause ou en vue d'un objet illicite, contraire aux lois, aux bonnes m½urs, ou qui aurait pour but de porter atteinte à l'intégrité du territoire national et à la forme républicaine du gouvernement, est nulle et de nul effet." Ce que l'on sait moins, c'est qu'une demande en nullité d'une association n'est

Lire la suite...

La responsabilité civile et pénale d'une association en cas d'accident

La notion de responsabilité, qu'elle soit civile, pénale voire administrative, n'épargne pas les associations. Il n'y a pas une exonération de principe pour nos structures. Elles sont, comme les autres personnes morales, soumises à des devoirs et à des obligations. Et la jurisprudence, par la simple évolution des droits à indemnisation des victimes, motive de plus en plus souvent, la

Lire la suite...


Ouvrir la Lettrasso 747
Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]