07-04-2009   LIBRE

Baromètre de transparence des organisations non gouvernementales

Rien ne distingue, en droit, une association sportive locale d'une association internationale de défense de l'environnement. Ce secteur est très mal structuré et faiblement normalisé. Et pourtant, son impact médiatique, son influence politique et son poids économique sont considérables.

Un député a cité, lors d'une question écrite au gouvernement sur la transparence des activités et comptes des ONG, un article du Figaro qui nous apprend que : "le député UMP du Tarn, Bernard Carayon, qui vient d'être nommé au Conseil d'orientation du fonds stratégique d'investissement, vient de publier un baromètre de transparence des organisations non gouvernementales dans le cadre des travaux de la fondation Prometheus qu'il préside. Celle-ci a épinglé plusieurs ONG pour leur manque de transparence, comme France nature environnement, la fondation France libertés de Danielle Mitterrand et Greenpeace".

Ces accusations sont assez lourdes de sens, surtout si elles s'avèrent fondées... Mais le sont-elles ?

Voici le texte de la réponse que le ministère des affaires étrangères a faite à ce député (M. Christian Vanneste UMP - Nord) :

Réponse du ministère publiée au JO le 31/03/2009 :
Le ministère des affaires étrangères et européennes partage le souci d'une transparence accrue des Organisations de solidarité internationales (OSI) qui bénéficient de financements de l'État.

Aussi, s'est-il doté de mécanismes de sélection ad hoc. De façon préliminaire, il est à noter que priorité est donnée aux demandes de subvention qui s'inscrivent en cohérence ou en complémentarité de notre coopération, et aux projets dits « structurants ».

L'instruction elle-même par les services compétents du MAEE des dossiers présentés par les OSI s'appuie sur un vade-mecum extrêmement précis, disponible sur le site France Diplomatie.

Toute instruction exige la production préalable des documents suivants :
- les statuts de l'association ;
- la liste des membres du conseil d'administration et du bureau ;
- les rapports d'activité des trois dernières années ;
- les bilans et comptes de résultats des trois derniers exercices.

Dans le cadre de la Révision générale des politiques publiques (RGPP), cette règle de conduite sera reprise par l'Agence française de développement (AFD) chargée, depuis janvier 2009, du financement des projets ONG, financement jusqu'à présent assuré par la Mission d'appui à l'action internationale des ONG.

En savoir plus :
Le rapport de la Fondation Prometheus - Format PDF

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Baromètre de transparence des organisations non gouvernementales 
Rien ne distingue, en droit, une association sportive locale d'une association internationale de défense de l'environnement. Ce secteur est très mal structuré et faiblement normalisé. Et pourtant, son impact médiatique, ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=1253" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

Découvrir 10 autres articles



Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 065 associations inscrites

L'annuaire des 29 065 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 260 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]