30-05-2005   LIBRE

La fin de vie accompagnée

La fin de vie nous pose des difficultés, elle nous dérange. Il est temps que la société française comprenne et accepte qu'elle doit la même considération à celui qui va mourir et à celui qui va naître. C'est le respect et la dignité de la personne, de toute la personne, à tous les âges de la vie, qui est ici en jeu. Depuis jeudi 19 mai 2005, le ministère des Solidarités, de la Santé et de la Famille a mis à disposition du public le 0811 020 300 (prix d'une communication locale), un service téléphonique pour répondre aux besoins d'information des personnes qui accompagnent un proche en fin de vie. Ouvert du lundi au samedi de 08H00 à 20H00, ce numéro Azur a pour objectif d'écouter et de conseiller les proches des malades afin notamment de mieux les renseigner en matière de soins palliatifs.

Récemment parue au Journal officiel, la loi sur les droits des malades et sur la fin de vie autorise désormais la suspension des soins médicaux dès lors qu'ils apparaissent ”inutiles, disproportionnés ou n'ayant d'autre effet que le seul maintien artificiel de la vie”. Des traitements anti-douleurs efficaces peuvent être administrés au malade ”en phase avancée ou terminale d'une affection grave et incurable” même si ces anti-douleurs ont pour effet secondaire de provoquer le décès plus rapide du malade. C'est ce qu'indique notamment la loi n° 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie publiée au Journal officiel du samedi 23 avril 2005.

Les associations du secteur demandaient cette loi depuis longtemps et l'arrivée de ce centre d'écoute renforce encore l'aide aux familles tant attendue.

Accompagner la fin de la vie, s'informer, en parler
Le numéro de téléphone : 0811 020 300
la loi n° 2005-370 du 22 avril 2005

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
La fin de vie accompagnée 
La fin de vie nous pose des difficultés, elle nous dérange. Il est temps que la société française comprenne et accepte qu'elle doit la même considération à celui qui va mourir et à celui qui va naître. C'est le respect ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=606" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Votre site internet complet à un prix associatif

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]