Sainte-Soline : le rapport édifiant de la LDH

11-07-2023 SOCIETE LIBRE
Le 25 mars 2023, nous étions avec quelques amis à Sainte-Soline. Nous sommes adhérents d'une association qui s'occupe de maintenir une paysannerie de proximité en France. Vaste combat. Nous joindre à cette manifestation était, pour nous, l'occasion de défendre une autre agriculture plus à l'écoute de la terre et des consommateurs. Les méga-bassines peuvent, dans certains cas, être utiles, certes. Mais c'est aussi un premier pas vers la privatisation des nappes phréatiques.

Et puis, elles sont avant tout très coûteuses avec des impacts négatifs sur l'environnement, et insuffisantes pour faire face à la crise de l'eau dans son ensemble.

Nous avons été surpris par le nombre de manifestants. La médiatisation autour de l'interdiction de cette manifestation aurait dû, pensions nous, empêcher de nombreux manifestants à oser braver l'arrêté préfectoral. Ainsi, ce sont environ 10 000 personnes, dont de nombreuses familles avec enfants, qui se retrouvent à l'orée du champ qui fait face à la méga-bassine. L'ambiance est bon enfant et nous sympathisons rapidement avec différents groupes.

En face, tout au fond, se dresse la méga-bassine. A son sommet, on distingue clairement des policiers qui nous observent. Au pied du monticule sont garés de très nombreux véhicules de police. Personne dans notre entourage ne propose un seul instant, d'attaquer les forces de l'ordre. Cela n'a jamais été évoqué ni à l'ordre du jour. L'idée qui prend forme est de faire le tour de la bassine en agitant drapeaux et banderoles. L'important était de susciter l'intérêt des médias.

Nous nous mîmes donc en route au son des fanfares et autres tambours sous un léger crachin. Certains groupes avaient créé des pantins de carnaval et nous ne pouvions que plaindre les pauvres porteurs de ces géants de cartons, tant le sol du champ était malaisé. Soudain, sur la droite, tels des diables sortis de leurs boites, on a vu des quads ultra-rapides foncer à travers champ. A l'arrière, un tireur visait la foule dans laquelle commençaient à exploser les premières grenades.

Difficile ici de décrire la sidération qui a touché l'ensemble de la manifestation. Une épaisse fumée nous a immédiatement suffoqué nous arrachant larmes et crachats tant la douleur était forte. Des enfants étaient sans leurs parents et couraient en tout sens en hurlant de peur. Les explosions se rapprochaient de plus en plus, le brouillard lacrymogène occupait déjà toute la largeur du champ. Les quads tournaient autour de nous comme des indiens autour des caravanes de cowboys et tiraient sans arrêt dans tous les sens.

Les blessés s'accumulaient au milieu des herbes retournées par les explosions. Nous primes la décision d'aider à leur évacuation tant les blessures paraissaient graves. La plupart saignaient beaucoup. On ne parvenait pas à comprendre ce qui les provoquait. Je ne sais pas pendant combien de temps nous avons couru en tenant un blessé par les bras. Des civières arrivaient d'on ne sait où. Tout n'était que hurlement, explosion, souffrance, larmes, incompréhension, cris dans le bourdonnement infernal des quads qui n'arrêtaient pas de tirer.

Nous sommes arrivés sur un chemin assez éloigné du champ de bataille (quel autre terme ?) pour y déposer les blessés. Des gens tentaient d'appeler des médecins. Les premiers soins très sommaires étaient apportés par des fermiers voisins. Trouver des bouteilles d'eau pour soulager les bouches desséchées par les gaz devenait une priorité absolue. Allongées sur des lits de fortune, certaines personnes ne bougeaient plus. Et les médecins tardaient à venir. On apprendra plus tard qu'ils avaient été empêchés d'intervenir.

Je passe sur le traitement médiatique de cette journée qui me fait encore honte aujourd'hui. Mais je ne peux passer sous silence les mensonges du ministre de l'intérieur et de tout le gouvernement. Et cette question qui me taraude depuis : Ont-ils voulu faire preuve d'une violence inappropriée pour faire un exemple ? Dans n'importe quelle autre démocratie comparable, Gérald Darmanin aurait été démissionné. Mais pas dans la France de 2023. Au contraire, on parle de lui en tant que futur premier ministre.

