12-03-2018  ESS LIBRE

Comment devenir Bénévoxe et rendre accessible la politique aux 18-35 ans ?

Cela faisait déjà un moment que nous souhaitions vous parler de cette bande de 10 jeunes passionnés par les opportunités offertes par notre siècle pour faire comprendre et évoluer la politique. Ils ont créé Voxe. Leur cible : des jeunes qui ne comprennent rien à la vie de la cité et qui, pire encore, s'en méfient. Voxe souhaite rendre lisible le débat public afin de permettre à tous de mieux s'engager.

Créé en 2012, Voxe est aujourd'hui un nouveau média en ligne qui permet aux "millennials" (1) (La génération Y née entre 1980 et 2000) de mieux s'informer pour mieux s'engager.

De la Voxe Académy au VoxeBot, les outils comme les idées ne manquent pas pour alpaguer le jeune en déshérence d'engagement, victime d'une "abandonite" aiguë en l'absence de ses pairs et de repères.

En parcourant le site Voxe.org, on se sent aspiré par l'énergie qui s'en dégage. Ils donnent envie, ces jeunes là, ils aident, orientent, canalisent, verbalisent et libèrent le désir de n'être plus le "boloss" de service dès qu'un débat s'amorce.

Avec plus de 4,7 millions d'utilisateurs de son comparateur de programmes électoraux, localisés dans 19 pays du monde, la mission de Voxe.org a largement dépassé le cadre douillet de la petite tribu. Et si l'objectif est toujours de réconcilier les 18-35 avec le débat public, les moyens se sont multipliés et l'horizon dépassé.

VoxeBot, cet ami qui vous décrypte, une fois par semaine, l'actualité marquante qui a défilé toute la semaine sur les écrans sans être vraiment comprise. Bien sûr, il faut passer par Messenger, mais les 18-35 ans utilisent tous cette application. L'important n'est pas le flacon, dans l'ivresse que procure la compréhension.

La Voxe Académy est une excellente façon de découvrir que débattre est le sel de la vie en commun, et qu'il n'est pas besoin d'être un tribun d'exception pour se faire comprendre des uns et savoir entendre les autres. Avec le Polka, l'apéro devient un moment convivial où l'on débat de politique avec des inconnus en toute sérénité.

Mais les "Bénévoxes" se déplacent aussi dans les classes sur invitation des professeurs. Et ils n'hésitent pas à monter des MasterClass pour "apprendre à débattre sereinement de politique."

Bref, vous l'aurez compris, nous vous invitons à découvrir, puis à fréquenter assidûment cette bande de "Voxe Populi" qui ne se prend pas pour la Vox Dei.

En savoir plus
(1) Les Millenials sont des "digital natives". Ils ont grandi avec l'évolution des technologies d'information et de communication. Ils ont vu naître et sont très actifs sur les réseaux sociaux. Ils utilisent les nouvelles technologies au quotidien. Ils sont les consommateurs d'aujourd'hui et les acteurs de demain. Inutile de laisser "ce temps de cerveau disponible" aux seules entreprises.


Un exemple en deux parties : Protectionnisme contre Libre échange









Brève en copie partielle autorisée
Voici le tag Internet à sélectionner, à copier et à coller dans la page du site où vous allez utiliser cet article. D'avance merci.

Sélection du texte ci-dessous
Comment devenir Bénévoxe et rendre accessible la politique aux 18-35 ans ? 
Cela faisait déjà un moment que nous souhaitions vous parler de cette bande de 10 jeunes passionnés par les opportunités offertes par notre siècle pour faire comprendre et évoluer la politique. Ils ont créé Voxe. Leur <a href="https://www.loi1901.com/breves_associatives.php?moteur1=1197" target="_blank">Lire la suite sur Loi1901.com</a>

D'autres articles de la rubrique : ESS

Les groupements d'employeurs non marchands ont le vent en poupe

Suite à la parution, le 02 octobre 2017, de notre article : "Une solution pérenne pour les associations : le groupement d'employeurs" (1), nous savions que cela allait provoquer une réaction du secteur associatif. C'est l'INJEP (Institut national de la jeunesse et de l'éducation populaire) qui nous emboîte le pas avec, dans le numéro 50 de ses Cahiers de l'action (2), un dossier

Lire la suite...

L'engagement associatif à l'ordre du jour législatif

Sylvain Waserman est député LRM de la 2e circonscription du Bas-Rhin et Vice-président de l'Assemblée Nationale. Ce chef d'entreprise est également un responsable associatif convaincu de l'importance de nos structures dans la société. Le 4 avril 2018, il a déposé avec plusieurs collègues, un projet de loi (1) en faveur de l'engagement associatif. De l'exposé des motifs (2) à la

Lire la suite...
Si les brèves suivantes ne s'affichent pas, veuillez rafraîchir la page en cliquant sur Rafraîchir la page

Depuis 1999 au service des associations

Abonnez-vous à LettrassoPlus

Abonnez-vous au Forum Juridique

Le pack Lettrasso + et Forum Juridique

Veuillez activer Javascript sur votre navigateur. [ ? ]