18-06-2007   LIBRE

Inquiétude des associations de consommateurs

Même si cela ne semble pas être une information spécifique en direction des associations, l'ouverture des marchés de l'énergie à la concurrence le 1er juillet nous concerne tous. De très nombreuses associations de consommateurs s'inquiètent des dérives (tarifs en hausse / rupture de contrats sans autorisation, etc..) qui ne vont pas manquer de suivre cette nouvelle ”dérégulation” du marché de l'énergie, pompeusement baptisé ouverture à la concurrence...

Donc, à partir du 1er juillet 2007, tous les consommateurs particuliers auront la possibilité, s'ils le souhaitent, de choisir leur fournisseur d'électricité ou de gaz naturel.

L'ouverture à la concurrence des marchés de l'énergie a été engagée dès 1996, avec l'adoption d'une première directive européenne concernant l'électricité, suivie en 1998 d'une directive sur le gaz. Les dernières directives, aujourd'hui en vigueur, sont les directives du 26 juin 2003.

Ces directives ont pour objectif de construire un ”marché intérieur de l'énergie” à l'échelle de l'Union européenne. Cela consiste à passer de plusieurs marchés nationaux fonctionnant indépendamment les uns des autres à un seul marché européen intégré. Pour y parvenir, les directives organisent l'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie en prévoyant pour les consommateurs, le libre choix du fournisseur, et pour les producteurs, la liberté d'établissement.

En France, de 2000 à 2006, plusieurs lois ont transposé par étapes, en droit national, les directives européennes. Aujourd'hui, les marchés de l'électricité et du gaz sont ouverts à la concurrence pour l'ensemble des clients.

Réactions : Vous avez dit concurrence ?
l'UFC souhaite de son côté alerter l'opinion sur la « fausse concurrence » induite par la libéralisation du marché de l'énergie à compter du 1er juillet 2007. « En théorie, le consommateur pourra choisir librement son fournisseur et faire jouer la concurrence. Dans la pratique, il sera pris au piège par un marché où les prix libres ne lui permettront plus de bénéficier du tarif régulé du gaz et de l'électricité », explique Alain Bazot, président de l'association de consommateurs.

En clair, le consommateur qui aura choisi de quitter le tarif régulé pour une offre concurrente sur le marché dérégulé ne pourra pas revenir sur son choix. Conséquence : il ne pourra pas réagir en cas de dérive des prix libres, tandis que le marché n'aura plus face à lui le prix de référence du tarif régulé…

En effet, si le consommateur ne peut pas revenir librement au prix régulé, ce prix perd tout pouvoir d'orientation sur le marché. « Sans choix réversible, la concurrence ne joue plus, analyse Alain Bazot. ”Il ne peut y avoir de prix optimal pour le consommateur comme le laisse espérer, en théorie, le principe du marché libre ». Pour l'UFC, le gouvernement tend un piège aux consommateurs, comme il l'a tendu aux entreprises deux ans plus tôt en leur ouvrant le marché en 2005.

En savoir plus
www.energie-info.fr
Vous trouverez ici les principales informations sur vos démarches et vos droits, pour exercer votre choix dans les meilleures conditions.

www.quechoisir.org
L'UFC-Que Choisir qui appelle les consommateurs à conserver leurs contrats actuels, lance une campagne d'information et met à la disposition des consommateurs un serveur vocal d'information : 0 811 88 10 88 facturé au coût d'une communication locale.

Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller sans transformation dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Inquiétude des associations de consommateurs 
Même si cela ne semble pas être une information spécifique en direction des associations, l'ouverture des marchés de l'énergie à la concurrence le 1er juillet nous concerne tous. De très nombreuses associations de ...  <a href="https://www.loi1901.com/intranet/a_news/index_news.php?Id=933" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique :

Alertez les bébés !

Nous empruntons ce titre à une chanson de Jacques Higelin. Une récente enquête menée par une association de consommateurs montre la présence d'une trentaine de conservateurs et substances allergènes dans 27 lingettes et 7 laits de toilette pour bébé. Les résultats indiquent, par ailleurs, la présence de ces molécules dans 94 % des cas. Des allergènes ont été retrouvés en

Lire la suite...

Ce qui attend les associations en 2014

Sans être devin, nous sentons tous que l'année 2014 risque d'être assez difficile à traverser... Chômage qui ne baisse pas, croissance en berne, pauvreté en hausse, les "indicateurs" comme se plaisent à dire les experts patentés sont tous au rouge. Indicateurs qui se retrouvent de plus en plus souvent dans les queues des restos du coeur qui, pour la première fois de son

Lire la suite...

Associations et clientélisme politique : un couple d'enfer

L'année 2014 sera électorale. Les municipales sont des élections très importantes en France. Et pour des raisons politiques évidentes, un grand nombre de villes et villages vont changer de maires. C'est ainsi et c'est bien. La loi de 1901 est l'une des lois les plus importantes du 20ème siècle. En conférant un statut juridique aux associations, elle a permis le regroupement de

Lire la suite...

Associations : pas de cumul pour l'abattement de la taxe sur les salaires en 2014

Nous avons fait au mois d'octobre une brève pour signaler l'abattement dont les associations vont bénéficier en 2014 sur la taxe sur les salaires. Cette taxe est due à raison des rémunérations individuelles versées aux personnels par les employeurs qui ne sont pas assujettis à la taxe sur la valeur ajoutée ou ne l'ont pas été sur 90 % au moins de leur chiffre d'affaires au titre de

Lire la suite...

La gouvernance associative, ça se passe bien dans votre association ?

La gouvernance associative est un ensemble de bons comportements permettant aux dirigeants d’organismes sans but lucratif de s’appuyer sur des organisations efficaces et lisibles pour exercer sereinement leur fonction. Le concept de gouvernance associative a trouvé sa définition grâce à François Jegard. Selon lui, une bonne gouvernance tourne autour de trois points essentiels :

Lire la suite...
Si les articles suivants ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Inscrivez votre association dans l'Intranet et rejoignez les 29 041 associations inscrites

L'annuaire des 29 041 associations inscrites dans l'Intranet du site

Pour déposer gratuitement vos offres d'emploi ou bien les consulter

L'annuaire BlogAsso : 258 sites internet sélectionnés

Présentation de toutes les subventions allouées par l'Etat aux associations