École ouverte

08-07-2003
Lancé en 1991, le dispositif interministériel École ouverte s’adresse en priorité aux enfants et aux jeunes qui vivent dans des zones socialement défavorisées ou dans des contextes culturel et économique difficiles. Il permet d’accueillir dans les collèges et les lycées, pendant les vacances scolaires, les mercredis et les samedis, des jeunes (y compris des élèves des écoles élémentaires) qui ne partent pas en vacances et ne fréquentent pas les centres de loisirs. Les activités proposées ont un caractère scolaire pour 25 % du temps au minimum (aide aux devoirs, soutien). Pour le reste, elles sont sportives, ludiques ou culturelles.

École ouverte a des effets positifs : en ouvrant le collège ou le lycée sur le quartier et parfois sur un environnement plus large, l’École ouverte modifie le regard des jeunes sur leur établissement qui s’en trouve valorisé. Surtout, cette opération améliore les relations entre les jeunes et les adultes. Elle instaure ou consolide, dans l’établissement, un climat de confiance. Elle favorise par ailleurs la responsabilisation des élèves et permet à ceux d’entre eux qui sont nouveaux dans l’établissement, en particulier les élèves de 6e, de s’adapter plus facilement et de construire un meilleur rapport au savoir.

École ouverte est notamment l’occasion, pour les élèves des écoles élémentaires, de faire connaissance avec un établissement du second degré et de se préparer ainsi à l’entrée au collège. La participation des jeunes à l’élaboration du programme, à la mise en œuvre de projets et à la gestion collective d’un temps et d’un espace d’activités librement décidées et acceptées doit toujours être recherchée.

École ouverte est une occasion de plus donnée à l’institution scolaire d’œuvrer en faveur de l’intégration sociale et scolaire, de valoriser l’image de l’école auprès des jeunes et des habitants, de jouer un rôle moteur dans l’espace social, contribuant ainsi à la prévention de la violence.

École ouverte est réalisée à l’initiative du ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, du ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité, du ministère de la santé, de la famille et des personnes handicapées, du ministère délégué à la ville et à la rénovation urbaine et du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations.

École ouverte est cofinancée par ces institutions et menée avec la contribution d’autres organismes, services de l’État, collectivités territoriales, à l’initiative de la commission nationale École ouverte (CN) et des groupes de pilotage régionaux (GPR).

École ouverte s’adresse aux élèves des établissements publics locaux d’enseignement (EPLE) engagés dans l’opération, aux jeunes du quartier, et aux enfants des écoles élémentaires, en priorité aux élèves des classes de CM2, dans le cadre d’un projet de liaison ”école-collège”. Par dérogation, la participation d’enfants plus jeunes ou plus âgés à École ouverte est laissée à l’appréciation du chef d’établissement. Un effort particulier sera entrepris pour accueillir des jeunes en difficulté scolaire ou en risque de marginalisation. Le nombre de jeunes est déterminé par le chef d’établissement en fonction de la capacité d’accueil du site, de l’équipe d’encadrement, des activités projetées et des moyens mis à disposition, de manière à ce que les conditions soient réunies pour une action éducative de qualité. Le groupe de pilotage régional (GPR) ne retiendra que les projets concernant entre 30 et 120 jeunes inscrits par établissement. Il lui appartient d’étudier, le cas échéant, les projets qui dérogent à cette règle.

Source : Ministère de l’éducation



Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique