Vente des Aéroports de Paris : comme un avion sans aile

18-06-2019 SOCIETE LIBRE
De très nombreuses associations nous ont demandé de nous prononcer sur la proposition de loi référendaire intitulée : "Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris" (1). C'est sans surprise que nous appelons nos abonnés à signer la pétition qui doit recueillir 4 717 396 millions de signatures, soit 10% du corps électoral.

Cet article n'a pas pour objet de vous expliquer nos raisons que nous avons largement développées dans deux articles intitulés : L'étrange obstination à vouloir vendre nos bijoux de famille et Ils vont privatiser nos barrages hydroélectriques

Nous souhaitons simplement expliquer les deux procédures qui permettront, à ceux qui le souhaitent, de signer à leur tour. En effet, toute la rédaction de Lettrasso a signé et le moins que l'on puisse dire, c'est que la tâche n'est pas facile. Or, dans l'ensemble, nous sommes plutôt aguerris à l'utilisation d'internet. On sent bien que le gouvernement n'a pas souhaité rendre la chose aisée.

Et entre des bugs grossiers, des erreurs 404, une base de données si tatillonne qu'elle ne trouve pas des électeurs qui viennent pourtant juste de voter aux européennes, ce n'est pas simple. C'est de bonne guerre, me direz-vous. Pas tant que ça à bien y réfléchir, mais c'est une autre histoire qui fera sûrement l'objet d'un autre article.

Pour commencer vous devez, avant de vous rendre sur le site, préparer votre carte d'identité ou votre passeport. C'est en effet avec les renseignements qui y figurent que vous allez remplir le formulaire. Ensuite, vous devez vous rendre sur ce site : Correspondance Code INSEE. En effet, ce n'est pas le code postal de votre commune mais son code INSEE qu'il faut renseigner. Vous le trouverez facilement.
Normalement, lorsque vous renseignerez votre commune dans le formulaire, le site va vous proposer le code INSEE automatiquement. Mais, cela fait partie de la panoplie de bugs, dans mon cas, ce code était faux et bien sûr, aucune explication ne m'était donnée.
Vous êtes prêt, alors respirez un grand coup et cliquez sur le site internet dédié mis en place par le gouvernement afin de récolter les signatures des Référendums d'Initiative Partagée (R.I.P.).
Ce site est volontairement compliqué à utiliser et il est certains que beaucoup vont abandonner.
- En cas d'erreur 404, réactualisez avec la touche F5 de votre clavier.
- En cas d'erreur du code de vérification (Captcha volontairement illisible), persévérez en cliquant sur "Autre Image" jusqu'à obtenir une image lisible.
- Désactivez votre bloqueur de publicités (il n'y en a pas sur le site).

Vous êtes arrivé sur le site :
Etape 1 Cochez simplement la case "Je soutiens" et cliquez sur "Suivant".

Etape 2 Remplir toutes les cases puis cliquer sur "Suivant".
Indiquez tous les prénoms inscrits sur votre carte d'identité en les séparant par un espace et en les faisant commencer par une majuscule. Faites particulièrement attention aux accents et aux tirets si il y en a dans vos noms ou prénoms. Pour les femmes mariées : utilisez le nom de naissance uniquement.
Etape 3 Remplir toutes les cases puis cliquer sur "Valider votre soutien".
Si vous utilisez votre carte d'identité : le numéro de votre carte d'identité est inscrit en haut de votre carte, juste sous la "République Française". La date et le département de délivrance sont inscrits au dos de votre carte. Si vous utilisez votre passeport : le numéro de passeport est en haut à droite sur la page d'information où se trouve la photo, il est composé de 9 caractères (2 chiffres, 2 lettres, 5 chiffres). La date de délivrance se trouve sur la même page.
Etape 4 Un tableau récapitulatif affiche toutes les informations que vous avez saisies. Veuillez vérifier puis cliquer sur "Oui, confirmer mon soutien".
Attention, il faut saisir le code de vérification (Captcha) en respectant les majuscules et les minuscules. Si vous n'arrivez pas à lire votre code (ce qui était mon cas, code illisible), vous pouvez en demander un autre en cliquant sur "Autre Image" jusqu'à obtenir une image lisible.
Etape 5 Bravo, vous avez réussi ! Et surtout, n'oubliez pas de télécharger le récépissé et de le garder précieusement.
Vous êtes définitivement allergique à internet ou bien le site vous oppose trop de résistance (c'est bien le mot), vous pouvez déposer votre soutien sur un formulaire papier au guichet de la commune la plus peuplée du canton, d'une circonscription administrative équivalente ou du consulat si vous résidez à l'étranger. Voici le formulaire à télécharger, imprimer et remplir. Et voici le lien vers le site gouvernemental qui vous indiquera toutes les modalités de dépôt d'un soutien sur un formulaire papier ainsi que le lieu où le déposer.