En savoir plus
Aujourd'hui, lundi 10 juillet, la Ligue des Droits de l'Homme a rendu son rapport sur ce qui s'est réellement passé à Sainte-Soline. "Sainte-Soline est très emblématique de la période que nous vivons en matière d'atteinte aux libertés et de répression des mobilisations sociales" a déclaré lundi devant la presse le président de la LDH, Patrick Baudouin.
"La volonté politique était claire : la manifestation de Sainte-Soline ne devait pas avoir lieu, et toute personne qui bravait l'autorisation préfectorale s'exposait à des risques pour son intégrité tant physique que morale."

200 blessés, dont 40 graves, côté manifestants (chiffres vérifiés) alors que les blessés annoncés côté force de l'ordre n'ont pu faire l'objet d'aucune vérification. D'après les chiffres officiels, 5 015 grenades lacrymogènes ont été tirées, soit environ une par seconde. La gendarmerie a eu recours aussi à 89 grenades de désencerclement de type GENL, 40 dispositifs déflagrants ASSR et 81 tirs de LBD.

Plus grave encore, emportées par leur récit guerrier, les autorités publiques ont choisi délibérément de ne pas secourir des blessés en détresse vitale. Ne pouvant ignorer qu'un déploiement de forces aussi démesuré et l'utilisation de matériels de guerre occasionneraient immanquablement des blessés, les autorités ont entravé les secours au mépris de la vie humaine.
Communiqué et rapport des observatoires des libertés publiques et des pratiques policières sur la mobilisation contre le projet de méga-bassine à Sainte-Soline (24-26 mars 2023)





Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Reconnaissance de dette pour une association : que dit la loi ?

18-06-2024

Une reconnaissance de dette est un document attestant la nature d'un prêt entre deux particuliers. C'est un acte à travers lequel un individu s'engage à confirmer le fait qu'il

Action humanitaire internationale : le financement public en question

18-06-2024

La coopération internationale de l'aide humanitaire, englobe toutes les activités des organisations qui soutiennent les personnes en détresse et encouragent le développement

Panorama associatif numéro 104 : juin 2024

18-06-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Panorama associatif numéro 103 : début juin 2024

11-06-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Licenciement d'un salarié protégé au sein d'une association

11-06-2024

Le licenciement d'un salarié protégé, au sein d'une association comme dans une entreprise, suppose la délivrance préalable d'une autorisation administrative par l'inspection du

Tout savoir sur la déclaration des bénéficiaires effectifs des associations

11-06-2024

Depuis la loi du 10 avril 2024 (1), dite loi "DDADUE" (Diverses Dispositions d'Adaptation au Droit de l'Union Européenne en matière d'économie, de finances, de transition

Gestion de fait : comment éviter la faute ?

04-06-2024

La définition d'une gestion de fait se traduit comme le maniement non autorisé de deniers publics ou assimilés. En d'autres termes, toute personne, qui n'a pas la qualité de

Motif économique de licenciement : quid de la non lucrativité ?

04-06-2024

En matière de licenciement économique, les difficultés invoquées par l'employeur doivent être réelles et sérieuses pour constituer un motif économique légitime de licenciement. Il

Activité d'intérêt général, quelle structure choisir : association ou société à mission ?

04-06-2024

Une société à mission est une "qualité" attribuée aux sociétés qui intègrent des objectifs sociaux dans leurs statuts (loi Pacte du 22 mai 2019). La société à mission se donne

Panorama associatif numéro 102 : fin mai 2024

28-05-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Peut-on encore s'inscrire sur les listes électorales pour les législatives 2024 ?

