Nouvelle réglementation pour les stages en entreprise

14-04-2008
Sous la pression des collectifs Génération-Précaire et de nombreuses associations, le 31 mars 2006 était voté la loi sur l’égalité des chances. Elle prévoyait dans son article L. 331-5 de fixer par décret la durée minimale du stage en entreprise et le montant de la ”gratification” accordée au stagiaire. Cette gratification, d’ordre financier, ne devait pas avoir le caractère d’un salaire au sens de l’article L. 140-2 du code du travail. Belles intentions non suivies d’effet, le fameux décret n’ayant pas vu le jour...

M. Dino Cinieri (député UMP - Loire) interroge M. le ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité sur la période à laquelle le décret d’application de la loi sur l’égalité des chances du 31 mars 2006 pourra être publié. Il lui demande de lui préciser les intentions de son ministère quant au montant que la somme perçue par les stagiaires concernés pourrait atteindre.

Réponse du ministre publiée au JO le 08/04/2008
L’attention de M. le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a été appelée sur la question de la gratification des stagiaires et des mesures envisagées pour la sécurisation des stages en entreprises que les étudiants sont amenés à effectuer au cours de leur cursus.

Le Gouvernement, conscient des abus entourant les stages, a entamé depuis 2006 un processus tendant à moraliser les stages et à en encadrer la pratique.

Ainsi, la loi du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances a permis une clarification de la relation entre le stagiaire et l’entreprise.

Elle comporte plusieurs avancées importantes telles que :
- le caractère obligatoire de la convention de stage,
- la mise en place d’une convention-type fixée par décret,
- l’interdiction du recours au stage dans des situations relevant du travail illégal.

Par ailleurs, une charte des stages, avec pour objectif de moraliser les pratiques de recours aux stages en entreprise et de préciser l’encadrement dont doit bénéficier tout étudiant durant son stage, a été élaborée à partir d’une réflexion commune aux ministères du travail et de l’enseignement supérieur.

Ce cadre concerté et cohérent s’appliquant aux stages demandait cependant à être complété.

En effet, l’article 9 de la loi n° 2006-396 du 31 mars 2006 pour l’égalité des chances prévoit le versement obligatoire d’une gratification au stagiaire pour tout stage supérieur à trois mois, le montant de cette gratification étant fixé par convention ou accord collectif étendu ou, à défaut, par décret.

C’est ce que vient d’accomplir le Gouvernement, après avoir laissé le temps aux partenaires sociaux de négocier, conformément à la volonté du législateur.

Le ministre du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité a consulté les acteurs concernés, notamment dans le cadre du comité de suivi des stages et de la professionnalisation des cursus universitaires.

Le décret n° 2008-96 du 31 janvier 2008 modifiant le décret n° 2006-1093 du 29 août 2006 précise le champ de la notion d’entreprise, visée à l’article 9 de la loi du 31 mars 2006, en incluant expressément les associations, les entreprises publiques et les établissements publics à caractère industriel et commercial.

Il fixe le montant horaire de la gratification due au stagiaire à 12,5 % du plafond horaire de la sécurité sociale défini en application de l’article L. 241-3 du code de la sécurité sociale, soit, pour l’année 2008, 398,13 euros par mois pour un stagiaire occupé 35 heures par semaine.

Le législateur ayant choisi de donner la priorité à la négociation collective, ce montant n’a vocation à s’appliquer que lorsqu’aucun montant n’a été prévu par convention de branche ou accord professionnel étendu.

Le décret prévoit également les modalités de versement de la gratification. Celle-ci est due au stagiaire à compter du premier jour du premier mois de stage et lui est versée mensuellement.

Pour apprécier la durée de trois mois prévue par la loi, il est tenu compte de la convention de stage et des éventuels avenants qui ont pour effet de prolonger le stage. Il prévoit enfin que l’entreprise établit et tient à jour la liste des conventions de stage qu’elle a conclues afin de faciliter l’application des règles de santé et sécurité au travail au bénéfice des stagiaires, et de permettre le contrôle d’éventuels abus.

En effet, la volonté du Gouvernement d’encadrer, d’améliorer et de professionnaliser les stages suppose avant tout que le cadre existant soit respecté et appliqué par tous.

Si la loi du 31 mars 2006 a posé l’interdiction du recours au stage dans des situations relevant du travail illégal (stagiaire remplaçant un salarié, affecté à un poste permanent dans l’entreprise ou recruté pour faire face à un surcroît d’activité), le recours aux faux statuts, parmi lesquels celui de stagiaire, a représenté en 2006 près de 4 % des infractions constatées au droit du travail bien que les sanctions encourues pour le travail dissimulé soient sévères.

