Les actualités associatives


Peut-on encore s'inscrire sur les listes électorales pour les législatives 2024 ?

Les 30 juin et 7 juillet prochain auront lieu les élections législatives. Le délai extrêmement court entre la parution du décret 2024-527 du 9 juin 2024 portant convocation des électeurs pour l'élection des députés à l'Assemblée nationale et la date du premier tour pose un certain nombre de problèmes. A ce jour, trois recours ont été déposé devant le Conseil constitutionnel. Il est vrai que la

La dite solution d'une dissolution

Nous recevons beaucoup de courriers de nos lecteurs. Souvent, il faut bien le reconnaître, c'est pour nous morigéner sur certaines de nos prises de position. Parfois, on nous félicite pour la même chose. Ainsi va la vie de journaliste qui veut faire bien son métier sans chercher à contenter tout le monde. Nous avons reçu, ce matin, le mail d'un lecteur en colère et qui souhaite que nous publions

1 an de nettoyage social avant les Jeux Olympiques de Paris 2024

Le 31 octobre 2023, nous avons publié un article intitulé : "Le revers de la médaille". Il s'agissait alors de relayer le cri d'alarme lancé par Médecins du Monde et plus de 70 associations sur le "nettoyage social" en cours "en déplaçant avec force les sans-abri ou les populations migrantes, en réduisant au maximum les places d'hébergement d'urgence, en fermant des points d'accueil et de

Dérives sectaires : le renforcement du rôle des associations

La loi n° 2024-420 du 10 mai 2024 (1) visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l'accompagnement des victimes, a été publiée au Journal Officiel le samedi 11 mai 2024. Il est vrai que la situation analysée par la Miviludes (2) montre une augmentation inquiétante des signalements depuis 2010 pour atteindre le nombre record de 4 020 en 2021. Et la place des

C'est pour la bonne cause

Le sociologue Simon Cottin-Marx a publié, en septembre 2021, un livre au titre évocateur : "C'est pour la bonne cause" (1). Un ouvrage destiné à penser le travail associatif avec lucidité, sans fausse croyance, avec tous les outils de la sociologie du travail. Une plongée dans l'exploration des contradictions posées par des bénévoles mis en position d'employeurs. Et l'image d'Epinal des

Protection de l'enfance : hébergement, mentorat, parrainage et mensonges

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 7 février 2022, dite loi "Taquet", le parrainage et le mentorat sont enfin reconnus et font maintenant partie intégrante du dispositif de protection de l'enfance. Mais les décrets auront mis plus de deux ans à paraître et ils sont bien loin de faire l'unanimité. Cette loi, qui vise à améliorer les conditions de repérage, d'accueil et d'accompagnement des

Transition écologique : le HCVA s'adresse aux associations

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation placée auprès du Premier ministre. Il est saisi de tous les projets de lois et de décrets concernant les associations, qui peuvent elles-mêmes, sous certaines conditions, le saisir sur toute question intéressant l'ensemble des associations. Depuis quelques années, cette institution a fortement renforcé son rôle auprès de

Cour des comptes : plus de transparence dans la générosité publique

Le contrôle de la Cour des comptes est principalement fondé sur le fait que les donateurs aux organismes concernés bénéficient d'un avantage fiscal, que celui-ci soit obtenu dans le cadre d'un appel à la générosité du public (hypothèse envisagée dès 1991) ou non (extension de compétence intervenue en 2003 avec la loi sur le mécénat). L'existence de cet avantage implique un renoncement de

La Défenseure des droits est inquiète de l'état de notre démocratie

Dans son rapport annuel (1) d'activité 2023, la Défenseure des droits se montre très inquiète de la banalisation des atteintes aux droits et libertés. Elle constate une hausse régulière des réclamations qui lui sont adressées (137 894 réclamations en 2023, 10 % de plus par rapport à 2022). Elle ne peut que dénoncer le fossé qui s'est considérablement creusé entre les usagers et les services

Pour faire des économies, allez au bistrot

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par les articles 21 à 79 du code civil local (selon le droit local appliqué dans les trois départements du Haut-Rhin, Bas-Rhin et Moselle) gérée par un comité élu au sein de ses membres. Son siège est établi dans un lieu

Pour le Sénat, la loi séparatisme doit encore prouver son utilité

Cette loi est connue sous plusieurs noms. Pour le grand public et les associations, c'est la loi "séparatisme". Dans les administrations, on trouve de plus en plus souvent l'acronyme de loi "CRPR" pour "loi Confortant le Respect des Principes de la République". Mais elle est également nommée "loi laïcité" et pour certains journalistes, la loi "Fonds Marianne". Une pluralité d'appellations qui

