Modification de la loi Informatique et liberté

28-06-2004
La Commission Nationale de l’Informatique et des Libertés (CNIL) a été instituée par la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés qui la qualifie d’autorité administrative indépendante. Le budget de la CNIL est imputé sur le budget de l’État. Les agents de la CNIL sont des agents contractuels de l’État. Les décisions de la CNIL peuvent faire l’objet de recours devant la juridiction administrative.

Le 24 octobre 1995, l’Union européenne a adopté la directive 95/46/CE relative à la protection des données personnelles et à la libre circulation de ces données. Cette directive vise à réduire les divergences entre les législations nationales sur la protection des données afin de lever tout obstacle à la libre circulation des données personnelles à l’intérieur de l’Union européenne. Le 29 avril 2004
l’Assemblée nationale a adopté en deuxième lecture le projet de loi relatif au traitement des données à caractère personnel.

Réforme de la loi de 1978 : principaux amendements adoptés par l’Assemblée nationale
Les modifications les plus significatives apportées à la loi ”informatique et libertés” en deuxième lecture par l’Assemblée nationale portent sur les traitements d’infractions, les correspondants à la protection des données, la biométrie, les services secrets et les sanctions prononcées par la CNIL.

1. Les traitements d’infractions (article 9 de la nouvelle loi de 1978)
L’article 30 de la loi du 6 janvier 1978 réservait le droit de mettre en œuvre des traitements automatisés concernant des infractions, condamnations ou mesures de sûreté aux juridictions et autorités publiques ainsi qu’aux personnes morales gérant un service public. L’Assemblée nationale a accordé ce droit aux personnes morales mentionnées aux articles L.321-1 et L. 331-1 du code de la propriété intellectuelle, c’est à dire aux sociétés de perception et de répartition des droits d’auteur qui assurent la gestion et la défense des droits de propriété intellectuelle attachés aux œuvres de l’esprit (musique, films,…). Les traitements informatisés qui pourront être mis en œuvre concerneront notamment les infractions prévues à l’article L.335-2 du code de la propriété intellectuelle, à savoir les actes de contrefaçon. L’article 25-I 3° de la nouvelle loi soumet néanmoins ce type de traitements à autorisation de la CNIL afin qu’elle puisse s’assurer qu’ils sont assortis de garanties appropriées et spécifiques.

2. Les correspondants à la protection des données (article 22 de la nouvelle loi de 1978)
Les organismes publics ou privés qui désigneront un correspondant à la protection des données seront dispensés de déclarer à la CNIL leurs traitements informatiques. L’Assemblée nationale a établi clairement que la dispense ne concernait que les déclarations et déclarations simplifiées. Lorsque le traitement est soumis à autorisation ou à avis de la CNIL, la désignation d’un correspondant ne change rien. L’Assemblée nationale a précisé que le correspondant exerce ses fonctions de manière indépendante et qu’il devra bénéficier des qualifications requises pour exercer sa mission, qualifications qui seront définies par décret.

3. La biométrie dans les traitements de l’Etat (article 27 de la nouvelle loi de 1978)
Une des innovations de la nouvelle loi est de soumettre à autorisation de la CNIL tous les traitements automatisés, publics ou privés, comportant des données biométriques nécessaires au contrôle de l’identité des personnes. L’Assemblée nationale a introduit une exception à cette règle : les traitements biométriques opérés pour le compte de l’Etat feront l’objet non d’une autorisation mais d’un avis de la CNIL qui sera rendu public.

4. Le contrôle des services secrets (article 44 de la nouvelle loi de 1978)
L’article 44 de la loi confère à la CNIL le pouvoir de contrôler sur place des traitements informatiques, même en cas d’opposition du responsable du traitement. Sur proposition du Gouvernement, l’Assemblée nationale a décidé que ce pouvoir ne s’appliquerait pas à certains traitements intéressant la sûreté de l’Etat, par exemple ceux de la direction de la surveillance du territoire (DST) ou de la direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). Il est à noter que cette restriction n’a d’effet ni sur la compétence de la CNIL d’émettre un avis - dont le sens est publié - sur la création ou la modification de ces traitements, ni sur l’exercice du droit d’accès indirect à ces fichiers par les magistrats membres de la CNIL.