Témoignage :
"J'ai rempli le formulaire le 13 juin sans problème. Les services du ministère de l'intérieur disposent d'un délai de 5 jours après l'enregistrement sur internet pour vérifier la validité du soutien avant de le valider. Nous sommes le 22 juin, je viens de vérifier : mon soutien n'est toujours pas validé. Comme je n'avais pas téléchargé le récépissé, je n'ai pas de possibilité de réclamations. Donc je viens de renouveler la démarche avec, cette fois-ci, le récépissé téléchargé en bonne et due forme."

Conclusion : n'oubliez pas de télécharger ou d'imprimer le récépissé, puis de vérifier une semaine après que votre nom est bien dans la liste des soutiens. Si ce n'est pas le cas, vous pourrez alors suivre la procédure de recours.

En savoir plus
(1) Proposition de loi visant à affirmer le caractère de service public national de l'exploitation des aérodromes de Paris

Le président de la République veut absolument privatiser Aéroport de Paris, la Française des Jeux, céder ce qui reste du capital d'Engie et NOS barrages. Pour justifier ces privatisations, il nous explique que cela servira à financer un fonds pour l'innovation à hauteur de 10 milliards d'euros et le reste au désendettement de l'Etat.

En réalité, ces 10 milliards ne seront pas investis dans des projets. Ils seront placés sur les marchés financiers pour viser un "rapport" de 250 millions d'euros par an. Et c'est ce "rapport" (aléatoire par nature) qui sera investi dans l'innovation.

Incohérence de ces privatisations : rien qu'en 2017, les dividendes de l'Etat pour Aéroport de Paris, la Française des Jeux et Engie ont rapporté plus de 750 millions d'euros. Pourquoi ne pas les conserver et en investir une partie dans l'innovation ?
N'oublions pas le scandale des concessions d'autoroutes où l'État a perdu des milliards au profit de Vinci qui, de son côté, engrange des milliards sur le dos des automobilistes que nous sommes.
La privatisation de la Française des Jeux : c'est le sport qui en souffrira le plus. En 2017, les "taxes affectées" ont rapporté un maximum historique : 270 millions d'euros. Or la FDJ est aujourd'hui le premier contributeur au financement du sport pour tous. Quelle sera l'attitude des actionnaires privés quand ils seront dans le capital de la Française des Jeux ? Vous pensez qu'ils vont se soucier d'investir une partie des bénéfices dans le sport pour tous ? Je crois que la réponse est contenue dans la question.





Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Panorama associatif numéro 91 : février 2024

20-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Lancement d'Impact 2024 en pleine tempête sportive

20-02-2024

"Impact 2024" a l'ambition de soutenir des projets d'intérêt général qui utilisent l'activité physique et sportive comme outil d'impact social. Son Fonds de dotation a été créé

Loi Immigration : ce qu'en pensent les associations

20-02-2024

Le Conseil constitutionnel a largement censuré le projet de loi immigration. Malgré tout, pour de très nombreuses associations de défense des droits des personnes exilées, c'est

Tout savoir sur les nouvelles relations entre communes et associations

13-02-2024

Depuis la mise en place du Contrat d'Engagement Républicain (CER), instauré par la loi du 24 août 2021, les relations entre les communes et les associations ont été profondément

La difficile fiscalité associative en cas de recettes d'activités lucratives

13-02-2024

Nous avons fait de nombreux articles sur ce sujet épineux. Mais, devant la recrudescence des questions posées sur notre Forum Juridique sur ce sujet nous oblige à refaire un tour

Panorama associatif numéro 90 : février 2024

13-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Chèque-repas des bénévoles : le changement est acté

06-02-2024

Toutes les associations peuvent remettre des "Titre-restaurant du bénévole" après en avoir adopté le principe par délibération. Les conditions qui étaient à respecter (faire

Loi Marché du Travail : Formalités requises pour l'employeur

06-02-2024

La loi Marché du travail (1) a prévu de limiter l'ouverture des droits à chômage du salarié en fin de CDD ou de mission d'intérim qui refuse un CDI à plusieurs reprises. De fait,