Il semble donc nécessaire de renforcer l’effectivité du contrôle. C’est pourquoi le respect des règles encadrant les stages constitue une des priorités du programme d’action 2008-2009 de lutte contre le travail illégal.

Les moyens à disposition du Gouvernement pour mettre en oeuvre ce programme d’action bénéficieront du plan de renforcement de l’inspection du travail qui aidera à améliorer l’effectivité du contrôle.

En savoir plus :
De nombreuses associations s’élèvent contre ce décret censé lutter contre les abus constatés en matière de stages et qui ne répond à aucune des revendications des stagiaires. Une rémunération à 50 % du SMIC dès le premier jour du premier mois du stage semblerait plus conforme à la rétribution des services rendus par les stagiaires. Par ailleurs, il serait légitime de limiter le droit du recours au stage à 6 mois de l’année universitaire et d’inscrire les stagiaires dans le Registre unique du personnel afin de comptabiliser les entreprises qui abusent du prétexte de la formation pour remplacer de véritables salariés par des stagiaires. Ne faudrait-il pas, également, pénaliser l’abus de stage et étendre les dispositions citées précédemment à la fonction publique ? Elles demandent donc que ce décret soit entièrement repris, pour offrir aux stagiaires un cadre juridique solide, avec notamment l’inscription au registre unique du personnel, et une rémunération décente dès le premier mois de stage, progressive selon le niveau d’étude.
Décret n° 2008-96 du 31 janvier 2008 relatif à la gratification et au suivi des stages en entreprise

Depuis 1999 au service des associations
Jurisprudence, décrets, lois, etc.

Outils numériques libres à destination des associations

27-02-2024

Le secteur des outils libres et le monde associatif sont très liés. En effet, le modèle associatif a été choisi par un grand nombre d'acteurs du libre. Ainsi, les outils

Panorama associatif numéro 92 : fin février 2024

27-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Fiscalité d'une location d'équipements sportifs à une association

27-02-2024

Une mairie peut, si elle le souhaite, louer ses équipements sportifs à une association. C'est même une pratique qui a tendance à s'étendre ce qui est dommage pour les finances

Panorama associatif numéro 91 : février 2024

20-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Lancement d'Impact 2024 en pleine tempête sportive

20-02-2024

"Impact 2024" a l'ambition de soutenir des projets d'intérêt général qui utilisent l'activité physique et sportive comme outil d'impact social. Son Fonds de dotation a été créé

Loi Immigration : ce qu'en pensent les associations

20-02-2024

Le Conseil constitutionnel a largement censuré le projet de loi immigration. Malgré tout, pour de très nombreuses associations de défense des droits des personnes exilées, c'est

Tout savoir sur les nouvelles relations entre communes et associations

13-02-2024

Depuis la mise en place du Contrat d'Engagement Républicain (CER), instauré par la loi du 24 août 2021, les relations entre les communes et les associations ont été profondément

La difficile fiscalité associative en cas de recettes d'activités lucratives

13-02-2024

Nous avons fait de nombreux articles sur ce sujet épineux. Mais, devant la recrudescence des questions posées sur notre Forum Juridique sur ce sujet nous oblige à refaire un tour

Panorama associatif numéro 90 : février 2024

13-02-2024

Le Panorama associatif de Loi1901 a pour objectif de vous détailler plusieurs mesures qui ne peuvent pas faire l'objet d'un article complet, à l'unité, car trop courtes. Au

Chèque-repas des bénévoles : le changement est acté

06-02-2024

Toutes les associations peuvent remettre des "Titre-restaurant du bénévole" après en avoir adopté le principe par délibération. Les conditions qui étaient à respecter (faire

Découvrir 10 autres articles
La société dans tous ses états

ASSociations et TERritoires : le projet ASSTER

27-02-2024

L'Institut français du Monde associatif est né à Lyon en janvier 2019 avec pour ambition première de faire reconnaître le plus largement possible la contribution des associations

Après l'insuccès du SNU, le refus de l'uniforme ?