5. Les sanctions prononcées par la CNIL (articles 45 et 46 de la nouvelle loi de 1978)
La CNIL aura la possibilité d’infliger une amende à un responsable de traitement qui ne respecte pas la loi. Le Sénat avait limité cette possibilité aux cas où des profits ou avantages économiques étaient tirés de la mise en œuvre du traitement. L’Assemblée nationale a précisé que seul l’Etat ne pouvait être frappé par ce type de sanction qui pourra donc concerner aussi bien des entreprises que des organismes à but non lucratif ou des collectivités publiques. Ont aussi été revues les règles de publicité des sanctions, puisque le Sénat avait prévu que toute sanction prononcée par la CNIL, pécuniaire ou non, ne pouvait être rendue publique qu‘en cas de mauvaise foi du responsable du traitement. L’Assemblée nationale a considéré que la CNIL pourrait, dans tous les cas, rendre publics ses avertissements. La publicité des autres sanctions reste subordonnée à la mauvaise foi mais si celle-ci est établie, la CNIL peut prescrire une publicité dans différents journaux et supports aux frais de la personne sanctionnée.

Sources : La CNIL
Le site : www.cnil.fr



Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Conseil d'Etat : précision sur le caractère lucratif ou non d'une association

25-01-2022

Le Conseil d'Etat avait, par plusieurs décisions, précisé que c'était le critère du public auquel s'adressait l'association qui impliquait le caractère lucratif ou non-lucratif

Associations cultuelles : modification de l'exercice public des cultes

25-01-2022

Promulguée le 9 décembre 1905, la loi concernant la séparation des Églises et de l'État est l'aboutissement d'un long processus de laïcisation et de sécularisation. C'est la

Tenue des assemblées générales en 2022

25-01-2022

Depuis le début de la crise sanitaire, la tenue des assemblées générales et des organes collégiaux a été adaptée aux risques encourus par les participants notamment sans exiger la

Comment développer des titres associatifs ?

18-01-2022

Les titres associatifs ont été élaborés comme une solution pour renforcer les fonds propres des associations. On peut définir les fonds propres associatifs comme les ressources

Loi de finances pour 2022 : faible présence des associations

18-01-2022

La loi de finances pour 2022 (1) du 30 décembre 2021 fait la part belle aux entreprises et aux particuliers. L'objectif affiché de cette loi est de favoriser la croissance

Clarifier la situation juridique des SCIC

18-01-2022

La SCIC (Société Coopérative d'Intérêt Collectif) est une structure entrepreneuriale qui a la particularité d'associer différents acteurs économiques, publics et privés, tout en

Associations : Comment faire annuler des statuts litigieux ?

11-01-2022

Lorsqu'une assemblée générale extraordinaire (AGE) entérine un renouvellement des statuts avec une très petite majorité, (voire sans la majorité) la contestation au sein de la

Résilier un contrat : le droit à rétractation est-il possible pour une association ?

11-01-2022

La définition du consommateur a été précisée en droit français, par transposition d'une directive européenne, dans la loi du 17 mars 2014 : il ne peut s'agir que d'une personne

Panorama juridique, social et fiscal pour les associations : Janvier 2022

11-01-2022

Nous avons terminé l'année avec deux "Panorama" pour le seul mois de décembre 2021. Vous pouvez retrouver tous ces articles au sein de votre espace client (1). En ce début d'année

Le président d'une association a-t-il tous les pouvoirs ?

03-01-2022

Contrairement à ce que beaucoup de membres d'associations croient, en l'absence d'une définition claire sur le rôle précis du président dans les statuts, ce sont les dispositions

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

Une question à 125 000 euros

25-01-2022

Quand on pose une telle question, on imagine aisément que la réponse n'a pas de prix. Erreur... Voici la question : "Que met-on sur les vignes dans le Bordelais ?" Réponse de la

Tour de passe-passe autour du Pass qui ne passe pas

18-01-2022

La loi qui transforme le Pass Sanitaire en Pass Vaccinal est actuellement examinée par le Conseil Constitutionnel. Comme les conseillers ont déjà entériné le premier, il y a peu

Les étranges travaux d'Hercule

11-01-2022

Il n'en sera sans doute pas fait mention durant les débats qui vont opposer les différents candidats à la présidentielle. Et pourtant, le projet Hercule est des plus importants.