Panorama associatif numéro 89 : février 2024

06-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

La délégation de pouvoirs au sein d'une association : être prudent

30-01-2024

Une délégation de pouvoirs est un contrat de mandat régi par les dispositions des articles 1984 et suivants du code civil (1). C'est donc un acte juridique par lequel le délégant,

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

13-02-2024

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux

L'avis A-2023-5 de la Commission nationale consultative des droits de l'homme

06-02-2024

Assimilée à une Autorité administrative indépendante, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) est l'Institution nationale de promotion et de protection

La seconde lettre de l'alphabet

30-01-2024

Il y 79 ans, en janvier 1945, le sinistre camp de la mort, Auswitchz, fermait ses portes. Plus de 1,1 million de personnes sont décédées à Auschwitz, dont près d'un million de

Quand le CER est battu en brèche par la justice

23-01-2024

Le contrat d'engagement républicain (CER) est entré en vigueur le 2 janvier 2022. C'est un document par lequel les associations s'engagent à respecter les principes de la

Le bilan 2021-2022 de la vie associative par le HCVA

16-01-2024

Le Haut Conseil à la Vie associative sort son cinquième bilan de la vie associative, portant sur les années 2021 et 2022, avec comme thème général le rôle des associations dans la

FDVA : lancement des appels à projets 2024

09-01-2024

Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est un dispositif financier de l'Etat de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de

Bonne année et bon courage pour 2024

02-01-2024

Nous avons la chance de posséder de très nombreux lecteurs formidables. Certes, ils ne se gênent pas non plus pour nous égratigner au passage, quand ils jugent que nous le

Vous prendrez bien un morceau de Président ?

19-12-2023

C'est le 24ème noël que nous passons en votre compagnie. 24 ans au service des associations. Record battu ! Nous étions le premier site de services aux associations sur le net,

La Ciivise : vous pouvez parler, on vous croit

12-12-2023

La Ciivise est la Commission Indépendante sur l'Inceste et les Violences Sexuelles faites aux Enfants. Il y a 3 ans, cette Commission était installée, avec pour ordre de mission,

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

L'éducation populaire : l'art et la manière de faire vivre le collectif

13-02-2024

L'Éducation populaire placent les personnes au coeur de leurs apprentissages. Elle cherche à développer un savoir en partant des situations, des expériences, des questionnements

Apprendre à respecter une convention de mécénat

06-02-2024

Une entreprise peut tout à fait réaliser des dons auprès d'organismes à but non lucratif. Il s'agit, en l'espèce, de mécénat d'entreprise. Il faut savoir que les dons versés

Vers une évolution de l'accompagnement des structures associatives ?

30-01-2024

En juin 2017, le G10 : "Groupe informel d'échanges et de réflexions de dirigeants de structures d'accompagnement du secteur associatif" proposait une réflexion, via une note, qui

Rupture brutale de relations commerciales entre une association et une entreprise

23-01-2024

Nous l'avons beaucoup déploré, mais c'est aujourd'hui un fait : les associations, régies par la loi du 1er juillet 1901, sont désormais des acteurs économiques à part entière. De

Un dirigeant associatif est-il tenu à la non concurrence ?

16-01-2024

Que l'on soit dirigeant d'une association ou d'une entreprise, l'obligation de non concurrence du dirigeant n'est pas encadrée par la législation, mais par la jurisprudence. Cette

Quand les associations culturelles peinent à trouver des bénévoles

09-01-2024

La Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication (Cofac) rassemble plus de 40 000 associations culturelles au travers de ses 29 fédérations

La notion de cercle restreint de personnes à géométrie variable

02-01-2024

La notion de cercle restreint devient un pôle d'intérêt dès lors qu'une association souhaite savoir si elle est d'intérêt général ou non et, partant de ce constat, si elle peut

L'évaluation des associations en France : pourquoi faire ?

19-12-2023

Nous avons publié de nombreux articles sur le courant initié, en France, par la Fonda et l'Avise, d'évaluer l'action associative, de prouver leur utilité et de leur efficacité

Créations d'associations : le Nord fait sécession ?

12-12-2023

La 21ème édition de "La France associative en mouvement 2023" montre un certain nombre d'indicateurs positifs qui traduisent bien la capacité de résistance dont les dirigeants

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+