20-02-2024

Décidément, les mesures gadgets des gouvernements successifs depuis 2017 se heurtent au réalisme de la jeunesse, des parents et du monde enseignant. Le Service national universel

Couper les subventions : le nouveau mot d'ordre à la mode

13-02-2024

La Ligue des Droits de l'Homme a été la première association d'envergure à avoir été menacée d'être privée de subvention en avril 2023 par le ministre de l'intérieur suite aux

L'avis A-2023-5 de la Commission nationale consultative des droits de l'homme

06-02-2024

Assimilée à une Autorité administrative indépendante, la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH) est l'Institution nationale de promotion et de protection

La seconde lettre de l'alphabet

30-01-2024

Il y 79 ans, en janvier 1945, le sinistre camp de la mort, Auswitchz, fermait ses portes. Plus de 1,1 million de personnes sont décédées à Auschwitz, dont près d'un million de

Quand le CER est battu en brèche par la justice

23-01-2024

Le contrat d'engagement républicain (CER) est entré en vigueur le 2 janvier 2022. C'est un document par lequel les associations s'engagent à respecter les principes de la

Le bilan 2021-2022 de la vie associative par le HCVA

16-01-2024

Le Haut Conseil à la Vie associative sort son cinquième bilan de la vie associative, portant sur les années 2021 et 2022, avec comme thème général le rôle des associations dans la

FDVA : lancement des appels à projets 2024

09-01-2024

Le Fonds pour le Développement de la Vie Associative (FDVA) est un dispositif financier de l'Etat de soutien au développement de la vie associative avec des priorités de

Bonne année et bon courage pour 2024

02-01-2024

Nous avons la chance de posséder de très nombreux lecteurs formidables. Certes, ils ne se gênent pas non plus pour nous égratigner au passage, quand ils jugent que nous le

Vous prendrez bien un morceau de Président ?

19-12-2023

C'est le 24ème noël que nous passons en votre compagnie. 24 ans au service des associations. Record battu ! Nous étions le premier site de services aux associations sur le net,

Découvrir 10 autres articles
Un peu d'ESS dans nos associations

La PPL visant à simplifier la vie associative est adoptée par les députés

27-02-2024

Déposée le 20 juillet 2023, la proposition de loi visant à soutenir l'engagement bénévole et à simplifier la vie associative a été définitivement adoptée à l'unanimité par les

Note de conjoncture de l'ESS à la fin du premier semestre 2023

20-02-2024

Créée en 2014, la Chambre française de l'Economie Sociale et Solidaire, dénommée ESS France, assure, au plan national, la représentation et la promotion de l'économie sociale et

L'éducation populaire : l'art et la manière de faire vivre le collectif

13-02-2024

L'Éducation populaire placent les personnes au coeur de leurs apprentissages. Elle cherche à développer un savoir en partant des situations, des expériences, des questionnements

Apprendre à respecter une convention de mécénat

06-02-2024

Une entreprise peut tout à fait réaliser des dons auprès d'organismes à but non lucratif. Il s'agit, en l'espèce, de mécénat d'entreprise. Il faut savoir que les dons versés

Vers une évolution de l'accompagnement des structures associatives ?

30-01-2024

En juin 2017, le G10 : "Groupe informel d'échanges et de réflexions de dirigeants de structures d'accompagnement du secteur associatif" proposait une réflexion, via une note, qui

Rupture brutale de relations commerciales entre une association et une entreprise

23-01-2024

Nous l'avons beaucoup déploré, mais c'est aujourd'hui un fait : les associations, régies par la loi du 1er juillet 1901, sont désormais des acteurs économiques à part entière. De

Un dirigeant associatif est-il tenu à la non concurrence ?

16-01-2024

Que l'on soit dirigeant d'une association ou d'une entreprise, l'obligation de non concurrence du dirigeant n'est pas encadrée par la législation, mais par la jurisprudence. Cette

Quand les associations culturelles peinent à trouver des bénévoles

09-01-2024

La Coordination des Fédérations et Associations de Culture et de Communication (Cofac) rassemble plus de 40 000 associations culturelles au travers de ses 29 fédérations

La notion de cercle restreint de personnes à géométrie variable

02-01-2024

La notion de cercle restreint devient un pôle d'intérêt dès lors qu'une association souhaite savoir si elle est d'intérêt général ou non et, partant de ce constat, si elle peut

L'évaluation des associations en France : pourquoi faire ?

19-12-2023

Nous avons publié de nombreux articles sur le courant initié, en France, par la Fonda et l'Avise, d'évaluer l'action associative, de prouver leur utilité et de leur efficacité

Découvrir 10 autres articles
Abonnez-vous à Lettrasso+