Horizeo : le diable est souvent dans le détail

04-01-2022

Pour les promoteurs du projet Horizeo, il s'agit d'une plateforme énergétique dite bas carbone. Pour le quidam, c'est une centrale photovoltaïque de 1000 hectares, soit

Quand le maillot jaune est tombé

21-12-2021

Alors que le froid pèse de plus en plus sur nos frêles épaules d'humains dégingandés par l'hiver, l'envie me prend de vous parler du Tour de France. Imaginez-vous en plein mois de

26ème édition de l'enquête : Générosité des Français

13-12-2021

L'association Recherches & Solidarités vient de publier la 26ème édition de son étude annuelle sur la générosité des Français. Une publication devenue une référence au fil des

Noël est en retard cette année

07-12-2021

"La solution aux problèmes de notre temps requiert une approche impitoyablement cynique, sans s'embarrasser d'une quelconque valeur." Cette phrase est attribuée à M. Lyle Hartford

Les larmes des Bourgeois de Calais

29-11-2021

"Si c'était ton fils, tu remplirais la mer de navires de n'importe quel drapeau. Mais ne t'inquiète pas, il n'est pas ton fils. Tu peux dormir paisiblement. Ce n'est qu'un fils de

Le phare de Tévennec ou la porte de l'enfer

22-11-2021

Pourquoi et par qui, un phare serait-il hanté ? Construit à partir de 1869 sur le modèle d'une maison-phare et achevé en 1874, le phare de Tévennec a été comme posé sur un rocher

Le silence endort

16-11-2021

"La justice, c'est une administration à laquelle on a donné le nom d'une vertu. Ça n'est rien d'autre que cela. Elle a les qualités et les défauts d'une administration. Moi, je ne

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

Les Waldeck : les prix 2022 du mouvement associatif

25-01-2022

Pierre Marie René Ernest Waldeck-Rousseau est né le 2 décembre 1846 à Nantes. Il est mort le 10 août 1904 à Corbeil-Essonnes. Entre ces deux dates, cet homme politique aura

FDVA : Appel à projets 2022 pour la formation des bénévoles

18-01-2022

Le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) est un mécanisme financier de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de financement géré par

Guide du programme Erasmus+ 2022 et appel à projet Sport

11-01-2022

Erasmus+ est le programme de l'Union européenne dans les domaines de l'éducation, de la formation, de la jeunesse et du sport. C'est un programme très large qui s'adresse à un

Marchés publics : un guide pour comprendre

03-01-2022

Les cahiers des clauses administratives générales (CCAG) applicables aux marchés publics ont été publiés au Journal officiel du 1er avril 2021. Le guide, indispensable à la

Quand et comment verser l'indemnité inflation ?

20-12-2021

L'indemnité inflation a été mise en place pour faire face à la hausse des prix de l'énergie et des carburants. Peuvent en bénéficier les salariés, les indépendants, les retraités,

Guide pratique sur le mécénat de compétences

13-12-2021

Le mécénat de compétences est avant tout un espace de rencontre entre deux mondes : l'entreprise et les organismes d'intérêt général. L'engagement associatif peut permettre, pour

Faire reculer l'exclusion numérique et sociale

06-12-2021

Emmaüs Connect agit depuis 2013 avec pour objectif de permettre aux personnes en situation de précarité sociale et numérique d'accéder aux outils en ligne devenus indispensables.

Le rapport annuel du Secours catholique : explosion de la misère

29-11-2021

Loin des tableurs Excel qui mettent la misère et la pauvreté en colonnes bien rangées, les grandes associations caritatives sont confrontées à la réalité. Que ce soit le Secours

La France associative : les chiffres 2020-2021

22-11-2021

L'association Recherches & Solidarités publie, pour la 19ème fois, "La France associative en mouvement". Cette mouture a été réalisée avec le soutien de l'organisation

La Fraternité parle aux Français

08-11-2021

Selon le dictionnaire, la fraternité est "un lien existant entre personnes considérées comme membres de la famille humaine avec un sentiment profond de ce lien". Le dictionnaire a

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+