La vie associative face à une action publique atone

Depuis les années 1980, et plus encore à partir de la moitié des années 1990, le soutien à la vie associative est devenu un enjeu central pour l'État et pour les collectivités territoriales : mise en place de points d'appui à la vie associative, centres de ressources, agents spécialisés dans l'animation de la vie des associations, les initiatives se sont multipliées. Mais elles sont aujourd'hui

Se payer sur la bête

L'expression "Se payer sur la bête" veut dire, selon le Larousse : "en parlant d'un créancier, se faire payer en prenant directement sur le salaire, les revenus de son débiteur." Et c'est un peu ce que l'Etat fait avec les associations. Sommes-nous des "vaches à lait" ou des "bêtes noires" ? Bercy nous "cherche la petite bête" en rognant principalement sur les budgets associatifs pour trouver de

Comment se constituer partie civile quand on est une association ?

Se constituer partie civile quand on est une association, n'est pas aussi difficile qu'il n'y parait à priori. Tout d'abord, il faut savoir qu'il n'y a que quelques cas pour lesquels un agrément ministériels est obligatoire pour se constituer partie civile. Dans toutes les autres situations, seul l'objet statutaire de l'association sera pris en compte. En effet, c'est par son objet qu'une

La réserve civique : le rapport du HCVA

Créée en 2017 par la loi "Egalité et Citoyenneté" (1), la Réserve Civique visait à encourager l'engagement citoyen pour contribuer à développer la fraternité, la cohésion sociale et la mixité sociale. On ne peut pas dire que ce fut un grand succès. Pour la relancer, elle a été déployée sur la plateforme "jeveuxaider.gouv.fr" qui met en relation les personnes qui ont envie d'agir et les

Observatoire de la confiance dans les associations

Le Don en Confiance est un organisme à but non lucratif ouvert à toutes les causes d'intérêt général. Il a été créé en 1989 par de grandes associations et fondations sociales et humanitaires avec la volonté de préserver et développer une relation de confiance avec leurs donateurs. Il publie publie cette année, la 16e édition de son "Observatoire de la confiance". 60% des français ont confiance

ASSociations et TERritoires : le projet ASSTER

L'Institut français du Monde associatif est né à Lyon en janvier 2019 avec pour ambition première de faire reconnaître le plus largement possible la contribution des associations à la société et à la démocratie et de répondre aux besoins de connaissance exprimés par le monde associatif. A ce titre, l'Institut lance un projet de recherche participative qui s'intitule ASSTER pour ASSociations et

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel (SNU) qui va coûter au moins 2 milliards d'euros aux contribuables (1) et le port de l'uniforme dont le coût sera partagé entre l'Etat et les collectivités locales (200 euros par uniforme) sont-ils des postes budgétaires

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux "évènements" de Sainte-Soline. Puis ce fut le tour de la Cimade jugée trop critique dans le traitement des étrangers par le même ministre de l'intérieur. Aujourd'hui, ce sont les associations féministes qui sont sous le feu

L'avis A-2023-5 de la Commission nationale consultative des droits de l'homme

Assimilée à une Autorité administrative indépendante, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) est l'Institution nationale de promotion et de protection des droits de l'homme, accréditée auprès des Nations Unies. Elle remplit, en toute indépendance, une mission de conseil et de proposition dans le domaine des droits de l'Homme, du droit et de l'action humanitaire, et une

La seconde lettre de l'alphabet

Il y 79 ans, en janvier 1945, le sinistre camp de la mort, Auswitchz, fermait ses portes. Plus de 1,1 million de personnes sont décédées à Auschwitz, dont près d'un million de Juifs. Dans ce lieu de la mort, la résistance a existé. Ici comme dans de nombreux autres camps, tous les hommes ne se sont pas rendus sans lutter. Chacun à sa façon, chacun avec ses armes. Jan Liwacz est arrêté le 16

Quand le CER est battu en brèche par la justice

Le contrat d'engagement républicain (CER) est entré en vigueur le 2 janvier 2022. C'est un document par lequel les associations s'engagent à respecter les principes de la République. Hélas, il ne s'agit pas d'un contrat synallagmatique, c'est à dire qui engage les deux parties sur une obligation réciproque. Ainsi, seule l'association est engagée sans aucune contrepartie. De plus, la signature du

Depuis 1999 au service des associations

Logiciel comptable pour associations : Comptasso-win TXA

Communic'Asso : pour communiquer auprès des associations

Votre site internet complet à un prix associatif

Abonnez-vous à Lettrasso+