18-06-2024

Les 30 juin et 7 juillet prochain auront lieu les élections législatives. Le délai extrêmement court entre la parution du décret 2024-527 du 9 juin 2024 portant convocation des

La dite solution d'une dissolution

11-06-2024

Nous recevons beaucoup de courriers de nos lecteurs. Souvent, il faut bien le reconnaître, c'est pour nous morigéner sur certaines de nos prises de position. Parfois, on nous

1 an de nettoyage social avant les Jeux Olympiques de Paris 2024

04-06-2024

Le 31 octobre 2023, nous avons publié un article intitulé : "Le revers de la médaille". Il s'agissait alors de relayer le cri d'alarme lancé par Médecins du Monde et plus de 70

Dérives sectaires : le renforcement du rôle des associations

28-05-2024

La loi n° 2024-420 du 10 mai 2024 (1) visant à renforcer la lutte contre les dérives sectaires et à améliorer l'accompagnement des victimes, a été publiée au Journal Officiel le

C'est pour la bonne cause

21-05-2024

Le sociologue Simon Cottin-Marx a publié, en septembre 2021, un livre au titre évocateur : "C'est pour la bonne cause" (1). Un ouvrage destiné à penser le travail associatif avec

Protection de l'enfance : hébergement, mentorat, parrainage et mensonges

14-05-2024

Depuis l'entrée en vigueur de la loi du 7 février 2022, dite loi "Taquet", le parrainage et le mentorat sont enfin reconnus et font maintenant partie intégrante du dispositif de

Transition écologique : le HCVA s'adresse aux associations

07-05-2024

Le Haut Conseil à la vie associative (HCVA) est une instance de consultation placée auprès du Premier ministre. Il est saisi de tous les projets de lois et de décrets concernant

Cour des comptes : plus de transparence dans la générosité publique

30-04-2024

Le contrôle de la Cour des comptes est principalement fondé sur le fait que les donateurs aux organismes concernés bénéficient d'un avantage fiscal, que celui-ci soit obtenu dans

La Défenseure des droits est inquiète de l'état de notre démocratie

23-04-2024

Dans son rapport annuel (1) d'activité 2023, la Défenseure des droits se montre très inquiète de la banalisation des atteintes aux droits et libertés. Elle constate une hausse

Pour faire des économies, allez au bistrot

16-04-2024

Faire des économies en allant au comptoir de votre bistrot préféré ? C'est possible grâce au concept du club-épargne en Moselle. Le club d'épargne est une association régie par

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Cautionnement associatif : les recours possibles

18-06-2024

Une association peut-elle se porter caution ? Oui, une personne morale peut aussi se porter caution. Par exemple, une association d'aide aux locataires peut se porter garant en

Financement des associations : le cri d'alarme du CESE

11-06-2024

Le 28 mai 2024, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a adopté à l'unanimité un avis qui alerte (c'est un euphémisme) sur la situation critique des associations.

Certificat de formation à la gestion associative : l'indispensable Sésame

04-06-2024

C'est en 2005, que l'ex Conseil National de la Jeunesse devenu aujourd'hui Conseil d'orientation des politiques de jeunesse (COJ) a souhaité mettre en place une formation

Association syndicale libre : le respect des statuts avant tout

28-05-2024

Bien qu'elles répondent aux mêmes objets que les autres associations syndicales de propriétaires, les associations syndicales libres (ASL) ont un régime de déclaration très proche

La finance solidaire au service des associations

21-05-2024

Qu'est-ce que c'est que la "Finance Solidaire" ? La finance solidaire relie les épargnants qui cherchent à donner du sens à leur argent à des entreprises et associations dont

Faut-il partager la valeur dans les structures de l'ESS ?

14-05-2024

La loi 2023-1107 du 29 novembre 2023 transpose l'accord national interprofessionnel (ANI) sur le partage de la valeur en entreprise (conclu en février 2023 entre les syndicats et

Un guide mécénat pour prévenir les risques de corruption

07-05-2024

L'Agence française anticorruption (AFA) est un service à compétence nationale créé par la loi du 9 décembre 2016 relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à

CESE : Evolution des modèles de financement des associations

30-04-2024

La commission Economie Finances du CESE s'est saisie d'un projet d'avis sur le financement du modèle associatif. Dans ce cadre a été lancé un questionnaire à l'attention des

Une nouvelle loi sur la vie associative en toute discrétion

23-04-2024

Au mois de décembre 2022 avait été mise en ligne une plateforme chargée de recueillir les doléances des responsables associatifs dans le cadre d'une "Grande consultation

Panorama de l'accès à l'emploi en France

16-04-2024

Selon l'INSEE, les personnes en emploi au sens du Bureau international du travail (BIT) (actifs occupés) sont celles âgées de 15 ans ou plus ayant travaillé (ne serait‑ce

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+